AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le secret de l'inventeur, tome 3 : Le pari du traître (14)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
basileusa
  10 septembre 2017
J'attendais avec impatience ce dernier tome . le fait de lire la suite après toute une année est toujours un peu gênant pour se remettre dans l'histoire . Heureusement il y a pas mal d'allusions à ce qui a pu se passer dans le tome précèdent . Pour autant il faudrait que je relise un jour les trois tomes à la suite .
Charlotte est en fuite avec Linnet , Jack et Grave car en plus de protéger Grave de l'Empire ,elle doit maintenant se méfier aussi de la résistance . Un traître se cache en effet parmi ces derniers et j'avoue que j'avais rien vu venir ...
C'est un tome bien rythmé , j'étais contente de retrouver les personnages mais j'ai tout de même trouvé ce tome moins intéressant que le premier . Il n'y a peut être plus le plaisir de la découverte de ce monde steampunk et la conclusion de toutes leurs aventures est somme toute peut être un peu trop rapide .
En conclusion c'est une bonne trilogie mais l'auteur aurait pu développer encore son univers.
Commenter  J’apprécie          140
ninon16
  12 juin 2018
j'avais placé beaucoup d'attentes et de craintes sur ce dernier tome, après avoir adoré le premier tome et avoir été déçue par le manque d'action et d'intérêt du deuxième tome. Malheureusement, même si ce troisième tome est une meilleure lecture, j'ai retrouvé les mêmes reproches que j'avais faits au deuxième tome.

Charlotte, Jack, Linet, Grave, etc. Tous ces personnages fuient l'Empire, un ennemi auquel il est difficile d'échapper et qui veut absolument s'emparer de Grave, une arme à la puissance inégalée (jusque-là). Ce que je reproche à l'histoire est le manque d'intérêt qu'on peut trouver dans les différentes aventures et épreuves que vivent la bande. J'ai eu l'impression pendant toute l'histoire que le but d'écriture était simplement de vivre des histoires pour arriver au but final (sauver Grave), mais aucun événement n'a réellement eu d'impact sur moi. Quelques prises de risques de la part de Charlotte, une situation qui paraît insoluble, et pourtant j'ai eu le sentiment de ne rien vivre de nouveau. Chaque histoire apporte logiquement son lot de surprises et d'originalité par rapport aux autres histoires. L'originalité dans ce troisième tome du secret de l'inventeur, je ne l'ai pas vue.

En dehors de ça, l'histoire se laisse lire très aisément, entre les histoires d'amour et l'alternance de points de vue. J'ai mis du temps à me rendre compte que l'histoire ne m'apportait pas grand chose. le dénouement est celui attendu pour toute dystopie classique, je l'ai trouvé assez rapide alors que ce résultat paraissait inaccessible dans les deux tomes précédents. Pareil pour l'écriture, rien d'exceptionnel même si j'ai aimé le vocabulaire extrêmement varié et soutenu.

Je n'ai rien d'autre à dire, je fais rarement des chroniques aussi peu développées mais plus j'y réfléchis plus je sens que j'ai été déçue. Je ne sais pas si la qualité a baissé entre chaque tome ou si je m'étais fait des idées sur le tome 1, toujours est-il que le tome 2 et le tome 3 m'ont paru assez bateau et n'ont rien apporté d'original à une histoire de base pourtant intrigante.
Lien : https://livresdecoeur.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Laurapassage
  12 février 2018
Après avoir beaucoup aimé les deux premiers tomes (Rébellion et L'énigme du magicien) de la saga le secret de l'inventeur publié chez Lumen Editions, je ne pouvais que me lancer avec plaisir dans ce troisième et dernier tome : le pari du traître d'Andrea Cremer.

« Son monde avait certes toujours été dangereux et imprévisible, mais depuis quelque temps, il lui semblait avoir basculé dans la confusion et le chaos le plus total. »

Nous retrouvons donc dans le pari du traître tous les personnages que nous avons déjà suivi dans les deux premiers tomes. Charlotte est toujours aussi exceptionnelle, particulièrement touchante et encore plus déterminée à protéger ceux qu'elle aime. Elle commet des erreurs, comme à chaque fois, mais cela ne cesse de la faire avancer dans ses buts. Elle ne cesse d'ailleurs d'être altruiste dans chacune de ses décisions. Dans ce tome final, Linnet est davantage mise en avant au contraire d'Ash et Meg, ce qui permet de nous attacher d'autant plus à ce personnage haut en couleurs. Coé nous surprend et Jack reste fidèle à lui-même. Grave est toujours très présent malgré qu'on ne sache toujours pas ce qu'il peut penser et son personnage reste définitivement le plus énigmatique de cette trilogie. Je regrette cependant le peu de présence de Scoff, Pip et Birch.

Le pari du traître tient un rythme haletant. Andrea Cremer fait alors le choix de mettre enfin en avant certaines relations dont celle de Jack et Charlotte, malheureusement au détriment d'autres personnages moins développés. J'aurais apprécié plus de développement concernant certaines relations laissées en suspens à la fin du deuxième tome. Au cours de ce dernier ce tome, elle met d'abord en avant la trahison, ce qui crée de nouvelles tensions dans le groupe d'amis, et l'avancée de la rébellion contre l'Empire Britannique prend enfin son ampleur. Ainsi, les émotions sont intenses et on passe à la fois par la peur et l'espoir. Ce dernier tome est une véritable aventure qui ne laisse pas souffler une seule seconde. Les rebondissements sont nombreux et s'enchainent à la vitesse de l'éclair.

« Il n'y a pas d'heure pour badiner. S'il fallait se soucier du contexte, nous passerions notre temps à nous morfondre. Tu parles d'une vie ! »

Comme je le disais, le pari du traître est très rythmé. Cependant, le côté steampunk est légèrement mis de côté, ce qui gâche un peu l'originalité de cette trilogie. On ne voit pas la fin arriver et avant les dernières pages, on ne sait pas où Andrea Cremer veut nous emmener. le gros défaut de ce tome vient justement de la succession de rebondissements et aventures, et des personnages qui se sortent un peu trop facilement des situations dramatiques dans lesquelles ils se mettent. Pour autant, dans ce dernier tome, toutes les questions que l'on se posait depuis le début de l'histoire trouvent enfin leurs réponses. Parfois même un peu trop vite et ce livre aurait mérité d'être un peu plus approfondi avec une centaine de pages en plus.

« Encore un peu de patience, la chance va finir par tourner. Néanmoins, il allait lui en falloir davantage pour se rassurer : après tout, c'était sa propre inconscience qui l'avait forcé à prolonger son séjour dans la cité coloniale française. »

Le pari du traître offre une très belle conclusion à la trilogie le secret de l'inventeur. Toutes les interrogations trouvent enfin leurs réponses et Andrea Cremer sait s'appuyer sur ses personnages complexes et touchants auxquels le lecteur n'a pu que s'attacher.
Lien : http://laura-passage.com/le-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Mallou14
  23 août 2017
Attention, risque de spoiler sur les tomes précédents !

Le Pari du Traître est un livre que j'attendais avec grande impatience car j'avais beaucoup aimé les deux premiers tomes. D'ailleurs, le précédent opus se terminait de façon particulièrement frustrante, Charlotte et ceux qui s'étaient enfuis avec elle se trouvaient dans une mauvaise posture. Mais on reprend ce tome trois de façon plutôt tranquille, ce qui m'a étonnée. J'ai apprécié ce livre pour ces personnages mais l'histoire en elle-même a quelques défauts.

Concernant les personnages, ils sont le gros point fort de ce livre. Quel bonheur de les retrouver ! Surtout Jack et Charlotte, un couple auquel je tiens beaucoup. Grâce à eux, la lecture fut facile et rapide. Je me suis rendue compte qu'ils m'avaient bien tous manqué. Chacun a sa propre personnalité et c'est comme retrouver des amis de longue date, comme si on ne s'était jamais quitté, même si j'aurais aimé voir plus souvent ceux qui ne sont pas aux côtés de Charlotte comme son frère Ash, Pip et Birch.

Là où j'ai eu plus de mal, c'est au niveau du fond de l'histoire. J'ai plutôt une bonne mémoire mais en commençant ce dernier tome, je me suis rendue compte que j'avais peu de souvenirs du précédent et de ce qu'il s'y passait. J'ai eu beaucoup de mal à visualiser les différents endroits et surtout les différentes parties militaires qui s'affrontent. Qui, quand et où ? Je n'ai pas su m'y retrouver dans la bataille finale et c'est plutôt dommage.

Comme c'est un dernier tome, on tend à aller vers une résolution. Une centaine de pages avant la fin, je ne voyais pas encore comment ça allait se dérouler. Finalement, j'ai trouvé ça trop rapide, trop rapide à se mettre en place, trop rapide à se résoudre également. Par contre, j'ai aimé les choix finaux pour les personnages, chacun va dans la direction qu'il a choisie et ça m'a semblé plutôt logique. Je n'imaginais pas les choses différemment.

Bref, le Pari du Traître est un dernier tome un peu décevant par son histoire, qui traine en longueur pour s'accélérer vers la fin, et qui m'a souvent perdue. J'ai l'impression d'être passée à côté du conflit final et de ses enjeux. Heureusement, tout cela est contrebalancé par les personnages que j'ai adoré retrouver ! Les protagonistes arrivent à donner un certain rythme à l'histoire et finalement ça passe plutôt bien.
Lien : https://thenotebook14.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
April-the-seven
  12 octobre 2017
Je suis toujours un peu triste quand je termine une saga. Dire au revoir à des personnages que j'ai suivis durant des années, tourner une dernière fois la page d'un univers que j'apprécie… Eh bien c'est un peu ce que j'ai ressenti ici. le secret de l'inventeur est une série que j'affectionne beaucoup, car elle est la première à m'avoir introduit au steampunk.

Dans ce troisième opus, nous retrouvons Charlotte dans de nouvelles et dangereuses aventures. La jeune fille traverse des temps houleux, puisque les pratiques des rebelles ne lui conviennent pas. Alors qu'elle lutte toujours activement contre l'emprise de l'Empire, elle est contrainte de fuir afin de protéger ses amis. Pourtant, quelque chose se trame en interne, et Charlotte est persuadée qu'un traitre se cache parmi ses alliés.

Sans surprise, il m'a fallu un petit moment avant de retrouver mes marques dans l'histoire. Lorsqu'un laps de temps d'un an s'est écoulé entre deux tomes, j'ai un mal fou à me resituer dans les premières pages. Une fois la période de réadaptation passée, j'ai de nouveau été charmée par la plume savoureuse d'Andrea Cremer.

Le gros point fort de ce troisième opus réside dans la manière dont sont traités les personnages. Ils ont tous fait beaucoup de chemin depuis le début et forment une véritable famille à laquelle on a l'impression de faire un peu partie, nous aussi. Charlotte en est l'exemple flagrant. Elle m'a impressionnée dans le pari du traitre, car elle fait preuve d'un courage et d'un sang-froid exemplaires. C'est clairement une héroïne avec de belles aspirations et prête aux plus grands sacrifices pour les atteindre. J'ai vibré et tremblé à ses côtés.

Car oui, les émotions sont bien au rendez-vous. le rythme de l'histoire ne nous permet pas de souffler à un seul moment. Tout s'enchaîne avec naturel et les rebondissements font loi. Trahisons, manigances et mensonges sont les maîtres mots de ce troisième opus. Pourtant, je suis restée un peu sur ma faim en ce qui concerne l'identité du traitre. Je m'attendais à un bouleversement supplémentaire qui n'est pas venu. Je pense que cela tient du fait que l'auteur a choisi de faire beaucoup de révélations au début, laissant ainsi peu de place aux recherches personnelles du lecteur. Ce manque de suspens a constitué un problème en ce qui me concerne, car j'en désirais davantage de ce côté-là.

En revanche, j'ai beaucoup aimé le soin apporté par Andrea Cremer en ce qui concerne les résolutions des intrigues. Rien n'est laissé au hasard et tous les mystères finissent par trouver leurs dénouements. Toutefois, j'ignore si c'est parce que je n'étais pas prête à quitter Charlotte, Jack, Grave et les autres, mais la fin m'a semblé trop rapide et trop précipitée, malgré un très bel épilogue. Encore une fois, je n'aurais pas dit non à quelques chapitres supplémentaires, car Andrea Cremer a réellement su construire un univers saisissant et haut en couleur.

En résumé, ce troisième tome est pour moi un peu en dessous des deux premiers, malgré de belles qualités et une intrigue qui m'a tenue en haleine jusqu'à la fin. Andrea Cremer m'a complètement fait voyager au coeur d'une uchronie unique en son genre, où les personnages sont bougrement attachants. Je suis un peu déçue du manque de suspens général et par la fin trop rapidement expédiée, mais j'ai tout de même passé un bon moment. Je relirai cette série à l'occasion et je suis certaine d'en tirer le même plaisir !

Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire-une-passion
  13 septembre 2017
Il me tardait de pouvoir enfin lire ce troisième et dernier tome. J'avais adoré les deux premiers, et j'avoue que je voulais avoir les réponses à mes questions. Même si le côté steampunk m'a un peu manqué, il n'en est pas moins que je l'ai dévoré malgré mon déménagement qui me prenait toutes mes journées.

Après les événements du tome 2, Charlotte se retrouve avec ses amis, prête à prendre part au combat et mettre fin à la domination de l'Empire. Pourtant, alors qu'elle est prête à faire ses preuves et rejoindre sa mère, son monde bascule de nouveau. Les rebelles n'hésitent pas à sacrifier des vies pour gagner, ce qui n'est pas du goût de Charlotte, qui décide de s'enfuir. Comme si cela n'était pas suffisant, un traître se cache parmi eux. Qui est-il ? Pourquoi avoir retourné sa veste ?

Comme je vous le disais plus haut, il me tardait de lire enfin ce dernier tome, car je voulais les réponses à mes questions, et surtout, retrouver l'univers et les personnages que j'avais appris à apprécier. Bien que j'aie trouvé ce troisième opus légèrement en-dessous des précédents, il n'en est pas moins qu'il nous offre de beaux retournements de situation et évidemment les réponses à nos questions.

Dans ce tome-ci, j'ai vraiment bien apprécié l'évolution des personnages. Charlotte, qui semblait assez naïve et encore un peu trop enfantine dans le premier opus, grandit vraiment ici. Elle prend des décisions, pas toujours les plus faciles, et fait avec ce qu'elle a. elle voue aussi une confiance et une amitié sans borgne pour ses compagnons, au risque de se faire avoir par le traître qui se cache parmi eux. L'évolution de sa relation avec Jack est aussi bien amenée. L'auteure ne s'épanche pas tant que ça sur leur idylle naissante, laisse présager une petite romance qui n'était pas pour me déplaire.

Quant aux autres personnages, ils ont chacun leur personnalité et rôle à jouer. Si on apprend à en aimer certains, on apprend aussi à en détester. Quant au traître, je n'ai pas été surprise de découvrir qui c'était, car j'avais déjà quelques doutes depuis un petit moment. Néanmoins, et c'est ici l'un des gros points forts du roman : la psychologie de ce personnage est réellement bien faite. On arrive presque à comprendre pourquoi il en est venu à trahir ses amis, et pourquoi il semble si torturé et renfermé.

L'intrigue en elle-même est aussi très intéressante à suivre, et assez addictive en somme. Même si comme je le disais plus haut, le côté steampunk a été trop mis de côté à mon goût, il n'en est pas moins que l'auteure va au bout des choses et nous offre un très beau final. Je suis même un peu triste que cette série soit terminée, étant donné que je me suis beaucoup attachée à tous ces personnages qui ont jalonné le récit depuis le début.​

​En résumé, voilà un tome 3 que j'ai vraiment apprécié découvrir. Bien que le côté steampunk était un peu mis de côté pour ma part, il n'en est pas moins que j'ai adoré retrouver cet univers si particulier et ses personnages hauts en couleurs, différents mais semblables à la fois. Andrea Cremer a vraiment bien su mener sa barque, à tel point que je suis déçue que ce soit déjà la fin !

* Je remercie Emily et Lumen pour leur confiance ! *
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LeaTouchBook
  03 octobre 2017
Le Secret de l'Inventeur est une trilogie steampunk excellente dont voici le dernier tome !

Le premier tome avait été un très beau coup de coeur : pour l'univers, les personnages et l'intrigue centrale; le second tome avait été une légère déception; le troisième tome clôture en beauté la trilogie. Si au départ j'ai eu un peu de mal à me rappeler les événements du tome précédent, je me suis vite immergée à nouveau dans l'histoire.

Ce dernier tome est donc beaucoup plus rythmé, addictif que le tome précédent, c'est un vrai page turner qui alterne révélations, rebondissements et événements inattendus ! le point fort de cette trilogie repose sur le monde créé par Andrea Cremer : un univers riche et passionnant. de surcroit j'aime toujours autant Jack du fait de son courage, de son humour et de sa relation avec l'héroïne.

Charlotte prend enfin une ampleur conséquente dans ce dernier tome : elle murit, grandit, elle fait face aux enjeux politiques et fait des choix déterminants en acceptant sa pleine responsabilité. J'ai vraiment adoré son évolution, elle garde sa belle personnalité mais opère des changements nécessaires pour s'adapter. La romancière impose des situations extrêmement difficiles mais les héros sont à la hauteur. Sans être le coup de coeur du premier tome, ce troisième volume est très bon ! J'ai aussi aimé la façon dont l'auteure expliquait les raisons du traître, ce n'est pas manichéen et cela démontre une grande maturité.

En définitive, une fin à la hauteur de cette trilogie, une conclusion parfaite !
Lien : https://leatouchbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Elyza
  29 septembre 2017
Commencée en 2015, poursuivie en 2016, j'ai terminé cette année la trilogie steampunk: le secret de l'inventeur. Hourra car terminer ses séries en cours est toujours considéré comme une vraie petite victoire! Un grand merci à la maison d'édition Lumen pour l'envoi de ce dernier tome que j'attendais impatiemment.

La fin justifie les moyens semble être le crédo de la rébellion ce qui n'est pas forcément du goût de Charlotte. Elle décide de prendre ses distances de son côté mais va rapidement découvrir qu'une taupe envoyée par l'Empire a infiltré le clan rebelle, mettant en péril tous leurs projets. Qui a bien pu les trahir?

A mon sens, ce troisième tome est également le moins bon de la trilogie. Après un premier tome d'exception qui s'était révélé être un véritable coup de coeur et page turner, le second m'avait également ravie mais dans une moindre mesure. J'attendais donc que ce dernier tome signe l'apothéose de la série. Malheureusement que nenni, je me suis quelque peu ennuyée avec cette lecture qui m'a bien moins captivée que les tomes précédents. 

La première chose que j'ai pu déplorer, c'est le manque de suspens de l'histoire. On nous annonce dans le résumé qu'il y a un traître parmi les membres de la rébellion et l'auteure nous indique de manière faussement détournée son identité dès les premières pages du livre. J'ai longtemps cru qu'elle me menait en bateau et allait sortir un autre nom de son chapeau histoire de nous apporter un retournement de situation incroyable qui allait me laisser bouche bée ... Et bien non. Lorsque j'ai réalisé que je n'aurai pas de surprise de ce côté-là, mon intérêt à commencé à décroitre.

Autre point un peu négatif, le côté steampunk qui m'avait tant émerveillé dans les deux tomes précédents fait cette fois-ci pâle figure, ne faisant que de trop maigres apparitions. L'auteure a en effet préféré mettre en avant l'aspect uchronique de son histoire. C'est un choix qui se comprend et se respecte et si cet aspect m'a tout de même intéressé (bien que la politique n'a jamais été mon fort), je me suis sentie clairement moins émerveillée et aussi un peu déboussolée que ce dernier tome se démarque autant des deux autres.

Dernier tome oblige, toutes les questions que j'ai pu me poser tout au long de cette histoire ont trouvé leurs réponses et ont vraiment su me satisfaire. J'ai aimé la manière dont les personnages ont fait face à leur destin avec beaucoup de courage et de maturité. Charlotte par exemple m'a bluffé à de nombreuses reprises en ayant un sang-froid à toute épreuve. D'autres personnages comme son frère Ash et leurs amis Birch et Pip sont malheureusement trop peu présents alors que je les ai toujours suivi avec beaucoup de plaisir et d'attention. C'est plutôt Jack, Grave et Linnet qui sont sur le devant de l'affiche et j'ai découvert avec intérêt leurs nouvelles péripéties.

En résumé, le secret de l'inventeur possède un univers extraordinaire servi par une plume entrainante mais je n'ai pas été vraiment captivée par ce dernier tome qui possède quelques défauts m'ayant freiné dans ma lecture. Mon impression générale de la trilogie n'est toutefois pas ternie et je suis persuadée que d'ici quelques temps je relirai avec plaisir cette histoire. 

Lien : http://elyzalecturesenchante..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Isambour
  29 juillet 2018
Voilà un roman clairement pour ado et qui ne casse pas un rouage à un automate.
En fait, il y a plein de bonnes idées, une galerie de personnages variée et sympathique (ou non), tout un monde steampunk sympa.
Mais voilà : pour moi, rien n'est totalement abouti, tout semble simplifié : psychologie, intrigue...
Lien : https://le-jardin-litteraire..
Commenter  J’apprécie          00
catherine-masson
  09 mars 2018
J'ai malheureusement été un peu déçue de ce troisième tome. La trilogie commençait à merveille. Les intrigues étaient bonnes, la grotte où vivaient Charlotte et les autres enfants était attachante et les personnages avaient une histoire bien à eux. J'ai dévoré le premier livre en une semaine et le deuxième en seulement deux jours. Pour le troisième, je n'ai pas été aussi rapide.

L'histoire devient quant à moi confuse. Les péripéties se succèdent l'une après l'autre sans qu'il y ait une réelle profondeur. L'histoire de Charlotte et de Jack devient quelque peu ennuyante. Les répétitions, qui ne m'ont pas trop affectées dans les deux premiers tomes, devenaient lourdes dans ce troisième tome. Les mots "la jeune fille" sont présents presque à chaque page du livre.

En somme, j'ai bien eu de la difficulté à terminer ce livre. L'histoire des deux premiers tomes est toutefois très bonne et le monde décrit par l'auteure est des plus intéressants.
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Invisibilité

Qui est invisible?

Laurie
Jo
Elizabeth
Stephen

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Invisibilité de Andrea CremerCréer un quiz sur ce livre