AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur La visite de Petite Mort (13)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
dedanso
  08 janvier 2018
Ce que j'aime particulièrement chez Kitty Crowther, en dehors de ses magnifiques illustrations aux crayons de couleurs, c'est sa faculté à aborder de manière simple et honnête avec les enfants des sujets qui sont habituellement tabous.

Ici, Kitty Crowther met en image la Mort, représentée avec sa faux et sa cape noire mais dont le visage rappelle les masques africains qui ornent la cheminée du Pays des Morts. Petite Mort est plutôt timide et bonne mais personne ne s'en rend compte. Elle effectue sa besogne dans la tristesse, accompagnant les mourants sur le dernier chemin.
Tout cela va cependant changer lorsque Petite Mort va se rendre au chevet d'Elsewise, une petite fille malade qui l'accueille avec le sourire.

Vous ne me croirez peut-être pas, mais je vous assure que j'ai pleuré à la fin de ma lecture. Peut-être parce que j'ai vu en Elsewise ma cousine décédée il y a seulement quelques mois d'une leucémie. Mais pas seulement.
C'est aussi parce que cet album, universel, parle très honnêtement des émotions que l'on peut ressentir face à la mort, que ce soit la peur de mourir soi-même, ou le vide ressenti à la perte d'un être cher.

Kitty Crowther ne cache rien et je suppose que plus d'un aura sursauté à la vue de ce monsieur déjà âgé, dont le visage plein d'effroi communique vivement sa peur de mourir au lecteur. Oui c'est un album très triste, très noir. Mais la mort est tout cela. La Mort peut également être délivrance et espoir et l'album en parle aussi fort bien (d'ailleurs l'illustratrice utilise sa palette de manière intelligente, avec des touches de couleur en accompagnement du noir/blanc/gris que l'on s'attend à trouver).

Un album coup de coeur qui, loin de vouloir trouver une explication à la mort, tente surtout de l'apprivoiser en mettant des mots et des images sur les émotions que ne peut manquer de ressentir le lecteur, indépendamment de son âge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
zazimuth
  14 juillet 2014
Cette fois-ci, il s'agit d'un tout petit livre à l'approche assez inhabituelle pour le public auquel il est destiné (les enfants à partir de 4 ou 5 ans).
Petite Mort (l'illustration nous montre une faucheuse en costume sombre) explique sa mission lorsqu'elle va chercher les gens pour les faire passer au Royaume des Ombres et s'attriste de ce que tout le monde la craigne et ne lui offre qu'un visage apeuré.
Jusqu'au jour où elle va chercher une petite fille malade avec laquelle elle va se lier d'amitié...
La fin est très belle et douce (la fillette choisit de devenir un ange et accompagne Petite Mort au chevet des mourant pour les encourager d'un sourire) mais j'ai trouvé le livre dans son ensemble assez "austère". Est-ce le thème ou les illustrations peu colorées ? Pourtant l'histoire en elle-même ne dramatise pas du tout mais je ne pense pas que ce soit un livre à lire spécialement si on n'a pas envie d'aborder le sujet avec les enfants. C'est un support pour la discussion plutôt.
Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
Commenter  J’apprécie          120
sylvie
  31 mars 2008
La Mort est une petite personne délicieuse.
mais ça personne ne le sait."
Voilà comment commence ce petit livre qui nous invite à rencontrer cette petite mort avec sa faux et sa robe noire. Elle est triste parce que tout le monde a peur de la voir un jour...
Cette fable très douce pour un sujet si difficile, m'a tout de suite conquise.
Le jour où petite mort va chercher une petite fille très malade qui n'en peut plus de souffrir, elle découvre enfin quelqu'un qui l'attend avec le sourire et qui est contente de la voir arriver.
Histoire sans doute plus facile à lire qu'à vivre, mais qui permet d'aborder ce sujet avec des enfants. Ne sommes nous pas trop souvent silencieux sur la mort et ses multiples facettes ?
Ici, elle se fait amie et délivrance... Une belle histoire, avec un joli texte précis et plein d'émotion. Les images de l'illustratrice sont de petits tableaux pleins de poésie et de mystères.
http://sylvie-lectures.blogspot.com/2007/04/la-visite-de-petite-mort-kitty-crowther.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Ophelien
  18 août 2014
J'ai beaucoup aimé ce petit album ! Il parle de la mort bien sûr, mais de la solitude, de l'amitié, de la vie après la mort, de la maladie.
Même moi ça m'a un peu rassurée alors c'est pour dire... Petite mort n'est pas très effrayante, au contraire elle est très serviable. Mais la pauvre, personne n'a envie de la voir et tout le monde fond en larme quand elle est dans les parages. Sauf qu'il y a des personnes qui attendent impatiemment Petite mort. C'est comme ça, et elle, ça la rend heureuse de faire son travail.
Cet album est très beau, tellement simple, je veux dire: cette idée est tellement logique que je pense qu'elle peut très bien passer auprès des enfants. J'aime beaucoup Kitty Crowther qui a un don pour parler des sujets sensibles.
Commenter  J’apprécie          60
almaktabsofy
  06 décembre 2012
Ce petit livre, aux illustration sensibles et sobres, nous raconte sur un ton empreint de tendresse l'histoire de la Mort, approchée ici au fil de son dur labeur. La pauvre ne voit en effet que la tristesse et le regret sur le visage de ceux qu'elle emmène, jusqu'au jour où elle rencontre Elsewise, qui s'exclame contre toute attente: « Enfin vous êtes là! » de fait, la fillette ne voit pas la mort comme les autres enfants de son âge, trop désireuse qu'elle est d'en finir avec sa maladie. C'est ainsi qu'Elsewise devient un ange pour ne pas être séparée de son amie. D'un sujet pour le moins délicat, l'auteur tire une histoire superbe à lire au chevet des plus petits.
Commenter  J’apprécie          50
Pixie-Flore
  13 décembre 2016
La mort est un sujet souvent difficile à aborder avec les enfants. Dans cet album, elle apparaît sous les traits d'une jeune fille un peu dépitée par le regard que les gens portent sur elle. Jusqu'à ce qu'elle rencontre une personne pour qui la mort est une délivrance.
Kitty Crowther évoque avec sobriété et efficacité différentes perceptions de ce phénomène qui nous touche tous un jour ou l'autre. Je regrette qu'elle n'ai pas développé un peu plus son propos qui est pertinent. Néanmoins, j'ai beaucoup aimé son approche originale et toute en finesse, que ce soit dans l'histoire comme dans les dessins.
Commenter  J’apprécie          40
PinkCatReading
  03 novembre 2016
"La mort est une petite personne délicieuse mais ça, personne ne le sait". Elle vit dans un palais aux murs fleuris et se réchauffe le soir près de sa cheminée.
Dur métier qu'être la mort car les gens ont peur d'elle. Mais un jour, elle rencontre Elsewise qui l'attend avec le sourire. Elles deviennent amies mais Elsewise est attendue au Paradis...

On se dit souvent que le plus dur c'est de rester alors que d'autres s'en vont. Et que se passe-t-il dans la tête de celui qui part?
Un album assez court avec des dessins simples. Une histoire poétique qui dédramatise la mort. Kitty Crowther aborde souvent des sujets difficiles mais c'est une magicienne des mots et des images qui arrive à apporter poésie et simplicité à des notions complexes.
Commenter  J’apprécie          30
Vivrelivre
  28 octobre 2013
Comment aborder la mort d'un enfant. Notre première pensée estime que c'est injuste.

Mais lorsque cette enfant est malade et que son existence n'est que souffrance, la mort peut être salvatrice. C'est ce que découvre Petite Mort. Habituée à emmener des gens tristes, apeurés, frigorifiés et toujours en silence…

Elsewise n'a pas peur et est même impatiente. Toutes les petites marques que prodiguent Petit Mort (et qui d'ordinaire affolent) ne lui font pas peur et elle ne cesse de parler !

Mais Elsewise ne peut pas rester là, et Petite Mort doit la laisser partir. Elle découvre la tristesse, la solitude, le manque… jusqu'à ce qu'Elsewise lui revienne, sous la forme d'un ange, pour l'aider à accompagner les gens, en douceur…


Les différentes notions sont abordées de manière très douce, même si le contraste noir/blanc prédomine dans les illustrations. La mort, l'effroi, le silence, la maladie et souffrance infantiles, la résurrection…

Lien : http://vivrelivre19.over-blo..
Commenter  J’apprécie          20
VanessaV
  09 décembre 2008
La petite mort est une enfant, elle va chercher les gens pour leur dernier voyage. Tous ses actes sont mal vécus par quiproquo. Les peurs européennes ont la vie dure : l'enfer, le froid, la solitude, l'angoisse. Elle ne comprend pas pourtant, elle fait de son mieux pour que ce passage dans le monde des morts soit le plus doux possible. Voilà qu'un jour une enfant lui sourit, elle est malade. Est-ce que cela change la donne ?
En tous cas, ce livre a la merveilleuse idée de détruire le mythe et de nous offrir une lecture du passage bien plus simple, moins niaise aussi. Kitty CROWTHER offre aussi sous ses traits une mort bien intrigante, avec sa faux oui, mais aussi accompagnée de hiboux et de masques symboliques de la mort venant de pays d'ailleurs, de quoi nous interpeller aussi sur les autres mythes de la vie et de la mort.

l'avis complet ici
Lien : http://iam-like-iam.blogspot..
Commenter  J’apprécie          20
PetiteNoisette
  01 décembre 2017
Un petit album que j'ai beaucoup aimé !
La mort est ici traitée de façon assez ludique. Elle est personnifiée et le lecteur sera pris de compassion par cet enfant qui déprime un peu parce que toutes les personnes qu'elle va chercher sont tristes, pleurent ou ont peur d'elle... Jusqu'au jour où elle rencontre Elsewise ! Car Elsewise est une petite fille contente de rencontrer la mort : elle est malade et n'en peut plus de souffrir. Morte, elle est enfin sereine. Elle peut jouer avec la Mort puis devenir un ange qui restera avec elle pour toujours.

Un bel album, tant par les dessins que par les mots. C'est un album simple mais qui touche car il est assez proche du quotidien des enfants. On y rencontre la peur, la tristesse, la maladie, mais aussi la joie, l'amitié, les jeux...

Une belle vision pour faire passer un petit peu plus sereinement des moments difficiles. Un bel album pour servir de support à une discussion en famille ou un débat en classe.
Lien : http://blogonoisettes.canalb..
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1030 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre