AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les chemins de la sagesse (26)

dreulma
dreulma   19 juillet 2010
Une émotion passagère ne peut se manifester que parce qu'il existe chez le sujet une potentialité durable, un non-manifesté dont elle est l'expression. La prétendue cause extérieure n'est que le facteur excitant d'une émotion qui était déjà là à l'état latent.
Commenter  J’apprécie          150
dreulma
dreulma   19 juillet 2010
La voie consiste donc à découvrir, à dé-couvrir, enlever ce qui couvre, pour constater : '' Ah ! C'était déjà là ...''
On peut faire du bruit mais on ne peut pas faire du silence. ''Faire silence'' consiste à éliminer tous les bruits et tous les sons. Seul le silence est réel unique et permanent. Les bruits sont irréels, naissants, mourant, disparaissant.
Le vide et le silence sont toujours en nous, ici et maintenant, dans le meilleur et dans le pire, sous le tumulte de nos chants d'amour et de nos cris de haine, de nos peurs et de nos pleurs, de nos rêves et de nos joies, de nos ambitions et de nos amertumes, de nos triomphes et de nos désarrois.
Commenter  J’apprécie          70
dreulma
dreulma   07 juillet 2010
Un unique océan produit sans arrêt des vagues qui apparaissent et disparaissent mais ces vagues ont leur être dans l'océan ; l'océan demeure en elles et elles demeurent dans l'océan. Et chaque vague est différente, chaque vague est unique. Vous êtes en Dieu comme la vague est dans l'océan et Dieu est en vous comme l'océan est dans la vague. Et pourtant la vague n'est pas l'océan car il y a des milliers de vagues et il n'y a qu'un seul océan ; les vagues naissent et meurent sans cesse, l'océan ne nait ni ne meurt. En tant qu'égo, individualité, être non régénéré, vous n'êtes pas Dieu. Et pourtant vous êtes Dieu, vous êtes l'Absolu. Certains d'entre vous pensent peut-être : '' mais c'est un blasphème que de dire : je suis Dieu ''. Non, le blasphème luciférien, c'est d'oser dire : '' je ne suis pas Dieu, je suis autre que Dieu, il y a Dieu et moi ''. Monstrueuse affirmation d'indépendance et d'autonomie, prétention à posséder l'être en soi-même. Il y a beaucoup moins d'égoïsme et d'orgueil à se dénier toute existence autre que l'Unique Réalité qu'à se considérer comme un être, même pécheur, humilié et plein de remords, existant par soi-même.
Le but proposé à l'homme c'est de perdre complètement sa conscience d'être autre que Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Ygrec
Ygrec   18 février 2014
Nous sommes plus compétents pour raffiner du pétrole que pour nous raffiner nous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          40
dreulma
dreulma   19 juillet 2010
Là où nous voyons des êtres méchants ou bons, cruels ou généreux, le sage, lui, ne voit que des ''formes'' cherchant à s'exprimer et à se libérer.
Commenter  J’apprécie          40
Danieljean
Danieljean   20 décembre 2015
L’amour devient réellement une participation et une méditation. Rien n’est cherché. Tout est reçu dans une disponibilité totale à l’inconnu et à la découverte. L’orgasme qui est généralement considéré comme une fin, un achèvement, se révèle au contraire un commencement, une ouverture sur un état intérieur de communion et de contemplation, dans lequel la conscience est dégagée du fonctionnement psychomental. Le bonheur conjugal est alors fait d’une réconciliation et d’une harmonisation avec l’ordre cosmique dans lequel l’homme et la femme s’insèrent
Commenter  J’apprécie          30
Ygrec
Ygrec   18 février 2014
Une société fondée sur l’acquisition de l’avoir ne peut pas comprendre une société fondée sur l’apprentissage de l’être
Commenter  J’apprécie          30
Ygrec
Ygrec   18 février 2014
L’égoïsme est le garant de la prison et de la souffrance.
Commenter  J’apprécie          30
Satori
Satori   17 avril 2013
Comment veux-tu que les filles soient amoureuses de toi : elles n'ont personne en face d'elles, rien qu'un amour pour elles mais personne qui les aime. Tu es tellement identifié que tu n'existes plus.
Commenter  J’apprécie          30
dreulma
dreulma   07 juillet 2010
Le but et le sens de toute existence humaine est une réalisation transcendante qu'on peut appeler émancipation, affranchissement, délivrance, mais aussi perfection au-delà de laquelle il n'y a rien, c'est à dire fin ou achèvement. ... Et cette perfection, pour quelques élus, peut être atteinte sur cette terre, dans ce corps mortel. Les traditions du védanta, du bouddhisme et du soufisme musulman sont unanimes sur ce point. ... Cette réalisation transcendante, qui n'est soumise ni au temps, ni à l'espace, ni à la causalité, ni à aucun des déterminismes, aucun des conditionnements, aucune des formes qui constituent le monde dans lequel - qu'il le veuille ou non - vit l'être humain, est pourtant associée à ce monde d'une certaine façon
Commenter  J’apprécie          20




    Acheter ce livre sur

    AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





    Quiz Voir plus

    Jésus qui est-il ?

    Jésus était-il Juif ?

    Oui
    non
    il était Zen
    catholique

    10 questions
    887 lecteurs ont répondu
    Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre