AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre Doncieux (Directeur de publication)
Éditeur : (01/12/1995)

Note moyenne : 2/5 (sur 1 notes)
Résumé :
- Nicolas Huloat

- Les Beatles

- Ferrari F50

- Christian Clavier

- Amber Smith

- Victoria de Suède
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JcequejelisJcequejelis   03 mars 2015
Nicolas Hulot – Cette année j'ai perdu Paul-Emile Victor. Intellectuellement, spirituellement et affectivement, il a énormément compté. Ses lettres, ses coups de fil me manquent tous les jours. C'était un grand esprit. Il était mon grand-père, mon père et mon frère. Je suis parti au pôle Nord avec lui, il venait dormir chez moi lorsqu'il venait en France... Paul-Emile a dit, avant de disparaître : « Je laisse deux fils spirituels. Jean-Louis Étienne et Nicolas Hulot. » J'avoue en être fier. Je n'avais pas pleuré depuis longtemps lorsqu'un journaliste de France Info m'a réveillé chez moi, à deux heures du matin, pour me demander ce que je pensais de la mort de Paul-Emile Victor. Mais il ne faut pas vivre dans le culte des morts. On pleure et on passe à autre chose. Le passé, on le porte ne soi, l'avenir est trop aléatoire pour miser dessus, seul compte l'instant présent.

2482 - Le nouveau LUI (n° 3 - 12/1995) [p. 18]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JcequejelisJcequejelis   03 mars 2015
– Aimé Picard – Vous arborez le déballage de la vie privée. Pourquoi alors, avoir écrit « Chemins de traverse », livre dans lequel vous évoquez la mort de votre père et le suicide de votre frère ?

Nicolas Hulot : C'est un livre que je ne publierais pas aujourd'hui. Je l'assume, mais il me gène. Lorsque je l'ai écrit, en 1987, cela m'a permis de diluer ces événements, de m'en libérer. Peut-être fallait-il y voir une forme de thérapie ? Il est vrai que sorties du contexte du livre, certaines choses deviennent insupportables à lire, très impudiques et très intimes. Mais ma vie a été faite de chemins de traverse. Ce livre était une manière d'expliquer mon parcours, de donner un sens aux choses, de dire que l'émission « Ushuaïa » n'était pas une fantaisie, mais qu'elle s'inscrivait au contraire dans un itinéraire d'homme. Croire au bonheur, même dans les instants les plus tragiques de l'existence, c'est déjà s'en approcher.

2480 - Le nouveau LUI (n° 3 - 12/1995) [p. 16]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : Ferrari (automobiles)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5137 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre