AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La place du mort (24)

marina53
marina53   14 mai 2018
De l'enfance il ne nous reste qu'un vertige indéfinissable, juste de quoi retenir le regret.
Commenter  J’apprécie          360
marina53
marina53   16 mai 2018
Il n'était pas incapable de vivre seul, il ne concevait la solitude qu'accompagné.
Commenter  J’apprécie          353
marina53
marina53   14 mai 2018
Fabien ne trouvait aucun intérêt au paysage qui défilait devant ses yeux, jaune colza, vert pomme, bleu con.
Commenter  J’apprécie          310
marina53
marina53   16 mai 2018
Il y a quelques années, le sirocco avait soufflé sur Paris. Il faisait très chaud. Une fine couche de sable rose recouvrait les voitures. Fabien était au même endroit sur un balcon. Il aurait voulu qu’il en tombe un mètre, comme la neige quand il était petit. Mais rien ne tenait ici, tout tournait en boue. Ça venait sans doute de la mauvaise qualité des rêves.
Commenter  J’apprécie          260
marina53
marina53   14 mai 2018
Il fallait laisser faire la vie, elle se chargeait de tout et réalisait les souhaits au-delà de toute espérance.
Commenter  J’apprécie          250
marina53
marina53   15 mai 2018
Combien sommes-nous, accoudés à nos fenêtres, une canette de bière à la main, à nous demander si ça peut encore nous arriver. Nous ne savons même plus ce que c'est que ça. La gloire ? La fortune ? L'amour ?
Commenter  J’apprécie          240
Annette55
Annette55   27 mai 2018
"IL faut laisser faire la vie, elle se chargeait de tout et réalisait les souhaits au- delà de toute espérance ."
Commenter  J’apprécie          140
koalas
koalas   02 avril 2015
Il était toujours d'accord avec les chauffeurs de taxi, les coiffeurs, les bouchers, les autres en général, et c'était sans doute pourquoi il était encore en vie.
Commenter  J’apprécie          110
michfred
michfred   18 mai 2018
Elle faisait penser à une photo surexposée, à peine un contour, à se demander si elle pouvait projeter une ombre.
Commenter  J’apprécie          100
deuxquatredeux
deuxquatredeux   05 mars 2018
Ça ne l'empêchait pas d'être persuadé que la télé était la meilleure amie de l'homme, loin devant le chien, le cheval et même Sylvie. (p. 20)
Commenter  J’apprécie          100




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Compléter les titres

    Orgueil et ..., de Jane Austen ?

    Modestie
    Vantardise
    Innocence
    Préjugé

    10 questions
    15650 lecteurs ont répondu
    Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre