AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B016GW98EO
Éditeur : Tor Books (31/07/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
On the island of Kavekana, Kai builds gods to order, then hands them to others to maintain. Her creations aren’t conscious and lack their own wills and voices, but they accept sacrifices, and protect their worshippers from other gods—perfect vehicles for Craftsmen and Craftswomen operating in the divinely controlled Old World.
When Kai sees one of her creations dying and tries to save her, she’s grievously injured—then sidelined from the business entirely, h... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Apophis
  14 janvier 2019
Troisième roman de The craft sequence dans l'ordre de parution, Full Fathom Five nous place une fois encore dans un contexte très exotique pour de la Fantasy, à savoir une île fortement inspirée par Hawaï. Pour pallier à l'absence du panthéon local, disparu dans les Guerres Divines, les prêtres locaux ont créé des Idoles, des réceptacles grossièrement semblables à des dieux mais dépourvus de leur intelligence. L'île de Kavekana s'est ainsi transformée en paradis fiscal pour l'unité à la fois monétaire et magique de cet univers, le thaum, fragment d'âme, de rêve ou de puissance divine ou magique. Tout se complique pour la prêtresse (bi-classée banquier d'investissement) Kai lorsqu'une des Idoles meurt de façon mystérieuse, et que les propriétaires dépêchent la redoutable Miss Kevarian (avocate-nécromancienne) pour mener l'enquête. On recroisera aussi d'autres vieilles connaissances, que ce soit Teo du Two serpents Group ou Cat (de Three parts dead), à laquelle vient en aide la seconde protagoniste, une enfant des rues réfugiée appelée Izza, dont les dieux enfantins meurent les uns après les autres, sur une terre d'où les déités étrangères sont pourtant bannies… Et tout ce petit monde va graviter autour de la même personne : un poète Iskari jadis médiocre qui s'est subitement transformé en génie !
Ce troisième tome est quasiment l'inverse de son prédécesseur (dans l'ordre de publication) : alors que l'intrigue constituait le seul (vague) point faible de ce dernier, ici elle est presque irréprochable (juste un peu longue à se mettre en place), mais par contre, en comparaison, tout le reste est moins bon, que ce soit un des deux personnages principaux, l'utilisation d'un des secondaires, le rythme ou l'intensité. Pas de quoi en faire un mauvais roman (le début et la fin sont une tuerie), mais probablement celui des trois premiers tomes que j'ai le moins apprécié, globalement, pour le moment. Ce qui n'amoindrit cependant pas mon enthousiasme pour la lecture des trois suivants, bien au contraire !
Ce qui précède n'est qu'un résumé : retrouvez la critique complète sur mon blog.
Lien : https://lecultedapophis.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
lianne
  02 janvier 2018
Si au niveau du facteur Waou et de l'émerveillement dû à la cohérence et à l'imagination du monde inventé par l'auteur ce tome est toujours au top du top, j'avoue que niveau intrigue il est néanmoins un cran en dessous des précédents.
Nous sommes dans un monde ou la magie peut être quantifiée sous forme d'énergie, notamment le Soulstuff qui est l'argent. Et quand une personne ou une entreprise veut investir une certaine quantité de soulstuff, ils peuvent aller sur l'île de Kavekana ou dans la caldéra du vieux volcan qui domine tout, les prêtres des anciens dieux, qui ont disparu lors de la grande guerre des dieux, utilisent maintenant leur énergie dans des Idoles.
Ces Idoles (qui sont des constructions magique du même ordre que celle qu'ont essayé de créer les personnages pour remplacer le dieu du feu dans Three Parts Dead), en plus de les protéger des autres dieu qui voudraient mettre les pieds sur l'île (et utiliser une fraction de leur énergie pour créer les pénitent, qui sont la sorte de police magique de l'île), servent d'interface magique en quelque sorte, investissant l'énergie données dans le but d'en récolter plus.
Une partie de l'argent récolté sert à payer les prêtres qui prierons et ferons la maintenance de l'idole (car contrairement aux vrai dieux, une idole ne gère pas elle même ses contrats, il faut donc le faire à l'extérieur), lui donnerons l'énergie d'exister individuellement et qui déciderons ou investir l'argent/énergie restante de l'investissement.
C'est donc toute l'industrie magique de l'île qui est centrée autour des idoles et des touristes qui viennent ici comme dans un paradis fiscal.
Chaque Idole a sa propre façon d'investir l'argent. En gros elles font office de fond d'investissement pour les individuels si on compare avec nous. qui investissent l'argent sous forme d'énergie dans des "paris" plus ou moins risqués.
Bien sur tout ce qui est mis en oeuvre pour créer et maintenir les idoles est tenu secret, premièrement parce que s'approcher d'une idole pourrait donner des informations confidentielles sur ceux qui investissent en elle (il ne faudrait pas que les noms de leurs clients soient dévoilés ailleurs quand même) et en plus parce que leur fabrication est jalousée de partout par ceux qui aimeraient bien pouvoir faire la même chose.
L'île est en fait une image d'Hawaï, un écrin tropical au climat agréable avec sa mythologie et son ambiance vacances.
Je n'en dirais pas plus sur l'intrigue qui tourne, vous l'aurez compris, autour du secret des Idoles, car elle met vraiment longtemps à se dévoiler et je ne voudrais pas vous dévoiler des faits qui se déroulent au delà de la moitié du livre.
*****

Au niveau des personnages ce qui est original par rapport aux tomes précédents de la série c'est qu'on retrouver des personnages et des organisations qu'on connaissait déjà. Avec notamment un des personnages principaux de Three Parts Dead et une représentante d'une des forces de Two Serpents Rise.
Une autre originalité même si c'est totalement anecdotique, car c'est considéré normal dans ce monde et du coup on n'en parle que très peu, est le fait que le personnage principal de ce tome est une femme trans. Mais vu que c'est assez rare, surtout en SFFF, je pense que c'est important de le noter.
Au delà des faits concrets je pense que ce qui me séduit toujours dans cette série c'est vraiment l'ambiance. On est plongé dans ce monde qui semble si logique, si bien réalisé, à la fois tellement complexe et ou tout coule de source. Je suis limite fascinée de voir tous les détails qui ont été imaginés et la quantité de boulot que ça a du demander de tout mettre en place pour que tout ai sa place.
Et en même temps on est vraiment sur un monde très différent du notre, totalement alien limite. Tout en ayant pas mal de ressemblance dans leur façon de gérer les choses, car les humains restent des humains.

De ce coté la j'avoue que ce tome n'a pas dérogé à la règle. J'ai retrouvé toutes les émotions que m'avaient fait ressentir les précédents.
D'autant plus que l'auteur continue à nous distiller les éléments du monde et de l'intrigue vraiment petit à petit et sans mode d'emploi. Même en connaissant le principe de base du monde chaque tome reste une nouvelle plongée dans l'inconnu car on nous fait découvrir de nouvelles façon d'être suivant les zones ou se passe l'action.
La petite différence dans ce tome c'est que l'intrigue enquête est moins importante que dans les précédentes. Déjà elle commence très tardivement, au delà de la moitié du livre. Même si c'est vrai qu'en tant que lecteur j'avais bien entendu des tonnes de questions qui tournaient dans ma tête dans la première partie. du coup au début on a plus l'impression d'être dans un roman de fantasy classique que dans un policier et tout redevient à la normale ensuite.
Une autre conséquence pour l'enquête est le fait que du coup elle était pour moi trop rapide et trop facile. Je n'avais bien entendu pas tout deviné, mais pour ce qui est de la personne responsable de tout c'était pour moi tellement évident que ça ne pouvait pas être quelqu'un d'autre que j'ai longuement râlé quand j'ai vu que le personnage principal mettait tellement de temps à s'en rendre compte.
Je trouve ça vraiment dommage mine de rien parce sans ce point la on était quasiment sur un sans faute sur la série depuis le début. J'espère que le tome suivant rattrapera tout !
16.5/20
Lien : http://delivreenlivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : magieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1111 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre