AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1530477131
Éditeur : Editions Seconde Chance (02/03/2016)
Résumé :
Lorsque Cinderella Playbook, jeune et naïve étudiante en sociologie nucléaire, interviewe le charismatique et richissime Robert Brocode, elle est loin de s'imaginer que cette première rencontre maladroite l'emmènera à la découverte de son moi profond, dans des jeux érotiques toujours plus inten...

Non, en fait, c'est l'histoire de Passe-Nulle-Part, un nain- nimateur de supermarché fauché qui découvre un paquet de Chocapic tridimensionnel aux étranges p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
NicolasFJ
  16 juin 2017
Un bon gros délire ultra-référentiel !
Imaginez que les créateurs de South Park écrivent un remake de Jumanji croisé avec Total Recall. Imaginez que le héros soit un nain geek animateur de supermarché. Imaginez que ses alliés soient Jack Sparrow (joué par Nicholas Cage, pas par Johnny Depp), Lara Croft (mais pas celle du jeu, juste une fille qui s'appelle Lara Croft) et un perroquet énervé. Ajoutez-y des batailles abominables (un chat-perché contre des nazis, un Predator contre des schtroumpfs...) et vous commencerez à avoir une petite idée du gloubiboulga qu'est ce roman décapant.
Le démarrage est un peu difficile. Il m'a fallu quelques chapitres pour bien intégrer ce qui se passait. Mais une fois bien embarqué, je ne l'ai plus lâché !
L'auteur ne se contente pas d'aligner les scènes hallucinantes, il construit un vrai récit d'aventure-action, avec des personnages qui deviennent attachants (même les plus horribles), des retournements de situations surprenants (même les plus improbables) et un crescendo jubilatoire de références complètement dingues !
Autrement dit : le titre ment ! Mais la couverture est incroyablement exacte.
Si vous avez envie d'un cocktail de fanfictions intercroisées, shootées à l'adrénaline et aux chocapics hallucinogènes, vous savez quel livre ouvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Aeyrine
  13 mai 2016
Tout d'abord, je remercie Isabelle des Editions Seconde Chance et Stéphane Heska pour m'avoir donner l'occasion de découvrir ce nouveau roman.
J'avais déjà découvert et vraiment apprécié le style de Stéphane Heska avec Un monde idéal où c'est la fin et Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir du coup j'avais très envie de voir ce que donne celui-la.
Je ne sais pas par où commencer avec ce roman tellement il est fou. Rien qu'avec le titre on se demande où va nous mener Stéphane Heska. Bien sur quand on lit le synopsis on a déjà un bon aperçu de ce qui nous attends mais j'ai quand même halluciné plus d'une fois, dans le bon sens, devant les délires de l'auteur (je n'ai jamais autant surligné de passages dans un livre, il y a tellement de citations que j'ai envie de partager).
Donc oui, comme on peut le lire dans le synopsis c'est bien une histoire avec comme héros principal un nain appelé Passe-Nulle-Part, qui travaille dans un supermarché comme animateur et qui va découvrir une boite de céréales Chocapic très spéciale. Il se retrouve dans une aventure totalement dingue où il va devoir sauver le monde. Oui je sais ça a l'air particulier résumé comme ça et ça l'est, c'est du Heska quoi, soit on aime soit on déteste et personnellement jusqu'ici j'accroche beaucoup à son style et son humour.
Comme le dit l'auteur lui-même, ce roman c'est un ovni sorti de son esprit malade, je me suis demandé tout le long de ma lecture s'il n'était pas bourré ou sous ecstasy quand il a écrit cette histoire et ce qui encore plus dingue c'est que je me suis éclatée en la lisant. C'est léger, complètement délirant, bourré d'humour noir, de jeux de mots plus ou moins subtils et de références à tout un tas de séries, films et jeux vidéos connus. On a droit, dans le désordre et c'est une liste non exhaustive bien sûr, à une vrai fausse Lara Croft, un certain Jack pirate de son état, des nazis, la mascotte Chocapic, Marty McFly, des elfes tout droit sorti du Seigneur des anneaux, des allusions à Star wars, et y'a même Chuck Norris (et c'est pas fini !). Par contre, j'avoue que parfois je me suis un peu perdue dans l'histoire avec tous les flashbacks mais je finissais toujours par m'y retrouver. En fait, Stéphane Heska arrive avec toute cette pagaille à nous sortir une histoire qui tient la route et je trouve ça génial, je me suis régalée.
Bref, ce roman est un condensé de folie ! J'ai ri tout le long et ça fait un bien fou ! Si vous recherchez une lecture vraiment sans prise de tête avec lequel vous détendre, que vous aimez les histoire totalement loufoque et que l'humour noir ne vous rebute pas, foncez sur le roman le plus nul du monde vous ne devriez pas le regretter !
Lien : http://monuniverslivresque.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sofynet
  18 septembre 2016
L'histoire/Le sujet : Comment dire .... Nous voilà propulsé au coeur d'une sorte de Jumanji remasterisé, où un nain fait équipe avec une fausse Lara Croft pour atteindre le chocapic d'or en déjouant les pièges du jeu et de la réincarnation d'Hitler en chat ... Et tant d'autres choses ! Il est difficile de résumer un tel livre tant on part dans absolument tous les sens au fil de l'histoire. Mais franchement, c'est amusant !!
Le style : J'ai retrouvé le style très léger mais très drôle de Stéphane Heska (dont j'ai lu tous les romans), et les insertions de références, délibéremment très marquées pour la plupart, m'ont beaucoup amusées.
Et la couverture alors ? Y verrais-je une référence à une certaine saga ? Y retrouve-t-on une grande partie des références principales de l'ouvrage ? Je crois que les réponses sont oui, franchement, oui.
En conclusion ? Comme je l'ai dit, j'ai lu à ce jour tous les romans de Stephane Heska, et ils m'ont tous plu, à des degrés différents. Quand l'auteur m'a proposé la lecture de celui-ci, le titre m'a tout de suite amusé. Au moins, le ton est donné, et on sait vers quoi on se dirige ! Et alors, dès les premiers chapitres, on fonce droit vers le grand n'importe quoi, où on trouve une référence par ligne en moyenne, où la trame fait des tours et détours par des contrées parfois très étranges (et au passage, encore une référence... "pendant ce temps à Vera Cruz").... J'ai eu un peu de mal parfois à raccrocher les wagons, mais honnêtement, qu'importe. Quand je commençais un chapitre, je m'attendais juste à y trouver des délires autour de cette culture geek qui me parle tant, de la plus évidente, à celle que seuls les connaisseurs auront vus, et c'est très amusant. Malgré tout, Passe Nulle-part et ses acolytes arriveront au bout de l'aventure (... et encore ... et encore ...), et c'est l'essentiel !!
Bref, je me suis beaucoup amusée à la lecture de ce roman qui est un grand n'importe quoi qui ne tient que par ses multiples (et plus encore) références mais qui malgré tout fait rire tant il part dans tous les sens. Idéal pour les vacances, quand on n'a vraiment pas envie de se prendre la tête. Et puis on peut toujours en faire un jeu : être capable de citer toutes les sources de références d'un chapitre (même d'une page, c'est déjà beaucoup :D ).
Lien : http://sofynet2008.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cookies72
  27 avril 2016
Complètement allumé! Je me demande comment Stéphane Heska arrive à nous pondre un truc pareil! J'ai beaucoup aimé! Un titre accrocheur, qui pose question. C'est complètement ouf, complètement abracadabrant. Les rappels à Harry, aux Stormtroopers, tous ces êtres sortis d'un peu partout, ces créatures hallucinantes! On se dit que tout ceci pourrait paraître brouillon mais on voit que vous ne connaissez pas la plume de Stéphane Heska. Il a ce don qui fait que tout ce méli-mélo arrivera à en faire une histoire qui tient la route!
Du rire à gogo, des poussées d'exclamations de la part du lecteur, de l'étonnement. Certes, ce livre sort de l'ordinaire comme tous ceux de l'auteur. Un auteur à part, qui me semble vivre dans son monde, dans sa bulle et je donnerais cher pour pouvoir entrer dans cette bulle quelques instants.
Une histoire originale, loufoque et terriblement drôle. Bourrée de personnages les plus dingues les uns que les autres, truffés de petites références à des gens connues, personnages de films ou autres et de blagues débiles! Un très bon moment pour moi! Ce livre ne pourra pas vous laisser indifférent, croyez-moi!
Lien : http://chezcookies.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
samlor
  19 septembre 2016
J'ai été déroutée pendant toute ma lecture, ne sachant pas du tout où allait le roman ni que comprendre exactement. Dans un sens, c'était voulu et très réussi. de l'autre, ce n'était du coup pas toujours facile de rester plonger dans le livre.
J'ai beaucoup ri, secoué la tête de dépit devant tant de bêtises (dans le bon sens du terme!) mais surtout, je m'imaginais l'auteur en train de l'écrire. Plus je lisais, plus je me disais qu'il avait dû s'éclater à le rédiger. On voit en tout cas tout le plaisir qu'il y a pris. C'est, pour moi, le point fort du roman. le point faible est, peut-être, le ''too-much'' qu'il y avait dans ce roman. Au final, c'était peut-être ''trop''. Trop délirant, trop abracadabrant, trop fou. Et c'est là que je me sens empruntée, parce que c'est aussi ce qui fait que ce roman est unique: enfin une histoire où le sérieux n'existe pas. Ca fait aussi du bien.
En résumé, si vous aimez les nains, les Lara Croft, les perroquets, Chuck Norris, les céréales au petit-déjeuner, et une quantité de références piochées un peu partout, si vous appréciez le déjanté et l'humour au 4ème degré, vous devriez avoir plaisir et vous détendre un bon coup. Dans tous les cas, il m'est impossible de résumer ce livre. C'est fou, complètement fou et il faut un lectorat du même genre pour correspondre au livre ;)


Lien : http://samlor-en-livre.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
la_chevre_grisela_chevre_grise   06 juin 2016
Un Chocapic doré pour les faire manger. Un Chocapic doré pour les trouver. Un Chocapic doré pour les amener tous et dans la richesse les lier. Au pays de Pico où s'étendent les céréales.
Commenter  J’apprécie          10
AvelineAveline   18 mai 2016
– Oh mon Dieu, c’est lui!
– Oui, p’tit gars. Et Chuck Norris ne croit pas en Dieu. Dieu croit en Chuck Norris.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Stéphane Heska (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Heska
Un monde idéal où c'est la fin: Histoire 3 - J.Heska
autres livres classés : humour noirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15321 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre