AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Noëlla Kim (Traducteur)
EAN : 9782912080790
34 pages
Éditeur : Editions du Jasmin (18/03/2008)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Album illustré grand format
à partir de 4 ans

Pour arriver jusqu’au petit bois, une chenille doit traverser une ville remplie de monstres aux pouvoirs étonnants. De l’inquiétude au réconfort, le chemin parcouru par la chenille est aussi celui de l’enfant pendant la nuit, de l’entrée dans le monde des rêves jusqu’au réveil.

Un texte de Hong Insoon tiré de la littérature pour la jeunesse sud-coréenne. De magnifiques illustrations ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Mei-Amadis
  31 janvier 2011
« Je pense que la vie est un voyage à la recherche de soi. Ce livre est l'histoire d'un enfant qui vient de commencer ce voyage. » (Hong Insoon)
Livre d'images tiré de la littérature jeunesse sud-coréenne, Ils sont affreux, les monstres ! m'a d'abord laissée perplexe : la couverture ne m'attirait pas vraiment, mais elle m'intriguait, oui. En débutant ma lecture, je me demandais si ce livre arriverait vraiment à me plaire. Pourtant, quand j'ai refermé le livre, je me suis surprise à trouver la couverture plutôt belle.
Ils sont affreux les monstres, c'est l'histoire d'une petite chenille qui désire se réfugier dans les bois pour se reposer. Petit problème, hélas : pour se rendre aux bois, il faut traverser la ville de Pleinelumière, dans laquelle de vilains monstres veillent. Et les monstres, c'est bien connu, c'est effrayant, surtout pour une petite chenille... Courageuse, elle se lance pourtant dans un voyage qui promet d'être riche en aventures.
Les dessins dont les traits se rapprochent du crayonné, jouent beaucoup avec les nuances de gris, ce qui donne à l'ouvrage un caractère austère mais maîtrisé. Parfois de petites touches de couleur apparaissent, visant à révéler certains détails.
Pour dessiner un monde imaginé par des enfants, Lee Hyeri nous offre à voir des dessins variés, déstructurés s'inspirant du cubisme pour mieux retranscrire une décomposition du mouvement. L'illustrateur, avoue ainsi dans la postface que les oeuvres de Pablo Picasso et de David Hockney ont joué un rôle déterminant pour créer cet ouvrage. D'autres dessins, quant à eux, se font plus contemplatifs et poétiques, ce qui n'est pas sans rappeler quelques oeuvres de Joann Sfar, à la fois sombres et enfantines. Certaines planches s'approchent d'ailleurs de la bande dessinée par l'idée de mouvement qu'elles semblent vouloir représenter. En observant minutieusement chaque page, on se surprend toujours à découvrir un nouvel élément.
Mais si les dessins priment sur le texte, celui-ci n'en est pas pour autant délaissé. A la fois sobre et expressif, il accompagne le dessin sans jamais se substituer à lui, ce qui permet à l'auteur, au même titre que l'illustrateur, de faire travailler notre imaginaire.
Pour conclure, je dirais donc que malgré des dessins atypiques qui peuvent rebuter dans un premier abord, Ils sont affreux les Monstres ! reste un ouvrage agréable à lire. Il faut réussir à plonger dans son univers bien particulier pour finir par s'y attacher.
Merci à Masse Critique et aux éditions du Jasmin pour cette jolie découverte !
Lien : http://antrelouve.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Hilde
  23 janvier 2011
J'ai été un peu surprise, déroutée par la couverture. C'est drôle parce que maintenant, je la regarde et je la trouve plutôt belle, grise argentée, un peu brillante, avec cette jolie perspective, ces coups de crayons harmonieux et quelques petites touches colorées.Sur le moment, je n'étais pas certaine d'apprécier ce genre d'illustrations, le monstre représenté ne m'ayant pas vraiment tapé dans l'oeil.
Je me suis ensuite plongée dans l'histoire.
Les illustrations m'ont donc paru, tout comme l'histoire, très étranges à la première lecture. J'ai même cru que ça n'allait pas du tout me plaire. J'ai fini par me rendre compte qu'il y avait plus de finesse que je n'imaginais et que les illustrations avaient un certain charme.
Un peu de poésie, beaucoup de douceur et un agréable moment à passer avec son ou ses lutins au pays des monstres gentils.
Commenter  J’apprécie          20
19chantal
  27 juin 2020
Il ne faut pas rater la page "prologue", située avant la page de titre de ce beau livre plein de monstres prêts à embêter la pauvre chenille héroïne. J'ai aimé les illustrations en crayonné qui captent le regard, qui interpellent et font un peu oublier l'histoire qui n'est pourtant pas neutre.
Commenter  J’apprécie          20


autres livres classés : monstreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1190 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre