AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781091504608
Éditeur : L'Arbre vengeur (24/08/2017)
3.56/5   9 notes
Résumé :
Les pieuvres ont l’amour tentaculaire : qu’il soit contre nature ne diminue en rien l’intensité de leur passion. L’histoire que conte ce livre le prouvera à ceux qui, d’étape en étape, suivront les confessions de son héroïne au destin bouleversé par sa rencontre avec un jeune garçon. En la découvrant, celui-ci a eu la révélation d’une vocation qui le possédera pendant près d’un siècle : filmer ces créatures des mers aux mœurs inconnues. Muni d’une caméra, et n’écout... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  16 décembre 2018
L'ai-je lu au mauvais moment ? En tout cas, je ne suis jamais arrivée à rentrer dans l'histoire narrée par une pieuvre, même si les phrases sont belles poétiques, mais la magie n'a pas opéré. La pieuvre raconte ce qu'elle observe à travers son eau, l'homme qui l'a charmé. Une histoire cinématographique pour faire ce parallèle entre hommes et animaux marins.
Je suis un peu désolée d'être passée à côté de cette étrange "romance" fantastique...
Commenter  J’apprécie          300
Tlivrestarts
  13 septembre 2017
Quelques mots sur ce 1er roman :
Nous voilà plongé(e)s dans un aquarium en compagnie d'un céphalopode, entendez par-là une pieuvre. Elle voue un amour inconditionnel à un homme, un cinéaste qui a lui-même a dédié sa vie et son art au monde marin, Jean PAINLEVE. Il réalisait des films documentaires, des films scientifiques. Alors quand un mollusque doté de 3 coeurs, 8 bras et 9 cerveaux, est passionné, vous imaginez bien que le résultat est extra-ordinaire.
J'ai trouvé ce roman original. La narration à la 1ère personne donnant la voix à un mollusque marin est peu ordinaire, je crois que c'est le premier me concernant. Se retrouver dans la peau d'une telle bête enfermée dans un aquarium parce qu'elle est la protégée du cinéaste, avouez qu'il s'agit d'une situation insolite.
J'ai beaucoup aimé aussi le fait que ça soit l'animal auquel le cinéaste a consacré sa vie qui prenne la parole pour lui rendre hommage, fasse la part belle à l'oeuvre d'un homme qui avait choisi sa voie, celle des fonds marins. Comme vous peut-être, je suis un bébé des émissions de télévision de Cousteau, ça n'a jamais été ma tasse de thé, et pourtant, cet univers méconnu me fascine par la beauté des spécimens. Et puis, quand le 7ème art est vénéré par un mollusque doté de 7 tentacules, on se dit que la boucle est bouclé, non ?
Ce roman est bien écrit, il joue avec les mots. La citation de Gaston BACHELARD en introduction représente bien la qualité de la plume je trouve : "Imaginer, c'est hausser le réel d'un ton".
En plus, c'est un bel objet, il est illustré par François AYROLES qui lui donne une touche de fantaisie avec une faune marine dessinée au début et à la fin de l'ouvrage, le petit plus !
Lien : http://tlivrestarts.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Tasska
  18 août 2017
L'écriture de ce beau livre est d'une poésie cristalline qui s'accorde merveilleusement bien à une histoire d'amour hors norme. On sort de cette lecture ébloui et rêveur.
Commenter  J’apprécie          100
Francesco19
  27 août 2017
Il faut plonger dans ce court roman et se laisser emporter par sa poésie comme lorsqu'on se jette dans la mer pour la premiere fois...Histoire d'amour hors norme, sensorielle et sensuelle, toute en évocation et en finesse, les références au cinéma et aux sciences se melent a la musique et le tragique a l'humour dans une langue d'une extraordinaire richesse.
La pieuvre, figure de l'ombre, témoin éternel et révolté, nous entraine dans sa course contre la mort pour retrouver son bien-aimé et l'on ne peut que rever a sa suite.
Un texte magnifique.
Commenter  J’apprécie          40
kadeline
  02 octobre 2019
Il y a des lectures qui ne sont pas faites pour nous et qui pourtant nous apporte quelque chose, le grand amour de la pieuvre est de ceux là pour moi.
Ce texte est une biographie dont le parti pris est osé : c'est une pieuvre qui raconte l'histoire. Cette pieuvre rencontré pendant l'enfance est l'une des causes de l'intérêt du héros pour la nature. C'est donc un choix intelligent mais qui crée un récit très particulier, trop pour moi. J'ai beaucoup aimé découvrir Jean Painlevé, un réalisateur et biologiste marin, un pionniers des documentaires scientifiques animaliers. J'ai pris plaisir à aller regarder certaines de ces oeuvres. Mais ce court texte était trop décalé, trop imagé et trop intimiste pour moi. Je note la prouesse d'écriture mais je n'aime pas les récits où l'on suit les pensées décousues d'un narrateur qui se rappelle…
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Francesco19Francesco19   09 septembre 2017
Ce n’est pas une vague, mais un coup de foudre. Dans l’eau. La manière dont il me scrute d'emblée, à la fois menaçante et envoûtante, m'étourdit. Il a ce sourire obscur que je n’oublierai pour rien au monde, cette attention inédite qui sonde mon corps non-humain.
Commenter  J’apprécie          10
RomainBRomainB   29 août 2017
"On cesse d'etre un homme sérieux si l'on croit à la pieuvre" L'aimer ? C'est pire.
Commenter  J’apprécie          40

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
956 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre