AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Je suis une vraie fille (23)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
florencem
  27 mai 2014
Fan de Margaux Motin et de Diglee, j'ai tout de suite accepté de participer à ce masse critique pour découvrir "Je suis une vraie fille" de Marion Malabre et de Lulu Inthesky. Je ne connaissais ni l'une ni l'autre, mais étant toujours partant pour découvrir de nouveaux univers, je me suis lancée. La BD se lit très très rapidement (un tout petit quart d'heure pour moi) et j'avoue que du coup, je suis restée un peu sur ma faim. le concept : un titre, une illustration (ou une petite histoire) et une phrase explicative, y est pour beaucoup. C'est efficace, mais pour le coup, j'aurais apprécié d'avoir plus de pages pour cette BD.

Plein d'ironie et d'autodérision (c'est, je pense le b.a-ba pour ce genre de support), les deux auteurs nous font partager avec humour ces petits moments délicats (ou pas) de la vie d'une jeune femme d'aujourd'hui. Ciblée pour les trentenaires, je pense cependant qu'elle parlera à beaucoup d'entre nous ! Il y a certains clichés auxquels je n'ai pas trop accroché (un peu facile à mon avis), d'autres que j'ai trouvé amusant, mais je n'ai jamais ri aux éclats contrairement à ce que j'ai pu lire avant cela. C'est un exercice délicat... Tout comme "La femme parfaite est une connasse", je trouve qu'il n'y a pas assez de "vécu" dans cette BD. Je ne sais pas trop mais où est vraiment l'originalité de certaines situations ? J'aurais préféré voir des choses moins classiques, moins clichées.

Après, comme dit plus haut, le tout est efficace, c'est certain. Je n'ai pas trop accroché au style graphique (mais là, ce n'est vraiment que mon goût personnel), cependant, les mises en situation étaient très réussies. Il y avait vraiment une complémentarité entre les trois éléments de chaque page. J'ai trouvé cela très chouette. Je sais que c'est la base, mais il arrive parfois qu'on se demande ce que les auteurs ont voulu faire passer comme message.

Le tout est dans un univers très girly (la couverture vous avait mis la puce à l'oreille, je pense, de toute façon). C'est frais et coloré. Un petit moment sympathique !


Et pour finir, bien entendu, merci à Babelio et aux éditions Jungle! pour cette découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Yzou
  26 mai 2014
Tout d'abord, merci à Babelio et aux Editions Jungle pour cette proposition de recevoir une bd Girly. Car, oui je l'avoue, j'aime bien ce genre de bd où je peux me délecter des bourdes de jeunes femmes trentenaires et, hélas, me reconnaitre complètement dans celles-ci. du coup, j'ai tout de suite été emballée de recevoir une nouvelle bd de ce genre, surtout d'une auteure que je ne connaissais pas.
Le format, presque A5, est chouette car on peut le trimballer partout avec soi, bien qu'ici ce ne soit pas la peine car la BD se lit en 15min.
Au programme : un dessin par page, avec sous chaque dessin une seule phrase relative à l'illustration du type : « quand je mets fin à une longue relation.. », « quand j'ai encore acheté de nouvelles chaussures » ou « quand je rentre de vacances »…etc.
Les dessins sont sympas mais j'ai trouvé ce thème un peu longuet, mieux adapté à un blog qu'à une bd papier. de plus, étant adepte des Margaux Motin et autres Pénélope Bagieu, j'ai été déçue par le manque d'originalité de la bd où on est ici dans le déjà-vu total des galères de trentenaires célibataires-dépensières-unpeuquiches. Et, personnellement, je ne me suis –pour une fois – pas reconnue dans cette forme d'humour d'un quotidien un peu puéril et un peu bourgeois. Pour ne pas me laisser emporter par cet avis négatif, je suis allée visiter le Tumblr de Marion Malabre, et je l'ai trouvé beaucoup plus drôle que la bd, comme quoi parfois les adaptations ne rendent pas service... Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
harmo20
  27 mai 2014
Ce livre m'a intéressé par rapport à la couverture. En plus, c'est une BD donc je savais que j'allais le lire rapidement. Quand je l'ai ouvert, j'ai pu constater qu'une page était une histoire, en fait, ce livre est un rempli de Tumblr. Un titre, un dessin et une phrase d'explication ! En fait, c'est selon le moment de la journée, se que l'on ressent, raconté juste en dessin avec un début de phrases « Quand… ».
Je connais des blogs qui font ça et du coup, j'ai été ravie d'en découvrir en format papier.

La couverture est girly, ça résume très bien le contenu de ce livre. Je pense que c'est un livre plus pour les femmes que les hommes. le côté humoristique ressort très bien, j'ai bien sourie pendant la lecture de ce livre. Il se lit très vite, comme j'ai dit précédemment, c'est un titre, un dessin et une phrase donc tout défile rapidement !

Marion Malabre s'est inspirée de sa vie pour réaliser ce livre, d'ailleurs le début elle remercie ses Ex ! Donc on comprend de suite qu'elle a été dans pas mal de situation décrite dans le livre. Lulu Inthesky illustre le récit de Marion, les dessins sont simples mais ça exprime très bien les scènes !

Un coup de frais pour la journée ! D'ailleurs, c'est là qu'on se rend compte qu'on n'est pas seule à être dans des situations grotesques car à plusieurs scènes, on s'identifie facilement, mais il n'y a pas que nous qui peuvent s'identifier, il y en a d'autres !

Merci à Babelio et aux éditions Jungle pour cette découverte divertissante !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Lizouzou
  28 mai 2014
"Je suis une vraie fille" c'est un bouquin que toutes les nanas devraient avoir dans leur bibliothèque ! de courtes scénettes (d'une page, voire deux) de la vie d'une femme, la trentaine à la recherche de l'amour ou du moins d'un mec bien ! ;)

C'est les galères du quotidien comme le jour de la lessive où l'on s'habille avec nos vieilles fringues, les lendemains de fête difficile, les textos ou appel de son mec qu'on attend avec impatience... bref vous l'aurez compris, il est facile de se retrouver dans au moins une page de cette BD ! Et même s'il est à destination des filles (comme l'indique si bien le titre), il n'en reste pas moins accessible aux mecs et qui sait leur fera ouvrir les yeux sur certaines situations ! ^^

L'auteure Marion Malabre est bloggeuse depuis au moins deux ans sur son blog qui porte le même nom que son livre : http://jesuisunevraiefille.tumblr.com/. Néanmoins, même si les idées viennent de Marion, c'est Lulu Inthesky qui illustre parfaitement ce livre. Elle est aussi bloggeuse et vous pouvez la retrouver ici : http://luluinthesky.fr/. Je dois dire que le dessin m'a beaucoup fait penser à deux autres bloggeuses très connues : Pénélope Bagieu ou encore Diglee. Cela ne m'a pas dérangé car j'aime ce genre d'illustration !

J'ai aimé les références culturelles comme les films Gravity ou l'exorciste, la fameuse chanson "Single Ladies" de Beyoncé, ... Ce qui prouve qu'il s'agit bien d'une BD dans l'air du temps !

Très contente d'avoir pu découvrir cette petite BD qui m'a pas mal fait rire et sourire. ça met de bonne humeur et ça nous rappelle quelques souvenirs ! C'est à coup sûr un livre qui va beaucoup tourner chez mes copines ! :)

Ce titre m'a aussi permis de découvrir les éditions Jungle que je ne connaissais pas du tout !

Je remercie Babelio et les éditions Jungle pour m'avoir permis de découvrir ce livre en avant première !

Lien : http://lespetitslivresdelizo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
monana28
  25 mai 2014
Reçu dans le cadre d'une masse critique.
Avis à toutes celles (et tous ceux, ne soyons pas sectaire!) qui aiment les tribulations girly dépeintes dans les BD de Margaux Mottin, Pénélope Bagieu et consorts! "Je suis une vraie fille", par son titre, l'affirme: elle s'inscrit dans cette mouvance littéraire établie par ses aînés, surfant sur la vague de la trentenaire décomplexée qui parle de trucs de filles (sexe, amour, rupture, désagréments féminins quotidiens et j'en passe), faisant du même coup fuir tout individu doté d'un taux normal de testostérone. le dessin et la colorisation à l'ordinateur rappellent les planches de ces mentors. Seul renouvellement: la forme qui s'appuie sur un concept assez simple - un titre, un dessin (ou plusieurs) et une phrase en-dessous qui explicite et déclenche (ou pas) le (sou)rire. Pourquoi pas, c'est par moment très efficace, à l'exemple de cette page intitulée "J'ai toujours été très généreuse" où l'on voit une jeune femme jeter avec un grand sourire des liasses de billets par la fenêtre d'un appartement situé sous les combles d'un bel immeuble de type haussmannien. La phrase en dessous est la suivante: "Quand je prends un abonnement au club Med Gym et que j'y vais jamais". D'autres sont moins réussies et surtout, répètent les petites manies déjà décrites par Bagieu, les clichés féminins et blagues faciles qui finissent par lasser à force d'être lues et relues dans les différentes BD du même type. Dommage, car le rire est bien provoqué selon un concept qui, lui et original. Mais le manque d'originalité dans le dessin fait penser vraiment à une copie, certes plaisante, mais sans grand apport esthétique, artistique ou de fond. A conseiller aux fans du genre qui ne se lassent jamais de lire des tribulations décérébrées mais avouées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lirado
  11 juin 2014
Je ne suis pas une lectrice des blogs en ligne de jeunes dessinatrices et autres, aussi lorsqu'un éditeur ( et ils sont de plus en plus nombreux), se lance dans la publication et l'adaptation de ces blogs au format bande-dessinée, je me dis toujours : tiens, qu'est-ce que ça donne cette fois ?
Et bien cette fois, c'est Marion Malabre et Lulu in the sky ( alias Laetitia Lamblin, déjà auteur de Lulu : il était une fois une princesse) qui se lance dans l'exercice. Je suis une vraie fille n'est pas complètement une bande-dessinée, mais plutôt une succession d'illustrations avec à chaque fois un titre et une légende. Ce qui plaît dans cette bande-dessinée c'est le ton décalé de chaque légende ainsi que l'identification avec l'héroïne. En effet, Marion Malabre dans son scénario aborde des thématiques et problématiques courantes et facilement adaptables à sa propre personne : les exs, le shopping, le look, les parents, boulot...) Cette bande-dessinée s'adresse donc surtout à des jeunes femmes et trentenaires, public cible de Je suis une vraie fille.
On appréciera aussi le dessin semi-réaliste de Lulu in the sky aux couleurs chatoyantes qui donnent du pep's aux illustrations et s'accordent bien à l'ambiance générale de Je suis une vraie fille.
Une bande-dessinée au ton sympathique et qui se lit pour se distraire et s'amuser mais une bande-dessinée qui manque aussi d'un peu d'originalité.
En effet, Je suis une vraie fille reprend des thématiques déjà vues et revues, un peu futiles aussi. Nous sommes bien là face à une bande-dessinée faite pour distraire mais qui ressemble beaucoup à celles d'autres blogueuses : Margaux Motin, Diglee, Pénélope Bagieu...un peu dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PerdreUnePlume
  20 juin 2014
J'ai été un peu déroutée par cette BD je dois le reconnaître. Je m'attendais à des scénettes sur une page, ou en quelques cases sur la vie quotidienne de cette "vraie fille" et en fait le format est bien différent.
Dans les faits un dessin pleine page légendée en "Quand on sort en boîte entre filles", "Quand on apprend qu'une copine est enceinte" etc

Le tout avec humour bien évidemment. Parfois ça vise très juste, l'effet n'en est que plus marqué, parfois un peu moins mais c'est dans tous les cas très rapide et on arrive bien trop vite à la fin.
Pour ma part j'ai du m'offrir une seconde lecture de suite pour affermir mon avis et perdre ce sentiment de survol.

Ce que je regrette un peu c'est que les dessins sont vraiment tops, j'aurai apprécié pour le coup d'avoir quelques cases de plus par page pour plus en profiter. de même les idées de situation sont drôles et bien trouvées, là encore j'aurai apprécié qu'elles soient plus développées.

Au final j'ai passé un bon moment, pas au point "d'hurler de rire" mais de sourire c'est certain, j'ai été sensible à l'humour et au trait de Lulu mais je garde ce sentiment de survol et de célérité qui rend cette lecture bien éphémère !
Lien : http://www.perdreuneplume.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Poniel
  19 juin 2014
J'avais lu quelques critiques sur le site avant de me lancer dans cet achat. J'aime bien Pénélope Bagieu, Margaux Motin, et quelques autres du même style ; et surtout j'aime bien découvrir de nouveaux illustrateurs dans ce genre.
Dans une librairie j'ai feuilleté quelques planches prometteuses, alors je l'ai acheté.
Bilan : je suis un peu déçue.
C'est sympa, mais en soit comme certaines l'ont dit avant moi, je n'ai pas eu de fou rire en lisant les planches. Quelques bonnes idées bien trouvées, mais certaines étaient un peu trop clichés.
J'ai aussi eu une impression de "flou" en lisant cette BD : certaines planches parlaient d'une fille célibataire, d'autres d'une fille avec quelqu'un... j'avais parfois l'impression qu'il y avait de multiples auteurs aux manettes, et je préfère quand on a l'impression qu'une personne nous raconte vraiment ses déboires.
De même pour les illustrations, je trouve qu'il y avait différents effets de styles, et parfois j'avais l'impression de voir des illustrateurs différents.
Autre chose qui m'a un peu refroidi : le prix. Je trouve que vu la taille du volume, un ou deux euros de moins ce serait mieux passé, en considérant le nombre de pages.
Après, ça reste une lecture sympa, qui permet de passer un moment agréable pendant son trajet de métro (enfin, si le trajet n'est pas trop long, perso, j'avais terminé avant d'arriver). Mais je ne l'offrirais pas à une pote.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Biancabiblio
  16 juin 2014
Un peu de légèreté, de temps en temps ça ne fait pas de mal, surtout lorsque l'on sort d'un livre très grave ! C'est le cas de cette bd que vous avez probablement vue sur bon nombre de blogs, Je suis une vraie fille de Marion Malabre, et que j'ai reçue dans le cadre de la masse critique Babelio que je remercie au passage ainsi que les Éditions Jungle, pour l'envoi de ce titre.

Fan de Pénélope Bagieu et de Diglee, je ne boude pas les bandes dessinées de fille, même si je ne suis pas la cible, car je n'ai plus 20 ans depuis longtemps et que les préoccupations de leurs héroïnes ne sont plus les miennes. Je suis une vraie fille est née de la collaboration de deux blogueuses qui ont semble-t-il le vent en poupe, Marion Malabre pour les textes et Lulu Inthesky pour les dessins.

Je m'attendais à un roman graphique, avec une héroïne et une vraie histoire, j'en suis pour mes frais et surtout je suis restée sur ma faim. Ce titre, qui se lit très vite, en une demi-heure grand maximum, est en fait un succédanée de petites pastilles. le concept : une page, un titre, un dessin et une phrase, un peu court en somme !

Plein d'ironie, d'humour et d'auto-dérision (c'est le minimum syndical à mon sens pour une bd de ce genre), Marion Malabre et Lulu Inthesky nous proposent des moments de vie parfois délicats, souvent plutôt bien sentis même si on n'échappe pas à bon nombre de clichés trop faciles à mon goût.

Les thèmes traités par Marion Malabre sont comme toujours ceux que l'on s'attend : les exs, la drague, le shopping, le look, les copines… des thématiques vues et revues et qui sentent tout de même le réchauffé. J'ai été bien plus sensible aux dessins de Lulu Inthesky plein de pep's et de couleurs.

Une bd sympathique, qui ne révolutionne pas le genre, mais qui se révèle amusante, sans provoquer non plus les fous rires attendus. Comme je vous le disais plus haut, je suis restée sur ma faim.

Lire la suite...
Lien : http://deslivresdeslivres.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Chroniqueslitteraires
  26 mai 2014
Cette BD retrace avec justesse le quotidien des « vraies filles », notamment les galères sentimentales.

Le format une planche ou deux par page avec une phrase d'illustration est surprenant. Je m'attendais à une vraie histoire suivie. le format n'est pas gênant en lui-même, au contraire, cela change.

Le dessin est assez sombre, mais colle bien au propos.

C'est une BD qui se lit vite, on rigole en se reconnaissant dans certaines situations.
Lien : http://chroniqueslitteraires..
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Marion Malabre (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14890 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre