AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00J27S2R0
Éditeur : L'Avant-scène (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
37 pp. Couverture légèrement salie. Bords de pages jaunis.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gill
  12 juin 2014
Ce brillant morceau de scène est, à la fois, une pièce à suspens dont il faut éviter de déflorer l'épilogue et un drame psychologique à l'ambiance étouffante.
Nous sommes en 1941, dans la rade d'Alexandrie, à bord du "Valiant", un cuirassé anglais.
C'est la guerre.
Deux plongeurs italiens ont, au péril de leur vie, accroché une mine à la quille.
Ils sont faits prisonniers. L'un est grièvement blessé.
Le commandant du "Valiant" les interroge mais se heurte à leur mutisme.
Ils ne diront rien.
Ont-ils réussi à placer leur engin ? Où l'on-t-il placé ?
Quand doit-il exploser ?
Le commandant a pris sa décision : les italiens, s'ils ne parlent pas, exploseront avec le bâtiment et son état-major.
Plusieurs objections surgissent.
Du médecin-chef, d'abord, dont le devoir est de sauver un homme qui se meurt.
Puis du pasteur qui demande à réconforter l'âme de ce mourant.
Et enfin, de l'officier en second qui évalue les chances de sauver le bâtiment et son équipage.
Pourtant le commandant fait front et s'entête...
"L'équipage au complet" est la la première pièce du romancier, du poète et de l'homme de radio qu'est Robert Mallet.
Elle a été jouée, pour la première fois, le 30 janvier 1957, au théâtre de la Comédie de Paris.
C'est une pièce assez courte.
Un homme, isolé, contre l'avis de tous, prend une décision.
Il repousse l'angoisse grandissante de la mort.
Un équipage subit, crâneur et terrifié, l'issu d'une lutte dont l'issue sera peut-être fatale...
Les tableaux se succèdent rapidement. le rythme ne faiblit pas.
La présence du danger envahit de plus en plus la scène.
Le lecteur d'aujourd'hui, comme le spectateur d'hier, est tenu en haleine.
A la suite de la répétition générale, en 1957, Jacques Lemarchand a écrit dans le "Figaro Littéraire" que cette pièce, faite d'interrogatoires, de silence et de temps qui passe, était un navire où nous sommes tous embarqués.
La pièce n'a pas vieilli.
Aujourd'hui encore, sa lecture, dans ce numéro de l'Avant-Scène, réserve un grand plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gillgill   04 juin 2014
Dans la rade d'Alexandrie, en 1941, la cale d'un cuirassé vue en coupe.
La scène est divisée en trois parties.
Celle du milieu est la plus petite, elle représente une coursive où débouche un escalier très raide.
Celles qui l'encadrent, de dimensions égales, communiquent avec la coursive par des portes latérales : ce sont des soutes.
La partie où se situera l'action sera seule éclairée.
Au fur et à mesure des changements de lieux, le noir et les éclairages se déplaceront.
On entend le halètement des machines.
Quand le rideau se lève, la pièce de gauche est éclairée.
On y voit deux marins en train de déplacer des caisses.....
(lever de rideau de la pièce extraite du n° 149 de "l'avant-scène fémina-théâtre")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Video de Robert Mallet (25) Voir plusAjouter une vidéo

Léautaud parle de Maurice Barrès
Roger STEPHANE relate la découverte de Paul LEAUTAUD dans le monde littéraire, après la Libération. Extrait des Entretiens radiophoniques avec Robert MALLET sur des photos de LEAUTAUD; ce dernier y parle de Maurice BARRES
autres livres classés : drame psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
315 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre