AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842424573
Éditeur : Editeur : Circé, 2018 (22/11/2018)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Mengdie : c'était le prénom qu'il s'était choisi, inspiré directement du grand penseur taoïste Zhuangzi. Mengdie : le rêve et le papillon, quand, entre réveil et demi-sommeil, Zhuangzi se demandait s'il était bien Zhuangzi rêvant d'être papillon ou s'il n'était pas plutôt papillon rêvant d'être Zhuangzi. Ce qu'il y a dans ce choix de la part de Zhou Mengdie, comme nom de plume puis comme propre nom d'état-civil, c'était sans doute, outre la volonté de s'ancrer dans ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
coco4649coco4649   24 janvier 2019
Cendres

Extrait 1
L'homme, même au plus fort de la joie, ne peut faire durer
son ivresse ; alors, il pense à la souffrance.
Goya


Ils ont été réduits en cendres
Le jour des vœux et du crâne rasé
Brûlés sur le givre d'une feuille qui tournoyait

Très beau très soudainement
L'automne cette année-là, et le givre venu vraiment tôt !
Mais moi je suis accoutumé à la solitude et aux frimas ;
Je n'aime guère être dérangé, qu'on se colle à moi
Être mis en feu
Même si c'est par le plus tendre des incendies.

Peut-être est-ce le reproche du ciel. Peut-être sont-ce les restes
 brûlés d'un univers
Sortis d'une fumée froide.
La route est à faire et à faire, usée par la résignation des semelles !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
coco4649coco4649   24 janvier 2019
Cendres


Extrait 2

Face à ces jours passés
Comme une dépouille après la mue
Qu'on reconnaît et ne reconnaît pas
Lorsqu'on tourne la tête. Sans savoir vraiment ce qui est le mieux
Les porter à ses lèvres, avec des larmes de remords et de joie ?
Ou les garder dans la distance, comme un miroir qu'on a traversé ?
Blessure insinuante, pénétrante :
Séparé par des montagnes plus éloignées à mesure que l'on va

Ils ont été réduits en cendres. Autrefois
Je fus le vent
Brûlé sur une feuille prise de givre et qui tournoyait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : Poésie chinoiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
726 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre