AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915653461
Éditeur : Nestiveqnen Editions (22/06/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Pour la première fois, Yves va participer à un GN, un jeu de rôle Grandeur Nature. Absolument insensible à la culture geek, il s'est toujours étonné de voir ses amis passer des heures autour d'une table à lancer des dés ou à jouer avec des figurines. Face à leur insistance, il a finalement accepté de s'inscrire à son premier GN : pouvoir incarner un personnage de fantasy sera une expérience inoubliable, lui assure-t-on. Toutefois, lorsqu'il arrive devant l'immense m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
MyDiogeneClub
  01 janvier 2015
Cela fait TRES longtemps que ce livre est dans ma PAL. Malheureusement, il ne me donnait pas envie ‘visuellement'. C'est peut etre un peu leger pour ne pas lire un livre mais tres sérieusement je ne trouvais pas la couverture plus attirante que ca, de plus la police de caractere est tres petite, il y a tres peu de marge, l'espace de la feuille est pleinement exploité...
Et voila, une fois que j'y ai plongé le nez, je ne l'ai plus laché. Je dois dire que je m'en veux encore de ne pas l'avoir lu plus tot.
Ce livre se lit d'un trait : C'est fluide, clair, efficace.
Action, romance, bonne intrigue, du suspense, la psychologie des perso est tres travaillée, un monde riche et bien rendu. Tout y est.
Petite precision, pas besoin d'etre un GEEK pour comprendre et lire ce livre. le héros etant completement novice voire meme ‘allergique' a la Fantasy et au jeux de role, le lecteur avance et apprend en meme temps que lui.
Une tres bonne surprise !
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MyDiogeneClubMyDiogeneClub   01 janvier 2015
Nous etions quinze au depart de la demeure citadine du duc. Chaque soir, les Dib venaient chercher l’un de nous et, en un rituel dont l’horreur me labourait la raison, ils le devoraient avec un plaisir atroce. Apres Tilleul, les deux femmes et quatre gardes etaient morts.
Nous tous, les survivants, voyions approcher le soir avec une terreur grandissante, et meme Agol pleurait quand venait la nuit. Quant a moi, j’etais au-delà de toute humanité. Il me souvient avoir poussé un soldat devant moi pour que ce soit lui qui parte, happé par les griffes des Dib. J’entendrai toujours les hurlements qu’il avait poussés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MyDiogeneClubMyDiogeneClub   01 janvier 2015
Ce monde fade. Ce monde artificiel, on y vit par procuration, a travers des journaux, a travers des ecrans, a travers tout. Je ne veux plus vivre comme ca, je ne peux plus. Je veux vivre une vie que je sens, que je touche, une vie odorante, plus aseptisee, une vie qui pue, qui hurle, qui saigne, une vie qui fait mal, mais une vie que tu sens passer dans tes arteres et dans tes tripes.
Commenter  J’apprécie          00
MyDiogeneClubMyDiogeneClub   01 janvier 2015
Brahe estime que les peuples qui ne respectent pas leurs vieux sont des peuples morts, car celui qui n’a pas de passé ne peut pas avoir d’avenir.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : Jeux de rôle (jeux)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
842 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre