AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les Chansons du Séraphin, tome 1 : L'Heure de l'ange (48)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
AngelArekin
  19 juin 2014
Avant toute chose, je dois vous prévenir : je suis une grande fan d'Anne Rice. J'ai aimé sa saga des vampires, même si je considère que certains tomes sont meilleurs que d'autres.

Aussi, lorsque j'ai vu sur un rayonnage de librairie qu'un nouveau roman était sorti, j'ai sauté sur l'occasion et j'ai dévoré ce livre. Il faut dire qu'il est court et se lit vite, mais...

... quelle déception ! Plus Anne Rice vieillit et plus elle semble envahie par un désir de religion de plus en plus criant. Certes, ce thème n'était pas absent de ses précédents ouvrages, mais la présence qu'elle prend est de plus en plus importante et dévore complètement son roman d'une manière, à mon sens, négative. du reste, l'écriture est assez baclée, mais il s'agit peut-être davantage d'une traduction ratée. Je ne m'avancerai pas plus sur ce sujet.

Néanmoins, ce roman ne manque pas d'idées, loin de là, mais les peurs religieuses d'Anne Rice entraînent le roman vers une apologie de la religion chrétienne et manichéenne, assez désagréable.

En bref, un livre qui se lit mais qui ne restera pas dans les grandes annales de Madame Rice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Jumax
  24 août 2011
Un peu lisse quand on a lu les chroniques des vampires et les plus anciens livres d'Anne Rice. Une certaine déception donc sur ce livre, qui manque de...mordant.
Commenter  J’apprécie          80
LauGid
  13 juillet 2010
Quelle bouse !
A part l'orthographe et le graphisme de couverture, rien à sauver.
Longueurs, banalités, personnages inexistants... on dirait une brève nouvelle de Marc Levy gonflée au format roman par une machine d'écriture automatique empruntée à la collection Arlequin.
Je suis méchant ? Peut-être, mais j'attendais mieux de cet auteur, et les arbres méritent mieux que de finir comme ça. Si encore l'éditeur n'en avait pas imprimé autant...
Commenter  J’apprécie          70
LiliGalipette
  26 février 2010
Roman d'Anne Rice.

Lucky le Renard, Tommy Crane, Toby O'Dare. Des déguisements, des mensonges. Quels que soient son nom et son visage, il est un assassin hors pair. le panache et l'efficacité de ses meurtres n'ont d'égale que son incroyable capacité à disparaître. Depuis une dizaine d'années, il répond sans sourciller aux contrats que lui confie son commanditaire, l'Homme Juste qui se dit "du côté des gentils" (p. 27) Après une mission particulièrement pénible, il rencontre Malchiah, un séraphin qui dit être son ange gardien et qui prétend lui offrir l'occasion de racheter ses crimes en se mettant au service du Créateur. Lucky accepte et plonge au coeur de l'hiver 1257, dans la ville de Norwich en Angleterre. Il a pour mission de protéger et secourir Meir et Fluria, deux parents juifs accusés d'avoir tué leur fille Léa.

Adolescente, j'ai vu plusieurs fois Entretien avec un vampire réalisé par Neil Jordan d'après le roman éponyme de l'auteure. L'adaptation cinématographique m'a toujours charmée, et je pensais indûment que le livre serait aussi bon, voire meilleur. Quelle déception après plusieurs pages! Même constat avec Lestat le vampire, La reine des damnés et autres titres des Chroniques des vampires que j'ai aussi abandonnés après quelques dizaines de pages. Quand j'ai vu un titre d'Anne Rice dont le sujet n'était pas les monstres buveurs de sang, j'ai décidé de retenter l'expérience, pour savoir si ce sont seulement les vampires qui me font détester les écrits de l'auteure, ou si le style de cette dernière est seul responsable.

Le personnage de Lucky/Toby est tout d'abord très difficile à comprendre. Des bribes d'informations laissent entrevoir une enfance traumatisée et des rêves brisés. Il faut attendre le récit de Malchiah, sur tout un chapitre, pour découvrir la jeunesse laborieuse et courageuse de Toby, le drame qui l'arrache à l'humanité et qui brise ses espoirs de Conservatoire et anéantit sa foi en Dieu. On découvre pendant toute la première partie du livre les circonstances qui ont fait de lui un tueur à gages d'élite. J'ai particulièrement apprécié ses désirs mystiques de jeune garçon, son ambition de devenir un frère dominicain avant de succomber à la passion de la musique et du luth. Son goût pour l'histoire est cependant trop peu mis en avant quand on voit à quel point cette composante est essentielle à la suite de l'histoire. La fascination mêlée de scepticisme que Toby éprouve pour la religion est intelligemment traduite dans son admiration pour la basilique de San Juan Capistrano et son talent pour le luth.

Le titre est assez énigmatique. La première explication, page 137, est pour le moins confuse: "Le regard du Créateur englobe le temps. Il sait tout ce qui est, était et sera. Il sait tout ce qui pourrait être. Et Il est Celui qui enseigne à tous, pour autant que nous puissions comprendre." La seconde, page 141, est un peu plus explicite: "Rappelle-toi qu'il n'y a ni passé ni avenir là où Se trouve le Créateur, mais seulement le vaste présent de toutes les choses qui vivent." L'ange, étymologiquement "messager de Dieu", est donc dans un présent perpétuel, là où le Seigneur a besoin de lui? Pas très clair...

L'incursion dans la juiverie de Norwich est intéressante. La haine et la suspicion qui entourent la communauté juive, symbolisées par la rouelle, sont impartialement représentées, du simple point de vue historique. Je suis ravie que l'auteure n'ait pas pris parti, et qu'elle ait pris soin de représenter les travers des deux religions.

Dans l'ensemble, c'est une lecture plaisante qui se mène rapidement, mais qui reste sans grand intérêt littéraire. A en juger par les dernières pages, une suite ne devrait pas se faire attendre longtemps. Je ne la guetterai pas.
Lien : http://lililectrice.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
soleil23
  14 juin 2015
Pour la première fois, je ne sais que penser d'un roman de Anne Rice. Une écrivaine qui d'habitude me charme par son style captivant et ses histoires envoûtantes. Cette fois, la magie n'a pas opéré et le personnage Toby m'a laissée de marbre.
Commenter  J’apprécie          50
Slyh
  21 février 2012
Moi qui ai connu Anne Rice avec son mythique Entretien avec un Vampire et sa superbe saga des sorcières Mayfair, je dois dire que j'ai été énormément déçue par ce roman... Je ne m'attendais pas, mais alors pas du tout à ca....

Pour tout ceux qui n'ont pas lu ce livre mais qui compte le faire prochainement, un conseil, passez votre chemin. Je m'en voudrais de gâcher votre lecture avec cet avis bien peu élogieux.

Bien, commençons. Nous suivons donc Toby, ou plutôt Lucky, un tueur à gages qui excelle dans son domaine. Lucky qui, après son dernier meurtre, se voit abordé par Malchiah qui se présente à lui comme étant son ange gardien. Il lui propose alors un marché : son aide contre la rédemption de son âme....
Une intrigue plutôt originale et bien trouvée, il faut le reconnaitre. Sauf que, si l'originalité est là, le reste lui ne suis pas... L'histoire est excessivement longue à démarrer. Il faut attendre plus de la moitié du roman pour que l'action arrive enfin, la première moitié étant principalement axée sur le passé de Toby, de son enfance au jour où il est devenu ce qu'il est maintenant. Autant dire que c'est long. Très long. Surtout qu'en plus de ca, l'auteur passe beaucoup de temps en détails inutiles, où elle s'étend sur le caractère religieux du roman. Tout comme elle se perd en répétitions dans les pensées de Toby, essentiellement sur sa foi, qu'il a trouvée, puis perdue, puis retrouvée.
Du coup, bien que l'intrigue soit intéressante et très bien menée, le personnage principal se perd tellement en dévotion et en pathétique béatitude devant le "Tout Puissant" que ca enlève tout son charme à l'histoire et fini même par en devenir réellement gavant.

Un personnage principal mou, dépressif et fade. Pas recherché pour un sous ! A part tuer, chose pour laquelle il est doué, et pleurniché des prières, chose pour laquelle il est très doué aussi, il ne sait pas faire grand chose d'autre... On nous décrit de nombreux talents, mais à part ceux cités précédemment, on ne vois pas la couleur des autres... Bref. Un personnage surfait auquel on a plus envie de mettre des claques qu'autre chose.

Quand au style d'écriture, je sais bien que c'est du Anne Rice, mais là, trop c'est trop. Excessivement lourd, bourré de répétitions et de figures de style superflues. Une horreur ! Et la traduction n'arrange sûrement pas les choses.

Bref, vous l'aurez compris, une énorme déception pour ce roman. Je m'attendais à mieux. Beaucoup mieux....
Lien : http://les-lectures-de-sly.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mini-pouce
  09 juin 2015
Je suis étonné d'avoir lu ce genre de livre ! Mais j'ai bien aimé ^^
Commenter  J’apprécie          40
Stelphique
  23 décembre 2014
Une superbe histoire ou un ange Malchiah intervient dans la vie de Toby, tueur a gage redoutable, pour sauver des vies plutôt que de les prendre….Un formidable repentir s'entreprend…On traverse donc le temps et l'espace, pour aider une famille juive au Moyen Age…..

a aimé cette ouverture sur un espace temps ouvert par un ange…C'est beau, plein d'espoir et de bons sentiments…..On se laisse séduire par cet ange bienfaiteur et salvateur……J'adore la facon dont Anne Rice réinvente les personnages d'antan grace a de vraies archives…..
Commenter  J’apprécie          40
unlivredansmonsac
  23 août 2015
Commenter  J’apprécie          30
maeliana666
  28 novembre 2014
Au début, j'ai adoré. Puis le héro devient aide-ange et là ... ça devient mortellement ennuyeux! Les défauts d'Anne Rice (que j'adore, par ailleurs) ressortent très fort: mettre 3 chapitres pour raconter quelque chose qui pouvait être dit en 10 pages (grand maximum). Misère que je me suis ennuyée! Je n'ai pas su le finir quand j'ai que, trois chapitres plus tard, on en était au même point.
Dommage, ça partait si bien ...
Commenter  J’apprécie          30


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Anne Rice et son oeuvre

Anne Rice est devenue célèbre grâce à ses Chroniques des Vampires, quel est le titre du tout premier tome ?

Lestat le vampire
Entretien avec un vampire
Le Lien maléfique
Vittorio le vampire
La Reine des damnés

10 questions
165 lecteurs ont répondu
Thème : Anne RiceCréer un quiz sur ce livre