AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Adèle Blanc-Sec, tome 4 : Momies en Folie (10)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
MissG
  03 mars 2015
Dans ces nouvelles aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec, vous serez confronté à : "Un sarcophage ! La sculpture satanique des catacombes et Pazuzu !", mais aussi à des tentatives de meurtre sur la personne d'Adèle Blanc-Sec : "Bon, ce n'est pas grave, l'humanité ne se plaindra pas de la perte de ce grossier personnage, mais par contre elle se réjouira de la disparition d'Adèle Blanc-Sec !", à un nouveau savant fou s'intéressant à la vie après la mort (décidément c'était une marotte dans les années 1910 !) : " "L'étude de la vie après la mort" ! On croit rêver. Encore un qui finira mal ! Ils ont ramené à la vie le ptérodactyle du jardin des plantes et l'ont tué, ils ont ramené à la vie le pithécanthrope et ils l'ont tué ... Tiens, vous avez une momie ! s'est esclaffé Mouginot ... Heureusement qu'elle est morte et bien morte ...", ainsi qu'à la disparition mystérieuse de la momie d'Adèle : "On m'a piqué ma momie ou elle est partie toute seule ? Hier soir j'ai eu l'impression qu'elle bougeait mais n'était-ce qu'une impression ? Est-ce qu'une momie d'Egypte rapportée par un arrière-grand-père peut se faire la malle comme ça ?".

Si tout ça ne vous donne pas envie de découvrir les aventures d'Adèle Blanc-Sec, je ne sais pas ce qui le fera !
De l'aventure, du mystère, encore de l'aventure et encore du mystère, voilà tout ce qui compose ce nouvel opus des péripéties de l'intrépide et fougueuse Adèle Blanc-Sec à qui rien ni personne ne fait peur.
Adèle a repris ses activités d'auteur de livres où elle narre de façon romancée ses aventures et vit sans se soucier des titres des journaux mais en craignant la vengeance de ses ennemis jurés : la maléfique comédienne Clara Benhard et le commissaire principal Dugommier.
Et puis sa momie disparaît, et ça l'inquiète, et puis on essaye de l'attirer dans des guets-apens pour l'assassiner, ça l'inquiète beaucoup, et puis on lui apporte une statuette maléfique et elle s'interroge.
Et pour découvrir la suite, vous n'avez qu'à lire cette bande dessinée !
J'ai retrouvé avec plaisir toute la malice de Jacques Tardi dans sa façon de narrer les histoires d'Adèle, avec une narration qui s'attache à décrire des personnages totalement inintéressants pour l'histoire mais qui vont s'y trouver mêlé contre leur gré, et surtout des personnages machiavéliques qui n'arrivent pas à réussir leur coup, à l'image du dangereux Thomas Rove dont la mission est d'éliminer Adèle : "Récapitulons : j'arrive à l'heure prévue, c'est la bonne adresse; j'ai la clef ... Tout va bien jusque-là ... Je sais où est la chambre ... Je sais qu'elle est chez elle ... Je passe à côté de la vitrine et alors l'affreuse saloperie de momie dégueulasse me saute dessus. Je tire deux fois ... rien à faire : l'épouvantail me balance un morceau de verre dans la gueule. Pour un coup foireux, c'est un coup foireux ...".
Il y a beaucoup d'humour dans cette bande dessinée et c'est l'un de ses points forts, avec la pétillante et attachante Adèle.
J'aime comment ce tome mélange les trois premiers en y faisant intervenir tous les personnages déjà croisés, il est sûr que pour le lire il faut avoir lu les précédents car il y a de nombreuses allusions à ceux-ci.
Et puis j'apprécie l'univers créé autour de cette héroïne et de Paris, avec des monstres, des fous furieux, des bizarreries scientifiques, c'est de l'absurde comme je l'aime et qui permet de passer un bon moment de lecture.

"Momies en folie" est une aventure savoureuse de la non moins délicieuse Adèle Blanc-Sec qui se dévore avec plaisir et dont je dirai en guise de conclusion qu'il ne faut pas oublier que la mort n'est pas une fin !
Lien : http://lemondedemissg.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Arthore
  14 avril 2019
Histoire totalement loufoque et dessin approximatif, manquant de finesse. Aucun des personnages n'est empreint de beauté, Adèle sur certaines planches n'est pas loin d'avoir le visage d'un homme avec un rictus s'apparentant à une moustache.
Quelle déception!!!
Commenter  J’apprécie          50
Poniel
  23 décembre 2014
Un peu plus apprécié que le tome précédent.
Mais le scénario est tout de même, dans l'ensemble, un peu moins bien construit que pour les deux premiers tomes.
Il y a plein de liens vers les tomes précédents, mais on ne revoit pas forcément des personnages qu'on a envie de revoir...
Je ne sais pas si je vais continuer.
Commenter  J’apprécie          50
LVI
  21 mars 2012
Le vent glacé du petit matin !


Son éditeur lui ayant demandé de créer un personnage féminin qui puisse devenir l'héroïne d'une série (les séries étant toujours plus vendeuses que des albums uniques), le dernier des Communards, j'ai nommé le libertaire Jacques Tardi, a donc donné naissance en 1976 à une féministe rentre-dedans du genre à ruer dans les brancards, j'ai nommé Mademoiselle Adèle Blanc-Sec, qui va devenir effectivement un personnage-culte et accompagner le révolutionnaire Tardi et nous-mêmes, son fidèle public, tout au long des années.


Dans ce quatrième volet (datant de 1978 et toujours en 46 pages en couleur et malheureusement moins prenant que ses prédécesseurs) des aventures de la belle écrivaine curieuse de tout, la plupart des personnages rencontrés par Adèle dans les trois premiers volumes se retrouvent une fois de plus autour d'une histoire de statuette démoniaque et de sacrifices humains pratiqués dans les sous-sols du Paris de 1912, qui voit notre héroïne à nouveau victime de bien curieux attentats…


Apparemment à court d'idées, Tardi reprend les mêmes et raconte une histoire qui tourne considérablement en rond et demeure particulièrement calquées sur le troisième volet des aventures d'Adèle : c'est un peu un album pour pas grand-chose, sauf que à la fin…


Après nous avoir promenés au Jardin des Plantes et à l'intérieur du Muséum d'histoire naturelle, puis du Louvre à la Tour Eiffel et de la place Denfert-Rochereau jusqu'au sommet de Notre-Dame-de-Paris, Tardi nous entraîne cette fois-ci du Louvre au Parc Monceau en passant par la gare de Lyon, les catacombes et le cimetière du Père-Lachaise et continue de nous faire découvrir les rues, les pans d'immeubles, les édifices, les portails, les pavés et les murs du vieux Lutèce poursuivant sa préquelle aux ‘Nouveaux mystères de Paris' de Léo Malet qu'il allait bientôt adapter en bandes dessinées.


Si vous aimez ‘Rocambole' et ‘Harry Dickson', le style délirant de Gustave le Rouge et le surréalisme, vous ne pourrez que vous régaler avec ‘Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec' au grand pays du n'importe quoi revu et corrigé par l'anar Tardi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Le_zeppelivre
  04 juillet 2013
Oh non! Trop de suspence pour la fin de cet album! Et je n'ai même pas la suite!
Sûrement le plus étrange et bizaroïde de la série "Adèle Blanc-Sec" : préparez vous à de sacrées surprises!
Commenter  J’apprécie          40
Celine_72
  02 mai 2011
Ce quatrième tome commence lentement pour s'accélérer au fil des pages avec toujours des rebondissements et avec une fin vraiment surprenante.
Quant à nos personnages, ils évoluent encore et leur personnalité se confirme ce qui nous apprend à mieux les connaître au fur et à mesure.
On peut constater que l'auteur a toujours une très bonne imagination et que ces dessins sont toujours aussi splendides.
Bref c'est encore un très bon moment que j'ai passé avec Adèle Blanc-Sec, cette héroïne qui n'a pas froid aux yeux.
Petite précision aussi : contrairement aux tomes précédents, celui-ci se termine par le mot "Fin" et non par une révélation de ce qui nous attend dans le tome qui suit.
Lien : http://univers-des-livres.ov..
Commenter  J’apprécie          40
toto
  10 février 2011
Déception : pas de magnifiques images de Paris, les illustrations en général étant plus pauvres que celles des autres tomes.
L'histoire elle même est un peu trop abracadabrantesque.
Commenter  J’apprécie          40
Domichel
  28 octobre 2013
Pendant qu'Edmond CHOUPARD, négociant en vins et liqueurs rentre au petit matin et se retrouve face à des cadavres momifiés recouverts de bandelettes et surmontés d'une tête de bouc, notre chère Adèle décide de se lancer dans la narration de ses aventures…
On continue dans les rues de Paris qu'affectionne Tardi et les événements se répètent toujours un peu plus gravement.
Commenter  J’apprécie          20
Lunalithe
  12 juin 2016
Je ressors de cette lecture un peu incrédule. Certes, les autres tomes se complaisaient dans une forme de science-fiction improbable, mais.... le coup des momies, je trouve ça un peu plus gros à avaler, et ça tourne un peu à l'absurde.
Malgré tout, je dois bien admettre que j'ai beaucoup accroché à cette lecture, qui m'a tenu en haleine jusqu'à la fin. Il s'agit probablement du tome que j'ai préféré... Et j'ai hâte de lire la suite.
Comme quoi, hein...
Commenter  J’apprécie          10
reve2003
  06 juillet 2018
Je trouve les aventures d'Adèle Blanc-Sec de plus en plus démente et loufoque !!! Cette fois-ci, ce sont des momies qui reviennent à la vie. Mais ce n'est pas tout : il y a un psychopathe tueur de chats (?), la cantatrice brûlée qui revient toujours (comme dans les films d'horreur où le méchant est increvable), toujours cette fameuse secte plus qu'étrange. Enfin, un univers très particulier.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

QUIZZ RIGOLO SUR ADELE BLANC-SEC - TARDI

Qui vole un œuf de ptérodactyle ...

Adèle est bête comme ses pieds
Adèle et la bête
Adèle est la bête
Adèle et l'abbé

10 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Jacques TardiCréer un quiz sur ce livre