AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755600728
221 pages
Éditeur : Hugo et Compagnie (26/01/2006)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Hugo Doc - 01/2006)


Personne en France ne peut ignorer qu'Ingrid Betancourt va entrer dans sa cinquième année de détention en Colombie...

Cette tragédie est également vécue par des milliers de Colombiens, mais elle prend une tournure différente lorsqu'il s'agit du plus célèbre otage de la guérilla. En France, l'enlèvement d'Ingrid déchaîne une vague de solidarité des célébrités, des m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
marionf
  30 janvier 2018
C'est une véritable enquête que nous livre ici Jacques Thomet, alors journaliste auprès de l'A.F.P. à Bogota.
Écrites et publiées pendant la captivité de la franco-colombienne, ces pages nous dévoilent une jeune femme étudiante, puis franchement engagée en politique, candidate aux élections et enfin, otage.
INGRID BETANCOURT, HISTOIRE DE COeUR OU RAISON D'ÉTAT ? n'est pas l'histoire de la captivité de la candidate Oxygène mais l'analyse des conséquences de celle-ci, des conséquences tant sur le plan humain, humanitaire, politique, économique, géopolitique, militaire, ...
Jacques Thomet n'aborde pas réellement les combats politiques d'Ingrid Betancourt, il y consacre bien quelques passages à sa personnalité, notamment à travers les prises de décision qui la mèneront à tomber aux mains des F.A.R.C.S..
« Dans leur retraite en pleine jungle, les chefs guérilleros se frottent les mains à chaque nouvelle campagne lancée à l'étranger pour Ingrid.
Le prix de leur otage grimpe, comme à la bourse, sans avoir à bouger ni à proférer la moindre menace. »
INGRID BETANCOURT, HISTOIRE DE COeUR OU RAISON D'ÉTAT ? est surtout le témoignage des relations franco-colombiennes fortement influencées par l'enlèvement. On nous y dévoile une Colombie dépassée par les prises de pouvoir des guérillas et désarmée face aux innombrables assassinats et enlèvement, une France autoritaire, moraliste et égoïste, ainsi que des entrepreneurs et diplomates désemparés et indirectement lésés. le livre est ponctué de références, d'anecdotes, de mises en situation, qui font toute sa valeur et son importance.
Tant d'acharnement à voir la politicienne libérée, histoire de coeur ou raison d'Etat ?
Lien : https://troisiemesansascense..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
olplotard
  08 août 2013
Excellente analyse de cette triste histoire, l'auteur explique les origines de l'enlèvement d'Ingrid Betancourt, son refus obstiné d'écouter les recommandations de la police lorsqu'on lui interdit l'entrée sur le territoire controlé par les Farcs, et l'ensemble des tractations et autres tentatives de récupération politique qui ont accompagné cet enlèvelement.
Un livre écrit avant la libération d'Ingrid Betancourt, et qui révèle les différences de perception entre une France ignorante qui ne connait toujours de la Colombie que la cocaine et Mme Betancourt, et une Colombie qui aurait souhaité que cette affaire ne cache pas tous les attraits de ce magnifique pays.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Jeanmarc30Jeanmarc30   13 avril 2020
Un enlèvement est avant tout une tragédie, pour la victime, sa famille et ses proches. Celui d'Ingrid Betancourt en Colombie est aussi devenu une affaire d'Etat entre Paris et Bogota.
Commenter  J’apprécie          150
marionfmarionf   07 janvier 2018
Arrêtons-nous un instant, car c'est d'importance, sur cette loi d'exception en vigueur dans la partie des droits de l'Homme. Prolongé pour 3 mois le 19 novembre 2005 par l'Assemblée, après avoir été décrétée par le Premier ministre Dominique de Villepin 10 jours plus tôt, le 9 novembre, face aux émeutes dans les banlieues, l'état d'urgence permet les perquisitions nocturnes sans mandat judiciaire !
C'est exactement le même type de loi qu'Alvaro Uribe avait décrétée le 12 août 2002 dans son pays, cinq jours après son investiture.
Or, le 29 avril 2003, la Cour constitutionnelle de Colombie a considéré cette mesure comme non conforme au droit, et le président colombien l'a immédiatement retirée !
Au 1er janvier 2006, l'état d'urgence est toujours en vigueur en France, pays en paix, mais pas en Colombie, nation en guerre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
marionfmarionf   08 janvier 2018
Dans leur retraite en pleine jungle, les chefs guérilleros se frottent les mains à chaque nouvelle campagne lancée à l'étranger pour Ingrid.
Le prix de leur otage grimpe, comme à la bourse, sans avoir à bouger ni à proférer la moindre menace.
Commenter  J’apprécie          00

>Histoire de l'Amérique du sud (57)
autres livres classés : colombieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox