AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.84 /5 (sur 4669 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Caen , le 01/06/1967
Biographie :

Caryl Férey est un écrivain et un scénariste français.

Il a grandi en Bretagne après que sa famille se fut installée à Montfort-sur-Meu près de Rennes en 1974.

Grand voyageur, il a parcouru l'Europe à moto, puis a fait un tour du monde à 20 ans. Il a notamment travaillé pour le Guide du Routard.

En 1994 paraît chez Balle d'Argent son premier roman "Avec un ange sur les yeux". Il sort la même année son premier polar, "Delicta Mortalia : péché mortel", puis quatre ans plus tard le très remarqué "Haka" (1998).

Il écrit aussi pour les enfants, pour des musiciens, le théâtre et la radio. Il se consacre aujourd'hui entièrement à la littérature.

Il a obtenu le Prix SNCF du polar 2006 pour "Utu" (2004) et le Grand prix de littérature policière 2008, le Prix Mystère de la critique 2009 et le prix Jean Amila au Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale d'Arras 2009 pour "Zulu" (2008).

En 2013, "Zulu" est adapté au cinéma, réalisé par Jérôme Salle d'après le roman homonyme, avec Orlando Bloom et Forest Whitaker.

"Mapuche" (Série noire, 2012) obtient le Prix Landerneau Polar 2012 ainsi que le Prix Ténébris en 2013.

En 2015, il est le parrain de la 11e édition du salon Lire en Poche.

Son site : http://www.carylferey.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Habilement composées, vissées serré, les intrigues des trois romans au menu de ce Cercle polar composent aussi, au fil du texte, d'étouffantes atmosphères. Caryl Ferey réussit une sorte de tragédie shakespearienne où le destin de deux frères devient la métaphore de l'histoire sanglante de la Colombie. Liam McIlvanney, rebondissant sur un fait divers qui a marqué la ville de Glasgow à la fin des années 60, brosse le portrait d'un monde à l'agonie. Et dans un autre genre, simenonien et cotonneux, Graeme Macrae Burnet dévoile l'envers du décor d'une petite ville alsacienne repliée sur ses névroses. "Paz" de Caryl Ferey, coll. "Série noire", éd. Gallimard. "Le Quaker" de Liam McIlvanney, traduit de l'anglais par David Fauquemberg, éd. Métailié. "L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet, traduit de l'anglais par Julie Sibony, éd. Sonatine
+ Lire la suite
Podcasts (5) Voir tous

Citations et extraits (776) Voir plus Ajouter une citation
gruz   18 décembre 2012
Plutôt crever de Caryl Férey
Il y a une passion commune aux gens qui n'en ont pas : celle de se plaindre.
Commenter  J’apprécie          660
marina53   11 août 2014
Les nuits de San Francisco de Caryl Férey
"Nous ne savions pas mentir: nous n'étions pas encore civilisés".
Commenter  J’apprécie          451
litolff   26 juillet 2012
Mapuche de Caryl Férey
"Les Mexicains descendent des Aztèques, les Péruviens des Incas, les Colombiens des Mayas, les Argentins descendent du bateau", raillait le dicton.
Commenter  J’apprécie          440
marina53   02 septembre 2016
Condor de Caryl Férey
Il n'y a pas de hasard, qu'une concordance de temps.
Commenter  J’apprécie          410
gruz   02 janvier 2013
Mapuche de Caryl Férey
Ceux-là ne ramassaient pas seulement les cartons, ils vivaient parmi eux. Une famille entière, anonyme, recyclée elle aussi.

Ils s'étaient construit une barricade, une coquille vide qu'ils refermaient derrière eux la nuit venue pour se protéger du froid, des chiens errants, des paumés ; ils en ressortaient le matin, raides d'un sommeil sans mémoire, tout de guenilles et sales, incapables de dire merci aux rares passants qui leur donnaient la pièce.

Ils étaient devenus cartons.
Commenter  J’apprécie          380
marina53   03 septembre 2016
Condor de Caryl Férey
L'amitié, ce vieux soleil qui lui réchauffait les os.
Commenter  J’apprécie          390
Ellane92   20 février 2015
Mapuche de Caryl Férey
"La vérité est comme l'huile dans l'eau : elle finit toujours par remonter", répétaient les militantes.
Commenter  J’apprécie          360
Dionysos89   18 février 2014
Mapuche de Caryl Férey
Porte-voix d'un rap ethnique et explosif, un mètre quarante-cinq égaré dans un short et des grosses baskets sur ressort, Miss Bolivia était entourée de ses fans, une demi-douzaine de petites poupées lesbiennes qui la suivaient partout. Le courant passa aussitôt.
Commenter  J’apprécie          350
marina53   05 juillet 2018
Plus jamais seul de Caryl Férey
Le passé ne se rattrape pas ; quand il nous a filé entre les mains, il s'en va s'imaginer d'autres présents, sans nous.
Commenter  J’apprécie          340
Ellane92   19 février 2015
Mapuche de Caryl Férey
Anita fuyait les miroirs sous son masque à sourire, le reflet des vitrines, comme si sa "sale gueule" prenait toute la place. Les garçons d'ailleurs ne s'y trompaient pas : s'ils la suivaient dans la rue et la sifflaient parfois, aucun ne se retournait sur son passage.

Anita vivait de dos.

Côté pile.

Elle avait perdu la face.

Commenter  J’apprécie          310
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..