Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
Ajouter une citation

Citations de Andrea Camilleri (334)

Classer par Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par araucaria, le 23/04/2012

    La Concession du téléphone de Andrea Camilleri

    - Mais enfin, on peut savoir quelle mouche vous a piqués tous, à la préfecture, que vous en ayez autant après moi? Merde alors! Qu'est-ce que j'ai fait? J'ai pissé dans le bénitier?
    - Et c'est à moi que vous venez le demander? Vous le savez bien le tintouin que vous avez fait! Et vous n'êtes pas obligé de jurer comme un charretier!
    - Quel tintouin? Y'a pas de tintouin! J'ai expédié trois bafouilles au préfet pour lui demander un renseignement et elles lui sont restées en travers de la gorge.

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation


  • Par araucaria, le 23/04/2012

    La Concession du téléphone de Andrea Camilleri

    - Depuis combien de temps ne t'es-tu pas confessée, Taninè?
    - Depuis que je me suis mariée, mon père.
    - Si longtemps que ça! Et pourquoi?
    - Ma foi, j'en sais rien. Il faut croire que mon mariage m'a détournée du droit chemin.
    - Qu'est-ce que tu dis là! Le mariage est un saint sacrement! Comment un sacrement peut-il détourner des autres sacrements?
    - Vous avez raison, mon père. Alors, c'est peut-être parce que mon mari n'y tient pas plus que ça.
    - Ton mari te dit de ne pas aller à l'église?
    - Du tout, il ne dit ni quoi ni qu'est-ce. Mais une fois que je sortais de chez nous pour aller à l'église, voilà qu'il se met à rire et qu'il me fait : Viens un peu par ici que je te donne les sacrements qu'il te faut. Et on s'est retrouvés dans la chambre à coucher. Du coup, ça m'est sorti de la tête.
    - Impie! Blasphémateur! Ton mari ira rôtir tout habillé dans les feux de l'enfer! Les gens ont bien raison de dire ce qu'ils disent sur ton mari!

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la citation


  • Par Eve-Yeshe, le 18/03/2014

    La Danse de la mouette de Andrea Camilleri

    Peut-être était-ce pour ça que… et tout de suite, il eut honte de la pinsée qui lui venait. A savoir que la passion de Gallo pour la vitesse en voiture était une compensation de ce qui lui avait manqué petiot. Un truc de films ‘méricains, quand ils t’expliquent qu’un type est devenu violeur passque, quand il était minot, son père avait abusé de lui.
    Quand il était plus jeune, des pinsées pareilles ne lui seraient même pas passées par l’antichambre de la coucourde. Manifestement, avec la vieillesse, même la coucourde se relâchait, comme les muscles, la peau… son regard tomba sur le compteur : 170. P 126

    un extrait plus élargi pour montrer le style particulier de Camilleri

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation


  • Par Eve-Yeshe, le 16/03/2014

    La Danse de la mouette de Andrea Camilleri

    « En un tournevire, Montalbano sortit sur la plage et arriva à un pas de lui (l’oiseau). La mouette ne manifesta pas qu’elle l’avait vu mais, tout de suite après, son mouvement tournoyant devint incertain, toujours plus trébuchant, et à la fin l’aceddro, l’oiseau, après avoir émis un son très aigu, perdit l’appui de l’aile, se coucha sur le côté et mourut. P 16

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation


  • Par Cath36, le 04/08/2013

    Les juges : Trois histoires italiennes de Andrea Camilleri

    Ottavio Mandati s'était lancé tête baissée dans l'enquête. Il avait mis en examen Pierfiliberto et la totalité du conseil municipal. Le procès était mort-né. Les actes étaient formellement réguliers. Les hommes de paille, deux ivrognes octogénaires, avaient exhibé des reçus de billets de loterie gagnants grâce auxquels ils avaient ,soudain, et avec sagesse, décidé d'investir dans le secteur de la santé. Ses demandes d'arrestation avaient été déboutées l'une après l'autre. Telenovere avait mis de l'huile sur le feu : le procureur Mandati défendait "l'hôpital aus cent morts" parce que, dans la région, seul l'établissement donnait du travail aux médecins avorteurs, le magistrat étant ennemi de la vie et paladin de la décadence morale du pays. L'évêque, les soeurs (auxquelles était confiée la gestion des quatre cliniques) et deux sous-secrétaires étant intervenus. Ottavio était passé devant le Conseil supérieur de la magistrature. Pierfiliberto avait commenté de manière lapidaire la décision de ne pas le sanctionner par une phrase historique rapportée par le fidèle Tafano Tafani : "Les loups se mangent entre eux."

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation


  • Par sylvie, le 15/03/2008

    La pension Eva de Andrea Camilleri

    Les saints aussi vont à la pension Eva :
    "vous avez vu qu'il est venu à me trouver deux fois pour me mettre à l'épreuve ? Il voulait voir si je maintenais vraiment mon vœu !
    La Signura était si émue qu'elle n'aréussissait plus à parler.
    -Maintenant, qu'est ce que je dois faire ? demanda à la fin Nadia.
    La dame y réfléchit un moment;
    -Qu'est ce que tu veux faire ? Rin. Prends-toi l'argent et expédie le à ton frère. Mais maintenant, sors, va à l'église et allume un cierge à San Calo. Un seul, à lui, ça lui suffit largement. Ah, une chose. De c't'affaire, ne dis rien à personne. J'insiste, hein. Est-ce qu'on pourrait raconter aux gens que la nuit, San Calo va trouver une putain au bordel ?",

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation


  • Par Cath36, le 10/08/2012

    Le champ du potier de Andrea Camilleri

    Il changea de chaîne. Un cardinal parlait du caractère sacré de la famille. Pour l'écouter, il y avait au premier rang quelques hommes politiques dont deux divorcés, un qui vivait avec une mineure après avoir abandonné sa femme et ses trois enfants, un quatrième qui entretenait une famille officielle et deux familles officieuses, un cinquième qui ne s'était jamais marié passque tout le monde savait qu'il n'aimait pas les femmes. Tous acquiesçaient gravement aux paroles du cardinal.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation


  • Par pilou62200, le 28/12/2014

    La Saison de la chasse de Andrea Camilleri

    "Pourquoi ?" demanda simplement dame Matilde, en dégageant un tant soit peu son visage de l'oreille.
    "Pourquoi quoi ?" lui renvoyant le marquis haletant , mais sans décesser de l’empaler gaillardement.
    "Pourquoi fais-tu ce que tu es en train de faire ?".
    A une telle question, un taureau aurait perdu contenance et laissé tomber.. Mais le marquis était , comme on dit, carré des épaules.
    "Parce que tu dois me donner un garçon", expliqua-t-il et il se remit à fifrer.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par Sharon, le 15/02/2014

    La Danse de la mouette de Andrea Camilleri

    Les trains arrivent en retard, les avions aussi, les ferries, il fallait une intervention divine pour qu'ils larguent les amarres ; le courrier, n'en parlons pas ; les autobus se perdaient carrément dans la circulation ; les chantiers publics manquaient la date de livraison de cinq ou six ans ; n'importe quelle loi mettait des années avant d'être approuvées ; les procès traînaient ; même les émissions de télé commençaient toujours avec une demi-heure de retard sur l'horaire....

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par Cath36, le 08/10/2013

    Le neveu du Négus de Andrea Camilleri

    "Un éléphant, tu vois ?
    -Pour sûr. Il en est venu un avec le cirque l'an passé.
    -La trompe de l'éléphant, tu vois ?
    -Ben oui.
    -Pareil pour les abyssins.
    -Hé bé, ça leur fait un sacré picou !
    -Qui te parle de nez ?"

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par Spilett, le 18/06/2013

    Le Coup du Cavalier de Andrea Camilleri

    Donna Tristina était une brune trentenaire, avec des yeux verts étincelants et des lèvres rouges comme les flammes de l'enfer. La pôvre petitoune, elle était restée veuve il y a trois ans. Depuis lors, elle s'habillait toute de noir, en grand deuil, mais les hommes, quand ils la voyaient, il leur venait de mauvaises pensées, devant tous ces bienfaits de Dieu qu'aucun mâle ne gouvernait.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par brigittelascombe, le 28/02/2013

    Le tailleur gris de Andrea Camilleri

    Adèle était un de ces passereaux qui,après avoir été trempés comme une soupe par un orage en restant à découvert sur une branche,se secouent en battant des ailes et redeviennent plus secs qu'avant.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par sylvaine, le 10/11/2012

    La lune de papier de Andrea Camilleri

    Dans la société dite civile , il y a toujours un administrateur qui t'administre, pinsa Montalbano. Çà peut-être l'administrateur de la copropriété ou celui de la justice, en substance ça ne fait pas de différence parce que l'important, c'est qu'il existe, et qu'il t'administre plus ou moins soigneusement, prêt à te faire payer l'erreur que peut-être tu ignores avoir commise. Joseph K en savait quelque chose.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par brigittelascombe, le 18/10/2012

    La pension Eva de Andrea Camilleri

    Manger,vivre et écouter le ressac.Avec l'ami retrouvé.Qu'y avait-il de mieux dans la vie?

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par mgeffroy, le 31/05/2009

    Le tour de la bouée de Andrea Camilleri

    Une bordille de dégueulasserie de nuit toute gangassée, et que tu vires et que tu tournes, que tu t'endors et tu t'aréveilles, que tu te lèves et tu te couches. Et pas à cause d'une bâffrée de poulpes au sel ou de sardines à la becfigue qu'il se serait faite le soir d'avant, parce qu'au moins il y aurait eu une raison à cette insomnie haletante, non monsieur, en fait, même pas cette satisfaction il pouvait se prendre, le soir d'avant, il avait eu l'estomac tellement serré qu'il y serait même pas entré un brin d'herbe.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par wictoria, le 27/09/2008

    La patience de l'araignée de Andrea Camilleri

    Sous la couverture bien tirée, on n'apercevait aucun gonflement de corps humain, manquaient même les deux pointes que forment les pieds quand on est couché sur le dos. Et cette espèce de boule grise oubliée sur le coussin était trop pitchoune, trop petite pour être une tête, peut-être une vieille et grosse poire de clystère qui s'était décolorée. Il avança de deux pas et l'horreur le paralysa.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par sylvie, le 15/03/2008

    La pension Eva de Andrea Camilleri

    Et même les anges :

    "Il n'y avait pas de lune , mais des centaines et des centaines d'étoiles qui s'allumaient et s'éteignaient sans arrêt et d'autres qui semblaient des étoiles filantes, des comètes et qui étaient les trajectoires des projectiles, des grenades, des traçantes; elle s'agenouilla, les yeux levés vers le ciel; Puis le halo de lumière farineuse d'un projecteur effaça un instant les ténèbres, disparut. Et elle, en cet instant, le vit. Et même le contempla et l'admira, l'ange. L'ange qui lentement et silencieusement descendait vers la terre, ses grandes ailes déployées sur ses épaules...
    ... Ambra entendit un grand bruissement et l'ange arriva sur la terrasse, fit une espèce de cabriole, se releva en se libérant en hâte des grandes ailes qu'il enroula...
    ...Ça c'était un ange qui avait une faim de loup, se dit Ambra. Et non seulement il avait faim, mais il tremblait de froid, nu comme il était. Tiens ! Quelle chose étrange! les anges étaient pareils que les hommes !...

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par emi13, le 13/12/2014

    Les enquêtes du commissaire Collura de Andrea Camilleri

    Je suis entrée , j'ai vu du sang , le couteau planté dans le cœur. Je n'ai plus rien compris , je me suis enfuie en criant .

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation


  • Par isabellelemest, le 11/05/2014

    La Concession du téléphone de Andrea Camilleri

    Les problèmes des Siciliens
    — Et derrière l'incendie du "quadricycle", il y a toujours notre don Lollò. Qu'est-ce vous faites ? Vous pleurez ?
    — Sûr ! C'est que je pense à mon pauvre gendre, pris entre deux feux, l'Etat et la mafia !
    — Genuardi n'est pas le seul, si ça peut vous consoler. Les trois quarts des Siciliens sont pris entre deux feux, entre l'Etat et la mafia.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation


  • Par Latviane, le 20/05/2013

    La forme de l'eau de Andrea Camilleri

    Vado a casa a cambiarmi. Da qui, a piedi, ci vorranno una ventina di minuti. Tanticchia d'aria mi farà bene.

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation





Faire découvrir Andrea Camilleri par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz