Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
Ajouter une citation

Citations de Don Winslow (185)

Classer par Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par carre, le 15/10/2012

    Cool de Don Winslow

    Dennis voit son visage veillir, ses cheveux se clairsemer, son ventre s'avachir. Sait que ses réflexes sont un peu plus lents et sa mémoire moins performante, qu'il a désormais plus de pages de calendrier derrière lui que devant.

    Commenter     J’apprécie          0 30         Page de la citation


  • Par carre, le 16/10/2012

    Cool de Don Winslow

    Quel est le point commun entre les éléments de la liste suivante ?
    (a) Sonny Corleone
    (b) Bonny et Clyde
    (c) Filipo Sanchez
    La réponse est : Ils n'auraient jamais dû monter dans une putain de bagnole.

    Commenter     J’apprécie          0 25         Page de la citation


  • Par carre, le 06/08/2012

    La griffe du chien de Don Winslow

    La naissance de son fils n'a pas été mieux, juste différente, quand il a eu devant les yeux cette version miniature de lui-même. Et une épiphanie : il n'existe qu'une seule rédemption quand on a eu un mauvais père : être un bon père.

    Commenter     J’apprécie          0 24         Page de la citation


  • Par jeranjou, le 22/01/2013

    Don Winslow Don Winslow

    J’envisageai donc la possibilité d’écrire un roman précédent Shibumi avec beaucoup d’appréhension. Pour commencer, qu’en penserait la famille Whitaker ? Et comment réagiraient ses légions de fans à l’apparition d’un prétendant au trône ?
    Enfin, plus grave encore, parviendrai-je à trouver un moyen fidèle à la substance et au style de l’œuvre de cet homme sans tomber dans un mimétisme choquant et, pour ainsi dire, vain ?

    Commenter     J’apprécie          0 22         Page de la citation


  • Par carre, le 13/10/2012

    Cool de Don Winslow

    O est quasiment sûre que la chaine National Géographic va procéder à des fouilles archéologiques sur sa mère avec pour ambition de tenter-en pure perte-de découvrir une seule et unique partie survivante de son corps originel.

    Commenter     J’apprécie          0 22         Page de la citation


  • Par jeranjou, le 03/09/2014

    L'hiver de Frankie Machine de Don Winslow

    - Tu ne vas jamais à l’église, lui a-t-elle fait observer ?
    - Pourquoi est-ce que j’irais à l’église ? Pour écouter un curé qui schtupps les petits garçons me faire un sermon sur la morale ?

    (Schtupps en italique dans le texte)

    Commenter     J’apprécie          0 20         Page de la citation


  • Par carre, le 09/08/2012

    La griffe du chien de Don Winslow

    Il tend la main.
    -Juan Parada.
    -Nora.
    Nora, rien de plus, remarque-t-il. Pas de nom de famille.
    -Vous vivez au Mexique, Nora ?
    -Non, je suis ici pour affaires.
    -Et vous êtes dans qu'elle branche ?
    Elle le regarde droit dans les yeux.
    -Je suis call-girl.
    -Je crains de ne pas ...
    -Je suis une prostituée.
    -Ah.
    -Et vous, vous faites quoi ?
    -Je suis prêtre, répond-il avec un sourire.

    Commenter     J’apprécie          0 20         Page de la citation


  • Par belette2911, le 31/08/2013

    La griffe du chien de Don Winslow

    [...] Et nos solutions sont toujours les mêmes futiles non-solution : construire de nouvelles prisons, engager plus de policiers, dépenser de plus en plus de milliards de dollars à ne pas guérir les symptômes pendant que nous ignorons la maladie.

    La plupart des gens de mon quartier qui veulent lâcher la dope n'ont pas les moyens de suivre un programme de traitement, parce que la plupart ne disposent pas d'une assurance-santé digne de ce nom. Et il y a une file d'attente de six mois à deux ans pour obtenir un lit dans les programmes de traitement de substitution.

    Nous dépensons pratiquement deux milliards de dollars à empoisonner les cultures de cocaïne et les enfants de cette région, et il n'y a pas suffisamment d'argent au pays pour aider qui veut arrêter sa dépendance à la drogue.

    Commenter     J’apprécie          4 19         Page de la citation


  • Par myrtille81, le 10/10/2012

    Cool de Don Winslow

    Triste vérité de l'existence...
    Les gens intelligents deviennent parfois stupides, mais les gens stupides ne deviennent jamais intelligents.
    Jamais.

    Commenter     J’apprécie          0 19         Page de la citation


  • Par jeranjou, le 28/10/2013

    Mort et vie de Bobby Z de Don Winslow

    - Tu es débile ou quoi? s'enerve Guzsa.

    On t'amène sur un plateau un trafiquant de drogue-marchand d'esclaves rôti à point avec en prime son fridolin qui est tombé du ciel comme un météore, t'as un gros caillou en plein désert avec tellment de cadavres d'Indiens qu'on se croirait dans un film de John Wayne et tu me chantes qu'il n'y a pas de lien?

    C'est quoi ta chanson alors? La foudre est tombée sur la baraque et l'a soufflé comme à Nagasaki ? D'où tu sors toi? De l'Iowa?
    - Du Kansas, répond-il.[...]
    - Dis-moi la vérité, vous en avez des drogues, au Kansas?

    Commenter     J’apprécie          1 17         Page de la citation


  • Par belette2911, le 01/08/2013

    La griffe du chien de Don Winslow

    On lui a fourré un gant de toilette dans la bouche, il a les yeux exorbités. Inutile d'être Sherlock Holmes pour comprendre qu'ils lui ont tranché les mains et l'ont laissé se vider de son sang.

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation


  • Par belette2911, le 01/08/2013

    La griffe du chien de Don Winslow

    Je suis une prostituée.
    - Ah.
    - Et vous, vous faites quoi ?
    - Je suis prêtre, répondit-il avec un sourire.
    - Vous n’êtes pas en tenue de prêtre.
    - Vous n’êtes pas en tenue de prostituée. En fait, je suis même pire qu’un prêtre. Je suis évêque. Archevêque, en fait.
    [...]
    - Eh bien, ç’a été très agréable de bavarder avec vous, dit-il. Il faudrait rester en contact.
    - L’évêque et la putain ?
    - De toute évidence, vous n’avez pas lu la Bible. Le Nouveau Testament ? Marie-Madeleine ? Ça vous évoque quelque chose ?
    - Non.

    Commenter     J’apprécie          2 16         Page de la citation


  • Par jeranjou, le 19/01/2013

    Savages de Don Winslow

    Elena sait que l'amour vous rend fort
    Et que l'amour vous rend faible
    L'amour vous rend vulnérable.
    Donc si vous avez des ennemis
    Prenez-leur ce qu'il aiment.

    Commenter     J’apprécie          0 16         Page de la citation


  • Par carre, le 06/08/2012

    La griffe du chien de Don Winslow

    Le ministre de la justice des Etats-Unis en personne a annoncé au Congrès...
    -J'ai lu le discours.
    -... Que le problème mexicain de la drogue était tout simplement réglé. Essaieriez-vous de faire passer notre ministre pour un con ?
    -Je crois qu'il peut très bien se débrouiller tout seul.

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par carre, le 05/08/2012

    La griffe du chien de Don Winslow

    Croyait-elle vraiment pouvoir le sauver ? Peut-être pas, se dit Art. Peut-être avait-elle simplement cherché à épargner au bébé les éclairs de mort jaillissant du canon de l'arme. Peut-être voulait-elle lui offrir le réconfort de son sein comme dernière sensation en ce bas monde. En le nichant dans les tendres plis de l'amour.

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par belette2911, le 31/07/2013

    La griffe du chien de Don Winslow

    - Et dans l’intimité de votre chambre ? Me permettez-vous de vous poser la question ? Les relations conjugales...

    Adan parvient à réfréner un ricanement de dédain. Ça l’amuse toujours que des prêtres, ces eunuques auto-castrés, cherchent à vous donner des conseils sur les choses du sexe. À l’image d’un végétarien qui vous proposerait de vous griller un steak au barbecue.

    Il comprend néanmoins que, de toute évidence, Lucia a parlé de sa vie sexuelles au prêtre; sinon le bonhomme n’aurait jamais eu le cran de soulever la question.

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation


  • Par jeranjou, le 22/01/2013

    Satori de Don Winslow

    Marcher avec parfois de l’eau jusqu’à mi-taille était épuisant.[…]

    Solange, stoïque, ne se plaignait pas, mais elle était visiblement à bout de forces. Ses mollets et ses chevilles étaient coupées par l’herbe-scie, et ses yeux trahissaient son épuisement.

    « Ça va ? lui demanda Nicholaï.
    -Super. J’ai toujours adoré me promener dans la campagne.»

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la citation


  • Par belette2911, le 03/08/2013

    La griffe du chien de Don Winslow

    - Les AUC qui sont ici, explique l'homme masqué, ont été entraîné par vos Forces spéciales.
    L'homme montre les cadavres et dit, dans un anglais parfait :
    - L'argent de vos impôts à l'ouvrage.


    (Notes : AUC = Autodéfenses unies de Colombie. Le principal groupe paramilitaire d'extrême droite colombienne. Au cours de leur existence, les AUC ont eu des affrontements violents avec les FARC. Les AUC se sont rendus coupables de massacres de civils dans des villages qu'ils jugent favorables aux guérillas).

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation


  • Par belette2911, le 31/07/2013

    La griffe du chien de Don Winslow

    - [...] Pour filer la métaphore jusqu’à son point de rupture, le Ministère des Affaires étrangères aimerait organiser un autodafé rien que pour vous. Le Ministère de la Justice apporterait les marshmallows.
    - Je suis confiant, avait répondu Art Keller. J’aurai le soutien plein et entier de la Maison-Blanche et du Président.

    Une manière pour lui de rappeler à Hobbs que l’actuel Président, avant d’occuper la Maison-Blanche, faisait son possible pour financer les Contas au moyen de cocaïne, alors arrêtons-là les conneries sur les ministères des «Affaires étrangères» et de la «Justice».

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation


  • Par jeranjou, le 17/02/2013

    Savages de Don Winslow

    A l'évidence, c'est ce que sont la plupart des Américains.
    Des sauvages.
    Et c'est là, une chose que la plupart des Américains ne comprennent pas : la majeur partie des Mexicains des classes moyennes et supérieures estiment que les Américains ne sont que des rustres non civilisés bruyants et agités, sans raffinement ni culture, qui ont simplement eu un grand coup de veine dans les années 1840 et en ont profité pour voler la moitié du Mexique.

    Don Winslow, écrivain américain, je précise

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la citation





Faire découvrir Don Winslow par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz