Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
Ajouter une citation

Citations de Régine Pernoud (37)

Classer par Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par LydiaB, le 15/01/2014

    Visages de femmes au Moyen-âge de Régine Pernoud

    "Il n'était donc pas inutile de rappeler par le texte et par l'image la place tenue dans l'expression littéraire comme dans la vie artistique par les femmes de cette époque encore si mal connue que nous appelons le "Moyen Âge". (P256)

    Commenter     J’apprécie          0 35         Page de la citation


  • Par Ode, le 20/11/2012

    Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

    Aliénor avait pris la croix en même temps que son époux. Contrairement à ce qu'on croit quelquefois, il n'y avait rien là de très extraordinaire. Dès la première expédition, au contraire, nombreux avaient été les seigneurs qui emmenaient leur femme avec eux. [...] La femme méprisée, étrangère à la vie de son époux et recluse derrière les murailles d'un sombre château en attendant le retour de celui-ci reste une image solidement ancrée dans bien des esprits, mais qui n'offre guère plus de vérité que celle du serf battant les étangs pour faire taire les grenouilles, et autres sornettes héritées des temps classiques pour lesquels la barbarie du Moyen Âge était un dogme indiscuté.

    Commenter     J’apprécie          0 22         Page de la citation


  • Par Ode, le 17/12/2012

    Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

    [Année 1152]
    Henri et Aliénor passèrent en Aquitaine les premières semaines de leur mariage – trop occupés l'un de l'autre, sans doute, pour prêter grande attention aux vendanges qui, cette année-là comme la précédente, s'annonçaient mauvaises. Dans toute la France, on buvait de la bière, « ce qui ne s'était vu de mémoire d'homme », remarque un analyste du temps, visiblement plein d'amertume à ce souvenir ; les plus avisés tentaient de remettre en honneur d'antiques recettes pour fabriquer de l'hydromel.

    Commenter     J’apprécie          0 21         Page de la citation


  • Par Ode, le 03/12/2012

    Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

    Cette époque, que nous avons toujours tendance à nous imaginer comme statique, est au contraire un temps où les départs sont faciles : il suffit de constater le nombre immense des pèlerins sur les routes et les relations qui se nouent d'un bout à l'autre de l'Europe, pour en être convaincu. Rappelons que, dès le XIe siècle, le petit-fils d'Hugues Capet épousait une princesse russe. Enfin, disons-le aussi, les transports par eau sont considérés comme plus accessibles que les transports par terre ; aussi ne trouve-t-on pas extraordinaire de prendre le bateau pour traverser cette Manche qui, pour tous, n'est qu'un « canal » : une voie de transport et non une barrière. On peut dire que l'Angleterre n'a commencé à être une « île » que beaucoup plus tard, passés les temps féodaux et même la période médiévale.

    Commenter     J’apprécie          0 19         Page de la citation


  • Par Ode, le 28/11/2012

    Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

    L'époque s'est exprimée dans le roman de chevalerie comme elle s'exprime sur les prestigieux tympans, sur les fresques et les chapiteaux des cathédrales romanes. Or, toutes les fois que l'on cherche à s'expliquer d'où est venue, comment s'est opérée cette fusion entre courtoisie, thèmes chevaleresques et mythes celtiques, on se trouve infailliblement ramené vers la cour d'Aliénor. Dans son sillage apparaissent les poètes qui rendront familiers non seulement Tristan et Iseut, mais Perceval et Lancelot, le roi Arthur et la fée Morgane, et la reine Genièvre, et l'enchanteur Merlin.

    Commenter     J’apprécie          0 18         Page de la citation


  • Par Ode, le 23/11/2012

    Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

    Dès cette époque, les Françaises avaient une réputation d'élégance. Aliénor elle-même est peut-être responsable de la mode qui s'introduit alors : celle des robes à longues manches, traînant jusqu'à terre parfois, et s'ouvrant sur une doublure de soie pour dégager l'avant- bras étroitement gainé d'un satin clair qui mettait en valeur la finesse du poignet.

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation


  • Par Ode, le 07/04/2013

    Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

    C'est un jour d'avril – le mois préféré des troubadours parce que les nuits y sont courtes et l'air léger, que la sève commence à gonfler les branches et que, dans les bourgeons, éclatent toutes les promesses du printemps.

    Commenter     J’apprécie          0 16         Page de la citation


  • Par Ode, le 18/11/2012

    Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

    Et l'on ne pourrait pas comprendre Aliénor si l'on omettait cet arrière-plan essentiel à sa personnalité comme à son époque : le goût de la splendeur qui s'exprime en toutes choses, dans les églises entièrement peintes où resplendissent les grands luminaires en couronne et les croix d'orfèvrerie, comme dans ces romans de chevalerie où les héros aux armes étincelantes livreront d'étourdissants combats et seront visités de songes lumineux. Trait d'époque qui s'exprime sous toutes les formes, depuis cette mystique de la lumière qui plus tard, s'épanouira aussi bien dans l'architecture gothique que dans les plus graves traités de philosophie [...], jusqu'à ce goût du "gold and glitter", de tout ce qui luit et brille, qui caractérise la mentalité du temps...

    Commenter     J’apprécie          0 16         Page de la citation


  • Par Ode, le 25/11/2012

    Aliénor d'Aquitaine de Régine Pernoud

    Il est frappant de voir que les historiens qui auront connu Aliénor dans sa vieillesse font d'elle un éloge sans réserve ; entre autres, Richard de Devizes, ce moine de Winchester, qui s'écrie, en parlant d'elle : « Cette femme belle et chaste, imposante et modeste à la fois, humble et éloquente. » Tous, en revanche, montrent Henri sous un jour lamentable dans ses dernières années : celui qui, jadis, avait été un chevalier de si belle prestance, n'est plus, passé la cinquantaine, qu'un vieillard presque obèse, traînant une jambe blessée par un coup de pied de cheval et atteint, au dire de l'entourage, de la pire des maladies : celle qui consiste à ne pouvoir trouver le repos ; il ne peut tenir en place, agite fiévreusement les mains ; il avait toujours été négligé dans sa mise, et cette négligence, en vieillissant, est devenue désordre, reflétant le désordre intérieur d'un homme qui n'a pas su se maîtriser lui-même.

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par LydiaB, le 16/04/2012

    Hildegarde de Bingen de Régine Pernoud

    C'est dans ce monde en plein essor que se situe, à une date difficile à mieux préciser, la naissance d'une petite fille dans une famille appartenant à la noblesse locale du Palatinat. ses parents, Hildebert et Mathilde (Mechtilde en allemand) sont probablement originaires de Bermersheim, dans le comté de Spanheim. Elle est la dixième enfant du ménage, et reçoit au baptême le prénom d'Hildegarde. Naissance sans éclat, dans une famille dont la noblesse ne s'est pas traduite par de grandes actions ; naissance pourtant qui se révélera singulièrement accordée à l'époque riche, effervescente qu'est ce tournant du siècle. L'année suivante, le 15 juillet 1099, les croisés s'empareront de Jérusalem.
    Une petite fille comme les autres. Pas tout à fait cependant, car dès sa petite enfance elle étonne parfois son entourage. Une anecdote racontée tardivement (dans les actes de son procès de canonisation) la montre s'écriant devant sa nourrice : " Vois donc le joli petit veau qui est dans cette vache. Il est blanc avec des taches au front, aux pieds et au dos." Lorsque le veau naît quelques temps plus tard, on constate qu'il est exactement conforme à cette description. Hildegarde avait alors cinq ans.

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par Femi, le 03/02/2012

    Pour en finir avec le Moyen Age de Régine Pernoud

    Le médiéviste, s'il s'est mis en tête de composer un sottisier sur le sujet, se trouve comblé par la vie quotidienne. Pas de jour où il n'entende quelque réflexion dans le genre "Nous ne sommes plus au Moyen Age" ou "C'est un retour au Moyen Age" (...) Le Moyen Age fournit, à tous ceux pour lesquels l'Histoire n'est qu'un prétexte, un terrain de choix: une période que le grand public ignore, avec quelques noms qui émergent, Charlemagne, la Chanson de Roland, les troubadours(...) Tel est à peu près le bagage moyen. Si l'on souhaite le corser, on y ajoute le secret des Templiers et le trésor des cathares, ou inversement le secret des cathares et le trésor des Templiers.

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation


  • Par sylvie2, le 15/11/2012

    Héloïse et Abélard de Régine Pernoud

    L'amour est incompatible avec la facilité

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation


  • Par Jcequejelis, le 25/02/2012

    La Femme au temps des cathédrales de Régine Pernoud

    ... à Rome la patria potestas, le pouvoir du père, était absolu, sur la famille et notamment sur les enfants à leur naissance ; tous les juristes ont relevé ce qu'on appelle la "disparition forcée des cadettes" ; en effet, si le père était tenu de conserver à la naissance les enfants mâles en raison des besoins militaires (sauf s'ils étaient mal formés ou jugés trop chétifs), il ne gardait en général qu'une seule fille, l'aînée ; c'est tout à fait exceptionnellement qu'on voit mention de deux filles dans une famille romaine. Et il est significatif que chacun des garçons reçoive un praenomen (prénom), tandis que la fille, l'aînée généralement, ne porte qu'un nom, celui de la famille paternelle ; ainsi, dans la gens Cornelia, la fille s'appelle Cornelia, ses frères sont Publius Cornelius, Gaïus Cornelius, tec. Pas de nom personnel donc pour la fille, mais seulement celui du père.

    [Le Livre de Poche n° 5690 p. 23-24]

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation


  • Par barjabulette, le 26/05/2012

    La Femme au temps des cathédrales de Régine Pernoud

    On est frappé du dynamisme, de la capacité d'invention de ces femmes que l'Evangile a libérées. Un exemple est frappant : celui de Fabiola. Le nom évoque our nous un roman fameux qui avait pour cadre précisément l'Eglise des catacombes, mais la Fabiola de l'histoire,comme il arrive souvent dépasse sensiblement celle de la légende : elle fait partie de ces dames de l'aristocratie romaine qui sont devenues les disciples de saint Jérôme; frappée de voir le nombre de pèlerins qui viennent à Rome et là se trouvent sans ressources, elle fonde une "Maison des malades", nosokomion, à leur intention. Autrement dit, Fabiola fonde le premier hôpital.

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la citation


  • Par basilic92, le 17/11/2013

    La Femme au temps des cathédrales de Régine Pernoud

    "La copie est un bon exercice d'école: elle n'a jamais produit de chef-d'oeuvre."

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation


  • Par Jcequejelis, le 22/06/2012

    Pour en finir avec le Moyen Age de Régine Pernoud

    En 1350, l'homme, en Europe, vient d'être secoué par le plus violent cataclysme qu'il ait connu : la peste bubonique ou peste noire qui apparut, on le sait, en 1347-1348 et n'a pas touché moins d'un homme sur trois. Encore l'estimation demeure-t-elle au-dessous de la vérité partout où l'on a pu faire état de chiffres précis. Il suffit de rappeler qu'à Marseille par exemple les couvents de frères prêcheurs et de frères mineurs ont été entièrement dépeuplés, que
    Certains villages de la campagne ont été totalement rayés de la carte.

    [p. 136]

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation


  • Par cathcor, le 29/03/2012

    Villa Paradis de Régine Pernoud

    Dans le destin d'un individu, on voit se produire à nu la rencontre entre les déterminations et la liberté qui est le propre de l'aventure humaine. Je ne crois pas à l'idée ni à la possibilité de la table rase. On a toujours quelque chose de rrière soi, et c'était sans doute déjà vrai pour l'homme préhistorique.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation


  • Par Jcequejelis, le 04/03/2012

    Les Templiers de Régine Pernoud

    Seuls quelques historiens acharnés à défendre la mémoire de Philippe le Bel accordent créance aux accusations dont les Templiers ont été les victimes. Un examen tant soit peu approfondi des pièces du procès aujourd'hui publiées ne laisse guère de doutes sur la question : tous les aveux ont été arrachés par la torture et ces aveux, à d'infimes exceptions près, n'ont été obtenus qu'en France.

    [p. 122]

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation


  • Par claudeparis936, le 02/11/2013

    La Femme au temps des cathédrales de Régine Pernoud

    Dès le VIIIe siècle, l'Eglise a écarté le consentement des parents jusqu'alors considéré comme nécessaire pour la validité du mariage. L'autorisation du père et de la mère ne parait plus indispensable aux yeux de l'Eglise, et cela de moins en moins à mesure que se dégage la valeur sacramentelle du mariage : ce sont l'époux et l'épouse qui sont les ministres du sacrement, le prêtre lui-même n'étant là que comme témoin.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation


  • Par Jcequejelis, le 04/03/2012

    Les Templiers de Régine Pernoud

    Le pape Clément V devait mourir un mois à peine après le maître du Temple (Jacques de Molay + 18 mars 1814) dans la nuit du 19 au 20 avril 1314, au château de Roquemaure dont les ruines dominent encore la vallée du Rhône. Philippe le Bel, lui, allait être frappé d'apoplexie le 4 novembre suivant et mourir le 20 novembre, à l'âge de quarante-sept ans. Ces deux morts successives devaient frapper la population et donner naissance à la légende de Jacques de Molay les assignant l'un et l'autre à comparaiître dans les six mois au tribunal de dieu.

    [p.113]

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation





Faire découvrir Régine Pernoud par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz