AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2874230634
Éditeur : Mijade (2012)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Les aventures de Léon,
peureux (preux) chevalier
Léon preux [barré et corrigé en] peureux chevalier et son fidèle destrier [barré et corrigé en] canasson,
partent en quête d'aventure (rajouté suite à oubli] et d'argent. Ils arrivent au Royaume Paisible, où il ne fait plus bon vivre
depuis qu'une étrange malédiction s'est abattue
sur le royaume. Léon et son canasson se lancent
dans une aventure pimentée et croisent en che... >Voir plus
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
mila0707
mila070715 juillet 2012
  • Livres 4.00/5
Où nous faisons la connaissance de Léon Levaliant, un tout jeune chevalier qui aime à penser que ce nom lui a été donné parce qu'il signifiait " Léon le Vaillant ". Il parcourt le pays en quête d'aventures, mais de fortune aussi, montant son pur-sang de course décharné qui, au temps de sa jeunesse portait le nom glorieux de Vent Véloce, aujourd'hui renommé le Lambin. Ce pauvre canasson n'a plus qu'une seule particularité, celle de pouvoir converser avec son cavalier qu'il essaie souvent de ramener à sa raison, celle de se faire oublier et de se reposer ! Avant même de parvenir au Royaume Paisible, où une malédiction fait qu'il pleut tout le temps et qui implorera leur aide, ils rencontrent le sieur Jean Bonneau de Canigou sur sa fringante monture, la mule Salecaboche, qui les met au défi de combattre ; et un pirate à vélo dénommé Yann Miloeil, deux personnages hauts en couleur qu'il retrouveront un peu plus tard au Royaume Paisible, lors de leur aventure rocambolesque. Leur chemin y croisera don Rigobert, le Maire, don Montféroce Lagloire du Champelé, son adjoint, un Roi et ses deux filles, les princesses Furibonde et Lolibelle mais aussi, la sorcière Nécromantine Lapétoche...
Mon avis : de grâce, enseignants, si vous faites faire une fiche de lecture sur cet ouvrage, ne demandez surtout pas où et quand se passe l'action, vous mettriez vos élèves en bien fâcheuse posture, quelque soit leur bonne volonté. Nous sommes dans un pays dont nous ne savons rien si ce n'est qu'il est à 18000 kilomètres de la Chine et qu'il se situe très loin de Londres, de la Polinésie, de Samarcande et d'Elseneur... On peut imaginer, quelques anachronismes mis à part - comme l'armure du chevalier faite de canettes de soda - que l'action se situe au Moyen-Age. Ce roman jeunesse original et au ton humoristique nous conte une aventure complètement loufoque, entrecoupée de dessins à l'encre noire qui imagent certaines scènes "cruciales" et de passages écrits dans des polices différentes et originales, en particulier pour appuyer des dialogues savoureux. Il est à noter que ce titre est le premier d'une série dont on ne connaît pas encore le nombre de volumes mais qu'il peut se suffire à lui-même. J'aurais aimé pouvoir vous offrir une critique dans le ton de l'ouvrage, telle que j'ai eu la chance de pouvoir en lire une, mais je n'ai pas le talent de Pascal... qui sait, à force de me régaler avec ses chroniques, je progresserai peut-être un jour...
Public : à partir de neuf - dix ans.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          132
orbe
orbe27 juin 2012
  • Livres 4.00/5
A la croisée des chemins, vaut-il mieux choisir la direction du Royaume Paisible, aventures gratuites en tous genres ou bien, les Défis du chevalier noir Jean Bonneau sieur de Cannigou? le chevalier souhaite de l'action mais pas son cheval parlant !

Les deux compères vont toutefois être amenés à accepter une double quête : arrêter le scélérat qui vole les parapluies et terrasser une sorcière. La récompense? la main de la princesse Furibonde dans le premier cas, celle de la princesse Lolibelle dans le second cas...
Un roman d'aventure humoristique, qui mêle quêtes et intrigues et plaisir de la langue.

Lien : http://0z.fr/G1tQQ
Commenter    J’apprécie          80
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
mila0707mila070707 juillet 2012
Nos deux compères s'installèrent devant une large fenêtre sans vitre, protégés de la pluie par l'avancée du toit. De là, bien au sec, ils pouvaient respirer les senteurs de la pluie, d'humidité, de boue et de mousse qui emplissaient la nuit du Royaume Paisible, tout en profitant du spectacle des éclairs perçant l'obscurité.
Les gens du village s'étaient sans aucun doute habitués à la pluie ensorcelée qui tombait sans répit, et vaquaient à leurs occupations comme si de rien n'était, rentrant chez eux, allant rendre visite aux amis ou prendre un dernier petit café dans un bar. C'était un véritable défilé de parapluies.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          90
mila0707mila070703 juillet 2012
- Chevalier Levalian, je serai bref, succinct et prompt, mais très explicite, fit don Rigobert, pour faire comprendre de manière très compliquée que, pour une fois, il parlerait clairement.
- Cela me semble parfait, fit Léon.
En réalité cela ne lui semblait rien du tout, étant donné qu'il n'avait compris goutte à ce beau discours. C'est que les chevaliers s'escriment tant et si bien à être courageux et intrépides que leur culture personnelle laisse vraiment à désirer. D'ailleurs, la seule fois où Léon avait ouvert un dictionnaire, il en était presque tombé à la renverse. Il s'était dit : A quoi peuvent servir tant de mots, puisqu'avec une bonne épée, les gens se comprennent plus vite ?
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          60
mila0707mila070729 juin 2012
Il existe un proverbe qui dit "rien ne sert de courir, il faut partir à point". Dans l'opinion du Lambin [le cheval], ce proverbe était le proverbe le plus sage qui eût été inventé, et il le prenait au pied de la lettre. S'il ne pouvait galoper, il trottait. S'il ne pouvait trotter, il restait immobile. Et si on le laissait tranquille, il en profitait pour piquer un petit somme à l'ombre de tout et n'importe quoi.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          100
mila0707mila070708 juillet 2012
Noyée sous les trombes et la boue, la rue du village n'était plus qu'un vague souvenir. Un faible rai de lumière parvenait à grand'peine à percer le nuage immobile au-dessus du village. Ce n'était pas de nuit, mais on n'y voyait goutte. La pluie était si dense que la vue portait à vingt pas tout au plus. Ajoutons à cela quelques éclairs zébrant le ciel sans retenue, et l'on peut dire que l'ensemble avait de quoi faire peur.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          40
mila0707mila070709 juillet 2012
Léon Levalian en resta comme deux ronds de flan. Il n'avait encore jamais rencontré de sorcière, mais d'après ce qu'il en savait, elles étaient toutes très vieilles, très laides et fort mal élevées, rien à voir avec la jolie jeune femme qui lui souriait à présent. Tout cela sentait le sortilège à plein nez.
C'est donc avec méfiance qu'il pénétra dans le logis, craignant le traquenard.
Commenter    J’apprécie          40
autres livres classés : malédictionVoir plus





Quiz Voir plus

Les saints ou... les seins ?

Mo Yan :

Beaux saints, belles fesses
Beaux seins, belles fesses

25 questions
196 lecteurs ont répondu
Thèmes : Sein , saints , humour absurde , humour , iconographie , iconoclastieCréer un quiz sur ce livre