Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


ISBN : 2874491179
Éditeur : Les Impressions nouvelles (2011)


Note moyenne : 3.47/5 (sur 15 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

« Vivi, elle habite dans un terrier, comme les renards. Un jour, les chasseurs l'attrapent et l'emmènent en prison, et puis chez une maman. La maman veut lui mettre la culotte, mais Vivi ne veut pas »Impertinent et intemporel, Vivi des Vosges r... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (6)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par paulotlet, le 03 mars 2012

    paulotlet
    Ce bouquin pour enfant aborde la question de la différence à travers l'histoire de Victorine, enfant sauvage trouvée par des chasseurs dans les Vosges et qu'ils amènent à la civilisation pour la sauver. de quoi? On ne sait pas trop.
    Vivi est confrontée à un monde un peu étrange où tout doit se faire autrement que dans la forêt. Mais ce qu'elle ne supporte vraiment pas c'est de mettre une culotte...
    Le dessin très dépouillé d'Aurélia Aurita sert admirablement cet album; les sentiments de Vivi crèvent les pages. On rit, on pleure et on est en colère avec elle. L'histoire est racontée sans cases, sans chapitres, sans paroles. La couleurs est utilisée assez subtilement, tout ce que Vivi comprend est coloré, le reste est en noir et blanc. Un tout bel album pour vos petits neveux.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Radicale, le 18 septembre 2011

    Radicale
    Bien loin de Fraise et chocolat, ses deux premiers albums de bande dessinée pour adultes, Aurélia Aurita revient avec un album jeunesse, réalisé avec son compagnon Frédéric Boilet. J'étais vraiment très curieuse de voir ce que ça allait donner ! J'ai eu un peu peur au premier feuilletage de l'ouvrage, car je me demandais si le découpage n'allait pas être un peu trop confus pour des enfants, mais en réalité la lecture est parfaitement fluide, et on rentre très facilement dans l'histoire et dans la peau de Vivi.
    Car c'est à mon sens le point fort du livre : de façon subtile et pas du tout didactique, les auteurs nous font nous identifier au personnage principal grâce à deux particularités : premièrement, l'album est presque muet, car seul le texte compris par Vivi est retranscrit. Au début, les sons qui lui parviennent ne sont donc matérialisés que par des gribouillis, puis quelques mots apparaîtront lorsqu'elle commence à reconnaître son prénom et à appréhender le langage. le deuxième procédé porte sur le dessin lui-même, puisque seuls les éléments familiers de Vivi sont en couleur ; ainsi, toute la ville est en noir et blanc, alors que la forêt est colorisée. Ces deux astuces permettent donc de ressentir les émotions de Vivi et de vivre l'aventure à travers ses yeux et ses oreilles.
    le dessin d'Aurélia Aurita n'a pas changé, très dynamique et vivant, plein d'émotions et de mouvements.
    Mon seul regret sur cet album, c'est que je le trouve trop manichéen ; tout ce qui est lié à la ville semble négatif, et la vie dans la nature ressemble à un paradis, alors que les hivers sans rien à cueillir pour se nourrir doivent être loin d'une partie de plaisir, et je trouve que c'est un peu dommage d'occulter cet aspect qui aurait nuancé un peu l'opposition trop tranchée à mon goût... Mais il est vrai que je n'ai pas suivi les consignes qui interdisent la lecture de cet album aux plus de 12 ans, et nul doute que les enfants sauront s'attacher à Vivi et savourer l'humour de cet ouvrage !

    Lien : http://chezradicale.canalblog.com/archives/2011/09/14/22008313.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par igaluck, le 27 août 2013

    igaluck
    Un trait essentialiste, élancé, expressif dont se dégage une poésie à la drôlerie égratignant notre sociétal. Charnel et sensuel, de la tendresse. Même les animaux ont de la rondeur dans les fesses. Vivi, petit animal en mouvement, agile et attentif au monde qui l'environne, n'est vraiment pas convaincue par les éléments de civilisation que sont les culottes et les dictées. Elle retournera bien vite à l'allégresse de sa vie sauvage, nous laissant le cœur réjouit par sa fugace apparition.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Theoma, le 21 septembre 2011

    Theoma
    Pour leur première collaboration, le couple Aurita-Boilet accouche d'un album pour la jeunesse. L'histoire vraie de Vivi des Vosges, l'enfant sauvage qui ne voulait pas porter de culotte est audacieuse par bien des aspects.
    Premièrement, l'histoire est presque sans paroles ce qui représente toujours un pari osé. Pas évident de donner vie à son personnage, d'orienter une trame sans un minimum de vocabulaire. Deuxièmement, le peu de mots présents fait partie de la catégorie des vilains, des pas beaux, de ceux que l'on ne peut pas écrire dans un album jeunesse.
    Ensuite, l'originalité du traitement des couleurs offre une nouvelle profondeur tant à l'histoire qu'au personnage de Vivi. le lecteur retrouve en noir et blanc tout ce qui est inconnu à la petite fille et en couleurs ce que la sauvageonne aspire à revoir.
    Pourtant, rien de manichéen dans ces pages même si l'on y aperçoit la cruauté de la cour d'école, la tragédie de devoir être adulte, la fragilité de l'existence. Au contraire, Vivi des Vosges est un album pimpant, radieux, tendre, acidulé, réjouissant et... culotté !

    Lien : http://www.audouchoc.com/article-vivi-des-vosges-aurelia-aurita-fred..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par IDO_o, le 18 septembre 2011

    IDO_o
    Très fan des autres albums j'ai trouvé celui-ci plutôt décevant. Là où d'habitude on entrait dans la complexité et le questionnement des personnages, ici on le survole. Ajouté au style enlevé, le tout donne une sensation d'inachevée.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique


Critiques presse (5)


  • Ricochet , le 10 janvier 2012
    L’usage des couleurs, la mise en page et le récit : tout incite à réfléchir sur la société et sur les différences. Vivi des Vosges offre alors aux jeunes lecteurs une belle histoire pour penser et s’émouvoir.
    Lire la critique sur le site : Ricochet
  • ActuaBD , le 09 janvier 2012
    L’héroïne de l’album, Victorine alias Vivi, revisite le thème de l’enfant sauvage cher à François Truffaut ; elle bondit de page en page, émettant ses borborygmes émaillés de mots d’enfant, dans un rythme endiablé.
    Lire la critique sur le site : ActuaBD
  • BoDoi , le 03 octobre 2011
    Un humour contagieux doublé d’un trait vif rendent l’ensemble plutôt séduisant, pour les petits comme pour les grands. Ainsi, on rit et on s’attendrit devant les mésaventures de Vivi à l’école ou le désarroi de sa maman d’adoption face à leurs problèmes de communication. Une fois l’album refermé, on reste néanmoins un peu frustré, car ce personnage et cet univers avaient un potentiel important, qui auraient pu trouver leur véritable essor dans un récit plus long.
    Lire la critique sur le site : BoDoi
  • Sceneario , le 26 septembre 2011
    Si la très libre adaptation est originale, si les "dialogues pipi-caca-culotte" feront rire les plus jeunes lecteurs et si la lecture se fait avec un certain plaisir, ces dessins jetés, bâclés, ressemblant tout au plus à des rushes de storyboard pénalisent et l’auteur et l’éditeur [... ]qui pourraient voir les acheteurs potentiels se détourner de cette BD après avoir mis dans la balance la qualité globale [...]et le prix qu’il leur faudra débourser pour dévorer en deux minutes cette bande dessinée...
    Lire la critique sur le site : Sceneario
  • BDSelection , le 23 septembre 2011
    Aurélia Aurita et Frédéric Boilet signent une œuvre critique qui botte les fesses au politiquement correct et prône liberté, singularité et respect. Oui, Vivi des Vosges apporte une bonne bouffée d'air frais et fait un bien fou !
    Lire la critique sur le site : BDSelection

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

> voir toutes (4)

Videos de Aurélia Aurita

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Aurélia Aurita

Rencontre avec Aurélia Aurita dans le cadre de la sortie de son album "Vivi des Vosges" (éditions Les Impressions Nouvelles) à la librairie Brüsel, le 4 novembre 2011, à Bruxelles.








Sur Amazon
à partir de :
15,20 € (neuf)
11,34 € (occasion)

   

Faire découvrir Vivi des Vosges par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz

    L'Homme dans les titres de BD

    Mike Blueberry accepte de devenir le shérif de Silver Creek, petite ville sous la domination de riches propriétaires qui y font régner la terreur. Le 6ème album de la série Blueberry de Jean-Michel Charlier et Jean Giraud est publié en 1969.

    •   L'Homme à l'étoile d'argent
    •   L'Homme au complet marron
    •   L'Homme de Washington
    •   L'Homme qui ne voulait pas mourir
    •   L'Homme perdu dans le brouillard
    •   L'Homme au poing d'acier
    •   L'Homme qui n'aimait pas les armes à feu
    •   L'Homme qui rit
    •   L'Homme qui valait 500 000 $
    •   L'Homme truqué
    •   L'Homme de glace
    •   L'Homme de Dublin

    12 questions - 16 lecteurs ont répondu
    Thème : bande dessinée , masculin , heros , bande dessinée française , bande dessinée aventure

    Créer un quiz sur ce livre.