Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2266141554
Éditeur : Pocket (2003)


Note moyenne : 3.15/5 (sur 26 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
A Florence, à la fin du XVe siècle, depuis la chute de la maison Médicis, les esprits sont prompts à s’échauffer entre les défenseurs du régime républicain en place, et les partisans d’un retour au pouvoir aristocratique.
Témoin d’un meurtres, Niccolo Machiavel, ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (5)

> Ajouter une critique

    • Livres 1.00/5
    Par Belykhalil, le 21 avril 2014

    Belykhalil
    Le premier reproche que je ferai à ce titre est le choix de la couverture. Tout d'abord, je ne la trouve pas très attirante, il faut dire les choses comme elles sont. Mais plus que tout je me demande pourquoi ce choix ? C'est un portrait de Fra Luca Pacioli par Jaco Bar. Il n'est fait mention d'aucun de ces deux personnages dans le livre alors qu'on y cite : Filippino Lippi, Luca Signorelli, Luca Della Robbia etc. Cela m'aurait semblé à la limite plus logique de choisir l'une de leurs œuvres pour la couverture.
    J'ai ensuite eu la chance d'avoir la version de poche qui a le mérite de ne pas révéler la clé de l'intrigue dans son résumé. J'avoue que sur ce coup, le site de Belfond m'a laissé sans voix… Car honnêtement, c'est selon moi le seul point fort de l'histoire, alors si on le dévoile d'entrée, je ne vois plus vraiment pourquoi l'acheter !
    Vous l'aurez compris, j'ai été un peu déçue par ce livre. Quelques difficultés à entrer dans l'intrigue que je ne trouvais pas très haletante, un manque d'empathie total pour les personnages, et un petit quelque chose sur lequel je n'arrivais pas à mettre le doigt jusqu'à ce que je termine le livre. Ce petit quelque chose tient surtout de la façon dont l'intrigue est menée.
    Pour résumer, sans vous spolier, lorsque la tête pensante de l'affaire sort de l'ombre et qu'on met nos indices bout à bout, et bien ça ne colle pas. Ça ne tient pas du tout la route, parce que cela signifierait qu'il y a des passages où cette personne repensant à un événement passé se mentait à elle-même ! Franchement quel intérêt le commanditaire a à se faire croire que les choses se sont passées comme il l'a raconté à ceux à qui il a menti ?! Si l'auteur voulait faire de son meurtrier un être mystérieux jusqu'à la dernière ligne, il aurait dû tout simplement faire disparaître ces passages pour que cela puisse, par la suite, être plausible. Je me suis sentie comme Hercule Poirot quand il s'écrie "Mais enfin ce n'est pas possible, c'est écrivain est fou !".
    Ajoutez à cela un contexte historique plus que romancé…
    Malgré tout, j'ai lu le livre dans sa totalité, car comme je vous le disais plus haut, j'ai eu du mal à comprendre ce qui me dérangeait tant. de plus, la narration est agréable et s'enchaîne sans temps d'arrêt. Et puis cela m'a permis de découvrir et de redécouvrir quelques peintres de la Renaissance italienne.

    Lien : http://belykhalilcriticizes.wordpress.com/2014/04/21/les-larmes-de-m..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Liver, le 16 juin 2013

    Liver
    Avec son histoire située à Florence au XVème siècle, ce polar historique est une bien agréable lecture avec ses rebondissements et un suspens prenant. J'ai bien aimé aussi l'aspect "savant" distillé sans lourdeurs, ce qui permet d'en apprendre davantage sur cette époque avec plaisir.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Chat-Pitre, le 08 septembre 2013

    Chat-Pitre
    Ce livre est aussi plaisant que son auteur que j'avais rencontré dans un salon du livre. Un polar sur fond historique agréable, car savant juste comme il faut sans ostentation, avec un suspens "haletant" , de ceux qui font défiler tout un après-midi sans vous. Certes, pas un grand roman: on oubliera sans doute très vite l'intrigue, on gardera en souvenir le moment! Pas mal, déjà...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Florence94, le 15 août 2012

    Florence94
    En 1498, é Florence, ont lieu plusieurs meurtres atroces. Machiavel a alors à peine 20 ans et est secrétaire à la chancellerie. Il va mener sa propre enquête et démêler les implications politiques et religieuses de l'affaire. L'intrigue de cette histoire tient en haleine et le dénouement du livre est très surprenant. Par contre l'auteur appuie un peu trop sur les descriptions de l'atrocité des meurtres ce qui finit par nuire à l'aspect politique" de l'intrigue qui passe alors au second plan."
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par TheBursar, le 25 septembre 2010

    TheBursar
    Du point de vue de l'enquête, c'est digne d'un Agatha Christie, au sens où on ne devine pas avant la fin la clef de toute l'histoire et ça colle à merveille. L'ambiance est intéressante, avec les luttes de pouvoir dans Florence et le décor en lui-même avec ses fresques et peintures.

    Lien : http://happydriedfrogs.over-blog.com/article-ou-il-n-est-pas-questio..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique







Sur Amazon
à partir de :

2,00 € (occasion)

   

Faire découvrir Les larmes de Machiavel par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (51)

  • Ils sont en train de le lire (1)

> voir plus

Quiz