AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702142125
Éditeur : Calmann-Lévy (2012)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Une enquête façon road movie sur les dessous de l’affaire de Tarnac. 11 novembre 2008, au petit matin. Cent cinquante policiers antiterroristes et de la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI) investissent Tarnac, un village de Corrèze. Ils sont venus arrêter Julien Coupat et ses amis, suspectés d’avoir saboté quatre lignes TGV. Les interpellations, pilotées en direct depuis le ministère de l’Intérieur, se font sous l’œil des caméras. L’instant est déci... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Charybde2
Charybde218 mars 2013
  • Livres 4.00/5
Précieuse enquête détaillée sur la genèse d'un "moment" d'emballement de l'appareil anti-terroriste.
Publié en 2012, deux ans après le film "Prison Valley" et cinq ans après le livre "Maintien de l'ordre" (lui-même accompagnant le film "Quand la France s'embrase"), "Tarnac, magasin général" est l'une de ces enquêtes en profondeur qui rendent gloire au métier de journaliste, et le parfait approfondissement, dans le détail, de "La politique de la peur" de Serge Quadruppani.
Familier des arcanes des polices et du système judiciaire français, observateur attentif des mouvements contestataires, David Dufresne a pu ici, au prix d'un patient travail, de longue haleine, qui n'est visiblement pas allé sans doutes, interrogations et moments de découragement, reconstruire la genèse et le déroulement de l"affaire" des "inculpés" de Tarnac, et saisir largement et finement les raisons de ce "moment" d'emballement de la machine anti-terroriste médiatisée dont la France s'est dotée au fil des années.
Un livre indispensable pour tout citoyen curieux, inquiet ou même vaguement désabusé.
"Chez moi, je repris également le carnet de notes de notre premier rendez-vous. Alain Bauer avait été formel :
- Dans vos multiples rendez-vous à l'Élysée, à l'Intérieur, lui avais-je demandé, on en parle, de cette affaire ?
- Non.
- Parce que c'est un fiasco policier ?
- Parce que c'est un fiasco politico-policier.
C'était bien cela qui était passionnant."
Lecture assortie d'un bien curieux effet de résonance, s'étant déroulée juste avant de plonger (enfin) dans "La zone du dehors" d'Alain Damasio, "expérience de pensée" philosophique par le prisme de la science-fiction, qui, malgré ses maladresses et ses inaboutissements, se pose tout de même avec justesse la question d'un activisme contemporain, et de sa manipulation par le pouvoir...
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          20
Makhno
Makhno14 mars 2016
  • Livres 4.00/5
Le journaliste indépendant David Dufresne, auteur notamment de l'étonnant webdocumentaire Prison Valley, a "couvert" dès le début l'affaire de Tarnac, sans doute l'une des plus symptomatiques de ces dernières années dans ce qu'elle agite de passions et de manipulations de tous ordres. En allant à la rencontre de tous les protagonistes, y compris magistrats et policiers et en reprenant un à un chaque élément de l'enquête, jusqu'aux procès-verbaux de filature et d'interrogatoires, David Dufresne ne cherche bien évidemment pas à décider de la culpabilité ou non des "de Tarnac" quant aux faits qui leur sont reprochés, mais bien plutôt à comprendre comment et, surtout, pourquoi une affaire aussi mineure en elle-même a pu prendre de telles proportions. Ce qu'il interroge, sur fond de guerre des polices, c'est l'emballement d'une machine politico-médiatique dont les dirigeants jouent à se faire peur, les dysfonctionnements - ou, plutôt, le trop bon fonctionnement d'un appareil répressif dont le seul tort, finalement, est de se voir mis en lumière par des circonstances exceptionnellement favorables aux accusés. Où est la vérité ? On ressort de cette lecture sans avoir forcément mieux compris le fond de l'affaire mais avec le sentiment d'avoir soulevé une grosse pierre sous laquelle s'agite toute une faune d'habitude invisible et vaguement répugnante. On aura surtout perçu la très grande singularité de ce dont bon nombre de gens, d'un côté comme de l'autre, ont fait très vite une affaire personnelle. Et c'est la grande originalité de ce livre sans scoops que de mettre en avant l'implication des protagonistes, jusqu'à l'auteur lui-même, qui n'hésite pas à entrer dans le champ à la manière du journalisme gonzo pour mieux mettre son propre rôle en perspective, avec ce que cela suppose d'empathie, de subjectivité et, peut-être, d'intoxication. Car de l'intox, il y en a certainement de la part des uns ou des autres. Une guerre est en cours et ce livre ne prétend pas s'en extraire. David Dufresne sait que, quelles que soient ses précautions, son livre peut être instrumentalisé pour devenir l'un des éléments de cette guerre. En bon correspondant, s'il ne prend pas parti, il ne refuse cependant pas de choisir son camp. Celui des vivants. le nôtre.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
Bequelune
Bequelune17 juin 2015
  • Livres 5.00/5
Dans la veine des écrivains-journalistes, David Dufresne livre une contre-enquête au ton souvent intimiste sur « l'affaire » des inculpés de Tarnac. Souvenez-vous : 11 novembre 2008, dans une petit village de Corrèze, la police antiterroriste arrête 10 personnes pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». On les accuse d'avoir saboté des lignes SNCF. Alors que les perquisitions ne sont même pas terminées, la ministre Alliot-Marie donne une conférence de presse pour se féliciter de la mise en déroute de ce qu'elle nomme menace « anarcho-autonome ».
Mais au fil des jours, le dossier judiciaire se transforme en fiasco. Il n'y a pas grand-chose à charge contre ces jeunes gens qui vivaient en collectif dans une ferme, et tenaient une épicerie solidaire. Rien, sinon leur militantisme libertaire affiché. A-t-on souhaité faire un procès politique ?
Le texte de Dufresne mêle PV d'auditions, retranscriptions d'écoutes, réflexions personnes et extraits de ses entretiens. Chaque chapitre, souvent assez court, est organisé autour d'un personnage.
Un livre que j'ai trouvé passionnant, qui ne donne aucune conclusion hâtive, mais prend bien le temps de donner tous les éléments, tous les points de vue, et même tous les doutes des acteurs impliqués dans ce « fiasco politico-judiciaire ». C'est sans doute ce qui fait de livre une très bonne enquête : il ne cherche pas à démêler coute que coute tous les noeuds de cette affaire, au risque de produire des conclusions hasardeuses, mais fait confiance en son lectorat pour se faire sa propre opinion au regard des (très) nombreuses pièces que Dufresne apporte au dossier.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          10
benne
benne30 mars 2012
  • Livres 3.00/5
Une enquête fouillée, fouineuse. Dufresne s'est investi dans cette recherche, non pas de la vérité, mais de circonstances. La masse de documents et rencontres accumulés est impressionante. On s'y perd parfois d'ailleurs. Ne voulant pas faire un récit chronologique, ni journalistique, Dufresne nous noie parfois sous les informations (PV d'auditions, retranscriptions d'écoutes...). Pour ma part, je préfère sa perception des événements, de leurs circonstances, de leur cadre, de leurs acteurs, de leurs intérêts, de leurs gagnants et de leurs perdants. J'aime ce refus du traitement journalistique (cf. Florence Aubenas avec "Le Quai de Ouistreham", François Ruffin avec "Quartier Nord", Denis Robert)...
Commenter    J’apprécie          30
mmy
mmy19 septembre 2012
  • Livres 3.00/5
Récit passionnant d'une affaire médiatico-politique durant laquelle une communauté installée dans la ferme le Goutailloux à Tarnac se vit inculper d' « association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un acte terroriste ». Une affaire d'utopies et de fantasmes que retrace David Dufresne à travers interviews, rencontres, humeurs personnelles et pièces du dossier. Une enquête digne d'un excellent polar qui explore les méthodes du renseignement français.
Commenter    J’apprécie          20

Les critiques presse (5)
NonFiction25 avril 2012
Dufresne livre de sa contre-enquête sur "l'affaire Tarnac" un récit captivant, abondamment documenté et à la subjectivité assumée.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Lexpress28 mars 2012
Magasin général se révèle autant une quête sur lui-même et son rapport au journalisme qu'une enquête sur un fait divers.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Bibliobs22 mars 2012
Donner à voir avec la même attention les logiques de l'affaire, policière, judiciaire, médiatique et politique: là est la grande force du livre, qui deviendra un classique du genre.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
LeMonde02 mars 2012
Dufresne exploite la phraséologie de ces milliers d'interrogatoires secs et cliniques pour dire la part d'absurde qui vient parfois s'engouffrer dans un fait divers.
Lire la critique sur le site : LeMonde
LeMonde02 mars 2012
C'est précisément ce qui nous a d'emblée séduit dans l'enquête de David Dufresne : son investigation ne vise pas à trancher le noeud des énigmes qui rendent cette histoire inextricable ; au contraire, elle laisse intact l'écheveau des malentendus et des tensions.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Videos de David Dufresne (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Dufresne
Entretien David Dufresne (2)
autres livres classés : tarnacVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature et politique

"Famille, je vous aime : Politique et vie privée à l'âge de la mondialisation". Qui est l'auteur de ce livre?

Michel Onfray
Bernard-Henri Lévy
Luc Ferry
Franz-Olivier Giesbert

10 questions
137 lecteurs ont répondu
Thèmes : politique , écrits politiquesCréer un quiz sur ce livre