Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2811208356
Éditeur : Milady (2012)


Note moyenne : 3.65/5 (sur 65 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Les puissants et fiers démons n’ont qu’une faiblesse : la violence du désir qui les assaille les soirs de pleine lune. Leur incapacité à se contrôler a mené leur roi à leur interdire tout contact avec les humains. Et c’est à Jacob de faire respecter cette loi. M... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (29)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 2.00/5
    Par melillov, le 14 février 2013

    melillov
    Bon, je ne sais pas trop quoi en dire mais une chose est certaine, c'est que les Milady « fantastiques », c'est finit pour moi. Je terminerai les sagas que j'ai commencé ( et Dieu sait à quel points elles sont interminables) et après, je n'en achète plus.
    Nous retombons toujours dans le même schéma. Dans ce cas-ci, clan de démons avec de supers pouvoirs, des hommes solitaires aux caractères dur comme la pierre, des âmes héroïques et surtout – chose à ne pas oublier – ils sont super méga trop sexy ! Ce Démon consacré dans le premier tome est seul depuis 600 siècles. L'âme peinée, il continue de vivre sa petite vie pour sauver tout les démons qui seraient tentés de toucher physiquement une humaine (c'est interdit pour un démon de fricoter avec une humaine. Quel respect!). Ce médiateur se nomme Jacob, avec comme surnom : l'exterminateur. Houuuuu, le prénom fait peur, ça lui donne des airs de méchants mais dés qu'il rencontre sa petite fleur ... Mon Dieu ! Il tombe dans une bassine de niaiseries, les pieds joints ! Il surnomme sa moitié – qu'il connaît depuis deux jours – Petite fleur ( parce que notre chère Monsieur Justice possède l'élément de la terre et tout ce qui touche au terreau, il kiff) et rêve de faire sa vie avec. Mais bien sûr, cette jeune fille érudite – avec un vocabulaire qui laisse sérieusement à désirer – tombe aussi amoureuse de lui et se découvre, en la présence de son beau ténébreux, des pouvoirs qu'elle ne s'était jamais connu. de là, une tonne de questions se posent et chaque personnes du clan tentent en vain de savoir qui elle est. Il y a des chapitres intéressants, où le Roi Noah explique leurs histoires de guerre, de clans, de tradition qui reste intéressantes et tout le reste des chapitres est recouvert de : « Jacob, que ferais-je sans toi ? » - « Ne t'inquiète pas petite fleur de mon coeur, je serais toujours à tes côtés ». Pire que du Christian Grey ! D'ailleurs, la fin eut été explosive ! Petite fleur est enceinte et attend un enfant ! Hooooo que c'est mignon. Hého nenette, tu le connais depuis 5 jours et t'a déjà un polichinelle dans le tiroir ?! Non mais sérieusement ?!
    Bon, comme vous pouvez le remarquer, je suis hyper ironique pour ce tome et pourtant, je vais lire la suite car je ne peux pas m'arrêter à un seul livre d'une même sage. Peut-être que les autres seront plus intelligents et plus constructifs ... Mais j'en doute. C'est dommage car le monde des Démons est bien construit mais l'amour régnant qui nous en donne presque la nausée, j'ai envie de taper le livre contre la table.
    Sur ce, bonne Saint-Valentin à tous !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 27         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Myiuki, le 07 novembre 2012

    Myiuki
    Voilà une nouveauté Milady que je ne pouvais pas ne pas lire. J'ai couru plusieurs librairies sans le trouver et, à la fin, j'ai obligé la libraire à les sortir des cartons parce qu'on était samedi soir et qu'il n'était pas question que je passe le week-end sans lire ce premier tome ! Eh oui, en à peine trois mois je me suis transformée en accroc de la bit-lit, mais j'assume. Et puis, bon, vous avez c'te couverture aussi, comment résister au dénommé Jacob ? Impossible ! Et vous auriez bien raison de vous laisser emporter par la lecture de ce livre parce qu'il est vraiment très bon !
    Dans un premier temps, je dois dire que j'ai adoré l'univers et la mythologie créés par l'auteur. Un roman sur les démons comme celui-ci je n'en avais encore jamais lu. Elle nous présente un monde fascinant, magique, envoûtant, dont on apprend beaucoup tout au long du roman. du coup, la curiosité du lecteur est en permanence attisée par de nouvelles découvertes, des révélations, ce qui ne fut pas pour me déplaire ! On apprend notamment que les démons ont des pouvoirs liés aux éléments tels que le feu, la terre, l'air, etc. mais surtout qu'ils ont des lois, beaucoup de lois, qui leur offre un cadre de vie on ne peut plus strict. Il y a le roi des démons, les anciens, les néophytes, etc. ils ont une structure très hiérarchique. On découvre aussi qu'eux-mêmes ont "oublié" - ou plutôt occulté - une grande partie de leur passé et que, de fait, ils ont perdu pas mal de connaissances sur leur propre race. Dans ce roman, les démons vont lever le voile sur leurs propres secrets, ce qui n'a pas manqué de me tenir en haleine tout au long du récit, parce que, même infime, ces petites découvertes font partie d'un tout qui nous donne une image bien précise du mythe démoniaque créé par l'auteur. J'ai été subjuguée par la somme de détails et de légendes qu'elle avait mis en place dans ce premier tome, à la fin, on a pas mal de réponses à certaines questions et on a une bonne idée de ce qu'est un démon, mais il est évident que le lecteur en a encore beaucoup à apprendre, et c'est tout simplement exaltant. J'adore me plonger dans les vieux bouquins pour découvrir de nouvelles histoires fantastiques, de nouvelles légendes, en lisant ce roman, j'ai eu cette même sensation. Un régal !
    Et puis, ça ne s'arrête pas là ! le fond donc, est solide, intéressant, et la forme vient le compléter parfaitement. On est pris dans une histoire palpitante, faite de dangers, de frissons, d'actions, de combats et de rebondissements, on a pas le temps de s'ennuyer et une fois commencée la lecture, on ne s'arrête plus ! Au début du roman, on fait la connaissance de Jacob, un démon un peu spécial puisqu'il est l'exécuteur, autrement dit celui qui punit les autres démons quand ils déraillent et désobéissent à la loi la plus importante de leur peuple, à savoir "ne pas blesser un être humain", surtout quand cela se produite lors de lunes spéciales qui les rendent totalement hors de contrôle et passablement excités. Hum, ce personnage on l'imagine dur, froid, impitoyable, et pourtant, il est bien plus que ça, comme nous le montre l'auteur par la suite et je dois dire que j'ai succombé au charme de ce démon, en même temps, avec toutes les qualités dont l'auteur l'a pourvu, impossible de faire autrement ! Ce mec incarne la loi, la droiture, la loyauté, il est sa fonction, mais pas seulement. On le découvre fort, protecteur, amant, amoureux, tendre, humble, triste, il est un pêle-mêle d'émotions toutes aussi intenses les unes que les autres, et ce fut un réel plaisir que de le voir se dévoiler petit à petit tout au long du roman. A la fin, on a une vision d'ensemble sur ce personnage qui est tout simplement idyllique, et bon, il est clair qu'on se dit tout de suite "je veux le même à la maison !". Mais, là où ça devient intéressant, et je n'ai sans doute même pas besoin de vous le dire car vous l'aviez déjà compris, c'est qu'il va rencontrer une jeune demoiselle en détresse, Isabella. Oui, la blague sur Jacob et Bella a déjà été faite, mais n'hésitez pas si ça peut vous faire plaisir ;)
    Cette petite humaine va bouleverser la vie de Jacob mais pas seulement. Au début, je me suis dit, l'auteur va nous faire le coup classique de la jeune fille sans défense qui a besoin d'être sauvée parce qu'elle est tombée amoureuse d'une créature qui l'embarque de force dans une guerre qui n'est pas la sienne, eh bien, je me suis trompée ! Et j'ai vraiment apprécié le fait que finalement, Isabella soit loin d'être la plus faible dans l'histoire. On découvre grâce à son personnage un pan du passé des démons qui pourrait bien à tout jamais changer leur avenir et les sauver au passage de l'extinction. J'ai trouvé cela fascinant de voir que le personnage d'Isabella était la clé de voûte du roman, qu'elle amenait celui-ci à avancer, à évoluer, au fil de sa propre progression. Elle va se découvrir autre, dotée de pouvoirs qu'elle n'imaginait pas, mais ce qui m'a le plus plu, forcément car je suis une fleur bleue patentée, c'est la relation qu'elle va nouer avec Jacob, plus romantique tu meurs ! Quel bonheur de voir qu'au final, c'est elle qui le protège aussi, qui combat pour lui, qui le défend, qu'elle le console, qu'elle l'apaise. Elle a plus de pouvoir que je l'aurais imaginé au début, ce qui en fait un personnage fort, qui n'a rien d'un petit bout de femme éploré qui attend qu'on la sauve. Elle est courageuse, déterminée, farouche, amusante aussi parfois, elle est très pétillante et le couple qu'elle forme avec Jacob donne beaucoup de vie au texte. J'ai trouvé qu'ils avaient un parfait équilibre qui rendaient crédible leur histoire, de la passion à l'état pur, tout autant que son évolution. de fait, les deux plans de lecture s'imbriquent de façon très naturelle, ils sont tous les deux dosés de façon équitable et on pas l'impression que l'un prenne le pas sur l'autre. On a autant de plaisir à suivre l'histoire d'amour que la guerre qui se prépare.
    Car c'est tout de même un roman sombre. La rencontre d'Isabella et Jacob survient au moment même où une guerre avec les nécromanciens est sur le point de se déclencher. En plus d'en apprendre un peu plus sur les démons, l'auteur nous plonge aussi dans la magie noire, celle des nécromanciens invocateurs de démons, et la magie blanche, celle des druides anciens. On sent le danger planer au-dessus des personnages en permanence, cette sorte d'angoisse servie par quelques attaques furtives prend le lecteur à la gorge tout au long du récit et ne le lâche pas avant la fin. On est pris dans une spirale de peur qui nous fait frissonner plus d'une fois. Magie, démonisme, combats, amour impossible, tous les éléments sont là pour accrocher le lecteur à cette histoire ! J'ai adoré tout cette partie un peu plus secrète qui entraîne le lecteur dans les profondeurs de l'abîme, il est intéressant de voir notamment que les humains se révèlent être par moments plus cruels que les démons. de fait, plus le récit avance, plus les démons nous paraissent humains. C'est intéressant de voir toute la magie que l'auteur a insufflé à son œuvre, avec une écriture qui vous emporte, rapide quand il le faut, plus lente, plus douce, à d'autres, elle alterne avec brio les moments forts et les moments plus intimistes. Sa plume, je l'ai trouvé très bonne en soi, presque rien à jeter, j'ai été facilement happée par les mots, même si quelques redondances m'ont semblé légèrement alourdir le texte par moments. Mais alors là où j'ai été fascinée, c'est que je ne pensais pas qu'on pouvait être capable d'écrire autant de pages sur des scènes "d'action" sans pour autant en lasser le lecteur, alors là, j'avoue, l'auteur a réussi son coup ! Vraiment, autant sur le fond que sur la forme, c'est un roman très bien travaillé, aux personnages attachants et bien développés, qu'ils soient principaux ou secondaires d'ailleurs, chaque détail a son importance et on sent bien que l'auteur y a mis beaucoup d'attention. C'est un travail fait en profondeur et le résultat est envoûtant.
    Pour conclure je dirais que j'ai adoré ce premier tome du "Clan des Nocturnes" ! Malgré les quelques petits défauts que je peux y trouver, ils sont rares rassurez-vous, c'est un très bon roman qui développe une mythologie nouvelle que j'ai pris plaisir à entrevoir sur fond d'une romance qui semble impossible mais que deux êtres font tout faire pour protéger. Ah, je n'ai qu'une chose à dire, vivement la lecture du tome 2.

    Lien : http://coeurdelibraire.over-blog.com/article-jacquelyn-frank-le-clan..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Vidia, le 27 janvier 2014

    Vidia
    Après une lecture guimauve, j'avais besoin de quelque chose qui bougeait, je me suis donc tournée vers la romance paranormale, espérant y trouver un peu de bagarre et d'hommes virils comme je les aime.
    C'est donc avec une certaines excitation que j'ai ouvert le premier livre de Jacquelyn Frank, auteure dont je ne connaissais absolument pas la plume. Si j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire de par sa plume mature et un peu lourde, sitôt passer les premiers chapitres, je me suis immergée dans cet univers extrêmement riche malheureusement pas assez exploité à mon goût.
    Nous rencontrons Jacob, exécuteurs dans le monde des Nocturnes, des êtres de la nuit dotés de différents pouvoirs dont la lune les influences quelque peu. Pouvoir provenant de la terre, il est celui qui chasse ses semblables pour les punir à la moindre règle enfreint. C'est un homme à la virilité, la force et le charisme imposant, véritable mâles dominateur et impassible. Il est celui qui juge et frappe de sa main meurtrières, celui qui guide les plus jeunes et un des hommes les plus proches du roi. Malgré son rôle, Jacob est un homme simple, un brin taquin et au cœur immense ne demandant qu'à être serrer d'amour. Je m'attendais à un être froid, hostile mais il n'est pas aussi tranchant que le mot exécuteur.
    Dès la première scène nous constatant de son étendue de pouvoir mais aussi l'importance de sa parole. Il suit sa proie qui elle-même suit la sienne avant d'être interrompue à l'exécuteur qui le remet vite sur le droit chemin. Un petit aperçu de son statu qui donne envie d'en découvrir plus. C'est un homme bon malgré le fait qu'il soit un démon, un nocturne qui peut se transformé en une bête assoiffé de sexe lors d'une certaine lune ou manipuler par la magie d'un nécromancien, leur plus grand ennemi.
    D'un autre coté, nous faisons la connaissance de Isabella, dit Bella jeune fille en retrait qui aime dévorer les livres. Je dois avoué que je n'ai pas pu m'empêcher de voir une certaine ( minuscule ) ressemblance avec la Bella de Twilight ( sans compter que Jacob ne m'a pas vraiment aidé). Cette jeune femme qui ne se sens pas vraiment à entière dans ce monde va faire une chuter de sa fenêtre ce qui va la faire tomber dans un autre univers. Un caractère têtu et revêche, fonceuse et combative, grand cœur et douceur avec détermination et combativité, je reconnais que ce personnage m'a beaucoup plu. Elle ne se laisse pas impressionnée et n'hésite pas à dire ce qu'elle pense. Doté de pouvoir liés à ceux des Nocturnes, Bella va découvrir qu'elle est un hybride, moitié druidesse et humaine lui permettant d'assurer la vie des Nocturnes mais surtout d'en être l'exécutrice capable de tuer les transformer. Ce petit bout de femme, surnommé par Jacob, Petite fleur, va s'avère être une combattante égalisant voir même surpassant Jacob, l'exécuteur en titre du roi.
    La romance va s'installer progressivement et nous faire arracher les cheveux. La tension entre eux est à son comble, nous frôlons à certains moments ce point de non retour pour être avorter ce qui nous frustre autant que l'héroïne. Néanmoins l'acte sexuel entre eux deux pour être dangereux... Mais tout rentre dans l'ordre lorsqu'ils découvrent la mythologie et le passé qui unissaient les Nocturnes aux Druides.
    L'auteure à su mettre en avant un point qui m'a extrêmement plut dans ce livre. le fait que Bella et Jacob se complètent et soient liés par bien des façons qu'ils ne forment parfois plus qu'un. Ils sont intiment sur différent plan et l'un sans l'autre une fois l'imprégnation ils peuvent dépérir et mourir. Un amour fort entre eux, qui prend tant les tripes que la tête et qui nous charme, surtout écrit avec cette plume fluide vers le milieu du livre.
    Jacquelyn Frank nous présente également d'autres personnages riches autour de ce couple, qui réveillent bien la curiosité et aux pouvoirs qui demandent qu'à être exploités. le roi Noah, Elijah de sa garde, Gidéon un ancien impassible, Legna la sœur du roi à la douceur adorable. le fait également que l'auteure ait développé son roman sous différent point de vue, nous permettant de voir par les yeux de différents protagonistes pique encore plus l'intrigue et la curiosité de découvrir en profondeur chaque personnage.
    Points négatifs je dirais la simplicité de l'histoire vu le contexte et les idées de l'auteure. C'est une jolie romance avec une fin pas surprenante je dirais même attendu. Jacquelyn a vraiment imaginé un univers hors du commun qui pourrait être mise davantage en avant et devenir quelque chose d'incroyable. J'espère vraiment que le premier tome est un aperçu de son imagination. Si au départ j'ai eu du mal avec sa plume un peu compliquée et lourde pour installer l'univers, elle s'est progressivement fluidifiée pour facilité la lecture.
    Je dirais que c'est un tome d'ouverture pour la suite qui donne envie de poursuivre mais qui n'est pas non plus transcendant malgré le couple Jacob/Bella unit par ce lien entre eux saisissant et alpaguant. Je vais continuer de lire en espérant que le niveau de l'auteure va monté au fur et à mesure des personnages. Ça serait dommage de rester dans la simplicité vu cette imagination riche.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par lilu60, le 22 janvier 2013

    lilu60
    Il existe dans le monde, d'autres espèces qui cohabitent avec les humains. Ils vivent la nuit et ont des pouvoirs particuliers: il s'agit des nocturnes. Sont compris dans ce groupe, les lycanthropes, vampires et les démons. C'est de ces derniers dont il est question ici. Jacob est un démon, mais pas n'importe lequel, il est l'Exécuteur, celui qui est chargé de surveiller la race entière et de l'empêcher d'enfreindre les règles. Un soir, après avoir remis dans le droit chemin son propre frère, il rencontre Isabella, une humaine qu'il sauve d'une mort stupide. Lui qui passé des siècles à punir les démons qui s'approchaient trop près des humains, se retrouve irrésistiblement attiré par Isabella. Seulement un rapprochement entre eux est totalement prohibé. Comment Jacob va t'il pouvoir se sortir de cette situation? Pourquoi Isabella exerce -t-elle ce pouvoir sur lui? Pour le savoir, il faudra le lire^^
    Pourquoi ce livre? - le résumé de cette nouvelle saga proposée par Milady me tentait assez, et la couverture laissait présager de belles rencontres ^^, avec ma copinaute Michou ( avec qui je dévore la saga de la Confrérie), nous avons eu envie de découvrir le Clan des Nocturnes et de voir si nous allions en devenir aussi accroc qu'à la Confrérie. La couverture nous propose un charmant jeune homme, mais je regrette qu'une fois de plus, celui-ci ne corresponde pas du tout au personnage du roman (Jacob a les cheveux coiffés en catogan....). Pourquoi Mme Milady ne faites-vous pas cet effort?? C'est tellement désagréable, on a l'impression d'être les seuls à avoir lu ce roman!
    J'ai rapidement été prise dans l'histoire et j'avais envie d'en savoir plus sur ces démons et surtout sur ce que pouvait bien avoir de spécial Isabella. Cependant je dois avouer que je n'ai pas été transportée par le style de l'auteur, à qui je n'ai rien de spécial à reprocher mais qui n'a rien non plus d'exceptionnel. J'ai une fois de plus cette impression de ne pas être sensible au style " d'humour " de l'auteur, qui a donné à Isabella une langue bien pendue avec une répartie certaine, mais que j'ai trouvé inadaptée à son âge, un peu trop " ado en crise" à mon goût.
    Il s'agit de ma deuxième lecture avec des personnages démons (après Kara Gillian) et la vision des démons proposée ici est totalement différente mais tout aussi appréciable. Il y a toute une histoire autour de ce peuple, un passé que nous apprenons à découvrir au fil de la lecture. L'image du démon avec ses ailes de chauve-souris etc n'est pas totalement absente et j'ai bien aimé retrouver ce fond de " folklore" au sein de ce roman. Ici les démons ont figure humaine, même s'ils ont des pouvoirs surhumains. Chaque démon est associé à un élément ( terre, eau , air, esprit, feu) dont il tire tous ces pouvoirs. Même si mes lectures " démoniaques" restent peu nombreuses pour le moment, j'ai lu cette année un certains nombres de romans "bit-lit" et je dois dire que j'ai retrouvé plusieurs termes similaires dans ce roman: on y parle d'imprégnation, et du Lien entre un homme et la femme qui lui est destinée...ce qui est assez proche de ce qu'on trouve dans la Confrérie de la Dague noire, ou même dans Twilight...
    On retrouve dans ce roman tous les ingrédients d'une romance paranormale, c'est à dire des personnages "extra"-ordinaires (ici des démons), un amour impossible ou très compliqué (Jacob le démon avec Isabella l'humaine) une intrigue de fond qui donne un fil conducteur à l'ensemble de la saga, et une histoire propre à chaque tome. J'ai découvert ce type de saga avec La confrérie, et je suis ravie de pouvoir en découvrir une autre, et l'apprécier, même si c'est à un moindre niveau. Mon côté fleur bleue m'a permis de rapidement accrocher à la romance entre Jacob et Isabella et de développer une petite addiction à l'histoire dans la deuxième moitié du roman^^.
    J'ai apprécié chacun des personnages découverts dans ce tome, que ce soit Noah le roi, démon du feu, et presque l'unique ami de Jacob, ou encore Gidéon, le doyen du Clan, qui semble avoir un lourd passé ( que nous découvrirons sûrement dans le tome 2 qui lui est dédié). Jacob est un personnage torturé, qui porte une lourde charge en tant qu'exécuteur et qui vit depuis des siècles dans une quasi solitude. Sa rencontre avec Isabella va changer sa vie et celle de l'ensemble des démons... Les femmes présentes dans ce tome ne sont pas en reste, entre Legna, démone de l'esprit et soeur de Noah, qui aura surement une place importante dans un prochain volume, et bien sûr Isabella, humaine et rat de bibliothèque, dont la vie va complètement changer du moment où elle va rencontrer Jacob. J'ai eu un peu de mal avec elle au départ, à cause de ses répliques un peu trop puériles à mon goût, mais son personnage a pu évoluer positivement au fil de l'histoire.
    Une nouvelle saga qui n'est pas un coup de coeur mais qui m'a suffisamment plu pour que je lise la suite, dédiée à Gidéon.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par gabrielleviszs, le 30 janvier 2014

    gabrielleviszs
    La couverture bleu est attirante, en même temps voir un pareil torse sur une couverture fait de l'œil à pas mal de monde, mais la 4eme de couverture m'a décidé à l'acheter. Depuis la nuit des temps, les Nocturnes, diverses créatures, telles que les vampires, démons, lycanthropes vivent la nuit, en marge des humains. Jacob, un démon, vit depuis plusieurs siècles dans ce monde et est chargé de surveiller les démons de son espèce qui seraient en pleine perte de contrôle au moment de la pleine lune : un Exécuteur ; voilà ce qu'il est réellement. Pour les démons, l'influence de la lune est néfaste pour eux, le désir de s'accoupler avec des humains et si violent que les plus jeunes peuvent se perdre en chemin et la mort est un aboutissement fatal à l'humain qui sera entre ses bras.
    Jacob voit de plus en plus ses amis perdre le contrôle, mais il n'a pas le choix, il se doit d'intervenir. Son roi le lui à ordonné, il est celui qui ne faillit jamais, ses émotions sont bien sous clés. de son statut, c'est un solitaire et lorsqu'il se rend compte que certains des plus anciens succombent au pouvoir de la lune. Sa première position dans le livre m'a& fait tout de suite penser à une série de film que j'ai adoré, Underworld, lorsque Sélène est au-dessus de tous et regarde fixement le monde d'en-bas sans bouger d'un seul cheveux. Des disparitions inexpliquées, jusqu'à ce que des nécromanciens soient en jeu et à partir de ce moment, les choses vont s'accélérer. Il va faire la rencontre d'une jeune femme, Isabella, surnommée Bella, une humaine, pas si humaine que cela, mais passons pour le moment, parce que lorsque vous saurez ce qu'elle est vraiment, c'est un nouveau monde qui s'ouvre à nos yeux. Elle va avoir des réactions assez étonnantes, pas toujours logiques je dirais et certains passages sont plus de Lara Croft que d'une humaine comme elle.
    « - N'ayez crainte,... Je suis certain que Noah et Legna m'auraient secouru.
    - Je m'en fiche, s'écria-t-elle sans même remarquer l'expression un brin consternée du médecin. Jacob est parti!
    - Il a compris qu'il ne pouvait se maîtriser. C'était une sage décision.
    - Je le sais bien, répliqua-t-elle sur un ton exaspéré. Et vous passez pour un tout-puissant Anciens? (Elle roula des yeux.) Réfléchissez! Il est parti alors qu'il se tenait à côté de moi! (Elle poussa un long soupir tandis qu'ils continuaient à l'observer, l'air dubitatif.) D'accord... On va essayer comme ça: Jacob, ici. (Elle désigna le sol crasseux qui portait encore la trace de ses chaussures.) Bella, là. Jacob... Bella... Démon... »
    Leur rencontre va apporter son lot de « j'ai envie, moi aussi mais nous n'avons pas le droit », ce qui m'as quelque peu énervée, surtout lorsque l'on sait que Stephenie Meyer à fait partir Bella avec Edward. Serait-ce une sorte de revanche qu'il n'y ait qu'un Jacob dans l'histoire ? Dans tous les cas, à part les prénoms, il n'y à rien, ABSOLUMENT RIEN de la série Twilight, bien au contraire, c'est totalement différent. L'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre est bien plus forte qu'une simple bestialité sexuelle, même si Jacob est très fort physiquement. Certaines scènes ne manquent pas de piquant et la tension est vraiment présente durant un bon moment. le vrai problème vient que l'accouplement entre humain et démon est interdit et dangereux. Pourtant, chacun des contacts qu'ils auront entre eux sera toujours un peu plus qu'un simple geste : tendresse, affection, respect, protection, allant jusqu'à la sensualité sans dépasser la limite. Ils n'ont pas vraiment besoin de se parler pour se comprendre. Entre la douceur de Jacob et le fait que Bella soit chaleureuse, cela ne pourrait aboutir qu'à un très beau couple.
    « Elle n'habitait pas dans un quartier chic, et croisait rarement des personnes bien habillées, aux allures d'aristocrate. Dans ce coin-là, ces derniers faisaient plutôt office de portefeuille sur pattes. Au niveau de l'entrepôt en contrebas, certains devaient être en train de se passer le mot.
    Cette idée lui avait à peine effleuré l'esprit que l'homme s'arrêta brusquement. Dans l'obscurité adoucie par la lune, elle vit son visage s'illuminer et crut qu'il venait de sourire, même si cela lui parut étrange. Il balayait les environs du regard, à l'évidence à la recherche de quelque chose.
    Puis il leva la tête. »
    Il y à plusieurs personnages secondaires qui méritent que l'on s'attarde. La plupart d'entre eux portent des prénoms bibliques ce qui est assez perturbant pour des démons, enfin pour ma part, mais après tout, cela change un peu plus le monde que l'auteure nous à déjà montré. Déjà pour commencer, il y à le Roi des démons, Noah, puis vint Legna la sœur du roi, Elijah, le seigneur de guerre, Gidéon le guérisseur et le démon le plus vieux existant encore. J'ai pu sentir entre Legna et Gidéon quelque chose, il à dû se passer ou il va se passer quelque chose entre eux, d'ailleurs le second tome est justement sur lui. Tous sont très liés, chacun ayant un pouvoir de l'une des sic castes d'élémentaires. Leurs dons se manifestent et surtout agissent en fonction qu'il soit un homme ou une femme, leurs âges également.
    Ce que j'ai vraiment apprécié, c'est le fait que se sont des démons bien différents de tout ce que j'ai pu lire jusqu'à présent, ils sont sensiblement bons, attachés à leurs racines et leurs croyances. Ils sont intransigeant entre eux, parfait, malheureusement, cela ne change pas, mais sont bourrés d'honneurs et de principes. Sans compter tous les détails que l'auteure nous donne, que se soit sur la bibliothèque du roi, comme de son palais, de chacun des lieux également.
    Malheureusement, je suis obligé de le dire, trop de descriptions par moment et cela ne fait pas du tout avancer l'intrigue, ni même un seul personnage, ce qui fait quelques longueurs par endroit. Je sais que je lirais le suivant car Gidéon me semble très intéressant niveau personnage, reste à voir ce que cela donnera. C'est vraiment dommage, car il y à beaucoup d'humour dans les scènes, dans certains dialogues avec cette pointe d'érotisme ou carrément Bella qui met les deux pieds dans le plat tellement elle n'est pas du tout subtile.
    « A ta place, je tournerais la langue sept fois avant de parler, répliqua-t-il, une pointe d'espièglerie dans les yeux.
    - Dans ta bouche ou la mienne?
    Il se redressa et haussa un sourcil, l'air surpris.
    - Isabella, serais-tu en train de me faire du charme?
    Celle-ci poussa un long soupire théâtral.
    - Pas très subtil, hein? »
    « Bella éclata en sanglots. Elle semblait si désespérée que Jacob tomba à genoux et la serra tout contre lui.
    (...)
    - J'ai... J'ai oublié, hoqueta-t-elle lamentablement avant de tressaillir. C'est stupide. J'ai oublié que quand on les tue... ils explosent! Oh, Jacob! Jacob! Mes cheveux sont brûlés! Gémit-elle d'une voix pathétique. »
    Je ne vous raconterais pas plus, il n'y aurait plus de étonnements, mais si vous le lisez, vous risquez d'en avoir, déjà sur le passé des Démons, avec qui ils étaient liés, ceux que ces autres sont devenus. Sans compter les renversements de situation qui sont impressionnants et la bravoure constante ou presque de notre héroïne, sans compter que sur elle et sa sœur, oh, j'avais oublié de parler de sa sœur, c'est fait maintenant, il va y avoir beaucoup de révélations et de bonnes comme de mauvaises surprises. A vous de voir !
    Mon avis : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-clan-des-nocturnes-jacob-t1-a102929273

    Lien : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-clan-des-nocturnes-jacob..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (40)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par melillov, le 15 février 2013

    - Tu me pardonnerais si je te disais que je suis un peu rouillé en ce qui concerne les relations amoureuses ?
    - Un peu ? On doit entendre tes articulations grincer jusque Mars!

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation

  • Par Mero, le 24 décembre 2012

    — C’est tellement typique des humains d’émettre des jugements sur un peuple uniquement parce qu’il est différent. Vous êtes incapables de prendre le temps de nous comprendre, et considérez comme une menace quiconque est né un peu plus fort ou plus intelligent que vous. L’ignorance et la peur sont les signes millénaires des oppresseurs de ton espèce. Vous ne réussirez pas cette fois. Pas avec nous. Ni avec aucune autre race de la nuit, j’y veillerai personnellement.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par Mero, le 23 décembre 2012

    — Depuis mon enfance, je me sens différente. J’ai toujours vécu à l’écart de la société, Jacob, en ermite, avec pour seule compagnie ma sœur et ses quelques amis. Cette fameuse nuit, je contemplais la lune, comme je l’ai fait des milliers de fois auparavant et, déjà à ce moment-là, je savais que l’obscurité et son astre renfermaient des secrets importants me concernant. J’ai passé des années à dévorer des livres à la recherche d’informations. Et je crois les avoir enfin trouvées. C’est toi que j’attendais pendant tout ce temps, Jacob.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par melillov, le 15 février 2013

    - Hé ma jolie, c'était moi ou le béton. Il fallait bien que je m'y colle.
    - Le béton aurait sans douté été moins douloureux ... et moins compliqué.

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la citation

  • Par Mero, le 22 décembre 2012

    Le destin a voulu que j’appartienne à la terre, Bella, lui susurra-t-il à l’oreille. Je peux manipuler la gravité, communiquer avec toutes les créatures vivantes, et bouger les plaques tectoniques à ma guise. Je peux provoquer la germination d’une graine par la simple pensée, ou au contraire la faire pourrir et mourir. Je suis capable de ressentir l’énergie vitale de tout être né de la terre. Armé des sens accrus des prédateurs les plus accomplis, je peux chasser tous ceux qui parcourent ce monde. Je suis la nature. Elle et moi ne faisons qu’un.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
5,00 € (neuf)
4,50 € (occasion)

   

Faire découvrir Le clan des nocturnes, tome 1 : Jacob par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (142)

> voir plus

Quiz