Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Laurence Minard (Autre)

ISBN : 2221053834
Éditeur : Robert Laffont (2008)


Note moyenne : 3.88/5 (sur 52 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
" La vie est difficile.
" C'est par cette affirmation que Scott Peck, psychiatre mondialement connu et respecté, commence son livre. Si nous souffrons autant, le problème n'est pas lié à la difficulté de la vie mais au fait que nous croyons qu'elle devrait être f... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (5)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par neptune, le 04 décembre 2008

    neptune
    Un livre qui propose une très grande réflexion sur la vie et qui demande du courage pour être lu. Les bases mêmes sur lesquelles on croit aimer et être aimé y sont analysées avec beaucoup de lucidité. Mais c'est plus que ça:c'est un regard sur la vie humaine dans toutes ses profondeurs!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Ygrec, le 19 juin 2012

    Ygrec
    Scott Peck nous permet ici de comprendre comment la psychologie et la psychiatrie ne sont que des étapes sur le chemin de la guérison, car la guérison réelle et définitive ne s'obtient que grâce à un retour vers soi-même, un soi-même intérieur bien sûr. Et rien n'arrive sans travail, sans détermination, donc sans souffrance. Au fur et à mesure de notre évolution, notre façon de voir cette souffrance consentie change, car cette aventure-là est belle. Chacun de nos pas grignote un peu de nos certitudes. À chaque avancée, nous abandonnons un peu du paraître pour nous diriger vers l'Être, nous réapprenons le sens des mots, et particulièrement celui du mot : amour.
    La démonstration de l‘auteur est claire et appuyée par de nombreux exemples. Un livre à lire, à poser, et à relire. Très enrichissant.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par lilideslacs, le 20 mai 2013

    lilideslacs
    Je relis ce livre annuellement. A chaque fois j'y découvre du nouveau. En fait, mon regard sur le propos évolue puisque, Dieu merci, j'évolue aussi.
    Bref, un livre qui nous aide à nous poser les bonnes questions, qui nous accompagne dans notre introspection.
    Je le conseille à tout ceux qui cherche, qui se cherche.
    Dommage qu'il ne soit pas encore en version numérique (en français).
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par tatooa2001, le 08 juin 2013

    tatooa2001
    Encore un livre très utile sur le chemin "le moins fréquenté", celui du développement personnel, des questionnements sur soi, le chemin de celui qui se dit "je ne sais pas aimer. Pourquoi ?".
    Cela demande du courage, de la volonté, mais aussi, dans le fond, pas mal de lâcher prise. Pas du tout évident, bien sûr, mais nécessaire quand c'est ça ou tomber et ne plus se relever...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par lestoile, le 30 juin 2012

    lestoile
    la névrose est toujours un succédané d'une souffrance légitime, la grâce de se sentir aimé nous aide à affronter les difficultés de la vie et vivre en paix un livre qui aide à vivre.

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (9)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Maito, le 21 juin 2011

    Par crainte de la douleur, nous essayons presque tous, à des niveaux différents, d'éviter les problèmes. Nous temporisons en espérant qu'ils disparaîtront. Nous refusons de les voir, prétendons qu'ils n'existent pas, ou nous les oublions. Nous avons tendance à les contourner plutôt qu'à leur faire face, essayons d'y échapper plutôt que d'affronter la souffrance qu'ils nous imposent.

    Commenter     J’apprécie          0 8         Page de la citation

  • Par Ygrec, le 12 juin 2012

    On peut aller jusqu'à dire qu’une façon (peut-être la meilleure) de mesurer la grandeur de quelqu'un, c’est de mesurer sa capacité à souffrir. Mais les grands sont aussi pleins de joie. C'est le paradoxe. Les bouddhistes ont tendance à oublier la souffrance de Bouddha et les chrétiens la joie du Christ. Ils n'étaient pas différents. La souffrance du Christ sur la croix et la félicité de Bouddha sous son arbre ne font qu'un.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par Maito, le 21 juin 2011

    Pourtant lorsqu'on décide de se consacrer à la vérité, la souffrance paraît peu importante, et perd de son intensité au fur et à mesure qu'on avance.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

  • Par Maito, le 21 juin 2011

    La psychothérapie n'est pas plus une béquille que ne le sont un marteau et des clous pour construire une maison. Il est possible de construire une maison sans ces outils, mais le travail n'est alors pas très efficace.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par Maito, le 21 juin 2011

    Consacrer sa vie à la vérité, c'est accepter de la remettre en question.

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Scott Peck

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Scott Peck

Cédric, lit "La chemin le moins fréquenté" de Scott Peck (Éditions J'ai Lu, 2004) Dans le cadre de "A vous de lire !" © Des auteurs aux lecteurs, 2010








Sur Amazon
à partir de :

2,95 € (occasion)

   

Faire découvrir Le chemin le moins fréquenté : Apprendre à vivre avec la vie par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (100)

> voir plus

Quiz