AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2019109964
Éditeur : Hachette Jeunesse (2016)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 1013 notes)
Résumé :
Être le fils de Poséidon, un honneur ou une cruelle plaisanterie ? Lorsqu'une simple partie de foot se change en bataille contre un gang de cannibales géants, Percy le demi-dieu a un terrible pressentiment... Comme le lui annonçaient ses étranges cauchemars, les frontières magiques qui protègent la Colonie des Sang-Mêlé sont empoisonnées. Pour sauver leur domaine, Percy et ses amis devront parcourir la mer des Monstres, qui porte bien son nom.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (103) Voir plus Ajouter une critique
florencem
05 décembre 2014
  • 4/ 5
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'on ne s'ennuie pas une seule seconde avec Percy Jackson et cela dès le début du roman. C'est même assez impressionnant de voir qu'il n'y a pas de temps morts, il se passe toujours quelque chose de palpitant et étrangement, cela ne penche pas vers la surenchère. On pourrait croire que trop d'action et de péripéties, tue l'action et les péripéties, mais non. L'histoire est fluide et dynamique, elle nous laisse aussi le temps d'apprendre à connaître un peu plus certains personnages, tout en nous laissant quelque peu sur notre faim quand arrive le dénouement. Je comprends sincèrement que la saga ait été un succès surtout auprès des jeunes. Et si je n'avais pas un roman à lire par la suite, je me jetterais tout de suite sur le tome trois.
Comme pas mal de romans de littérature de jeunesse découverts ces dernières années, j'ai d'abord vu les films avant de lire les romans. Cela a des avantages certains. On a des visages à mettre sur les personnages, et je ne sais pour vous, mais je suis rarement déçue quand je passe d'un film à un livre, alors que l'inverse... Je ne dis pas qu'il y a toujours des ratés, loin de là, mais la déception est plus souvent présente. Pour ce tome deux, je dois avouer que l'adaptation est plutôt réussie. Il y a bien entendu des changements, mais dans l'ensemble, le film est vraiment pas mal du tout. Et je n'ai pas trouvé ma lecture redondante, bien au contraire. Il y a pas mal de petits détails qui s'ajoutent, et j'ai trouvé qu'il y avait aussi plus de profondeur. J'ai vu le film à sa sortie, ce qui remonte un peu, mais il ne m'avait pas semblé être porteur d'autant de messages positifs. J'en garde un souvenir léger dans le sens positif du terme. Ici Rick Riordan nous permet de découvrir les pensées de ses héros, ce qui les tourmente, le poids qui pèse constamment sur leurs épaules et en même temps des considérations d'adolescents ordinaires.
C'est ce que j'apprécie dans cette saga. D'accord, il y a le côté fantastique, nos héros sont des demi-dieux avec des pouvoirs et des dons hors normes. Mais ils restent des adolescents abandonnés par l'un de leurs parents avec des rancœurs, des doutes, des peurs et une colère qui brûle toujours en eux. A côté de cela, le côté "cool" d'être un héros est contre balancé par de nombreuses choses. Le danger permanent, le poids d'un destin, d'un héritage à porter constamment, le rejet par la société des humains... Cet équilibre est très important à mon goût et on le ressent encore plus dans ce tome deux. Être un héros à l'air d'être super, mais à bien y regarder, il y a aussi des responsabilités et des dangers non négligeables. Pour autant, Rick Riordan n'est pas moralisateur du tout, même lorsqu'il aborde certains thèmes. Il expose les fait, les montre tel qu'un adolescent pourrait les ressentir sans que cela sonne faux. Il ancre son lecteur dans la réalité et l'emmenant dans le fantastique. Et moi, j'adore.
Quant à l'histoire de ce tome deux. Eh bien, il se passe beaucoup de choses, c'est certain. Déjà nous découvrons un nouveau personnage en la personne de Tyson. Pas de grande surprise le concernant, ayant vu le film, mais il est beaucoup plus étoffé malgré son côté plus "simplet" dans le roman. Je me suis attachée dès le début. L'évolution de sa relation avec Percy est d'ailleurs très touchante et réel. La cruauté des adolescents n'est pas mise sous silence, ni même le fait que Percy rejette en quelque sorte Tyson. Et même si c'est difficile à lire, on comprend les réactions et le dénouement est encore plus réussi à mon goût. Annabeth et Percy sont beaucoup mis en avant aussi, étant les héros principaux de ce second tome. Leur relation évolue, on apprend à les connaître plus en profondeur grâce à certaines épreuves, et ils sont toujours mes chouchous. Grover n'arrive décidément pas à m’émouvoir... Je trouve même le personnage assez ennuyant. Clarisse, l'une des filles d'Arès, est aussi beaucoup plus présente. Je ne sais pas si cela aura une incidence sur la suite, mais même si son côté très antipathique n'est pas très agréable, il n'en reste pas moins qu'elle est plus qu'il paraît au premier abord. Elle m'intrigue et j'ai envie de savoir comment elle va évoluer.
La nouvelle quête m'a permis de redécouvrir des personnages célèbres de la mythologie grecque, à mon plus grand plaisir. J'aime la façon dont Rick Riordan s'est approprié tout cela, en le mettant à la sauce du monde moderne et en y ajoutant pas mal de touches personnelles sans dénaturer la mythologie. Chronos est aussi de plus en plus présent, et on sent sa menace s'accroître. Personne n'est à l’abri, et il est effrayant de voir qu'il a toujours deux coups d'avance sur nos héros. C'est palpitant et inquiétant en même temps.
Bref, une lecture qui m'a enchanté et dont j'ai hâte de découvrir la suite !
Lien : http://loticadream.com/blog/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Paroledunelivrophage
11 octobre 2016
  • 5/ 5
Salut, hier, je me suis dévoré le tome un des aventures du pauvre Percy Jackson. L'ado qui de par son père divin, aux yeux plus bleu que la mer elle même, plus houleuse que les vagues et surtout un demi dieu qui n'a rien dans la caboche. Cervelle d'algue, comme l'aime à dire Annabeth, mdr. Mais ce petit chenapan, m'a tellement fait rire, que je suis descendu me procurer les quatre autres tome de la saga en vitesse. Bon c'est pas bien grave, sauf pour mon porte monnaie, et surtout, ma biblio s'est enrichie de quatre autres livres, hum, hum. Soit dit en passant, mon homme, lui, l'a un peu mal prit. Eh choux, je t'adore, mais ma biblio est aussi importante que notre petit diablotin, ou toi. Bref, mon pauvre coeur, n'a pas réussit à tenir, et je me suis replongée avec délectation dans le monde incroyable de Percy. Et devinez quoi ! Deuxième coup de coeur. Premier tome coup de coeur, le deuxième c'est pareil. C'est vraiment super. Et du coup, mon âme chante des louanges aux muses de la littérature. Bon, bin si çà continue comme cela, je vais me retrouver avec une page entière de délire, alors pour couper court à mes crétineries, passons a la chronique en elle même.
Comme à mon habitude, pour vous remettre dans le bain, je commence par le synopsis du tome. Après les mésaventures du pauvre Percy Jackson dans le tome un, qui a finalement réussit à montrer qu'il était innocent du vol commis à l'encontre de son tonton Zeus, il est retourner au pays, auprès de sa mère et dans une nouvelle école. le jeune fils de Poséidon ne cesse de se demander si c'est un honneur ou une plaisanterie de mauvais goût que d'avoir un père aussi connu et aussi puissant. En tout cas, il est bien content que durant cette année passée au coté de sa mère tout est redevenu comme avant surtout que monsieur le beau père alcoolique n'est plus dans les parages, et en plus grande joie tout est calme et pas un seul monstre mythologique n'a débarquer dans son collège de New York. Mais justement, d'après un certain dicton, on pourrait se demander si ce ne serait pas le calme avant la tempête. Aussi lorsqu'un jour une simple partie de foot se change en bataille contre un gang de géants cannibales, le jeune Percy à un pressentiment terrible qui lui étreint soudain le coeur. Mais quand en plus, une vielle amie débarque soudainement dans sa vie, et quand plus elle lui confirme ce que d'étranges cauchemars annonçais, il n'hésite pas à se jeter bras le corps dans ces nouvelles embrouilles, et retourne au plus vite à la colonie, car la situations est grave, très grave. L'arbre majestueux qui forme une frontière magique entre les humains et les monstres et surtout qui protège la Colonie des Sang-Mélé a été empoisonné par un ennemi mystérieux. Pour sauver leur domaine, Percy et ses amis devront parcourir la mer des Monstres qui porte bien son nom et trouver la légendaire toison d'or qui va permettre de guérir l'arbre et restaurer les frontières de la colonie des sang-mêlé. Et cela de grès ou de force quitte à y laisser la vie.
Bien maintenant que votre mémoire est de nouveau opérationnelle, que direz vous de découvrir un peu plus les personnages.
Percy Jackson, est toujours ce jeune homme incapable de rester en place, bagarreur quand il le faut, courageux, volant au secours de la veuve et de l'orphelin, etc. Depuis un an qu'il passe auprès de sa mère, il s'est découvert un père puissant, mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, il ne va pas l'étaler devant tout le monde. Par ailleurs, ce tome va nous le montrer sous un nouveau jour, on la connu en tant que fils, en tant qu'ami, et maintenant en tant que frère. Il est toujours aussi attachant, et moi qui adore les beaux yeux, je suis fan de lui. Bref, c'est désormais un gosse bien dans sa peau et qui est très apprécié par les autres personnes du camp, sauf peut être d'une ! Allez savoir qui, après tout on n'est jamais parfait LOL. Mais ici en plus de tout cela, et du parfait compagnon de voyage, on le découvre plus mure, plus mature je dirait. Il faut dire que ce qui lui est arrivé dernièrement laisse forcement des marques.
Annabeth, est une bête quand il s'agit de réfléchir. Bin tien, çà rime, Annabeth, Bête. MDR. Bon apparemment l'humour de certain m'est rester en tête. LOL. Bref, Annabeth est toujours égale à elle même. Toujours en train de penser à un plan bien concocter pour être sure que tout se passe comme elle le veut, même si çà part en sucette. Je pense que c'est le fait de s'occuper d'elle même depuis qu'elle est enfant qui fait qu'elle soit si mature. Je l'aime bien elle aussi, un caractère fort.
Par contre en ce qui concerne l'arrivé de ce nouveau personnage qui se nomme Tyson, lui c'est un mystère d'une certaine façon. Il est le demi frère de notre Percy. Il est à moitié cyclope moitié divin. Il n'a qu'un oeil, mais semble très protecteur vis à vis de Percy. Lui aussi c'est un fils de Poséidon. Malin comme un singe, mais peu dégourdi. Certaine scènes sont à se tordre de rire. Il est à sa façon très attachant lui aussi.
Grover, lui, même si on le voit peu, est un sacré comique. Quand je l'imagine aux mains du cyclope ogre, habillé comme une fille, je ma mare comme jamais. Toujours aussi comique que dans le tome précédent, mais tout aussi attachant que ses comparses.
Ensuite il y a bien entendu Clarisse. Je vous avais bien dit qu'elle allait avoir du galon la gamine. C'est une fille d'Ares, un caractère très chaud bouillant, et capable de voir quand elle fait fausse route, au point d'accepter l'aide de la cervelle d'algue et de ses amis. D'ailleurs, c'est elle qui ramène la toison d'or au camp. Elle est aussi têtue , entêtée, bagarreuse, que son divin père. Tout simplement super.
Luke, le traître aux sang mêlé, le fils d'Hermès, le véritable voleur de l'éclair de Zeus, nous dévoile enfin son véritable visage, mais aussi ses véritables plans. Délivrer ou plutôt ressuscité Chronos le père de Zeus, Poséidon et Hadès. C'est un gosse tourmenté de ne pas avoir pu vivre normalement auprès de sa mère, mais surtout souffre du fait que son pére ne lui a fait aucun coucou depuis son arrivée au camp.
Enfin, on retrouve bien évidement les personnages que l'on connaît tous, Chiron le centaure qui supervise le camp, Monsieur d'ou le dieu Dionysos alcoolique qui se rabat sur le coca, les autres sang mêles, les dieux et les nombreux personnages tirés de la myologie, Hercule, Circé, les fameuses sirènes, Polyphéme, et enfin Thalia fille de Zeus qui réapparaît. Bref un lot de monde qui sont tout aussi important les uns que les autres.
Bien maintenant que les personnages ont été mis en avant, on va donc pouvoir passer aux choses sérieuses avec la plume de l'auteur, la romance entre les différents personnages et enfin l'intrigue du roman.
Tout d'abord, la plume de Rick Riordan est toujours aussi fabuleuse et magique que dans le tome un. de très belles descriptions qui vous fait voyager à travers le temps et l'espace. Elle est fluide, limpide, claire, intense, j'ai eu l'impretion de voler à tout bout de champ. J'ai vu le monde sous un autre point de vu. La mythologie est très bien travaillée, très bien revisitée, on se sent envouté, ensorcelé. C'est magique. L'univers est plus riche que dans le tome précédent. On découvre de nouvelles actions, des combats à la pelle, des retournement de situation, des quiproqos, des rebondissements, et c'est si intense que mon petit coeur n'a cesser de faire des looping dans ma poitrine. L'histoire est fluide et dynamique, elle nous laisse aussi le temps d'apprendre à connaître un peu plus certains personnages, tout en nous laissant quelque peu sur notre faim quand arrive le dénouement. Et justement parlons de ces personnages, ils sont attachants, on a envie de faire partie de leur bande, et surtout qui sait aller gambader ainsi autour du globe avec eux.
Ensuite, la romance entre les personnages qui est inexistante, mais tout de même on y découvre de l'amour fraternel, et une amitié plus que grandissante. L'amour fraternel qui est entre Percy et Tyson. Percy jalousie un peu Tyson, car ce dernier a l'attention de leur pères, mais contrairement à Tyson qui est seul au monde, lui a sa mère, Grover, Annabeth à ses cotés. Alors quand Percy comprend cela, pour lui, cela devient magique d'avoir un frère. Pour ce qui est de son amitié entre Percy et Annabeth, on voit peu à peu qu'ils s'entendent de mieux en mieux. Mais pour moi mon moment de joie, c'est quand Annabeth accepte enfin Tyson, qu'il devient un ami pour elle, et qu'elle comprenne enfin que tous ceux d'une même espèce ne se met pas dans le même panier.
Enfin pour ce qui est de l'intrigue en elle même. Toujours aussi bien mené, et d'une main de maître de surcroît. Ici, Percy va aller à la recherche de la mystique toison d'or, oui celle que Jason autrefois avait cherché aussi. Les péripéties les plus rocambolesques vont lui tomber dessus, les unes après les autres, vous vous en doutiez bien. Mais le plus surprenant, c'est que ce petit morveux s'en sort toujours idem. Oui je sais, il y a des petits imprévus avec bobos à la clef, mais il s'en sort. Et puis c'est bien connu, plus on est de fous et plus on rigole, ou encore l'union fait la force. Alors ni une ni deux voilà mister Percy qui s'en va en guerre. Qui trouve t'il sur son chemin, son poto traître Luke qui travaille désormais du coté de la force obscure de la force. Ouaip, j'ai l'âme légère et j'ai envie de dire des conneries. Mais ce n'est pas grave revenons au principal. Quand Percy réussit à s'échapper, il échoue à Miami où il va retrouver son plus vieil ami complètement frappadingue dans son déguisement de fifille. Oui il faut s'imaginer Grover, avec de minuscule cornes, qui porte des fringues de fifille. Et pas n'importe lesquels une robe. Alors pour ceux qui ont vu le film (j'en profite pour en discuter vu que je suis obligé de réécrire mes chronique), vous avez du l'apercevoir. Et quand on garde cette image en tête, on n'a qu'une envie, c'est de rire aux éclats. Et puis, voici Clarisse sur son fier destrier blanc, qui arrive quand la bataille est fini, pour ramener la toison au camp. Alors celle là, elle a une sacrée paire de c*******. Bin quoi, le culot que cette petite à est vraiment rare. Parce que madame à reçut cette quête, madame doit ramener la toison, et faire comme si elle était la plus forte, alors qu'en réalité, elle n'est qu'une petite arriviste. Bref, arrivé au camp, après une cérémonie, on va ensuite faire un grand dodo, et au petit matin … Surprise !!!!!!! Thalia est dans la place. Mais qui c'est celle là encore. Bin la fille de Zeus, et cousine de Percy. Bin comment elle est arrivée là ? Mon pote, t'a toujours pas capté !!!! le grand arbre, c'est ou plutôt c'était Thalia. Elle est morte et Zeus à fait d'elle un arbre pour protéger le camp. Faut suivre, coco. Bon en claire, l'intrigue est toujours aussi passionnante, on s'amuse, on rie, et en plus on découvre de nouveaux personnages. C'est chouette et on y passe un excellent moment. La preuve, les pages défilent à une vitesse folle.
En conclusion, Encore un tome super, plein de surprises et d'actions. Pas le temps de s'ennuyer une seule seconde avec ce chenapan. Bon comme je l'ai dit plus haut, ce sont toutes des réécriture de chroniques, alors je me permet de dire que même si l'adaptation cinématographique est super, il manque pas mal de scènes, et c'est dit d'une autre façon, donc c'est pas super, super. Bref, beaucoup d'actions, et de rebondissements en tout genre, des personnages très attachants, et du coup impossible de décrocher de la lecture du livre. On sent que Rick Riordan a fait en sorte que l'amitié ait une place importante dans son livre. Sans compter que cette plume est tout simplement magique. J'adore. En bref, c'est un gros coup de coeur, et je suis impatiente de découvrir la suite. Et comme je l'ai dit au début, je vais aller me chercher le tome trois vite fait sur ma table de chevet pour le lire et vous faire découvrir mon ressentit plus tard. A la prochaine pour une autre chronique.

Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
colorandbook
26 avril 2016
  • 4/ 5
J'ai vraiment adoré ce roman. Un second tome à la hauteur du premier. J'aime énormément cette superbe saga jeunesse. L'histoire est prenante dès que l'on rentre dedans impossible de décrocher. Malgré ses quelques petits défauts, je suis fan de cette saga. Les personnages sont attachants, même s'il sont parfois un peu agaçants. Je vous conseille fortement cette saga.

Les personnages : J'aime presque tout les personnages. Ils sont touchants, même s'ils sont parfois un peu immature, en même temps il n'ont que 13 ans. J'aime leurs caractères bien trempés

Percy : C'est le personnage principal de la saga. C'est un jeune garçon de 13 ans qui est le fils de Poséidon. J'adore son caractère, il est drôle, courageux et il est toujours là pour ses amis. J'adore Percy, même si parfois il est un peu immature et réagit en conséquence, mais on voit qu'il mûrit au fil des pages et des tomes.

Annabeth : C'est la fille d'Athéna et l'amie de Percy. C'est vraiment sa partenaire, ensemble il forment un duo de choc. C'est une jeune fille adorable, touchante, loyale, intelligente et courageuse. Je l'aime bien, même si parfois, elle fais un peu sa madame je sais tout et sa chef.
Grover : c'est un satyre, il est sans aucun doute mon personnage chouchou, même si on le vois moins dans ce tome. Il est drôle, loyal et puis j'adore toutes ses réactions qui me font beaucoup sourire il est adorable.
Clarisse : C'est une fille qui a un caractère très fort. Elle n'ai pas toujours vraiment sympa et aime être sur le devant de la scène. Elle m'a quand même un peu touchée quand même dans ce tome en voyant la pression que son père, Ares, lui met.
Tyson : C'est un grand lascar des rues. Il est pas très intelligent mais très habil de ses mains. C'est le demi-frère de Percy et ils on une relation très forte cherchant toujours a ce protèger l'un l'autre. Il est loyal courageux et toujours là pour aider ses amis.
Luke: C'est un jeune garçon, fils d'Hermès. Il a trahit tout le monde. Pour autant, je lai trouvé touchant car on voit qu'il cherche juste a comprendre qui il est et à chercher sa voix. Malgré tout, il reste un traitre.



L'histoire : Tout commence par un rêve de Percy : son ami Grover est en danger. C'est le dernier jours d'école avant qu'il se rende à la colonie des sang mêlé. Il se fais alors attaquer par des monstres et se rend en vitesse a la colonie avec Annabeth qui la aidé à s'en sortir.
Arrivé à la colonie il s'aperçoit que l'arbre qui protège la colonie est en train de mourir. La colonie n'est plus protégée des monstres. Il doit alors trouver une solution avec ses amis pour sauver la colonie. Il demande une quête pour retrouver la toison d'or qui est attribuée à Clarisse.
Grâce a ses rêves, il sait où chercher. Il s'enfuit alors de la colonie avec Tyson et Annabeth pour aller chercher Grover et la toison dans la mer des monstres.
A partir de là, on suit leur périple pour essayer de se sortir vivant de cette aventure et réussir à sauver leurs amis et la colonie toute entière. On découvre des combats, des mésaventure, de l'action. J'adore cette histoire qui m'a plongé directement dedans remplis d'action et de mésaventure.
l'auteur : Je suis toujours aussi fan de cette auteur. Sa plume et complètement addictive. le héros s'adresse directement à nous ce que j'ai bien aimé. Il a une plume fraiche. Il réussit à me plonger dans son histoire au point que je ne veux plus en sortir. J'adore ses titres de chapitre qui sont souvent comiques.

Conclusion : C'est un excellent roman. J'aime énormément cette saga, elle est remplie d'aventures et de combats .Le monde est vraiment très bien travaillé et développé. Les personnages sont attachant.
Ce 2ème tome quand à lui, est remplie d'action. L'amitié y a une place très importante, ce que j'ai bien apprécié. On ne s'ennuie jamais dans ce roman, un réel page tourneur.
Je le conseil vivement, même très vivement, l'auteur a su créer un univers génial et des aventures extraordinaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
DrunkennessBooks
08 juillet 2014
  • 5/ 5
Attention COUP DE COEUR en vue !!! le premier tome de la saga Percy Jackson avait été une petite révélation. J'étais donc impatiente d'en découvrir la suite mais j'appréhendais aussi ce second tome car, il faut bien se l'avouer, les deuxièmes tomes sont souvent moins bons. La question était donc de savoir si La mer des Monstres serait à la hauteur du premier volume, le voleur de foudre. Et bien la réponse est OUI…
On retrouve donc Percy Jackson, fils de Poseidon, demi-dieu et accessoirement jeune apprenti héros à la fin de son année scolaire, alors qu'il s'apprête à passer les vacances d'été à la colonie des Sang-Mêlés. Seulement celle-ci est en danger : en effet, l'arbre de Thalia qui assurait la protection de ses frontières contre les monstres a été empoisonné. Et il y a fort à parier que Cronos, le Titan retenu prisonnier par les Dieux dans le Tartare soit derrière tout ça. Au même moment, Glover le satyre, est fait prisonnier par un cyclope. Bref, Percy, aidé d'Annabeth, doit alors entreprendre une nouvelle quête pour sauver la colonie et son ami.

On retrouve dans La mer des Monstres tous les ingrédients qui ont fait le succès du premier opus : de l'action, de l'humour et un brin d'émotion, le tout sur fond de mythologie grecque. Comme pour le voleur de foudre, l'auteur allie habilement la mythologie grecque avec les technologie, habitudes et même les légendes urbaines (triangle des Bermudes) de notre époque.
Cependant, si toutes les qualités du premier tome sont encore présentes dans ce deuxième volet, on y trouve aussi les mêmes défauts notamment s'agissant de l'âge de notre jeune apprenti héros. Comme ce bon vieux Harry Potter, Percy gagne une année entre le premier et le deuxième tome mais les exploits qu'il réalise et les propos qu'il tient ne semblent toujours pas crédibles pour un enfant à peine entré dans l'adolescence. Seule sa naïveté et parfois sa bêtise rappellent son âge. Heureusement qu'Annabeth est là pour lui faire entendre raison et sauver la situation, nos deux héros formant pour le moins une équipe attachante et efficace.
S'agissant des autres personnages, si on retrouve Dionysos, Luke, Clarisse et compagnie, de nouveaux venus vont faire leur apparition comme Tyson le « bébé cyclope » ou encore Hermès, le Dieu des voleurs et ses deux serpents totalement loufoques Martha et George. Les protagonistes sont donc nombreux mais cela n'alourdit en rien la qualité de l'intrigue. Au contraire, cela la rend encore plus passionnante et addictive car on se demande sans cesse quels nouveau tours ils ont en réserve pour notre héros.
En tout cas, une chose est sûre : ce tome est aussi prenant que le premier pour ne pas dire davantage. Rick Riordan nous entraine, sans aucun temps mort, dans la quête de Percy. Actions et rebondissements se succèdent tout au long des chapitres et toujours avec beaucoup d'humour. En effet, ce tome est bourré d'humour et de situations cocasses, pour le plus grand plaisir des lecteurs, notamment grâce au personnage de Tyson qui apporte également pas mal d'émotion.
Entre action, humour et aventure, Rick Riordan réussit son pari haut la main et nous livre un roman jeunesse addictif. On n'a qu'une seule envie : dévorer le troisième tome !!
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Rubinowy
24 novembre 2014
  • 5/ 5
Deuxième tome, deuxieme année pour Percy Jackson à la colonie des sang mêlés.
Les mythes grecs sont toujours au rendez vous, et les intrigues sont menés tambour battant par notre jeune héros Percy Jackson , fils de Poséidon.
L'humour , l'amitié, la trahison sont les ingrédients premiers qui donne au livre du souffle et de la légèreté. Une lecture distrayante et intéressante qui ravira plus d'un ado , je pense .
Trés plaisante lecture.
Commenter  J’apprécie          120

Les critiques presse (1)
SciFiUniverse19 mars 2012
On est clairement dans un roman adolescent et l’auteur ne cherche jamais à échapper au genre, alors on sait comment ça finit.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
Citations & extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup31 mai 2014
_ Percy, a-t-elle murmuré, nous devrons combattre un Cyclope. Polyphème, le pire des Cyclopes. En plus son île ne peut se situer qu'à un seul endroit: la mer des Monstres.
_ Où est-ce?
Elle m'a regardé comme si je jouais à l'imbécile.
_ La mer des Monstres! La mer qu'ont sillonnée Ulysse, Jason, Énée, et tous les autres!
_ Tu veux dire la Méditerranée?
_ Non. Enfin, oui... mais non.
_ Encore une réponse claire. Merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
mathilde08mathilde0822 juin 2013
Nous avons gagné le pied des falaises en canot de sauvetage puis nous avons entamé notre escalade, très lentement. Annabeth est passée en tête car c'était elle qui grimpait le mieux de nous deux.
Nous avons failli nous tuer six ou sept fois seulement, ce qui m'a semblé plutôt peinard. Une fois, j'ai perdu prise et je me suis retrouvé suspendu par une main à une saillie rocheuse, quinze mètres au-dessus de l'eau hérissée de rochers. Mais j'ai repéré une nouvelle prise et continué à grimper. Une minute plus tard, le pied d'Annabeth glissait sur une plaque de mousse. Heureusement, elle a trouvé un autre appui. Malheureusement, cet autre appui était ma figure.
- Excuse-moi, a-t-elle murmuré.
- Pas de problème, ai-je grommelé, même si je n'avais pas vraiment souhaité connaître le goût des tennis d'Annabeth.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mathilde08mathilde0830 août 2014
A la fin de la dernière chanson, Tantale s'est exclamé :
- Eh bien, quelle sympathique soirée !
L'air de rien, il a attrapé une pique en bois garnie d'un marshmallow grillé, qu'il a essayé de prélever. Avant qu'il puisse refermer la main dessus, le marshmallow a glissé de la pique. Tantale a tenté de la happer au vol, mais le marshmallow s'est suicidé en se jetant dans les flammes.
Commenter  J’apprécie          110
LegoLegitisLegimusLegoLegitisLegimus02 mars 2013
C'est cela qui rend les héros si spéciaux. Vous portez les rêves de l'humanité dans le royaume de l'éternel. Les monstres ne meurent jamais. Ils renaissent du chaos et de la barbarie qui couvent sous toute civilisations, c'est cela même dont se nourrit Cronos. Il faut les terrasser encore et encore, les repousser constamment. les héros incarnent cette lutte. Vous livrez les combats que l'humanité doit gagner, à chaque génération, pour demeurer humaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
SlaySlay29 mai 2011
Le dieu est parti en petites foulées le long de la plage. Au bout d’une quinzaine de mètres, il a scintillé et disparu dans l’air, me laissant avec un thermos, un flacon de vitamines et cinq minutes pour prendre une décision impossible à prendre.
Commenter  J’apprécie          160
Videos de Rick Riordan (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Riordan
Payot - Marque Page - Rick Riordan - L'épée de l'été
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Percy jackson 2

qui est le frere de percy

tyson
tysson
annabeht
grover

2 questions
166 lecteurs ont répondu
Thème : Percy Jackson, Tome 2 : La Mer des Monstres de Rick RiordanCréer un quiz sur ce livre
. .