AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Les livres du moment #147 – jeudi 19 janvier 2023
Quelles sont les recommandations des lecteurs cette semaine ? 

Article publié le 19/01/2023 par Julie Audouard, Nicolas Hecht et Pierre Krause


Connaissez-vous les pages de recommandations par genre sur Babelio ? Chaque jour, l'équipe du site trie et sélectionne les livres les plus appréciés des Babelionautes pour vous faire découvrir des parutions récentes, agrémentées d'une critique de lecteur. Et chaque semaine nous vous proposons désormais de retrouver une liste de dix ouvrages, soit un par catégorie, afin de suivre l'actualité littéraire au plus près.

 

 

 

Roman d’amour : Justine Pottier, Nous interdire d'aimer, tome 1
Les éditions du Caméléon, 364 pages, 20 €


Cette semaine, la catégorie roman d’amour de Babelio s’attarde sur une histoire d’amour impossible entre deux âmes sœurs. Ariana, élevée par sa grand-mère, n'éprouve plus de sentiments pour son conjoint, ce qui jette de l’ombre dans sa vie qu’elle rêve douce et paisible. Quand elle rencontre Ezra, policier à la réputation d'homme à femmes, lors d’une de ses arrestations, c’est explosif ! Roman d’amour et enquête policière, Justine Pottier ne fait pas dans la simplicité : ce premier tome est une réussite pour nos lecteurs et lectrices !

LilaDeslys donne la note maximale à ce roman d’amour : « Que ce soit Ariana ou Ezra, ils en voient de toutes les couleurs sous la plume de Justine Pottier. Cependant, j'ai eu un très gros crush pour un des personnages. Lequel ? Mamy Pêche. [...]  Que ce soit dans sa manière d'être, dans ses délires, dans sa façon de parler, son grain de folie, tout me ramenait à ma propre grand-mère qui était exactement comme Pêche. »

 

 

 

 

Non-fiction : Raphaël de Casabianca et Antoine Delaplace, Les Voyages Extraordinaires de Petaouchnok en Europe
Hachette, 240 pages, 24,95 €

 
En cette semaine de blue monday, en ce jeudi de grève nationale, et si on s'offrait un peu d'optimisme et de grand air en prévoyant un voyage en Europe ? Oui, mais pas n'importe quel voyage : une escapade responsable, sans prendre l'avion, à la découverte de lieux peu touristiques mais tout aussi fantastiques. Petaouchnok, média engagé créé par deux passionnés de voyages (Raphaël de Casabianca et Antoine Delaplace) se décline désormais en livres, dont ce deuxième guide paru fin octobre dernier chez Hachette. A travers 6 thématiques (En mode slow life, Sur les chemins côtiers, etc.), les deux acolytes nous proposent d'explorer le continent différemment : à pied, à vélo, à skis et même en patins à glace !

deborahbabelio, de l'équipe éditoriale du site, prépare déjà ses prochaines vacances avec ce guide : « Ce guide est une mine d'or pour quiconque souhaite se lancer dans une aventure à faible impact écologique mais qui ne sait pas par où commencer ses recherches. [...] Chaque séjour y est présenté en six doubles-pages qui récapitulent les informations essentielles à connaître pour préparer son séjour (durée, période idéale, niveau de difficulté, nombre de kilomètres, détail du parcours, très souvent une solution d'hébergement et surtout... comment s'y rendre sans prendre l'avion). »


 

 

 

Littérature française : Jean-Paul Didierlaurent, Bec et ongles
Au Diable Vauvert, 208 pages, 19 €



Décédé il y a plus d’un an maintenant, Jean-Paul Didierlaurent n’a certainement pas été oublié par ses fidèles lecteurs et risque d’ailleurs d’en gagner de nouveaux avec la publication d’un recueil constitué de nouvelles inédites sur lesquelles il travaillait d’arrache-pied, comme de plus anciennes qui n’avaient encore jamais été publiées. Une belle et dernière occasion pour l’auteur de démontrer son talent pour mettre en scène des personnages marquants dans des histoires courtes.

Une lecture dont JenckFraner se souviendra longtemps : « Une écriture sans fioritures, racontant le réel sans chichis, à peine décorée et pourtant pleine de couleurs, comme la merveilleuse couverture de ce livre. La force de ce recueil est d’évoquer des thèmes du quotidien, sans jamais en faire des tonnes. Simplement (brillamment) décrite, la réalité se mêle au rêve, les choses sans importance deviennent primordiales et le laid se fait beau. Mais surtout, j’ai été frappée par toute la vérité qui se dégage de sa pensée. Car l’œil de l’auteur transperce le monde qui l’entoure avec une acuité redoutable. Mais toujours avec bienveillance. »

 

 

 

 

Littérature étrangère : Jerry Stahl, Nein, nein, nein !
Payot et Rivages, traduit de l'anglais par Morgane Saysana, 234 pages, 22 €

 


Même si ce récit n'est pas tout à fait un roman, mais plutôt de la narrative non fiction, genre qui a le vent en poupe dans les pays anglo-saxons, on avait envie de vous en parler dans cette catégorie cette semaine. Journaliste, romancier et scénariste américain de séries (notamment Alf, Twin Peaks, Les Experts), Jerry Stahl nous y raconte son pèlerinage en Europe pour visiter les camps de concentration de la Seconde Guerre mondiale, alors qu'il traverse une crise existentielle profonde. Un récit de voyage très particulier donc, d'abord réalisé pour le webzine Vice et qui a finalement donné lieu à ce livre. Entre humour juif, gêne absolue de souffrir de petits problèmes face à un cataclysme historique, et étrange faune de visiteurs, Jerry Stahl ne fait pas vraiment dans le politiquement correct. Son truc à lui, c'est plutôt le gonzo journalisme, et l'humain dans ce qu'il peut avoir de plus sordide mais aussi de plus solaire. Sans doute l'un des témoignages les plus étranges que vous lirez sur l'héritage mémoriel de la Shoah…


Benjamin_F donne la note maximale à ce livre déconcertant et édifiant : « À l’heure de la recrudescence du néonazisme en Allemagne et ailleurs, il s’interroge sur comment guérir collectivement de ce traumatisme, et comment celui-ci peut nous amener à plus d’empathie pour l’ensemble des martyrs du monde. Bref, un immense chaos sombre dont finit par jaillir la lumière. »

 

 

 

 

Polar & thriller : Antoine Chenas, Bois-aux-renards
Gallimard, 528 pages, 21 €



Ce n’est pas un bois ou une forêt dans laquelle on aimerait se perdre. C’est pourtant là que se retrouve Anna, une fille de 11 ans qui cherche à fuir sa famille. C’est là également que celle-ci devient témoin de l’acte criminel d’un couple de tueurs en série particulièrement vicieux. Fuyant le lieu du crime, Anna trouve refuge dans une maison habitée par une étrange vieille femme. Du côté des tueurs, ce n’est pas plus réjouissant puisque les deux se retrouvent embrigadés au sein d’une communauté d’autochtones inquiétante. 

Un roman aussi riche que passionnant pour Kirzy : « Si le roman vibre de quelque chose de très contemporain (et politique) dans sa vision de la société ultra-libérale des années 1980, sa densité et sa richesse naît de la dimension mythologique du récit. [...] Hommes éphémères et nature immuable s’y décomposent pour renaître en symbiose dans ce lieu magique qui dévoile les choses oubliées. Époustouflant de maîtrise, de cohérence et d’originalité. Chef-d’œuvre de roman noir, assurément. »


 

 

 

BD : Tom King (scénario), Tomeu Morey et Clay Mann (dessins), Batman Catwoman
Urban Comics, 432 pages, 35 €



C’est sans doute le couple le plus emblématique de l’univers des super-héros, en tout cas côté DC. Voici justement un album qui revient sur leur histoire alors que Catwoman est en deuil de son amoureux. Les deux tourtereaux ont eu une vie bien remplie et ont eu une fille : Helena. Hélas, le décès de Batman ne signifie pas la mort de tous leurs ennemis communs et quelqu’un devra bien endosser le costume de la chauve-souris une nouvelle fois…

C'est bath pour bdapresbd : « Nous avons beaucoup aimé ce comics sur l'amour de ce couple emblématique. Batman est charismatique, Catwoman est étincelante et touchante. Il y a aussi un peu d'humour et beaucoup de romantisme et de passion. Le dessin est quant à lui magnifique, on en prend plein les yeux, les scènes d'action sont rythmées, les personnages sont magnifiques, c'est un énorme coup de cœur graphique. »


 

 

 

Manga : Shiro Moriya, Soloist in a Cage
Ki-oon, traduit du japonais par Djamel Rabahi, 254 pages, 9,95 €


Dans ce manga adulte, Shiro Moriya nous dépeint un thriller bouleversant : Chloé, 7 ans, et son petit frère Locke, 1 an, vivent seuls dans une Cité-prison depuis leur naissance. Depuis la disparition de leurs parents, ils ne sont jamais sortis de chez eux, craignant la brutalité de la ville. Dans ce monde dystopique affolant, un groupe de mercenaires tente de s’évader de cette prison où jamais personne n’a réussi à s'enfuir. Chloé y voit là un moyen de sauver son petit frère, un plan qui ne se déroulera peut-être pas comme prévu…


enairolf a apprécié le personnage de Chloé et « la trouve tout simplement incroyable, elle est courageuse et tellement forte. Elle ne pense qu'à une seule chose et va tout faire pour réussir son objectif. On sent une tension pendant toute la lecture et ça nous tient en haleine du début jusqu'à la fin. J'ai tellement hâte de découvrir la suite, surtout au vu de comment se termine ce premier tome !  »


 

 

 

Jeunesse : Emmanuelle Maisonneuve (texte) et Antoine Déprez (illustration), La Fille en poils de chien 
Alice jeunesse, 88 pages, 15 €
 
Emmanuelle Maisonneuve nous offre un beau conte jeunesse illustré. En Sibérie, une jeune fille se lie d’amitié avec un chien-loup pour survivre au froid de l’hiver glacial. Des sujets touchants sont abordés comme la vieillesse, la solitude, mais aussi l’amitié. D’une grande poésie accompagnée d’illustrations qui nous font voyager, cet ouvrage nous invite à suivre cette enfant habillée d’une peau en poils de chien à travers son périple. 

sbass nous donne son avis : « Une histoire courte aux allures de conte qui marque les esprits. Ode à l'amitié et à la liberté, ce récit joliment illustré nous transporte et nous émeut grâce à sa jolie plume et ses personnages touchants. Encore une fois, l'autrice nous émeut et nous transporte. »

 

 

 

 

Jeune adulte : Yasmin Djebel, Sirem et l'Oiseau maudit
Rageot, 304 pages, 16,90 €



C’est dans un monde de fantasy orientale qui fourmille d’idées que nous plonge Yasmine Djebel dans ce roman où il question de peuples du Soleil et de la Lune, ainsi que de Sirem, une héroïne dont le père adoptif est victime d’un attentat. Cet événement bouleverse évidemment la vie de la jeune femme, obligée désormais de se confronter à son passé mystérieux et au contexte géopolitique de la fascinante cité d’Afra. 



Un roman jeune adulte fabuleux pour FabtheFab : « Quel récit romanesque ! Yasmine Djebel a remporté le premier concours de littérature de l'imaginaire des éditions Rageot et nous comprenons vite qu'elle soit lauréate ! Il s'agit d'un roman de fantasy mais à la frontière avec le conte. Ce récit initiatique raconte le périple d'une orpheline courageuse qui doit affronter de multiples épreuves pour sauver son protecteur emprisonné par la dictature. Coup de cœur ! »



 

 

 

Imaginaire : Jean-Philippe Jaworski, Le Chevalier aux épines, tome 1 : Le Tournoi des preux
Les Moutons électriques, 528 pages, 28 €



Oyez, oyez, bonnes gens, le Jaworski nouveau est arrivé ! Voilà une nouvelle qui devrait ravir les amateurs de fantasy à coloration historique. Après une saga consacrée au monde celte (les 5 tomes de Rois du monde) l'auteur de Gagner la guerre  revient sur les terres du Vieux Royaume pour faire valser capes et épées. L'occasion pour les fans de retrouver cet univers inimitable et la plume alerte de Jean-Philippe Jaworski, et pour les néophytes de se pencher (enfin !) sur l'un des auteurs majeurs de la fantasy française (peut-être en commençant par Gagner la guerre ou ses nouvelles, d'ailleurs). Incontournable, on vous dit.

JustAWord ne cache pas son enthousiasme : « Formidable retour dans le Vieux Royaume, Le Chevalier aux épines prend un abord complètement différent pour un résultat au moins aussi fantastique que son illustre prédécesseur. Jean-Philippe Jaworski domine la fantasy francophone de la tête et des épaules, imposant une écriture extraordinaire et des personnages captivants pour servir un monde d'une richesse toujours plus grande. Voilà ce que l'on appelle un retour gagnant ! »


 

 

Vous avez vous aussi des livres récents à recommander ? N'hésitez pas à partager vos lectures en commentaire de cet article !

Commenter  J’apprécie          110