AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.85 /5 (sur 2237 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Meaux , le 01/02/1975
Biographie :

Gilles Roussel, alias Boulet, est un auteur de bande dessinée.

Après avoir passé quelques années aux Beaux-Arts de Dijon, il intègre l'atelier d'illustration fondé par Claude Lapointe aux Arts décoratifs de Strasbourg. Il obtient son Diplôme national supérieur d'expression plastique en 2000.

Dès 1998, à la suite d'un concours de bande dessinée organisé par le festival de Sierre, il est remarqué par Zep, auteur de "Titeuf", et Jean-Claude Camano, rédacteur en chef du magazine Tchô ! qui vient d'être lancé. De 1998 à 2001, il réalise donc de nombreuses pages pour ce nouveau magazine.

En 2001, il publie sa première bande dessinée, "Raghnarok". Suivront ensuite plusieurs séries, toutes publiées par Tchô ! : "La Rubrique scientifique" (2002), "Le Miya" (2005) et "Womoks" (2001-2004) (avec Reno au dessin). Il débute ensuite en juillet 2004 un blog dessiné, Bouletcorp.com, sur Internet, et ce média lui permet de se faire rapidement connaître. Il participe toujours régulièrement au magazine Tchô ! et a fait une ou deux apparitions dans les magazines Psikopat et Spirou.

Il a également cofondé le blog collectif chicou-chicou en 2006 avec Domitille Collardey, Olivier Tallec et Aude Picault. Le blog s'est achevé en 2008 et a été suivi d'une publication en album aux éditions Delcourt, collection Shampooing.
Il a aussi pris la suite de Lewis Trondheim pour le dessin de la bande dessinée "Donjon Zénith", issue de la série Donjon.

La popularité de son blog sur Internet en a fait le parrain de la première édition du Festival des blogs BD à Paris, en 2005. Les dessins réalisés pour son blog ont commencé à être publiés en 2008, sous forme d'albums portant le titre "Notes".

En 2012, il scénarise "La Page blanche" (Delcourt) avec Pénélope Bagieu au dessin. En 2014, il illustre "Augie and the Green Knight", un ouvrage de Zach Weiner, inspiré du roman de chevalerie" Sire Gauvain et le Chevalier vert".
En 2017, avec l'éditrice Marion Amirganian, il lance "Octopus", une collection de bandes dessinées instructives, pour les éditions Delcourt.
En 2018, il publie chez Delcourt : "Bolchoi Arena" en tant que scénariste, l'album est dessiné par Aseyn.

son blog : http://www.bouletcorp.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (136) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Discussion - Les projets oubliés/abandonnés/refusés
Citations et extraits (113) Voir plus Ajouter une citation
milado   26 octobre 2012
La page blanche de Boulet
Bah elle lisait les livres que conseillaient les magazines, achetait les bons DVD...elle accumulait !

Plus elle cherchait à se forger une identité, plus elle devenait...TOUT LE MONDE.
Commenter  J’apprécie          350
Ziliz   28 octobre 2012
La page blanche de Boulet
[Quotidien d'un libraire]

- C'est un livre grand comme ça. Oh, et il est rouge.

- Je cherche "Le Bossu de Notre-Dame" de César Hugo.

(...)

- C'est un gamin, y lit pas beaucoup, mais l'avait aimé le truc de magiciens au cinéma, mais pas le livre. L'aime les ordinateurs, vous voyez ? Qu'est-ce que vous me conseillez ?

- Le livre du type en fauteuil roulant qui regarde les étoiles, là !

(...)

- Le livre qu'ils ont parlé hier chez Ruquier.

(...)

- "Le Rouge et le Noir", c'est obligé d'acheter les deux ? J'veux dire, si j'achète que "Le Rouge", par exemple, je vais comprendre ?

(...)

- Vous faites un prix quand il est corné ?

- Vous saveeeez, ils en ont fait un film ! Avec la blonde, là, qui joue aussi dans... dans... l'autre film, là.

(p. 104-105)
Commenter  J’apprécie          230
martinem   06 septembre 2012
La page blanche de Boulet
Plus elle cherchait à se forger une identité plus elle devenait... TOUT LE MONDE. Et puis un jour, elle est devenue PERSONNE. C'est assez ironique, non? Elle a disparu. Elle a tout effacé, alors qu'elle cherchait désespérément à devenir quelqu'un. Ou peut-être qu'elle a réussi, tout simplement?
Commenter  J’apprécie          210
Ancolie   17 avril 2013
Notes, Tome 3 : La viande, c'est la force de Boulet
Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions.
Commenter  J’apprécie          220
Bibalice   04 janvier 2012
La page blanche de Boulet
Ça a l'air d'être moi sur la photo mais, mais... mais ce nom... ça me dit rien non plus... Ce n'est pas mon nom. Moi je m'appelle... je m'appelle...

Putain...

Mais qu'est-ce qui m'arrive ?
Commenter  J’apprécie          190
Kyeira   01 juillet 2012
La page blanche de Boulet
Plus elle cherchait à se forger une identité, plus elle devenait... TOUT LE MONDE. Et puis un jour, elle est devenue PERSONNE.
Commenter  J’apprécie          190
 Boulet
Ziliz   02 novembre 2019
Boulet
Un homme Azerty en vaut deux.

• Christian Clavier



@Bouletcorp - 27 mai 2019
Commenter  J’apprécie          196
LiliGalipette   07 février 2012
La page blanche de Boulet
« C’est quand même TELLEMENT bizarre… Pas un souvenir… Comme si j’avais pris la place d’une autre… mais qui aurait mon visage… » (p. 139)
Commenter  J’apprécie          180
LiliGalipette   07 février 2012
La page blanche de Boulet
« J’ai disparu de mon vivant. » (p. 195)
Commenter  J’apprécie          190
colimasson   19 janvier 2014
Notes, Tome 2 : Le petit théâtre de la rue de Boulet
Le code de la route camerounais :

Les panneaux 33 = export sont à 33km des villes.

Klaxon = "je passe", "je double", "bonjour", "attention" ou "je tourne".

La touffe d'herbe = le plot camerounais, "attention travaux" ou "accident".

Camion = priorité au camion.
Commenter  J’apprécie          150
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Céréales quiz !

Poursuivis par la police, Walter, un truand sans envergure, et Francesca, sa maîtresse, se réfugient dans un campement de «mondines», ces repiqueuses de riz de la plaine du Pô, où ils découvrent le dur travail des ouvrières agricoles. Ils y font la connaissance de la belle mais dangereuse Silvana. Celle-ci, voyant clair dans le jeu des deux fugitifs, dénonce Francesca au sergent Marco et, une fois la voie libre, devient la maîtresse de Walter. Le truand tombe vite sous le charme de cette femme aux mœurs libres et à l'allure farouche. Les deux amants, sentant tourner le vent, décident de s'enfuir. Le sergent Marco se lance à leur poursuite...

Riz amer
Blé amer
Orge amer
Seigle amer

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , céréales , films , bd adulte , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
.. ..