AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.13 /5 (sur 246 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint Etienne , 1968
Biographie :

Deloupy, de son vrai nom, Serge Prud'homme, est un illustrateur et scénariste français.

Il est diplômé des Beaux-Arts d'Angoulême, section bande dessinée. Il travaille comme illustrateur indépendant pour la publicité tout en publiant, depuis 2002, pour l'édition jeunesse.

Il a illustré de nombreux ouvrages pour les enfants aux éditions Magnard, Bayard, J'ai lu jeunesse, Koutchoulou, Lito. Il a réalisé les illustrations de "Collisions" et, sous le pseudonyme de Deloupy, celles de "Comixland".

"L'introuvable" (avec Alep) est paru en 2006.
La BD "Sans commentaire" est sortie en octobre 2007, puis "Faussaires T1", la suite de L'introuvable, début 2008, et enfin "Faussaires T2" en 2010.

"Avec des frites ?", BD autobiographique a été publiée en 2009 ainsi que "Crotteman".

En 2016, il illustre tous ces témoignages d'Iraniens dans l'album "Love story à l'iranienne" puis signe Algériennes 1954-1962 » (Marabulles).
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Deloupy


Citations et extraits (71) Voir plus Ajouter une citation
Ziliz   25 avril 2018
Algériennes 1954-1962 de Deloupy
- Ce sont les agissements des militaires qui vous ont poussée à la résistance, ce n'était pas la volonté d'indépendance [de votre pays, l'Algérie] ?

- Pour moi, c'était mêlé. Mais l'enfermement de mon père [arrêté, torturé, emprisonné pendant 2 ans] a été le déclencheur. Il y avait aussi toutes ces personnes, comme mon institutrice, qui perpétraient des injustices tous les jours.

- Vous semblez regretter vos actes ?

- Je regrette de ne pas avoir eu le choix... Mais je ne regrette pas d'avoir participé à l'indépendance. L'indépendance, c'est la liberté. Et c'est important de se battre pour la liberté.

- Mon père a été soldat en Algérie, mais il n'en parle pas comme vous... Je crois qu'il n'a pas la sensation d'avoir participé à un combat honorable comme le combat des Algériens.

- Alors il doit en parler. La résistance, c'est s'exprimer sur des sujets qu'on veut taire.

(p. 56-57)
Commenter  J’apprécie          180
marina53   26 juillet 2016
Love story à l'iranienne de Deloupy
L'époux doit subvenir aux besoins de sa femme. S'il ne possède pas de voiture, d'appartement, de situation professionnelle stable, un jeune homme a peu de chances de trouver une épouse, ou alors elle sera beaucoup plus pauvre que lui. Les belles-mères iraniennes ont la réputation d'être très exigeantes: leur beau-fils doit être beau, exercer un boulot prestigieux qui paie bien.
Commenter  J’apprécie          180
marina53   26 juillet 2016
Love story à l'iranienne de Deloupy
Il n'existe pas de statistiques officielles sur le nombre de reconstitutions d'hymen pratiquées, mais le phénomène est devenu courant malgré le prix élevé. Celles qui n'ont pas les moyens se suicident parfois, de peur que leur famille ou futur mari ne découvre qu'elles ont perdu leur virginité avant le mariage.
Commenter  J’apprécie          180
Ziliz   27 avril 2018
Algériennes 1954-1962 de Deloupy
Puis il y a eu le cessez-le-feu dans toute l'Algérie.

« La conclusion du cessez-le-feu en Algérie, les dispositions adoptées pour que les populations y disposent de leur destin ; la perspective qui s'ouvre sur l'avènement d'une Algérie indépendante, coopérant étroitement avec nous, satisfont la raison de la France. » (discours du général De Gaulle du 18 mars 1962).

A l'annonce du cessez-le-feu, la fête a vite laissé place aux massacres et à la folie. Chaque matin, je trouvais des corps décapités, laissés à la hâte à même le sol.

Le monde était devenu fou : on tuait pour un rien, pour un regard, pour une couleur de peau. Pour chaque meurtre d'un Algérien, on tuait dix Français et inversement.

C'était la spirale infernale de l'horreur. On entendait les coups de feu le jour partout en ville. Et il fallait faire semblant de ne rien voir si on ne voulait pas être le prochain sur la liste.

L'OAS, l'organisation clandestine des Français contre l'indépendance, sentait venir la fin et voulait tout saboter avant de s'en aller. Il y a eu l'attentat du port, celui de la bibliothèque, tout était plastiqué...

Et je ne parle pas des exécutions sommaires de jour comme de nuit. Combien de meurtres exécutés dans le dos des autorités ?

Quelle tristesse...

De leur côté, des villages algériens entiers ont massacré des centaines et des milliers de harkis et de pieds-noirs. Dans ces moments-là, l'humain devient une bête, il ne cherche plus à comprendre.

(p. 102-103)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Ziliz   28 avril 2018
Algériennes 1954-1962 de Deloupy
Au début de la guerre, le FLN demandait l'indépendance. Nous, on voulait pas chasser le gouvernement français. On voulait seulement les mêmes droits.

(p. 81)
Commenter  J’apprécie          160
marina53   26 juillet 2016
Love story à l'iranienne de Deloupy
Les jeunes ont la vie rude en Iran. Les gens qui le comprennent sont tristes et déprimés. Ceux qui sont heureux sont aveugles.
Commenter  J’apprécie          150
Under_the_Moon   23 août 2016
Love story à l'iranienne de Deloupy
Hassan Rohani, présenté comme réformateur, a remporté la présidence en 2013. Les lois et la répression ne se sont aucunement assouplies. Selon Amnesty International, du 1er janvier au 15 juillet 2015, il y a eu en Iran autant d'exécutions par pendaison que pour tout 2014.
Commenter  J’apprécie          131
milado   05 avril 2016
Love story à l'iranienne de Deloupy
Le mariage temporaire, le Sigheh, est l'une des institutions chiites les plus controversées. Il permet d'avoir des relations sexuelles en dehors du mariage traditionnel. Le Sigheh peut durer de quelques minutes à plusieurs années. Il est validé par les mollahs eux-mêmes. Ils l'ont réhabilité après la révolution de 1979.

...

Disons que les mollahs ne s'en privent pas.

Commenter  J’apprécie          120
berni_29   06 août 2020
Love story à l'iranienne de Deloupy
Le mariage traditionnel iranien passe par le Khastegari. Les parents d'un garçon repèrent une fille intéressante. Il prenne contact avec sa famille. Si celle-ci répond favorablement, ils viendront se présenter officiellement. On parle plus affaires que sentiments.
Commenter  J’apprécie          120
Ziliz   26 avril 2018
Algériennes 1954-1962 de Deloupy
Dans les livres, tu ne trouveras que les exploits des hommes. Tu ne trouveras pas les noms des femmes qui ont fait la guerre [d'Algérie]. On les a effacées. Alors aujourd'hui, je me bats pour réhabiliter une histoire : pas celle de l'Etat mais celle de la parole. Et celle des femmes, aussi. La guerre d'indépendance, ça a aussi été la guerre des femmes dans la guerre des hommes.

(p. 68)
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Harry Potter (1 à 4) difficile

Qui est le contrôleur du Magicobus ?

Ernie Mcmillan
Stan Rocade
Zacharia Smith
Denis Crivey

15 questions
6794 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter : Coffret, Tomes 1 à 4 de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur

.. ..