AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.44 /5 (sur 299 notes)

Nationalité : Maroc
Né(e) à : Salé (Maroc) , le 8/08/1973
Biographie :

Abdellah Taïa a grandi dans un quartier populaire entre Salé et Rabat où son père est employé dans une bibliothèque, mais sa mère ne sait ni lire ni écrire.

Abdellah Taïa se revendique gay. Il affirme son homosexualité à travers ses récits autobiographiques. Dans son pays, selon la loi, l'homosexualité est un crime grave, passible de prison.

Il vit en France depuis 1999 et prépare à la Sorbonne une thèse de doctorat sur le peintre Fragonard. Il a enseigné en 2004 dans une université de New York. Il écrit en français.

Son premier recueil de nouvelles, Mon Maroc, paraît en 2001 aux éditions Séguier

Il est l'auteur de plusieurs romans dont "Le Jour du Roi" (éd. du Seuil) pour lequel il reçoit en 2010 le Prix de Flore.

Depuis le début du Printemps arabe, il publie plusieurs tribunes dans des journaux français et marocains.

En 2012, il réalise son premier film, "L'Armée du salut", adaptation de son troisième roman qu'il présente à la Mostra de Venise 2013.
+ Voir plus
Source : www.bibliomonde.com/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Abdellah Taïa - Celui qui est digne d'être aimé
Podcasts (5) Voir tous


Citations et extraits (176) Voir plus Ajouter une citation
Sachenka   05 novembre 2018
Un pays pour mourir de Abdellah Taïa
J'aime Paris. C'est ma ville. Je n'ai pas de papiers français mais personne ne peut me contester ce droit. Cette appartenance. Paris est ma cité, mon royaume, mon chemin.
Commenter  J’apprécie          210
born2fly   20 janvier 2013
Lettres à un jeune marocain de Abdellah Taïa
Voilà le coeur de notre problème: nous ne comprenons pas que la démocratie, la modernité, le progrès, l'intégrité, la civilisation, la transparence et les valeurs similaires sont des comportements à appliquer dans notre vie de tous les jours avant d'être des mots brillantes que nous utilisons dans nos conversation, afin de nous conforter dans le rôle de la victime.
Commenter  J’apprécie          180
Villoteau   31 décembre 2012
Lettres à un jeune marocain de Abdellah Taïa
Tout était presque impossible hier, mais ça l'est encore plus aujourd'hui. Vivre, créer, aimer, se séparer, mourir, partir dans le silence et l'ignorance de tous.

Pas de projet pour demain, demain est impossible. Demain comme hier n'appartient à personne. Pour te dire la vérité, demain et hier n'existent plus (...) Tous ceux qui te parlent de demain, tous ceux qui te promettent un demain, n'ont rien à t'offrir aujourd'hui.....N'oublie jamais que ta seule chance, c'est de comprendre que chaque jour est aujourd'hui. Tu dois naître aujourd'hui. Vivre aujourd'hui. Comprendre aujourd'hui.



Mourir et renaître chaque jour (...) prends l'impossible avec tes deux mains, remodèle-le et crée ton monde. Que l'impossible devienne l'outil et l'arme du combat. Que l'impossible devienne ton ami, ton confident, ton compagnon, ton capital, ton identité.



Que l'impossible devienne ta clé, ta lumière.
Commenter  J’apprécie          170
manU17   18 mars 2017
Celui qui est digne d'être aimé de Abdellah Taïa
Briser, quitter, rompre, partir, terminer, effacer, c'est ce qui me donne le plus de plaisir depuis quelques années.
Commenter  J’apprécie          170
Villoteau   31 décembre 2012
Lettres à un jeune marocain de Abdellah Taïa
C’est souvent de l’autre côté que les plus belles fleurs poussent, n’est-ce pas ? Si on ne se contente pas de ce qu’on a, on espère toujours voir de l’autre côté, l’autre rive. Faire est ce grand trou, très profond, très périlleux obscur. Mais n’oublie pas que les plus belles choses sont celles qui sont au fond, au plus profond de nous, celles que personne n’a encore touchées. Celles que personne n’a encore connues. Essaye de "faire" au lieu de "vouloir faire". Ce n’est jamais facile, je sais, mais je sais aussi que ce qui vient facilement part facilement.
Commenter  J’apprécie          150
Lire-pour-vivre   15 avril 2011
Lettres à un jeune marocain de Abdellah Taïa
.. Et arrête de chercher le bonheur . Parce que s'il n'existe pas ici ... C'est qu'il n'existe pas ailleurs .



Hicham Tahir
Commenter  J’apprécie          150
manU17   04 avril 2017
Celui qui est digne d'être aimé de Abdellah Taïa
Chaque matin je me renie. J'ouvre les yeux, je me rappelle que je suis homosexuel. J'ai beau avoir fait tout un travail pour m'accepter, me laver des insultes, j'ai beau me répéter depuis des années que j'ai le droit de vivre libre, vivre digne, vivre vivre, rien n'y fait : cette peau d'homosexuelle que le monde m'a imposée est plus forte que moi, plus dure, plus tenace. Cette peau, c'est ma vérité au-delà de moi. Je ne l'accepte pas complètement mais je sais que je n'existe que par elle, malgré mes multiples tentatives d'évasion, d'émancipation.
Commenter  J’apprécie          120
Sachenka   17 mars 2015
Mon Maroc de Abdellah Taïa
Par amour pour moi, [ma mère] voulait fermer toutes les portes devant moi.
Commenter  J’apprécie          140
k.ajana__hotmail.com   22 juillet 2012
Lettres à un jeune marocain de Abdellah Taïa
Non à l'égalité!!

Ne perds pas ton temps à courir derrière ce mirage qu'est l'égalité entre l'homme et la femme. ça, ce sont des vieilles lune. Ne cherche pas à être l'égale de l'homme mais à être toi-même. Ne revendique pas tes droits en tant que femme, mais vis-les directement. Vis ta féminité, vis ta liberté et vis ta beauté avec toute la vitalité dont tu es capable. Vis tes droits plutôt que de les réclamer. Je me souviens encore de tes questions enfantines, de tes angoisses et de tes émotions quand tu te révoltais contre tout ce -et tour ceux- par quoi tu étais réduite au rang d'être inférieur. Tes rébellions folles et ta passion débordante me font sourire. Les images défilent sous mes yeux et je souris, fière de ton enthousiasme juvénile. Un jour viendra ou tu comprendras que ta liberté ne d"coulera pas d'une lutte engagée contre l'homme. Un jour viendra ou tu comprendras que les droits ne peuvent pas être octroyés, mais plutôt arrachés, à chaque jour, à chaque instant. Ne réclame ta liberté à personne, ne la quémande pas. Contente-toi de la vivre quotidiennement, vis- la dans ton esprit, dans ton coeur et dans ton corps. Sois resplendissante afin d'être heureuse. Sois en harmonie avec toi-même et avec tes aspirations afin d'être heureuse.

-Sanaa Elaji.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
blandine5674   23 février 2017
Celui qui est digne d'être aimé de Abdellah Taïa
Je l'avais traité comme on traite les pauvres. Ils n'ont aucune place dans l'Histoire.
Commenter  J’apprécie          121

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-45761

Quel est le nom de ce pays constitué de la grande île africaine séparée du continent par le canal de Mozambique?

Zanzibar
Madagascar
Sainte-Hélène

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : afrique , îles , géographieCréer un quiz sur cet auteur

.. ..