AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.97 /5 (sur 1870 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Hertford , le 14/02/1966
Biographie :

Alex Scarrow est un romancier britannique.

Il est auteur de plusieurs récits de science-fiction, de thrillers et d'ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse.

Il a passé les dix premières années après le collège dans le business de la musique, et les douze années suivantes dans le secteur des jeux informatiques en tant que graphiste et concepteur de jeux.

Il aborde la littérature par l'écriture de scénarios. Son premier roman, "A Thousand Suns", paru en 2006, est d'ailleurs issu de ses scénarios. Il fait ensuite paraître plusieurs thrillers pour adultes, notamment "La Théorie des dominos" ("Last Light", 2007) et "L'Effet domino" ("Afterlight", 2010) tout en poursuivant l'écriture de scénarios.

"Time Riders" (9 tomes, 2010-2014), sa première série de romans pour jeunes adultes, explore les idées et concepts qu'il développait déjà dans l’univers du jeu vidéo.

Il vit avec sa femme et son fils à Norwich, en Angleterre.

Il est le frère de l'auteur Simon Scarrow (1962).

site officiel : http://www.alexscarrow.com/
Twitter : https://twitter.com/alexscarrow?lang=fr
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Alex Scarrow   (16)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Un virus inconnu, incontrôlable et... capable de penser. Un adolescent, Léo, qui n'a rien d'un héros. La promesse de protéger, quoi qu'il arrive sa petite soeur Grace. Et une seule solution : fuir, le plus loin, le plus vite possible... Et si un virus devenait plus intelligent que vous ? ReMade, d'Alex Scarrow À retrouver en librairie ! http://bit.ly/ReMade1


Citations et extraits (175) Voir plus Ajouter une citation
Ce n'est pas parce qu'on peut ouvrir une porte qu'il faut le faire.
Commenter  J’apprécie          662
" on a vraiment étés cons d'accepter de devenir aussi dépendants d'un produit qui ne circule que par une demi-douzaine de pipelines à travers le monde .
Commenter  J’apprécie          530
En considérant un taux de déperdition de particule constant, ma
conclusion est que nous sommes soixante-deux millions sept cent
trente-neuf mille quatre cent six années dans le passé.
Elle sourit fièrement, avant d'ajouter :
- Avec une marge possible de cinq cents ans, avant ou après.
Commenter  J’apprécie          380
Les guerres, ce n'est jamais un combat du bien contre le mal. En définitive, on se rend compte que c'est toujours une histoire de pouvoir, d'argent. Quelque chose que les deux camps veulent pour eux.
Commenter  J’apprécie          380
Plus qu'un chargeur . Apres ca , je suis bon pour jetter des putains de boulons a l'aide d'un soutif .
Commenter  J’apprécie          355
C'était ça, l'école et son système tribal : d'un côté les filles - des
troupeaux gloussants de clone d'Hannah Montana, de l'autre les mâles qui
se la jouaient dans leurs bandes de gangstas...
Commenter  J’apprécie          330
Si v-vous avez l'in-l'intention de lui faire d-du mal, eh bien ça ne
sert à r-rien.
- Laissez-moi deviner : toutes les deux, vous êtes des héroïnes et vous
ne parlerez pas quoi qu'il arrive. C'est bien ça ?
- Non parce que...
Elle secoua la tête et rit nerveusement.
-... Parce que ça ne sert à rien, je vous dis. On n'est pas des
héroïnes, justement. Et on va parler, d'accord ? Mais promettez-moi de
ne pas nous faire du mal.
Commenter  J’apprécie          310
La mer restait toujours fidèle à elle-même , bien sûr - sombre , menaçante et , en mouvement perpétuel -
Commenter  J’apprécie          322
Les hommes suivaient leurs généraux et leurs et leurs colonels, mais c'était vers leurs sergents et leurs caporaux qu'ils se tournaient pour obtenir un signe de tête rassurant au cœur du combat.
Commenter  J’apprécie          270
Le bruit emplis ses tympans, les fit bourdonner. Un bruit assourdissant et merveilleux. On aurait dit un barrage qui cède sous des millions de tonnes d'eau, un déchaînement d'énergie, un cuirassé à l'approche, une tempête qui se prépare. Un bruit évoquant des murs qui s'effondrent, des cloches célébrant la liberté, des bâtiments du pouvoir pris d'assaut. Un bruit synonyme de révolution. Un bruit synonyme d'espoir.
Commenter  J’apprécie          250

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Alex Scarrow Voir plus

Quiz Voir plus

Time Riders (tome 1)

Comment s'appelle l'auteur de ce livre ?

Alex Sarrow
Alex Sparrow
Alex Scarrow

10 questions
73 lecteurs ont répondu
Thème : Time Riders, tome 1 de Alex ScarrowCréer un quiz sur cet auteur

{* *} .._..