AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.55 /5 (sur 160 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Boston , le 09/12/1941
Biographie :

Allan Folsom a grandi dans le Massachusetts et a rejoint la Californie après ses études pour y travailler dans le domaine du documentaire pour la télévision.

Cette expérience l'a rapidement conduit à écrire des scénarios pour le grand et le petit écran, avant de se lancer dans l'écriture de romans à la fin des années 80.

Il publie en 1993 son premier thriller, L'Empire du Mal (The Day After Tomorrow), qui sera traduit en plus de 25 langues.

Source : polars.pourpres.net
Ajouter des informations
Bibliographie de Allan Folsom   (6)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   23 septembre 2013
Jour de confession de Allan Folsom
Roscani était un flic, et les flics se faisaient tuer constamment. A l'école de police, on vous martelait cette vérité jour après jour et vous étiez censé l'accepter. Dramatique, triste, mais vrai. Et quand la mort venait, on devait l'affronter professionnellement : se recueillir devant la dépouille et poursuivre son travail, sans éprouver ni haine ni ressentiment particulier envers l'assassin. Cela faisait partie du métier.
Commenter  J’apprécie          20
nina2loin   24 janvier 2012
L'empire du mal de Allan Folsom
- Nous archivons les têtes, McVey, comme nous archivons les corps ou les parties de corps. Etiquetées, scellées dans du plastique si possible, et congelées. " Il était beaucoup trop tard pour que Noble se sente d'humeur à plaisanter.
Commenter  J’apprécie          20
huguesdepayns   05 janvier 2015
Jour de confession de Allan Folsom
Puis quelque chose d'autre s'était produit: les vies des victimes avaient commencé à envahir la sienne, des vies brisées le plus souvent de façon irréparable et violente. Sa promotion à la brigade criminelle avait encore aggravée la situation. Combien de fois avait-il retrouvé des assassins pour tomber ensuite sur un tribunal qui, pour une raison ou pour une autre, s'empressait de les relâcher? Cela l'avait conduit à nouveau à pester contre l'injustice, légale ou non. Il vivait une guerre perdue d'avance, pourtant il n'avait pas l'intention de renoncer.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   15 mai 2015
L'empire du mal de Allan Folsom
Même s’il en comprenait la cause, il n’arrivait pas à maîtriser son émotion. Au moment où le véritable amour, la véritable amitié, était proche, la simple terreur qu’on pût l’en priver brutalement une nouvelle fois surgissait et le submergeait comme un raz de marée. Avec dans son sillage la méfiance et la jalousie contre lesquelles il ne pouvait rien. Et, par pur instinct de conservation, quels que fussent la joie, l’amour et la confiance, il les réduisait en un éclair à néant.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 septembre 2013
Jour de confession de Allan Folsom
Cette énorme responsabilité exposait ceux qui l'exerçaient à cette déviation que connaissent tous les hommes de pouvoir : la corruption.
Commenter  J’apprécie          20
huguesdepayns   05 janvier 2015
Jour de confession de Allan Folsom
Elle fit le signe de la croix, sans même y penser. Le Seigneur la mettait à nouveau à l'épreuve. Il ne s'agissait pas cette fois de personnes de sexe masculin et de luxure, mais de son propre courage. De sa capacité à endurer les situations les plus extrêmes en continuant à s'occuper avec compétence de son patient.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   15 mai 2015
L'empire du mal de Allan Folsom
La discrétion, pour nous, est presque une profession de foi. Nous traitons chaque affaire séparément, d’enquêteur à client. Ce qui est certainement appréciable, à une époque où les informations les plus secrètes sont à la disposition de quiconque veut bien y mettre le prix.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   15 mai 2015
L'empire du mal de Allan Folsom
Même s’il en comprenait la cause, il n’arrivait pas à maîtriser son émotion. Au moment où le véritable amour, la véritable amitié, était proche, la simple terreur qu’on pût l’en priver brutalement une nouvelle fois surgissait et le submergeait comme un raz de marée. Avec dans son sillage la méfiance et la jalousie contre lesquelles il ne pouvait rien. Et, par pur instinct de conservation, quels que fussent la joie, l’amour et la confiance, il les réduisait en un éclair à néant.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   23 septembre 2013
Jour de confession de Allan Folsom
Les liens du sang sont très profonds, même chez les assassins...
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   15 mai 2015
L'empire du mal de Allan Folsom
Un tueur de métier, mercenaire combattant l’ennemi politique ou militaire dans un pays du tiers monde, était-il très différent d’un tueur à gages dans une grande ville cosmopolite ? La différence résidait peut-être dans le prestige, mais pour le reste il en doutait. L’acte était le même. La rétribution aussi. On tuait et on touchait sa paie. N’était-ce pas pareil, au fond ?
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur