AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.02 /5 (sur 121 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Vincennes , le 13/02/1911
Mort(e) à : Paris , le 24/07/1974
Biographie :

André Hardellet est un écrivain français né le 13 février 1911 à Vincennes et mort à Paris le 24 juillet 1974.

Après avoir commencé des études de médecine, il prit la direction de l'entreprise familiale, une joaillerie. Puis il se révéla comme un écrivain de langue française à l'œuvre variée : poèmes, récits, chansons, romans, essais, nouvelles ...
Son œuvre, qui reçut à ses débuts l'aval de Pierre Mac Orlan, fut globalement couronnée par le prix des Deux-Magots en 1973.
La collection Poètes d'aujourd'hui l'accueillit en 1975, sous la direction d'Hubert Juin.
En 1990, Guy Darol publia aux éditions des Presses de la Renaissance un essai intitulé André Hardellet ou le Don de double vie, ouvrage réédité en 1998 aux éditions Le Castor Astral.
Le peintre et graveur Henri Landier a réalisé un portrait d'André Hardellet (eau forte et aquatinte) en 1960.
André Breton disait de lui en 1958 qu'il était le conquérant des seules terres vraiment lointaines qui vaillent la peine .
Françoise Demougin, agrégée de lettres, maître de conférences en littérature et didactique de la littérature à l'Université Stendhal (Grenoble III) a travaillé dès 1984 sur l'œuvre d'André Hardellet à qui elle a consacré son travail de thèse.
L'ingénieur Guy Béart a chanté son Bal chez Temporel
En 1972, il réalisa La Dernière Violette, un court-métrage interprété par Serge Gainsbourg.
Il fréquenta Georges Brassens, René Fallet, Robert Giraud, Julien Gracq , Louis Nucera , Robert Doisneau , Claude Seignolle...
Les éditions Au Signe de la Licorne lui ont consacré, fin 2008, un ouvrage collectif : Présence d'André Hardellet.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de André Hardellet   (19)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

André Hardellet (1911-1974), chasseur d'horizon. “Une vie, une oeuvre” diffusée sur France Culture le 03 décembre 1998. “Je ne serai jamais qu'un étranger à la rechercher de sa terre natale” - André Hardellet (1911-1974). Par Catherine Soullard. Réalisation : Jean-Claude Loiseau. Avec la collaboration de Jean-Christophe Francis et Claire Poinsignon. “Sans la chercher, j'ai trouvé l'entrée du labyrinthe, j'ai suivi les couloirs, traversé les chambres où brûle toujours, pour l'hôte imprévu, l'opium des vieilles lunes.” “Le rêve, c'est l'instant où tombe enfin la robe des clairières.” ”Je bois à la santé d'images, de chansons, d'automnes où j'ai découvert un signe - mais lequel ? Je bois pour me givrer, pour que se brise le cristal - parfois c'est une vitre abominablement souillée - qui me sépare des fêtes anciennes.” - André Hardellet - Fils de Vincennes et de la guerre de 14, flâneur crépusculaire, valseur de guinguettes, aventurier des terrains vagues et du temps suspendu, lecteur impénitent, “Proust solaire” (Georges Walter), “Ulysse des banlieues, envoyés spécial sur le front des mélancolies”… Que connaît-on de cet auteur discret, remarqué par André Breton, Julien Gracq, Jean-Jacques Pauvert, Hubert Juin, ami de Georges Brassens, Alphonse Boudard, René Fallet, André Vers, Robert Doisneau, amoureux de Gérard de Nerval, de Jorge Luis Borges et de Marcel Proust ? On fredonne “Le bal chez Temporel” avec Guy Béart et Patachou. On l'imagine le 29 mai 1973 aux côtés de Régine Desforges, devant la 17ème chambre correctionnelle, accusé d'outrage aux bonnes moeurs pour “Lourdes, lentes...”, mais sait-on que les étés de son enfance furent les plus beaux de sa vie, qu'il resta toute sa vie l'éternel petit garçon au regard tendre, désarmé par la mort de sa mère, qu'il ne commença à écrire que vers la quarantaine pour arrêter le temps, les rêves et les images. Avec : Alphonse Boudard Guy Béart Jean-Jacques Pauvert Raphaël Sorin Georges Walter Thèmes : Arts & Spectacles| Poésie| Littérature| Érotisme| André Hardellet Source : France Culture

+ Lire la suite
Podcast (1)


Citations et extraits (85) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24   13 mai 2021
Donnez-moi le temps - La promenade imaginaire de André Hardellet
Je suis né à Vincennes, rue de Fontenay, dans une maison appartenant à ma famille, et qui possédait un jardin; j'ai vécu là jusqu'à six ans.

Au monde, il n'a jamais fait aussi beau dans mes étés d'enfance et dans ce jardin. Jamais---et je sais que je ne guérirai pas de ces saisons lumineuses.

(p. 20)
Commenter  J’apprécie          171
André Hardellet
Piatka   01 décembre 2013
André Hardellet
On ne fait pas l'amour, c'est lui qui nous fait.
Commenter  J’apprécie          350
André Hardellet
Piatka   10 octobre 2013
André Hardellet
L'amour - c'est ce pays à l'infini ouvert par deux miroirs qui se font face.
Commenter  J’apprécie          300
fanfanouche24   15 mai 2021
Donnez-moi le temps - La promenade imaginaire de André Hardellet
J'aurais découvert ensemble tous ces êtres qui s'ignoraient mais se cherchaient à tâtons, parlant chacun leur langue intraduisible (...)

Parfois, la solitude, l'aveuglement, la surdité qui les murent en eux-mêmes m'exaltent au lieu de me navrer : le lien qui les rattache et me relie à eux ne m'apparaît jamais mieux que dans cette impuissance à se connaître, à se reconnaître enfin. Et puis, il y a des jours où il fait si beau que partout, de l'autre côté du mur, on devine des gens qui s'embrassent. (p. 22)
Commenter  J’apprécie          70
André Hardellet
Piatka   13 octobre 2013
André Hardellet
La douceur - c'est un vol de chouettes sous le taillis, au crépuscule.



La cité Montgoĺ 1952
Commenter  J’apprécie          280
fanfanouche24   12 mai 2021
Donnez-moi le temps - La promenade imaginaire de André Hardellet
Donnez-moi le temps - "littéralement et dans tous les sens".



Donnez-moi le temps - ce luxe suprême - de vivre à mon rythme, de regarder, de prendre des chemins que n'indiquent pas les cartes et les plans. (...). D'emprunter ces raccourcis qui ignorent la droite au profit de la courbe.

'Quel est le plus long chemin d'un point à un autre ?" Si je le connaissais, je serais tenté de le suivre (...)

Y aura-il un jour un milliardaire qui arrêtera les frais avant qu'il ne soit trop tard et qui s'en ira sur la route-La route de Kerouac ? En larguant tout ce qui l'a jusqu'alors amidonné dans son rang social, surgelé dans son personnage, embouti dans sa carosserie humaine. (p. 14)
Commenter  J’apprécie          30
fanfanouche24   15 mai 2021
Donnez-moi le temps - La promenade imaginaire de André Hardellet
Il n'y a rien de bon à attendre des autres, des grandes personnes. Ils cassent, ils piétinent notre univers ludique avec leurs gros sabots d'adultes et les règles absurdes auxquelles ils prétendent nous soumettre. Peine perdue: l'enfance est aussi une lutte sourde, incessante et, en définitive, victorieuse contre ceux qui n'en font pas partie. (p.20)
Commenter  J’apprécie          00
fanfanouche24   15 mai 2021
Donnez-moi le temps - La promenade imaginaire de André Hardellet
(...) se souvenir, c'est inventer. Le réel et l'imaginaire s'entremêlent de telle sorte que la sincérité n'est pas en cause lorsqu'on les confond. La manière dont nous remplissons les blancs de la mémoire signe notre vérité; en partie, la réalité devient celle que nous désirons et, par là même, nous peint mieux qu'une relation exacte. (p. 25)
Commenter  J’apprécie          00
fanfanouche24   12 mai 2021
Donnez-moi le temps - La promenade imaginaire de André Hardellet
Ecrire ses souvenirs, c'est se donner du temps, propos de ce livre: puisque les autres inclinent si peu à nous en concéder, autant se servir soi-même. On adopte le rythme qui vous plaît, on raccourcit, on étire, surtout on prolonge à son gré les segments de bonheur. (p. 25)
Commenter  J’apprécie          30
fanfanouche24   12 mai 2021
Donnez-moi le temps - La promenade imaginaire de André Hardellet
Ecrire n'est peut-être qu'un des moyens de supporter cette situation d'exclu, de prendre une revanche grâce à des fictions dont nous sommes maîtres. Les mots, eux, ne nous opposent pas un refus de principe. (p. 33)
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
315 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur cet auteur

.. ..