AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.85/5 (sur 284 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1973
Biographie :

Benoist Simmat est journaliste économique, essayiste et scénariste.

Ancien collaborateur du "Nouvel Économiste", de "L'Agefi" et du "Journal du dimanche", il participe ou a participé à de nombreuses pages "éco" de la presse nationale, comme celles de "L'Express", "Libération", "Management", "La Revue du vin de France", etc.

Menant parallèlement une carrière dans l'édition, il est également essayiste – "Ségolène Royal, la dame aux deux visages" (avec Aymeric Mantoux, L'Archipel, 2007), "In vino satanas" (avec Denis Saverot, Albin Michel, 2009), "La Guerre des vins" (avec Aymeric Mantoux, Flammarion, 2012), etc. – et scénariste pour un genre nouveau, la "BD enquête" – "Robert Parker, les sept péchés capiteux" (12bis, 2010) et "La Gauche bling-bling" (12bis, 2012).

En 2014, en collaboration avec Vincent Caut, il publie "La Ligue des économistes extraordinaires" (Dargaud). Devant le succès de ce premier album, une suite, "La Ligue des capitalistes extraordinaires", paraît en 2015.

En 2016, changement de registre puisqu'il s'intéresse aux fins gourmets en compagnie de Matthieu Burniat avec qui il signe les "Illustres de la table" (Dargaud).

+ Voir plus
Source : www.dargaud.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Benoist Simmat   (31)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Dans le 152e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente La sage-femme du roi, album que l'on doit au scénario d'Adeline Laffitte, au dessin d'Hervé Duphot et c'est édité chez Delcourt dans la collection Mirages. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie de l’album Deviens quelqu’un ! Que l’on doit à Daniel Blancou et aux éditions Sarbacane - La sortie de l’album Dehors ! que l’on doit au scénario de Ludovic Piétu, au dessin de Jika et c’est sorti aux éditions Rouquemoute - La sortie du cinquième tome de la série Stern que l’on doit au scénario de Frédéric Maffre, au dessin de son frère Julien Maffre, un cinquième tome baptisé Une simple formalité qu’édite la maison Dargaud - La sortie de l’album L’animateur que l’on doit à Juanungo et aux éditions Delcourt dans la collection Shampooing - La sortie de L’incroyable histoire de la bière que l’on doit au scénario de Benoist Simmat, au dessin de Lucas Landais et c’est sortie aux Arènes BD - La sortie de l’intégrale de War ans dreams que l’on doit au scénario conjoint de Maryse et Jean-François Charles dont ce dernier en signe aussi le dessin, une intégrale sortie chez Casterman.

+ Lire la suite

Citations et extraits (68) Voir plus Ajouter une citation
Jusqu'à récemment, les historiens pensaient que les premiers échanges commerciaux dans les sociétés archaïques étaient basés sur le troc.
La réalité est plus subtile : le troc existe dans les sociétés primitives, mais il s'agit d'un échange exceptionnel entre individus de clans différents, qui ne se connaissent pas.
Commenter  J’apprécie          321
Samuelson, lobbyiste maniaque de l'interprofession, agit en coulisse dès les années cinquante pour créer un Nobel de l'économie, prix qui n'avait pas été prévu par Alfred Nobel (inventeur du célèbre prix). Samuelson constate que la médaille Clark créée en 1947 pour récompenser des chercheurs américains, dessert l'économie car elle la fait passer pour une justification de l'idéologie dominante américaine plutôt que pour une science.
Il faudra des années avant que le gouvernement suédois accepte que soit remis en janvier 1969 le premier prix Nobel d'économie, plus précisément le prix de la Banque royale de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel (l'astuce de ses promoteurs était de célébrer le tricentenaire de la première banque centrale du monde, qui est suédoise). Très solidaire de ses obligés à l'université, Samuelson intriguera immédiatement pour que ce soient eux qui remportent les récompenses (lui-même se dépatouille pour se faire attribuer le Nobel dès 1970, chapeau bas !).
Avec le temps, le prix va honorer nombre de nos économistes extraordinaires (Hayek, Friedman, Tobin, Allais, Sen, Stiglitz, Krugman). Mais ce vivier va s'épuiser rapidement. Le prix récompensera peu à peu de parfaits inconnus.
Pis, il a été calculé que près de 70% des primés sont en définitive... américains. Quant à la première femme à avoir été honorée par l'académie, Elinor Ostrom (2009), elle ne se disait pas économiste mais... sociologue.
Commenter  J’apprécie          300
Le vin a plus inspiré les artistes, les religieux et les rois que n'importe quelle boisson.
Commenter  J’apprécie          310
À la base de tout mécanisme monétaire, il y a la confiance. Les premiers échanges monétaires sont rendus possibles par la confiance réciproque qui existe entre individus.
Ce système va perdurer pendant toute la préhistoire. Il ne consiste pas à mesurer la valeur des choses, mais plutôt à mesurer la confiance d’une personne dans d’autres personnes.
Toutefois, avec la révolution néolithique et le développement de la sédentarité, les modalités d’échanges vont complètement se transformer.
Commenter  J’apprécie          290
Crésus est aussi le père du bimétallisme, qui consiste à établir une valeur fixe en poids d’or, métal très rare, plutôt utilisé pour les transactions internationales, par rapport à l’argent, un peu moins rare, davantage réservé aux échanges de tous les jours.
Commenter  J’apprécie          270
Les Grecs ignoraient l’usage du soufre, conservateur du vin. Pour les aromatiser et mieux les conserver, ils y ajoutaient donc souvent de l’eau de mer, le sel jouant le rôle que le soufre tiendrait plus tard.
Commenter  J’apprécie          260
Je voudrais vous expliquer que le bitcoin n’est que le dernier avatar de l’un des plus anciens langages de l’humanité : la monnaie.
Commenter  J’apprécie          260
Le vin entretient les forces, nourrit le sang et donne de la couleur. Il est salutaire pour l’estomac, existe l’appétit, bannit la tristesse et l’inquiétude, ranime la chaleur, provoque les urines et procure le sommeil.

(Pline l’Ancien)
Commenter  J’apprécie          250
Le roi Crésus impose une révolution monétaire sur tout un continent, un changement de paradigme comparable à l’avènement de l’euro en 2002 en Europe.
Commenter  J’apprécie          250
Avec leur dinar d’or, les Arabo-musulmans ont créé la première monnaie intercontinentale : celle-ci est reconnue et acceptée jusqu’en lointaine Chine, via la Route de la soie. C’est le dollar du Moyen Âge !
Commenter  J’apprécie          242

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Benoist Simmat (443)Voir plus

Quiz Voir plus

Est-ce une femme ou une dame ?

La XXX dans l'auto avec des lunettes et un fusil Sébastien Japrisot

dame
femme

17 questions
11 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , femmes , humourCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..