AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.61 /5 (sur 57 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1973
Biographie :

Benoist Simmat est journaliste économique, essayiste et scénariste.

Ancien collaborateur du "Nouvel Économiste", de "L'Agefi" et du "Journal du dimanche", il participe ou a participé à de nombreuses pages "éco" de la presse nationale, comme celles de "L'Express", "Libération", "Management", "La Revue du vin de France", etc.

Menant parallèlement une carrière dans l'édition, il est également essayiste – "Ségolène Royal, la dame aux deux visages" (avec Aymeric Mantoux, L'Archipel, 2007), "In vino satanas" (avec Denis Saverot, Albin Michel, 2009), "La Guerre des vins" (avec Aymeric Mantoux, Flammarion, 2012), etc. – et scénariste pour un genre nouveau, la "BD enquête" – "Robert Parker, les sept péchés capiteux" (12bis, 2010) et "La Gauche bling-bling" (12bis, 2012).

En 2014, en collaboration avec Vincent Caut, il publie "La Ligue des économistes extraordinaires" (Dargaud). Devant le succès de ce premier album, une suite, "La Ligue des capitalistes extraordinaires", paraît en 2015.

En 2016, changement de registre puisqu'il s'intéresse aux fins gourmets en compagnie de Matthieu Burniat avec qui il signe les "Illustres de la table" (Dargaud).

+ Voir plus
Source : www.dargaud.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Benoist Simmat : Cocorico, et si la France était le pays le plus riche du monde ?
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-B   29 janvier 2015
La ligue des économistes extraordinaires. Smith, Marx, Keynes et tous les autres en BD de Benoist Simmat
Samuelson, lobbyiste maniaque de l'interprofession, agit en coulisse dès les années cinquante pour créer un Nobel de l'économie, prix qui n'avait pas été prévu par Alfred Nobel (inventeur du célèbre prix). Samuelson constate que la médaille Clark créée en 1947 pour récompenser des chercheurs américains, dessert l'économie car elle la fait passer pour une justification de l'idéologie dominante américaine plutôt que pour une science.

Il faudra des années avant que le gouvernement suédois accepte que soit remis en janvier 1969 le premier prix Nobel d'économie, plus précisément le prix de la Banque royale de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel (l'astuce de ses promoteurs était de célébrer le tricentenaire de la première banque centrale du monde, qui est suédoise). Très solidaire de ses obligés à l'université, Samuelson intriguera immédiatement pour que ce soient eux qui remportent les récompenses (lui-même se dépatouille pour se faire attribuer le Nobel dès 1970, chapeau bas !).

Avec le temps, le prix va honorer nombre de nos économistes extraordinaires (Hayek, Friedman, Tobin, Allais, Sen, Stiglitz, Krugman). Mais ce vivier va s'épuiser rapidement. Le prix récompensera peu à peu de parfaits inconnus.

Pis, il a été calculé que près de 70% des primés sont en définitive... américains. Quant à la première femme à avoir été honorée par l'académie, Elinor Ostrom (2009), elle ne se disait pas économiste mais... sociologue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
palamede   12 juillet 2019
L'incroyable histoire du vin de Benoist Simmat
Le vin entretient les forces, nourrit le sang et donne de la couleur. Il est salutaire pour l’estomac, existe l’appétit, bannit la tristesse et l’inquiétude, ranime la chaleur, provoque les urines et procure le sommeil.



(Pline l’Ancien)
Commenter  J’apprécie          240
palamede   13 juillet 2019
L'incroyable histoire du vin de Benoist Simmat
Les Grecs ignoraient l’usage du soufre, conservateur du vin. Pour les aromatiser et mieux les conserver, ils y ajoutaient donc souvent de l’eau de mer, le sel jouant le rôle que le soufre tiendrait plus tard.
Commenter  J’apprécie          240
Nastasia-B   15 mars 2015
La ligue des économistes extraordinaires. Smith, Marx, Keynes et tous les autres en BD de Benoist Simmat
Ricardo développe une vision très pessimiste de l'économie de marché en gestation. Pour lui, le péril majeur de l'époque n'est pas la surpopulation, mais ce qu'il nomme la rente foncière. L'Anglais décrit son pays comme un système bloqué par la coexistence de trois acteurs, dont deux subissent les vices du troisième : les propriétaires fonciers (les grands aristocrates de l'époque, propriétaires des terres) qui encaissent, bien calés dans leur fauteuil, un loyer foncier sans rien faire. Dans le même temps, les ouvriers touchent le fruit de leur travail (le salaire) et les entrepreneurs — les capitalistes — le résultat de leurs investissements (le profit). Pis, l'absence de concurrence entre rentiers — qui touchent leur rente en lisant le Times — et la concurrence exacerbée entre capitalistes anglais naissants aboutit à une situation paradoxale : les profits des capitalistes baissent. Les solutions ? En bloc : ouvrir les frontières, importer des céréales (et autres denrées) moins chères, ruiner un peu plus les rentiers, donc enrichir les capitalistes, c'est-à-dire doper les investissements et, au final, diffuser le progrès technique et assurer la richesse des nations (la croissance).



DAVID RICARDO.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
palamede   13 juillet 2019
L'incroyable histoire du vin de Benoist Simmat
Du IIIe au Ve siècle, une grande partie de la Gaule se couvre de vignes. L’édit de Probus [empereur qui autorisa tous les habitants de l’empire à faire pousser des vignes] fit merveille, mais son objectif initial était surtout de donner la possibilité aux sujets de Rome de se relever après la ruine causée par des équipées barbares de plus en plus oppressantes.
Commenter  J’apprécie          210
palamede   12 juillet 2019
L'incroyable histoire du vin de Benoist Simmat
Avec l’utilisation de l’outre, un mouvement irrésistible se met ... en marche : les prémices de la globalisation du vin. Au IIe millénaire av. J.C. la viticulture et le commerce du vin s´implantent dans les royaumes de la mer Egée, en particulier à Chypre et en Crète. Une deuxième période s’annonce alors, l’une des plus riches : le triomphe du vin dans la Grèce, puis la Rome antique
Commenter  J’apprécie          170
Nastasia-B   28 janvier 2015
La ligue des économistes extraordinaires. Smith, Marx, Keynes et tous les autres en BD de Benoist Simmat
Keynes expose à ses contemporains une découverte terrifiante : une économie en crise peut tout à fait le rester éternellement. Le contraire, en somme, de ce que ses prédécesseurs estimaient jusqu'alors : il y avait toujours selon les classiques un mécanisme régulateur capable de faire repartir la machine économique, même si celle-ci toussotait. […] Pour Keynes, ce mécanisme peut ne pas fonctionner.
Commenter  J’apprécie          160
Nastasia-B   11 février 2015
La ligue des économistes extraordinaires. Smith, Marx, Keynes et tous les autres en BD de Benoist Simmat
ADAM SMITH (en conférence) : Le revenu annuel de toute société est toujours précisément égal à la valeur échangeable de tout produit annuel de son industrie. Par conséquent, puisque chaque individu tâche d'employer son capital à faire valoir l'industrie nationale et de diriger cette industrie de manière à lui faire produire la plus grande valeur possible, il travaille nécessairement à rendre aussi grand que possible le revenu annuel de la société.

LE PUBLIC : Clap, clap, clap, clap, clap, clap, clap, clap, clap, clap, clap, clap, clap, — J'ai rien compris. — Moi non plus. — Moi non plus. — Moi non plus. — Moi non plus.
Commenter  J’apprécie          140
palamede   14 juillet 2019
L'incroyable histoire du vin de Benoist Simmat
... l'histoire du vin se confond tout simplement avec celle des premières grandes civilisations.
Commenter  J’apprécie          130
kouette_kouette   11 février 2018
Les caves du cac 40 : Les dix commandements du vin de Benoist Simmat
Pour boire heureux, il faut boire caché.
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Céréales quiz !

Poursuivis par la police, Walter, un truand sans envergure, et Francesca, sa maîtresse, se réfugient dans un campement de «mondines», ces repiqueuses de riz de la plaine du Pô, où ils découvrent le dur travail des ouvrières agricoles. Ils y font la connaissance de la belle mais dangereuse Silvana. Celle-ci, voyant clair dans le jeu des deux fugitifs, dénonce Francesca au sergent Marco et, une fois la voie libre, devient la maîtresse de Walter. Le truand tombe vite sous le charme de cette femme aux mœurs libres et à l'allure farouche. Les deux amants, sentant tourner le vent, décident de s'enfuir. Le sergent Marco se lance à leur poursuite...

Riz amer
Blé amer
Orge amer
Seigle amer

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , céréales , films , bd adulte , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
.. ..