AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.97 /5 (sur 17 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Benoït Heilbrunn est diplômé de HEC, docteur en Sciences de Gestion et professeur assistant de marketing. Il est l'auteur d'un certains nombres de livres dans ce domaine, aux PUF notamment ("Le Logo", "La Marque", "Le Packaging"...).

Source : ricochet-jeunes.org
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Interview Benoît Heilbrunn

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Ziliz   31 décembre 2014
Je consomme donc je suis ? de Benoît Heilbrunn
La pub nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu'on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien !

(Fight Club, David Fincher, 1999).
Commenter  J’apprécie          150
Ziliz   30 décembre 2014
Je consomme donc je suis ? de Benoît Heilbrunn
Walt Disney n'a pas seulement repris les contes de la tradition populaire pour en faire des dessins animés à succès. Il fut l'un des premiers à utiliser une marque forte pour l'étendre à d'autres domaines par une logique de produits dérivés (la montre Mickey, le mug du roi Lion, etc.). On peut constater depuis quelques années une "disneyification" de la société. Le monde contemporain s'organiserait de plus en plus selon des principes qui caractérisent les parcs d'attraction comme Disneyland : la thématisation, l'infantilisation (l'enfant est roi et l'adulte redevient un enfant), le divertissement, l'émotionalisation de l'ensemble des activités et notamment du travail. Disney a par exemple inventé un nouveau langage dans lequel les clients sont des "invités", les employés des "hôtes", la procédure d'embauche est un "casting", les hôtesses des "cast members" (membres du casting) et leurs uniformes des "costumes".
Commenter  J’apprécie          130
Lagagne   16 novembre 2013
Je consomme donc je suis ? de Benoît Heilbrunn
La mode est un système qui consiste à périmer un produit sitôt qu'il a été acheté pour laisser la place au prochain produit et à la collection suivante. La mode se caractérise doc par une logique de démode permanente et des cycles plus ou moins longs. La culture de la mode consiste à inciter les gens à toujours être au goût du jour, voire en avance sur leur temps pour favoriser l'écoulement des nouveaux produits sur le marché.
Commenter  J’apprécie          130
Bibliotekana   20 février 2014
Je consomme donc je suis ? de Benoît Heilbrunn
Le shopping ne remplacera jamais vraiment un câlin. Mais nous avons l'illusion que consommer est l'une des choses les plus importantes dans la vie ! Et les magasins savent susciter cette envie pour des choses dont nous n'avons pas vraiment besoin.
Commenter  J’apprécie          40
Bibliotekana   20 février 2014
Je consomme donc je suis ? de Benoît Heilbrunn
L’émotion et la recherche du plaisir conditionnent la plupart de nos choix de consommation. C’est bien pour cela que de nombreux gadgets et produits inutiles remplissent les magasins et nos placards !
Commenter  J’apprécie          30
Bibliotekana   20 février 2014
Je consomme donc je suis ? de Benoît Heilbrunn
Louis XIV est sans conteste l'un des initiateurs de la mode et de la société de consommation : le Roi-Soleil impose à sa cour un mode de vie fondé sur le changement permanent.
Commenter  J’apprécie          30
nuitdencre   27 juillet 2014
Je consomme donc je suis ? de Benoît Heilbrunn
Le luxe peut être considéré comme l'une des nouvelles versions du sacré dans notre société.
Commenter  J’apprécie          30
nuitdencre   27 juillet 2014
Je consomme donc je suis ? de Benoît Heilbrunn
Une grande marque est une machine à fabriquer des croyances : elle nous fait croire que tel produit fait du bien à notre corps, nous rend plus jeunes, donne une meilleure image de nous-même.
Commenter  J’apprécie          20
nuitdencre   27 juillet 2014
Je consomme donc je suis ? de Benoît Heilbrunn
Tout peut se vendre et s'acheter, et surtout, la consommation n'est plus un moyen mais une fin.
Commenter  J’apprécie          20
Dubsjp   03 janvier 2020
Le logo de Benoît Heilbrunn
… si l’on considère à la suite de Greimas que la figuration ne saurait être innocente, il faut accepter l’idée d’une certaine cohérence entre le plan de l’expression et le plan du contenu.

Autrement dit un logo ne peut exprimer n’importe quoi, n’importe comment.

Concevoir un logo c’est justement se poser la question du « quoi » et la question du « comment » ; il s’agit en définitive de choisir les éléments essentiels et définitoires de l’organisation ou de la marque (le « quoi » ou plan du contenu) et de les articuler de façon légitime avec des signes plastiques renvoyant au « comment » ou plan d’expression.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur