AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.97 /5 (sur 970 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Édimbourg , 1952
Biographie :

Christopher John "C. J." Sansom un écrivain britannique.

Il a fait ses études à l'Université de Birmingham, où il a obtenu un Bachelor of Arts (B.A.) et un doctorat (Ph.D.) en Histoire.

Il a exercé divers métiers, dont celui d'avocat (solliciteur), avant de se consacrer à l'écriture à temps plein.

"Les Larmes du diable" (Dark Fire, 2004) a gagné le prix Ellis Peters du roman historique décerné par la prestigieuse Crime Writers' Association en 2005 et il fut finaliste du même prix pour ses romans "Dissolution" (Dissolution, 2003) et "Prophétie" (Revelation, 2008). "Dominion" (2012) a obtenu le prix Sidewise en 2012.

La plupart de ses livres se déroulent au XVIe siècle et son personnage principal est l'avocat Matthew Shardlake, qui travaille pour lord Thomas Cromwell dans les deux premiers romans de la série, puis pour l’Archevêque Thomas Cranmer dans les deux suivants et enfin pour la reine Catherine Parr dans le dernier, "Lamentation" (2014).

Il a également écrit "Un hiver à Madrid" (Winter in Madrid, 2006), un thriller d'espionnage qui se déroule en Espagne en 1940.

C. J. Sansom vit dans le Sussex.

site officiel : http://www.cjsansom.com

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (62) Voir plus Ajouter une citation
Cath36   16 avril 2012
Corruption de C. J. Sansom
Je lançai un coup d'oeil furtif au visage du roi comme il passait à quinze pieds de moi... Dans ce visage grotesque, je crus lire de la douleur et de la lassitude et quelque chose d'autre. De la peur ? A l'approche de l'invasion française, cet homme à la suffisance démesurée se demandait-il, lui aussi, ce qui risquait d'arriver ? Voire : qu'ai-je donc fait ?
Commenter  J’apprécie          110
Bobby_The_Rasta_Lama   01 mai 2017
Lamentation de C. J. Sansom
....je la poussai doucement et, à ma grande surprise, tournant sur des gonds bien huilés, elle s'ouvrit aussitôt.

Elle donnait sur une vaste plate-forme carrée, éclairée par des torches placées dans des appliques accrochées aux murs. La plate-forme entourait un escalier qui menait ua rez-de-chaussée. Dans un coin, quatre hommes portant l'uniforme sombre des gentilshommes de la garde royale s'échinaient à actionner les manivelles d'un gros treuil pour hisser quelque chose dans la cage d'escalier depuis la rez-de-chaussée. J'entendis quelqu'un ahaner et crier d'en bas : "Attention, espèces d'idiots, gardez-moi en équilibre !" Puis, comme les hommes tiraient plus fort sur les cordes, une créature obèse apparut, assise dans un lourd fauteuil roulant et retenue par une ceinture de cuir attachée autour de sa taille. J'aperçus une tête quasiment chauve et un énorme visage rond, rougeaud, avec une barbe clairsemée ballottant sur le col d'un cafetan. Les grosses bajoues du roi tressaillaient de douleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Cath36   17 avril 2012
Corruption de C. J. Sansom
"Je ne suis qu'un vieux vicaire de campagne ivrogne. Mais j'ai la foi. C'est la seule façon d'accepter le mystère."

Je secouai la tête. "Moi, je l'ai perdue."

Il sourit. " Vous n'aimez pas les mystères, pas vrai ? Vous aimez les résoudre. Comme vous avez résolu celui qui concernait Ellen.
Commenter  J’apprécie          80
Tatooa   24 janvier 2014
Corruption de C. J. Sansom
Barak se renfrogna. "Rien ne protège les enfants sous tutelle ?"

Gosse des rues lui-même, il était toujours bouleversé par le sort des enfants malheureux.

"Pas grand chose. Les tuteurs ont tout intérêt à bien s'occuper de leurs pupilles car, s'ils meurent, la tutelle tombe."
Commenter  J’apprécie          82
Luniver   12 octobre 2012
Les larmes du Diable de C. J. Sansom
« Ah ! Shardlake, dit-il avec cordialité, j'espère que vous aimez le sucre. Il y en a toujours à profusion dans les banquets de Lady Honor. » Il avait à l'évidence décidé de se montrer affable ce soir.

« Je ne suis pas vraiment un bec sucré et je tiens à prendre soin de mes dents.

- Je vois que, comme moi, vous avez encore toutes les vôtres, dit Marchamount en secouant la tête. Je trouve insupportable cette affectation qui pousse les femmes à se noircir délibérément les dents pour faire croire qu'elles ne mangent que du sucre le plus fin. »
Commenter  J’apprécie          70
Tatooa   31 janvier 2014
Corruption de C. J. Sansom
"Les Priddis n'était que des francs-tenanciers, mais ils avaient de l'ambition pour leur fils, et ont envoyé le jeune Quintin faire son droit."

Il avala une grande gorgée de bière. "A mon avis, l'ambition est une malédiction, monsieur. Elle rend les hommes froids et insensibles." (Révérend Seckford)
Commenter  J’apprécie          70
Tatooa   01 février 2014
Corruption de C. J. Sansom
- Dans quel merdier on est en train de se fourrer, cette fois-ci ? marmonna Barak.

- Il s'agit d'une affaire qui aurait dû être réglée il y a longtemps. Mais aucun secret ne dure éternellement.

- ç'aurait pu être le cas de celui-ci, si le chien ne s'était pas mis à creuser. Vous vous rendez compte qu'une autre enquête va être diligentée et que c'est vous qui serez censé avoir trouvé le corps en premier. Sauf que cette fois-ci vous aurez raconté une blague.

- Je ne pouvais pas laisser le vieil homme dans cette situation embarrassante.
Commenter  J’apprécie          60
Toto3   16 mai 2016
Les larmes du Diable de C. J. Sansom
Oů était le christ quand cette pauvre fille et son frère se sont fait tailler en pièces hier soir ?il regardait accablé par le chagrin comme sur cette croix.il regardait les hommes utiliser à des fins horribles le libre arbitre que Dieu leur a donné.

Commenter  J’apprécie          60
Tatooa   30 janvier 2014
Corruption de C. J. Sansom
Nous chevauchâmes tous les quatre sous les arbres. Tout à coup, le silence régna, et l'on n'entendit plus que le gazouillis des oiseaux. Je me rendis alors compte de mon état de fatigue et à quel point nous étions couverts de poussière et sentions mauvais.
Commenter  J’apprécie          60
Tatooa   20 avril 2013
Sang Royal de C. J. Sansom
Écoute, répondis-je d’une voix sereine, les autorités font tout pour maintenir le calme. Si tu traites les gens comme tu viens de le faire, non seulement on s’expose toi et moi à recevoir un coup d’épée dans les tripes, mais tu risques aussi de nuire au voyage du roi. C’est ce que tu veux ? » Il resta coi, les yeux fixés sur ses pieds, la mine renfrognée. « Qu’est-ce que tu as ? demandai-je. Voilà des semaines que tu t’emportes pour un rien. Naguère, tu étais capable de tenir ta langue de vipère. Le mois dernier, tu m’as causé des ennuis en traitant, alors qu’il pouvait t’entendre, le juge Jackson de vieille chenille à l’œil chassieux.
Commenter  J’apprécie          50
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..