AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.91 /5 (sur 49 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Michigan , 1984
Biographie :

Callan Wink est écrivain et guide de pêche à la ligne sur Yellowstone River dans le Montana.

Il a publié des nouvelles et d'essais à Playboy, The New Yorker, Granta, Men’s Journal, The Best American Short Stories Anthology... Et il a fait sensation en 2011 en étant le plus jeune auteur à publier une nouvelle dans le New Yorker.

"Courir au clair de lune avec un chien volé" (Dog Run Moon, 2016), un recueil des nouvelles, est son premier ouvrage.

Il est récipiendaire d'une bourse de National Endowment for the Arts (NEA) en Creative Writing Fellowship à l'Université Stanford.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (56) Voir plus Ajouter une citation
marina53   06 septembre 2017
Courir au clair de lune avec un chien volé de Callan Wink
Parfois, au réveil, assommés de chaleur, ils devaient se détacher l'un de l'autre, leurs membres emmêlés et collés ensemble comme les quartiers charnus de quelque fruit bizarre.
Commenter  J’apprécie          330
michemuche   10 juillet 2017
Courir au clair de lune avec un chien volé de Callan Wink
" Les cartons. Déménager, mourir, se séparer. Tous les drames de l'existence sont marqués par ces maudites boites cubiques et leur horrible couleur marron."
Commenter  J’apprécie          302
marina53   04 septembre 2017
Courir au clair de lune avec un chien volé de Callan Wink
- Le monde a bien changé, et des fois j'suis pas mécontent à l'idée de le quitter bientôt.

- Raconte pas de conneries.

- Nan, j'suis sérieux. T'entres dans un bar et personne se parle plus. Y z'ont tous les yeux fixés sur leur téléphone ou je sais pas quoi. L'autre jour, je suis allé à Denver voir mon fils. A l'aéroport, dans tous les bars y z'ont foutu ces foutus iPods. Vissés devant les tabourets pour qu'on puisse pas les faucher. Je demande une bière au barman, et y me répond qu'y peut pas me servir. Fallait que j'appuie sur une touche de l'iPod. Alors, j'fais, qu'est-ce que vous foutez là si vous pouvez pas me servir ? Y me répond, ben faut bien qu'y ait quelqu'un pour décapsuler les bouteilles. Faites gaffe, j'y dis, passqu'un jour y trouveront un moyen pour le faire aussi.
Commenter  J’apprécie          280
le_Bison   19 juillet 2017
Courir au clair de lune avec un chien volé de Callan Wink
Peu après l’aube, elle vit depuis sa véranda six vautours qui, portés par un courant ascendant, les ailes déployées, planaient en décrivant des cercles. Les corbeaux et les corneilles aussi étaient venus. Elle les entendait, un vol noir qui piquait vers la ravine, sombre comme du marc de café répandu sur l’herbe sèche. Elle songea qu’elle aurait peut-être dû recouvrir la carcasse de terre, mais c’était sans doute mieux comme ça. Des funérailles bouddhistes – elle avait entendu dire que c’était ainsi que le Tibétains procédaient.

La veille encore, le spectacle des oiseaux dévorant son bœuf l’aurait anéantie, mais aujourd’hui, les choses se présentaient mieux. Un projet, c’était ce dont les gens avaient réellement besoin pour aller de l’avant.
Commenter  J’apprécie          277
michemuche   14 juillet 2017
Courir au clair de lune avec un chien volé de Callan Wink
J'étais perdu.

Ou, plus exactement, mon père était perdu et j'étais avec mon père. Etais-je donc perdu par défaut ? je suppose que oui. Certains diraient qu'être perdu est héréditaire, tout comme le fait d'avoir les yeux bleus, d'être alcoolique ou d'avoir tendance à voir le verre à moitié vide.
Commenter  J’apprécie          270
marina53   09 septembre 2017
Courir au clair de lune avec un chien volé de Callan Wink
Je pense que les femmes sont la seule véritable source de motivation pour les hommes.
Commenter  J’apprécie          270
Bookycooky   27 juillet 2017
Courir au clair de lune avec un chien volé de Callan Wink
“Just because you have a word to put on something doesn’t mean you understand it any better. Does it?”

(Juste avoir le mot pour nommer, exprimer quelque chose ne signifie pas le comprendre mieux, n'est-ce-pas ?)

BREATHARIANS
Commenter  J’apprécie          260
le_Bison   07 septembre 2017
Courir au clair de lune avec un chien volé de Callan Wink
Il se réveilla tôt, déjeuna d’un simple sandwich aux œufs accompagné d’un café. Après Denver, le trafic redevint fluide et le paysage montagneux changea. Il se trouvait dans le Colorado mais ça aurait pu être n’importe où. Il déboucha dans le nord de l’Oklahoma, qu’il traversa à peu près dans le temps qu’il faut pour écouter un album de Townes Van Zandt, et, à l’instant où le soleil se levait sur l’immense plaine hérissée de puits de pétrole qui s’étendait à perte de vue, James pénétra au Texas.
Commenter  J’apprécie          250
le_Bison   05 septembre 2017
Courir au clair de lune avec un chien volé de Callan Wink
Au-dessus de la chaine des Bighorn Moutains, le ciel était rouge, sillonné d'un noir de suie. Il roula vite et aborda à plus de cent quarante kilomètres heure la dernière colline qui descendait vers la vallée de la Little Bighorn. On aurait dit une charge impétueuse, une percée dans les dernières lueurs d'un coucher de soleil sur Mars. Il baissa sa vitre pour laisser entrer l'air du soir. Il n'y avait qu'ici, songea-t-il, que le ciel évoquait une blessure infectée. Que disait le dicton déjà ?

Ciel rouge le soir, les marins perdent espoir ?

Ciel rouge le soir, enferme ta femme dans le noir ?

Et pourquoi pas : ciel rouge le soir, les méchants surgissent du purgatoire ?
Commenter  J’apprécie          233
le_Bison   06 septembre 2017
Courir au clair de lune avec un chien volé de Callan Wink
Elle lui lisait parfois des extraits de nouvelles ou de poèmes écrits par ses élèves. James devait admettre que certains étaient assez remarquables. Il y en avait un en particulier qu’il n’oublierait jamais, tant pour les mots eux-mêmes que pour la manière dont Carina l’avait lu, nue et allongée sur le ventre, les jambes levées, faisant claquer ses talons l’un contre l’autre pour scander les paroles : Je le regarde, ce garçon qui ne m’aime pas, et c’est comme si un blaireau s’était introduit dans ma poitrine. Il me piétine l’estomac pendant qu’il me dévore le cœur.
Commenter  J’apprécie          230
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le chien des Baskerville

Au cours de quel siècle ce roman a-t-il été publié ?

17ème
19ème
20ème

10 questions
448 lecteurs ont répondu
Thème : Le chien des Baskerville de Arthur Conan DoyleCréer un quiz sur cet auteur