AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.46 /5 (sur 239 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : New York , le 26/05/1947
Biographie :

Carol O'Connell est une romancière américaine, auteure de roman policier.

Elle étudie les beaux-arts au California Institute of the Arts, puis à l'Université d'État de l'Arizona, où elle obtient un diplôme en beaux-arts. Elle tente ensuite sans succès de faire carrière en tant que peintre et doit travailler comme serveuse, surveillante d'école ou correctrice d'épreuves pour améliorer ses revenus.

À l'âge de 46 ans, elle envoie le manuscrit de son premier roman policier, "Meurtres à Gramercy Park" (Mallory's Oracle, 1994), à la maison d'édition britannique Hutchinson, qui décide aussitôt de le publier et qui est nommé pour l'obtention du prix Edgar-Allan-Poe du premier roman.

Depuis lors, Carol O'Connell a fait paraître plus de dix romans dont le personnage central est l'inspecteur Kathy Mallory, une flic sociopathe qui travaille pour la brigade spéciale de New York.

"Blind Sight", le douzième tome de la série, est paru en 2016.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Vidéo de Carol O'Connell

Citations et extraits (94) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienne   24 mars 2016
L'appât invisible de Carol O'Connell
Ces dernières années, les pompes funèbres étaient passées aux mains d'un imbécile qui grimait les cadavres, leur donnant la physionomie de touristes en vacances, l'hiver, sous les tropiques. Quoique trépassés, les heureux clients arboraient des expressions illustrant des clichés de cartes postales : " C'est merveilleux, on regrette que vous ne soyez pas là."
Commenter  J’apprécie          90
rulhe   06 juin 2017
L'appât invisible de Carol O'Connell
- critiquer quelque un qu,

on aime,ce n'est pas dire des vacheries.

- ah, première nouvelle.

je ne comprendrai jamais les femmes.

- tu ne comprends pas les femmes? personne ne les

comprend, même pas les femmes elles mêmes.
Commenter  J’apprécie          70
Chrystaalle   12 juillet 2012
Coupe-gorge de Carol O'Connell
un avocat, c'est aussi résistant qu'un cafard et, même décapité, ça pouvait continuer à plaider plusieurs jours
Commenter  J’apprécie          70
ladesiderienne   11 mars 2013
Les larmes de l'ange de Carol O'Connell
L'homme se retourna et la regarda. Il avait de grands yeux aux paupières tombantes dont les petits iris bleus lui firent penser au crapaud de conte de fées, qui, faute d'avoir reçu le baiser d'une belle jeune fille, n'aurait subi aucune métamorphose.
Commenter  J’apprécie          60
Cormorobin   25 septembre 2014
L'arbre des pendus de Carol O'Connell
He had run a game on the doctor with absolute faith in Mallory's script, but he had no clue why it had to end with Edward Slope's own beau geste.



Pour le beau geste ;)
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaoui   01 juillet 2014
L'homme qui mentait aux femmes de Carol O'Connell
Quand nous disons la vérité, nous parlons toujours de la même vérité. Quand nous mentons, en revanche, il faut avoir une mémoire d'éléphant pour dire chaque fois le même mensonge.
Commenter  J’apprécie          50
rulhe   06 juin 2017
Les larmes de l'ange de Carol O'Connell
un jour pousse l,autre
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaoui   28 juillet 2014
L'assassin n'aime pas la critique de Carol O'Connell
Pourquoi ne pas relire James Joyce crayon en main et barrer tous les trucs superflus qui ne font pas avancer l’intrigue ? La plupart des gens ne comprennent pas les métaphores, de toute façon. Ainsi, on pourrait peut-être réduire Ulysse aux dimensions d’une nouvelle facile à lire.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   28 juillet 2014
L'assassin n'aime pas la critique de Carol O'Connell
Tu as besoin d’une stratégie pour gagner, Mallory. Mais tu n’as pas l’expérience pour en formuler une. Chacun de tes mouvements, il l’aura prévu. L’expérience et la dextérité sont tout. Ton temps de réaction sera celui d’une personne de vingt-cinq ans plus jeune, mais cela ne te sauvera pas. Tu es très rapide, mais il détruira cet avantage parce qu’il aura toujours quelques touches d’avance sur toi.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   28 juillet 2014
L'assassin n'aime pas la critique de Carol O'Connell
C’est le problème, avec les mensonges. Ils n’ont l’air bons que sur le papier. Ils ne marchent jamais en temps et en espace réels.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Ennio Morricone

Pour une poignée de dollars, Le Bon, la Brute et le Truand, il était une fois la Révolution... Comment se nomme le réalisateur de ces films, complice d'Ennio Morricone?

Francis Ford Coppola
Sergio Leone
Martin Scorcese

8 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : films , filmographie , cinema , compositeur , bande originale , adapté au cinéma , littérature , polar noir , romans policiers et polars , Musique de filmCréer un quiz sur cet auteur