AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.2 /5 (sur 259 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lyon , le 6 Juin 1949
Biographie :

Née à Lyon où elle a vécu jusqu'à l'âge de dix-neuf ans, elle a une licence de psychologie.

Habite ensuite à Nice, Bruxelles, Paris où elle est comédienne de théâtre tout en pratiquant différents petits boulots toujours liés à l'écriture (articles, annonces publicitaires).

Juste après la publication de son premier roman, en 1976, elle devient, au théâtre, à Paris, une des "Trois Jeanne", un trio féministe à l'humour décapant. Dix ans de succès.

Puis elle est co-auteur et metteur en scène des one-woman shows de Martine Boéri ("Arthur", "Et pendant ce temps les Japonais travaillent"). Son activité théâtrale prend fin avec le décès de Martine Boéri en 1992.

Scénariste pour la télévision et le cinéma, elle est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages (romans, essais, récits, poèmes).

Depuis 1997, elle écrit essentiellement des policiers, dont, à la Série noire, un recueil de nouvelles ("Troubles Fêtes", 2001) et une trilogie autour de l'inspecteur Maurice Laice : "Éros et Thalasso" (1998), "Le Chant du bouc" (Grand Prix du roman noir de Cognac 2001), "More is less" (2002).

Son dernier roman, "La Visite", marque son retour à la comédie.

En 2011, elle publie chez Joelle Losfeld "De bouche à bouches"
sur les plaisirs du gout.

http://chantalpelletier.free.fr/
+ Voir plus
Source : étonnants voyageurs auteurs.arald.org
Ajouter des informations
Bibliographie de Chantal Pelletier   (35)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Dans son nouveau roman, Sens interdits, Chantal Pelletier projette le lecteur en 2046. L'enquête criminelle se déploie sur fond de drames environnementaux dans un pays régi par des permis de table, des contrôles de temps d'écran, des maisons de redressement alimentaire et des sessions de télécoaching punitif. Olivier Bordaçarre, dans Appartement 816, met en scène l'an 2030 dans un pays aux libertés et aux comportements modifiés par une épidémie. Dans un huis-clos hypnotique, un homme enfermé chez lui avec sa femme et son fils témoigne d'une époque et de ses effets sur la psychologie et les corps. Dystopie, anticipation, roman noir et réel : autant de liens à explorer qui montrent comment la littérature pense les enjeux de demain. Retrouvez notre dossier "Effractions 2022" sur notre webmagazine Balises : https://balises.bpi.fr/dossier/effractions-2022/ Retrouvez toute la programmation du festival sur le site d'Effractions : https://effractions.bpi.fr/ Suivre la bibliothèque : SITE http://www.bpi.fr/bpi BALISES http://balises.bpi.fr FACEBOOK https://www.facebook.com/bpi.pompidou TWITTER https://twitter.com/bpi_pompidou

+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
NathalC   02 avril 2019
Cinq femmes chinoises de Chantal Pelletier
La solitude est un repos.
Commenter  J’apprécie          320
NathalC   03 avril 2019
Cinq femmes chinoises de Chantal Pelletier
Il faut oser. Les femmes sont plus rusées, plus solides, plus déterminées que les hommes qui restent toujours des enfants.
Commenter  J’apprécie          242
le_Bison   21 février 2017
Paradis andalous de Chantal Pelletier
Les acheteurs compulsifs devaient se reconnaître entre eux comme les joueurs de poker ou les amateurs de partouzes.
Commenter  J’apprécie          233
NathalC   01 avril 2019
Cinq femmes chinoises de Chantal Pelletier
La mère et la fille s'approchent sans s'apprivoiser, se découvrent sans s'apprécier. Elles s'agacent de trop se ressembler, se reprochent d'être trop différentes.
Commenter  J’apprécie          221
le_Bison   27 juillet 2017
Paradis andalous de Chantal Pelletier
Au hammam, les pluies parfumées ruissellent sur les faïences jaunes et bleues. Des matrones s’affairent autour d’une femme callipyge, enduisent ses cheveux de henné, la frottent jusqu’à l’écarlate, l’épilent au miel de caramel, la transforment en dessert du prince.
Commenter  J’apprécie          214
le_Bison   30 juin 2017
Paradis andalous de Chantal Pelletier
Dans son palais de l’Alhambra, accoudé aux arcades rousses, devant les exclamations de cyprès, les flaques d’orangers, les frémissements d’oliviers, le prince s’abandonne aux caresses des voiles de coton, au brouillard des hammams, aux étreintes des femmes.
Commenter  J’apprécie          210
le_Bison   03 janvier 2017
Paradis andalous de Chantal Pelletier
J’ai enfilé une robe de jersey mauve, sous laquelle je n’ai pas passé de culotte. Façon de dire à Greg que je l’attendais.

Dès que je renonçais aux pantalons, Greg avait droit à la question rituelle : Est-ce que je porte une culotte ? Sa main trouvait réponse à la devinette. Si j’étais nue, elle tâtonnait aussitôt dans le nid douillet, dans l’humide duvet. Si un sous-vêtement lui barrait la route, il en cajolait les pourtours, glissait un doigt timide sous l’élastique, abandonnait la piste, tentait une autre incursion avant de renoncer, jusqu’à ce que je le supplie.
Commenter  J’apprécie          201
le_Bison   29 septembre 2016
Paradis andalous de Chantal Pelletier
Des musiciens jouent l’andalous. Les voiles de mousseline tracent de grandes arabesques. Les ventres charnus des femmes gigotent. Colliers, bracelets, parures frontales cliquettent. L’andalous. La plaine chaloupée de la jouissance.
Commenter  J’apprécie          180
le_Bison   19 août 2016
Paradis andalous de Chantal Pelletier
- oh oh ! Madame a besoin de vacances !

- Grand besoin !

Il s'est levé, a écarté son peignoir, s'est mis à chanter fort en dansant le flamenco. Ses pantoufles frappaient le plancher, ses doigts jouaient les castagnettes, son sexe sautillait, sa bedaine tremblotait :

- Olé !

Je riais, j'en pleurais, j'en avais mal au ventre, il m'a montré sa croupe :

- On fait l'anticyclone sous la couette ?

- C'est parti !
Commenter  J’apprécie          160
le_Bison   17 septembre 2016
Paradis andalous de Chantal Pelletier
Le front appuyé contre les volutes de fer forgé qui cernent le harem, le prince tient dans ses paumes les seins durs de sa troisième épouse. Devant lui, les orangers brillent, piqués de fruits ensoleillés.
Commenter  J’apprécie          142

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

de ville en ville

Avec Yasmina Khadra, irons-nous voler avec "Les hirondelles de ....... "

Bagdad
Karachi
Kaboul
Téhéran

17 questions
252 lecteurs ont répondu
Thèmes : villes , roman , écrivain , paysCréer un quiz sur cet auteur