AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782072888366
Gallimard (06/01/2022)
2.9/5   15 notes
Résumé :
2046 en Provence.
Les citoyens, de plus en plus contrôlés (temps d’écran, carnets d’approvisionnement, empreinte carbone, etc.), ont du mal à échapper aux stages de récupération de points de permis de table, aux maisons de redressement alimentaire et au télécoaching punitif.
Des attentats alimentaires, quelques mois plus tôt, ont tué plusieurs fois en France, tandis que la faim taraude les plus démunis et que des milices veillent sur les ambitions écon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Didjmix
  02 avril 2022
J'abandonne après la moitié du livre. L'autrice m'a perdu (et pourtant j'avais tellement ri et adoré "Tirez pas sur le caviste"). A son actif quand même, cette dystopie culinaire (en 2046) recèle de belles idées, toute cette société connectée et donc hyper contrôlée sur tout, mais l'écriture n'est pas fluide du tout, trop confuse ou mélangée. On dirait un reste de pudding. Déçu quand même, je m'attendais à rire, comme avant.
Commenter  J’apprécie          333
Bazart
  06 mars 2022
En 2046, la vie quotidienne de chaque citoyen est controlée à tout moment, et notamment en ce qui concerne leur régime alimentaire, où l'on surveille ce que chacun mange...
Dans cette société hyper contrôlée, un controleur alimentaire et sa cheffe qui tentent d'élucider le meurtre d'un jeune cuisinier dans un restaurant clandestin
On les connait ce duo d'enquêteurs culinaires car dans le précédent roman de Chantal Pelletier, Nos derniers festins («Série noire», 2019), ils enquetaient sur la mort d'un cuisinier ébouillanté dans sa blanquette de veau.
SENS INTERDITS se déroule en 2046, mais ce pour autant un roman d'anticipation... ou un livre de cuisine ?
Sens interdits, est en tout cas un conte dystopique terrifiant et drôle à la fois par la lyonnaise Chantal Pelletier poset au passage des questions sur la légitimité du contrôle social par l'Etat et sur notre rapport à la nourriture.
SENS INTERDITS c'est surtout un livre écrit avec gourmandise et humour dans une langue à la fois piquante, élégante et sensuelle. et Madame Pelletier manie avec truculence le langage gastronomique avec humour et distance réussit aussi son défi, celui de nous mettre l'eau à la bouche en parlant cuisine et plaisir de manger.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
Tarryflynn
  17 février 2022
Une idée de départ intéressante mais trop de personnages, je m'y suis perdu. L'intrigue est confuse entre l'enquête, la vie des différents personnages. J'ai aimé la thématique écolo, société de contrôle mais pas le traitement qui est fait.
Je ne vois pas la place de cette dystopie dans la Série Noire.
Commenter  J’apprécie          31
NigraFolia
  27 février 2022
Le roman noir se fait gourmand. 2046 en Provence. Quelques mois auparavant, des attentats alimentaires, ont tué dans cette France où les citoyens sont sans cesse contrôlés. Impossible d'échapper aux stages de récupération de points de permis de table, aux maisons de redressement alimentaire alors que la faim, après les différentes catastrophes climatiques, transperce les plus pauvres.
Anna Janvier et Ferdinand Pierraud sont flics, des policiers alimentaires enquêtant sur le meurtre d'une femme retrouvée ligotée nue à une chaise gavée à mort d'un festin remplis de mets introuvables voire interdits.
Les personnages sont attachants. Ferdinand Pierraud, l'ancien parisien est allergique à tout surtout au Sud, au midi, son binôme, Anna Janvier, est pittoresque et respire la gourmandise, comme Lou qui se démène pour gérer sa cuisine et les trois vieux qu'elle a recueillis.
Le futur est proche. Entre milices, investisseurs chinois, dans un monde totalitaire où domine le chacun pour soi, la haine de celui qui est différent, a pris le pas sur les libertés individuelles. Je frémis rien qu'à penser au permis de table, aux stages de récupération de points, aux devoirs d'intérêt général, aux centres de redressement. Temps d'écran, alimentation contrôlée, drones et caméras de surveillance, reconnaissance faciale, conséquences du changement climatique, canicule, inondations, incendies, tout y passe. Sens interdits montre demain à travers cette enquête influencer la vie d'Anna, de Ferdinand et de leurs proches. Et si ce roman noir est gastronomique et original, il éloigne la confiance en un avenir joyeux.

Lien : https://nigrafolia.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Kareban
  01 mai 2022
Vous avez aimé Seven? du temps où l'on savait encore faire du bon cinéma policier à la fois subversif, surréaliste, horrifique et franchement décalé pour dénoncer une société moribonde et pétrie de répression? Désormais, voici un futur pas si éloigné de nous et structuré à l'extrême de ses contradictions. Sens interdits, les tabous religieux ont fait part à ceux, insidieux d'une humanité devenue trop mesurée où la norme est à l'abstinence énergétique jusque dans les passions. Une enquête sur le sens de la vie même, sans ses plaisirs, le devenir d'une humanité tapageuse hier et silencieuse demain...
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
LeFigaro   24 mars 2022
Un polar où les assiettes sont mises sous surveillance.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Telerama   24 janvier 2022
En écrivant, trois ans après Nos derniers festins, le deuxième volet de sa série dystopique, Sens interdits, Chantal Pelletier poursuit son voyage à peine futuriste dans un monde où la prohibition a remplacé la sensualité. Fini de se gaver, les milices nous surveillent...
Lire la critique sur le site : Telerama
Liberation   21 janvier 2022
Chantal Pelletier a une façon unique de parler de la nourriture, de ses épices et de ses fumets. Après Nos derniers festins, [...] elle poursuit dans la veine de la dystopie noire un peu potache car il faut beaucoup d’humour pour supporter cet avenir sombre qu’elle nous prédit, l’humour et aussi un style aussi goûteux et gouleyant que les mets dont ses personnages rêvent en secret.
Lire la critique sur le site : Liberation

Videos de Chantal Pelletier (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chantal Pelletier
Dans son nouveau roman, Sens interdits, Chantal Pelletier projette le lecteur en 2046. L'enquête criminelle se déploie sur fond de drames environnementaux dans un pays régi par des permis de table, des contrôles de temps d'écran, des maisons de redressement alimentaire et des sessions de télécoaching punitif. Olivier Bordaçarre, dans Appartement 816, met en scène l'an 2030 dans un pays aux libertés et aux comportements modifiés par une épidémie. Dans un huis-clos hypnotique, un homme enfermé chez lui avec sa femme et son fils témoigne d'une époque et de ses effets sur la psychologie et les corps. Dystopie, anticipation, roman noir et réel : autant de liens à explorer qui montrent comment la littérature pense les enjeux de demain.
Retrouvez notre dossier "Effractions 2022" sur notre webmagazine Balises : https://balises.bpi.fr/dossier/effractions-2022/ Retrouvez toute la programmation du festival sur le site d'Effractions : https://effractions.bpi.fr/
Suivre la bibliothèque : SITE http://www.bpi.fr/bpi BALISES http://balises.bpi.fr FACEBOOK https://www.facebook.com/bpi.pompidou TWITTER https://twitter.com/bpi_pompidou
+ Lire la suite
autres livres classés : gastronomieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4109 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre