AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.61 /5 (sur 201 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Montréal , le 16/05/1960
Biographie :

Chester Brown est un auteur de bandes dessinées canadien d'expression anglaise.

Il grandit dans la ville de Chateauguay et à 19 ans, il déménage à Toronto où il se trouve un travail alimentaire et affine ses talents de dessinateur le soir et le week-end.

En 1983, il commence à publier ses travaux à travers sa propre revue Yummy Fur. Ceux-ci vont attirés l'attention et en 1988, la maison d'édition Vortex Comics le contacte pour publier sa série. Le premier numéro se vend bien et permet à Chester Brown de se dédier à la bd à plein temps.

Dans les pages de Yummy Fur, Brown publia entre autre, Ed The Happy Clown, une série grotesque et burlesque, mis en bd en 1989 et qui reçu de nombreux prix.

En 1991, Yummy Fur passe chez l'éditeur Drawn & Quaterly qui publie The Playboy (1992), Tu ne m'as jamais aimé (1994), considéré par l'auteur lui-même comme son meilleur livre (ces deux ouvrages sont publiés en France par Les 400 coups), The Little Man : Short strips, 1980-1995 (1998).

En 1998, il commence à travailler sur Louis Riel : A comic Strip Biography, qu'il termine en 2003. Édité en France par Casterman en 2004 sous le titre Louis Riel : l'insurgé, cet album est la biographie d'un important compatriote canadien et marque surtout un changement dans le trait et l'approche de la bd de cet auteur talentueux.

+ Voir plus
Source : /clairdebulle.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
À l'occasion de l'invitation du Canada sur le SoBD 2019, Seth et Chester Brown étaient présent sur le salon. L'occasion était rêvée d'inviter également Joe Matt et de permettre au célèbre trio d'amis de se retrouver au c?ur de Paris. On sait que Seth, Chester et Joe se sont connus à Toronto, qu'ils ont tous trois pratiqué l'autobiographie, de manière assez différentes, et qu'ils se représentent les uns les autres dans leurs livres respectifs. Ainsi, chacun montre des deux autres la façon dont il les voit, et tous s'accordent en amitié alors pourtant que leurs caractères et l'apparence qu'ils donnent à voir d'eux-mêmes diffèrent grandement. le SoBD les avait rassemblé tous trois pour une conversation animée par Jean-Paul Jennequin, assisté de Marguerite Capelle pour l'interprétariat vers l'anglais. Une table ronde en anglais, filmée et sous-titrée, que vous pouvez revoir ici-même.
+ Lire la suite
Citations et extraits (62) Voir plus Ajouter une citation
colimasson   07 novembre 2013
Vingt-trois prostituées de Chester Brown
Si une femme a le droit de faire le choix de l’avortement, elle devrait avoir le droit de faire le choix de la prostitution. C’est son corps, c’est son droit.
Commenter  J’apprécie          201
colimasson   05 novembre 2013
Vingt-trois prostituées de Chester Brown
Lorsque des femmes qui se prostituent utilisent le terme « choix », elles se retranchent souvent derrière ce que la sociologie de la déviance appelle la « technique de neutralisation ». Les sociologues utilisent ce terme pour décrire la façon dont certains groupes méprisés et marginalisés par la société inventent des techniques de rationalisation, gage de survie de leur condition marginale. De telles techniques peuvent être employées car souvent, leur unique et douloureuse alternative est la haine de soi.



-Jeffreys, The idea of Prostitution-

Commenter  J’apprécie          160
le_Bison   04 avril 2013
Vingt-trois prostituées de Chester Brown
Qu'est-ce qu'elle fait ?

Elle place délibérément ses cheveux sur son visage.

Elle a honte. Elle ne veut pas que je puisse la voir pendant que je la baise. Quel contraste...

...elle était tellement énergique quand elle me suçait la bite, et maintenant elle est complètement léthargique.

Ça me fait de la peine pour elle, mais pas au point de lui laisser un pourboire.

Je vais plutôt faire mon possible pour jouir au plus vite.

Commenter  J’apprécie          156
le_Bison   30 mars 2013
Vingt-trois prostituées de Chester Brown
-Allo.

-Salut Chet, c'est Joe. Quoi de neuf ?

-Je regarde un site où les clients écrivent leurs commentaires sur les prostituées.

-Des commentaires ?

-Ouais, par exemple quelles filles sont jolies, quelles filles sont laides, ce qu'elles font sexuellement, ce genre de trucs.

-Les clients écrivent pour les autres clients ?

-Exactement... comme sur les films ou les livres.
Commenter  J’apprécie          143
le_Bison   26 mars 2013
Vingt-trois prostituées de Chester Brown
Fréquenter une prostituée n'est pas nécessairement une expérience vide de sens si l'on fréquente la bonne prostituée.
Commenter  J’apprécie          150
colimasson   11 novembre 2013
Vingt-trois prostituées de Chester Brown
Notons également que si l’achat de services sexuels est criminalisé, les ressources policières seront mises au service de la recherche et de l’identification des clients. Ces ressources seraient mieux employées à poursuivre les esclavagistes et à libérer les esclaves sexuelles.
Commenter  J’apprécie          143
le_Bison   23 juin 2013
Je ne t'ai jamais aimé de Chester Brown
Les garçons... Je pense que vous êtes assez grands pour que j'aborde certains... sujets avec vous.

Vous savez, la plupart des hommes ont une idée bien précise de ce que doit être le corps d'une femme, or tous les corps n'y correspondent pas.

Alors une femme doit parfois faire des choses qui changent son apparence pour être acceptée par ceux qui l'entourent.

Les gens attendent des seins d'une femme qu'ils aient une certaine taille. Les miens sont trop petits.

Donc, je porte des soutiens-gorge rembourrées. Ça donne l'impression que mes seins ont la même taille que la plupart des femmes



[Monologue d'une mère à ses deux fils, en voiture]
Commenter  J’apprécie          130
alouett   22 mars 2013
Vingt-trois prostituées de Chester Brown
[Joe Matt] – L’idéal romantique que tu avais plus jeune n’était pas un simple caprice.



[Chester Brown] – Bien sûr, j’étais un fervent adepte de l’amour romantique étant enfant. Mais je n’avais pas de vraie expérience sexuelle ou sentimentale. Je croyais en l’amour romantique que parce que mon éducation me disait d’y croire. Et parce que tous autour de moi y croyaient. Maintenant que je suis plus vieux et que j’ai fait plusieurs fois le tour du manège amoureux, je suis mieux placé pour en parler que quand j’étais ado. Maintenant, je sais que l’idéal romantique est réellement néfaste. L’amour apporte plus de souffrances que de joies »
Commenter  J’apprécie          120
colimasson   16 juillet 2013
Vingt-trois prostituées de Chester Brown
Tout individu doit être en mesure de décider par lui ou elle-même le degré de risque qu’il est prêt à prendre en fonction de la situation, qu’il s’agisse d’avoir des rapports sexuels ou de fumer une cigarette.
Commenter  J’apprécie          122
colimasson   04 juillet 2013
Vingt-trois prostituées de Chester Brown
Le mec qui voit des prostituées ne se sert pas du sexe pour consolider un ego fragile.
Commenter  J’apprécie          90
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Chester Brown (231)Voir plus


Quiz Voir plus

En boucle ... avec la Castafiore

La Castafiore est le rossignol milanais qui enchante les albums de

Lucky Luke
Tintin
Asterix
Gaston

17 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature jeunesse , littérature française , bande dessinée , écrivain , opéraCréer un quiz sur cet auteur