AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 2927 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Pasco, Washington , le 21/02/1962
Biographie :

Charles Palahniuk, dit Chuck Palahniuk, un est journaliste et romancier américain.

Par sa naissance, Palahniuk est d'origine russe et française. Il grandit pour sa part dans un mobile home où se sont établis ses parents, près de Burbank. Mais après leur séparation, il sera élevé, avec ses trois frères et sœur, par leurs grands-parents maternels, dans un ranch à l'ouest de l'Etat.

En 1986, le futur romancier sort diplômé de l'Ecole de Journalisme de l'Oregon. Mais en-dehors de quelques piges ici et là, sa carrière tarde à démarrer, le contraignant à prendre un emploi plus alimentaire. C'est ainsi que, pendant une dizaine d'années, il travaille chez Freightliner, entreprise qui fabrique des camions diesel.

Il consacre ses loisirs à un bénévolat en qualité d'accompagnateur de jeunes atteints du SIDA ou du cancer. Cette occupation le fait développer une angoisse atroce de mourir jeune et il se tourne alors vers l'écriture.

Nous sommes à la fin des années 90 et Palahniuk se lance sous le patronage de Tom Spanbauer, théoricien de la la "Dangerous Writing". Cette école prône le style minimaliste, le mépris de l'emphase et même d'une phrase qui pourrait paraître trop riche ou trop compliquée au lecteur-lambda. La narration à la première personne est, quant à elle, formellement proscrite car considérée comme plus dangereuse encore. Palhaniuk détaillera cette méthode dans "She breaks your heart" : avis aux amateurs.

Son premier texte, "Monstres Invisibles", est refusé par les éditeurs, qui n'apprécient ni le style, ni le contenu de cette nouvelle très trash. L'écrivain se braque alors et décide d'écrire un roman, plus long, plus dur, plus choquant, plus atroce...

Ce sera "Fight Club", roman-défouloir rédigé en trois mois, basé sur la liberté apportée par la violence ou simplement son image. Cette fois-ci, les éditeurs sont ravis et le roman prend son envol auprès des critiques. Le public, malgré tout, reste de marbre. Il faudra que le texte soit adapté à l'écran avec Brad Pitt dans le rôle principal pour que les chiffres de vente commencent à monter un peu.

Quoi qu'il en soit, Palahniuk est désormais connu et il enchaîne les romans : "Survivant", "Monstres Invisibles", "Choke", "Berceuse", etc. Le style demeure toujours aussi sec, aussi minimaliste, les idées et leur présentation très anti-conformiste et la violence y est toujours présente.

Signalons que Palahniuk est membre de la Cacophony Society.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
BooKalicious présente : Damnés de Chuck Palahniuk (#RL2014) BooKalicious #RL2014! Chronique de "Damnés" de Chuck Palahniuk aux Editions Sonatine. Retrouvez toutes les vidéos ici : http://goo.gl/23DkUZ Quand Maddy Spencer, gosse de riches anciens...
Citations et extraits (500) Voir plus Ajouter une citation
freetofly   23 septembre 2009
Fight Club de Chuck Palahniuk
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut
Commenter  J’apprécie          630
ibon   02 novembre 2013
Fight Club de Chuck Palahniuk
On achète des meubles. On se dit: ce sera le dernier canapé dont j'aurai jamais besoin de toute mon existence. On achète le canapé, et pendant quelques années on se satisfait du fait que, quoi qui puisse arriver, au moins on a réglé le problème du canapé. Et ensuite le bon service de table. Ensuite le lit parfait. Les rideaux. Le tapis.

Ensuite, on se trouve pris au piège de son adorable lit d'amour, et les choses qu'on possédait, ce sont elles qui vous possèdent maintenant.
Commenter  J’apprécie          530
Pumpkin   30 janvier 2012
Survivant de Chuck Palahniuk
Nous nous ennuyons tous à mourir.

Nous regardons tous les mêmes programmes télévisés, dit la bouche. Nous entendons tous les mêmes choses à la radio, nous nous répétons les uns aux autres les mêmes bavardages. Il n'y a plus de surprise. Il n'y a juste qu'un peu plus de pareil au même. Des rediffusions.

Nous avons tous grandi avec les mêmes programmes de télévision. C'est comme si nous avions tous les mêmes implants de mémoire artificielle. Nous ne nous souvenons de pratiquement rien de notre enfance véritable, mais nous avons un souvenir exact de tout ce qui est arrivé aux familles des sitcoms.

Nous avons tous les mêmes buts fondamentaux, les mêmes craintes.

L'avenir n'est pas très brillant. Très bientôt, nous aurons tous les mêmes pensées au même moment. Nous serons parfaitement à l'unisson. Synchronisés. Unis. Egaux. Exacts. A la manière des fourmis. Insectes dans l'âme. Des moutons.
Commenter  J’apprécie          452
CarlJoseph   25 janvier 2011
Fight Club de Chuck Palahniuk
Il y a un adage qui dit qu'on fait du mal à ceux qu'on aime, mais il oublie de dire qu'on aime ceux qui nous font du mal.



Commenter  J’apprécie          450
Chuck Palahniuk
darkmoon   15 juin 2013
Chuck Palahniuk
On finit tous par mourir, notre but n'est pas d'être immortel, notre but est de créer quelque chose qui nous survivra.
Commenter  J’apprécie          450
Orphea   30 janvier 2009
Fight Club de Chuck Palahniuk
C'est la raison pour laquelle j'ai tant aimé les groupes de soutien; si les gens vous croyaient en train de mourir, il vous accordaient toute leur attention.

S'il s'agissait---qui pouvait savoir--- de la dernière fois où ils vous voyaient vraiment. Tout le reste, leur compte bancaire, les chansons à la radio, leurs cheveux emmêlés mal coiffés, plus rien n'avait d'importance.

Vous aviez leur attention pleine et entière.

Les gens écoutaient au lieu de simplement attendre leur tour de parler.

Commenter  J’apprécie          400
freetofly   23 septembre 2009
Fight Club de Chuck Palahniuk
Les choses qu'on possède finissent par nous posséder
Commenter  J’apprécie          401
Luniver   10 octobre 2014
Choke de Chuck Palahniuk
Le problème avec le sexe, c’est que c’est la même chose qu’avec n’importe quelle addiction. Vous êtes toujours en instance de guérison. Vous rechutez toujours. Vous passez à l’acte. Jusqu’à ce que vous trouviez un motif de vous battre pour, vous vous contentez de trouver à vous battre contre. Tous ces gens qui disent qu’ils veulent une vie libérée de toute compulsion sexuelle, je veux dire, oubliez ce qu’ils racontent. Je veux dire par là, qu’est-ce qui pourrait bien être meilleur que le sexe ?



Il est certain que la pipe la plus mal taillée est meilleure que, disons, sentir la plus superbe des roses… contempler le plus splendide des couchers de soleil. D’entendre des enfants rire.



Je pense que jamais je ne verrai un poème aussi adorable qu’un orgasme qui jaillit brûlant et vous crispe les miches en vous délavant les tripes comme un bon coup d’arrosage au tuyau.



Peindre un tableau, composer un opéra, c’est uniquement des choses qui se font dans l’attente, avant de trouver le prochain bon coup qui veut bien de vous.



À la minute où se pointe quelque chose de mieux que le sexe, appelez-moi. Laissez-moi un message urgent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Orphea   30 janvier 2009
Fight Club de Chuck Palahniuk
Il est facile de pleurer lorsqu'on prend conscience que tous ceux que l'on aime vous rejetteront ou mourront. Sur une échelle temporelle suffisamment longue, le taux de survie de tout un chacun retombe à zéro.
Commenter  J’apprécie          350
PiertyM   07 octobre 2014
Le Festival de la couille et autres histoires vraies de Chuck Palahniuk
Notre liberté d'expression est déjà en conflit avec toutes les autres lois.
Commenter  J’apprécie          291
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Fight Club

« Fight Club » a été publié en...

1995
1999
1996
1997

12 questions
61 lecteurs ont répondu
Thème : Fight Club de Chuck PalahniukCréer un quiz sur cet auteur
.. ..