AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.94 /5 (sur 613 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Londres , le 31/01/1979
Biographie :

Daniel Tammet est un écrivain britannique, auteur d'essais, fiction et poésie, avec le syndrome d'Asperger (une forme particulière d'autisme).

Au-delà de son oeuvre littéraire, traduite dans le monde entier, il est connu pour avoir développé des aptitudes singulières dans le domaine des chiffres et du langage, typique de ceux qu'on appelle les autistes savants.

En 2004, il récite en public, de mémoire, les premières 22 514 décimales du nombre pi, le percevant comme un 'poème numérique'.

Polyglotte, il assimile les langues très rapidement: il a appris l'islandais en une semaine.

Il explique ne pas effectuer les calculs, mais que les solutions lui apparaissent sous forme de paysages, notion développée dans la synesthésie.

En 2007, il a été élu l’un des "100 génies vivants" du monde par un panel d’experts et un jury britannique.

En 2016, Daniel Tammet sort en France son premier roman, "Mishenka", publié aux éditions Les Arènes. Inspiré d’une histoire vraie qui a pour décor la Russie des années 1960, l'auteur nous raconte la bataille que se sont livrés les deux plus grands joueurs d'échecs du moment.

En 2017 sort le livre "Chaque mot est un oiseau à qui l'on apprend à chanter", un livre d'essais qui aborde diverses questions autour du langage et des langues.

Il vit à Paris avec son mari français, Jérôme Tabet.


+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Daniel Tammet publie "Fragments de paradis" aux éditions Arènes. Né à Londres dans une famille de neuf enfants et atteint d'un trouble du spectre autistique, il a choisi l'exil pour dépasser sa différence. A la découverte d'autres langues et d'autres cultures il a pu trouver un sens à sa vie. Sur le plateau de la Grande librairie, l'écrivain raconte sa rencontre avec Margaret Atwood et sa conversion à l'âge de 23 ans.
Podcasts (2) Voir tous

Citations et extraits (106) Voir plus Ajouter une citation
Jmlyr   08 janvier 2018
Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet
Voilà la chose la plus étrange : c'étaient les mêmes aptitudes qui m'avaient tenu à l'écart de mes pairs lorsque j'étais enfant et adolescent, qui m'avaient isolé du reste du monde, qui m'aidaient désormais à communiquer avec d'autres personnes, à l'âge adulte, et à me faire de nouveaux amis.



Page221
Commenter  J’apprécie          510
fleurdusoleil   25 août 2009
Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet
Vous n'avez pas besoin d'être handicapé pour être différent, car nous sommes tous différents.
Commenter  J’apprécie          420
Jmlyr   07 janvier 2018
Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet
Je me sentais très angoissé à l'idée de quitter ma famille et de partir pour une nouvelle vie, à des milliers de kilomètres, dans un autre pays. Mais j'étais adulte à présent, et je savais que je devais faire quelque chose si je voulais un jour m'évader de ma chambre d'enfant et trouver ma voie dans le vaste monde.



page124
Commenter  J’apprécie          372
Luniver   06 juin 2012
Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet
Je me souviens qu'enfant, j'allais très souvent à la bibliothèque locale. Je passais des heures à regarder les livres les uns après les autres, essayant en vain d'en trouver un avec mon nom écrit dessus. Il y avait tant de livres dans cette bibliothèque, et tant de noms différents, qu'il était impossible qu'il n'y en ait pas un avec mon nom. Je n'avais pas compris à l'époque qu'il fallait écrire le livre pour avoir son nom dessus.
Commenter  J’apprécie          340
Jmlyr   07 janvier 2018
Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet
À la fin de chaque jour, je m'asseyais tout seul sur l'herbe des jardins cloîtrés à l'extérieur de Harborne Hall, je regardais les arbres qui tenaient bon dans la chaleur, dressés dans les couleurs évanescentes du ciel du soir. Je m'absorbais dans mes pensées et dans mes sentiments . J'éprouvais de l'angoisse, bien sûr, à l'idée de ce voyage. Je me demandais également si j'allais ou non donner satisfaction, à ce poste. Mais il y avait autre chose aussi : l'excitation de prendre finalement en charge ma vie et mon destin. Cette pensée-là me coupait le souffle.



Page 129
Commenter  J’apprécie          300
Nastie92   07 avril 2014
Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet
J'ai toujours trouvé très difficile de soutenir une conversation sur un sujet qui m'ennuyait, comme si les mots ne voulaient pas sortir.
Commenter  J’apprécie          290
iarsenea   13 mars 2010
Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet
Dans ma chambre, je faisais des piles jusqu'à ce que les livres me cernent de tous côtés. Quand mes parents ouvraient la porte, ils avaient peur de renverser une de ces piles sur moi. S'ils essayaient de reprendre ne serait-ce qu'un livre, j'éclatais en sanglots et je piquais une colère. Toutes les pages de ces livres étaient numérotées et je me sentais heureux, entouré par les nombres, comme enveloppé par une agréable couverture numérique. Longtemps avant d'être capable de lire une ligne de ces livres je pouvais en compter les pages. Et quand je les comptais, mon esprit voyait ces nombres comme autant de mouvements ou de formes colorées.
Commenter  J’apprécie          260
Nastie92   12 avril 2014
Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet
Il m'est aussi difficile de savoir quand il faut répondre à des assertions qui ne sont pas exactement formulées comme des questions. J'ai tendance à n'accepter que l'information pure, ce qui signifie que j'ai du mal à utiliser le langage dans un contexte social, comme la plupart des gens. Si une personne me dit : "C'est une mauvaise journée", j'ai appris que l'interlocuteur attendait que je lui dise quelque chose comme "Ah, vraiment ?" avant de demander pourquoi c'est une mauvaise journée. J'ai ainsi eu des problèmes en classe quand un professeur pensait que je ne répondais pas, alors qu'en fait je n'avais pas compris qu'on voulait que je donne une réponse. Par exemple, il dit : "Sept fois neuf" en me regardant et bien sûr je sais que la réponse est soixante-trois, mais je ne comprends pas qu'il faut la donner à haute voix. C'est seulement quand le professeur repose sa question de manière explicite : "Combien font sept fois neuf ?" que je vais répondre. Savoir si quelqu'un attend de moi que je réponde à une assertion n'est pas intuitif, et ma capacité à faire certaines choses, comme parler de la pluie ou du beau temps ne m'est venu qu'après beaucoup d'entraînement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
iarsenea   15 mars 2010
Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet
Je n'étais jamais volontairement impoli. Je ne comprenais pas que le but de la conversation n'est pas de parler uniquement des choses qui nous intéressent. Je parlais avec force détails jusqu'à être vidé de tout ce que j'avais à dire. Je sentais que j'aurais pu éclater si quelqu'un m'avait interrompu. Il ne m'apparut jamais que le sujet dont je parlais puisse ne pas être intéressant pour mon interlocuteur. Je n'ai jamais non plus remarqué s'il commençait à s'impatienter ou à jeter des regards autour de lui. Je continuais à parler jusqu'à ce que l'on me dise quelque chose du genre : « Il faut que j'y aille, maintenant. »
Commenter  J’apprécie          220
Nastie92   14 avril 2014
Je suis né un jour bleu de Daniel Tammet
Les bibliothèques ont toujours eu le pouvoir de m'apaiser.
Commenter  J’apprécie          240
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Inventions et découvertes

Confronté à une situation l'empêchant de lire et d'écrire, ce très jeune homme a mis au point un astucieux système d'écriture qui se lit du bout des doigts et qui s'écrit avec une tablette et un poinçon.

l'écriture cyrillique
l'écriture morse
l'écriture braille
l'écriture musicale
l'écriture cunéiforme

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : Inventeurs , ScientifiquesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..