AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.69/5 (sur 166 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 03/06/1960
Biographie :

Dominique Lormier, né le 3 juin 1960, est un essayiste et historien français. Il a écrit de très nombreux ouvrages, particulièrement sur la Seconde Guerre mondiale et sur le bouddhisme — religion qu'il pratique depuis plusieurs années.

Ajouter des informations
Bibliographie de Dominique Lormier   (103)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Dominique Lormier vous présente son ouvrage "Comme des lions. Volume 3, Ces Français qui ont gagné la guerre : 1944-1945" aux éditions Ring. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2567359/dominique-lormier-comme-des-lions-volume-3-ces-francais-qui-ont-gagne-la-guerre-1944-1945 Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Le 15 juin, à Voué, près d'Arcis-sur-Aube, les débris du 41e bataillon de chars résistent aux panzers : on comptera 75 tués dans les rangs français. À l’entrée de Troyes, une batterie du 66e regiment d’artillerie d'Afrique tient durant cinq heures le pont de Saint-Parres sous les ordres du sous-lieutenant Taittinger, fils du député nationaliste de Paris Pierre Taittinger. Les Allemands proposent une reddition honorable, mais Michel Taittinger, à court de munitions, fait mettre baïonnette au canon et charge : il tombe sous les balles ennemies le jour de ses 22 ans.

Le 109e RI compte le plus grand nombre de communistes de France. Il est commandé par un chef énergique en la personne du commandant Jacquot. Ce regiment « rouge » vient de se distinguer pour sa bravoure en défendant la trouée de Crapeaumesnil, entre l'Oise et la Somme, dans des conditions qui lui vaudront d'être cité à l'ordre de l'armée et d'être donné en exemple à l'armée d'armistice ! Il s'arrête sur l'Oise pour se battre à nouveau, puis organise la défense de Senlis qu'il tient une journée. Atteignant ensuite la Loire, il bloque l'avance allemande durant trois jours, entre Jargeau et Châteuneuf. Il aura combattu avec fougue de Péronne au Massif central, où il ramène 500 survivants autour de 33 officiers.
...
Sur la Loire, à Sully, raconte le lieutenant Georges Pompidou (futur président de la République) dans son journal de marche du 141e RIA, « la ville est en flammes et offre un aspect horrible. Les morts sont chargés sur des camions militaires et transportés hors de la ville. Quant aux blessés, ils sont soignés par des médecins de l'armée qui opèrent la nuit à la lueur des bougies. Les ponts sont battus par des 25, des 37 et des 75. La position est solide. Mais le regiment est épuisé ». Pompidou et les autres soldats du 141e RIA tiennent cependant jusqu'au 19 juin, malgré les assauts de la Wehrmacht et un bombardement d'artillerie de plusieurs heures.
Commenter  J’apprécie          300
Beaucoup d’ouvrages ont été consacrés à la guerre en Afrique du Nord de 1940 à 1943. On a largement publié sur les combats ayant opposé les Britanniques aux Allemands et aux Italiens, ainsi que des biographies sur les maréchaux Rommel et Montgomery, sans oublier les souvenirs des principaux protagonistes. Les batailles de Tobrouk et d’El-Alamein ont fait l’objet de nombreuses études historiques et de films. L’historiographie de cette période abonde en documents britanniques, américains, allemands et italiens.
On oublie un peu trop facilement le rôle joué par les troupes françaises dans cette guerre, dont particulièrement l’apport décisif que fut celui de la résistance héroïque de la 1re brigade française libre, en mai-juin 1942, à Bir Hakeim. Pourtant, les personnalités allemandes, italiennes et alliées les plus insignes ont reconnu l’importance de cette bataille dans la suite des hostilités sur ce théâtre de guerre. Le maréchal Rommel en personne affirme n’avoir jamais rencontré une résistance aussi acharnée. Churchill estime que Bir Hakeim a largement contribué au rétablissement des troupes britanniques à El-Alamein. Pourquoi alors existe-t-il aussi peu de publications sur cette bataille ? Les Britanniques se sont surtout attardés sur leurs propres faits d’armes et n’ont pas trop cherché à mettre en évidence la place jouée par les Français libres dans leur victoire en Afrique du Nord, tandis que les Allemands et les Italiens ont préféré mettre en avant les succès de leurs troupes et la qualité de certains de leurs chefs, dont le « mythique » Rommel.
Côté français, quelques rares officiers et soldats ont publié leurs souvenirs sur cette bataille, mais aucun ouvrage historique de fond n’a à ce jour été consacré à ce combat, si ce n’est sous des formes plus ou moins romancées, ou illustrées1. Par cet ouvrage, on compte bien non seulement réparer une injustice, mais surtout restituer l’importance du combat de Bir Hakeim dans la suite des opérations militaires sur ce théâtre de guerre, tant sur le plan tactique que stratégique, en se fondant sur les archives alliées, de l’Axe, les témoignages des deux camps, les publications les plus diverses. Un fait historique est désormais établi : en perdant deux précieuses semaines à essayer de réduire la poche de Bir Hakeim, en Libye, Rommel laisse échapper les principales forces britanniques, en pleine retraite, et leur permet de se rétablir à El-Alamein, en Égypte, d’où arrivent également d’importants renforts. Sans Bir Hakeim, il n’y aurait peut-être pas eu El-Alamein.
Cette bataille symbolise également la lutte entre deux conceptions du monde, l’une reposant sur les valeurs universelles de l’humanisme et de la démocratie, à travers la diaspora des Français libres du général Koenig, avec des Africains, des Occidentaux, des Tahitiens, des Néo-Calédoniens, des Indochinois... ; l’autre, celle de l’Axe, se fondant sur le nationalisme et la dictature.
D’après la presse britannique, comme le Daily Mail, « la défense de Bir Hakeim est l’un des plus splendides exploits de la guerre ». Pour le général de Gaulle, « la nation a tressailli de fierté en apprenant ce qu’ont fait ses soldats ». Ce combat marque une étape importante dans le processus de renaissance de l’armée française, « foudroyée par la force mécanique » deux ans plus tôt, à la stupeur du monde. Pour le général de Gaulle, « la nation a tressailli de fierté en apprenant ce qu’ont fait ses soldats ». Ce combat marque une étape importante dans le processus de renaissance de l’armée française, « foudroyée par la force mécanique » deux ans plus tôt, à la stupeur du monde.
De Londres, le général de Gaulle désavoue les signataires de l’armistice de juin 1940 et appelle les militaires français qui refusent la défaite à le rejoindre. De ce refus historique va naître une épopée, dont Bir Hakeim représente une des pages les plus glorieuses.

Introduction, p13 à 15.
Commenter  J’apprécie          50
Le 5 juin 1944, veille du débarquement en Normandie, plus de 5000 résistants ont dynamité plus de 500 ponts sur les voies stratégiques françaises. D’après les experts militaires allemands et alliés, ils ont retardé les mouvements stratégiques des troupes allemandes de 48 heures en moyenne. « Tactiquement, écrit le général Eisenshower, ces deux jours furent d’une valeur inestimable. Ils ont sauvé un nombre incalculable de vies américaines. Auparavant, la Résistance française avait transmis des renseignements de première importance, précis et abondants, jusqu’à 300 par jour, au point que les officiers alliés en savaient parfois plus sur le dispositif allemand que les officiers allemands eux-mêmes. Le plan Vert (bataille du rail) et le plan Violet (pour les PTT) ont été particulièrement efficaces : 600 déraillements ont eu lieu hors du front, 1800 locomotives et 6000 wagons ont été immobilisés en juin et juillet 1944. »
Commenter  J’apprécie          61
Au Sud de la Loire se trouve le quart de l'armée allemande en France. On compte en Aquitaine, Charente, Charente-Maritime, Limousin et Midi-Pyrénées 190.000 hommes (terre, marine, aviation, police et sécurité). Dans Bordeaux et ses environs stationnent 60.000 soldats de l'Axe en juin 1944. Ils seront encore 30.000 en août 1944. Comme le souligne l'historien Henri Noguères, "le Sud-Ouest est occupé par de grandes unités allemandes représentant une considérable puissance de feu"? (page 13).
Commenter  J’apprécie          60
"7 août 1944 : en gros, le terme"mouvement de terroristes" n'est plus valable.Il s'agit plutôt maintenant d'une armée organisée qui se tient sur les arrières du groupe d'armée G.
En cas de dégradation de la situation, on peut s'attendre à un soulèvement populaire qui montrera non pas un peuple français fatigué mais des gens d'un tempérament enflammé" (extrait du journal de marche du groupe d'armée G,1ère et 19e armées allemandes, regroupant les troupes d'occupation du sud de la France)
Commenter  J’apprécie          40
À travers des histoires incroyables et extraordinaires, cet ouvrage captivant et passionnant présente une vaste galerie de portraits d’hommes et de femmes remarquables, de toute l’Europe, qui ont caché et sauvé des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » de l’Institut Yad Vashem reçoivent un diplôme d’honneur ainsi qu’une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l’univers tout entier. » Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’État d’Israël. Au 1er janvier 2019, le titre avait été décerné depuis la fin de la guerre à près de 30 000 personnes à travers le monde, dont 4 099 en France. Cependant, le livre des Justes ne se limite pas à cette reconnaissance officielle, car beaucoup resteront anonymes faute de témoignages. Ils incarnent le meilleur de l’humanité et servent de modèles aux générations actuelles et futures.
Le Danemark avec 99 % des Juifs sauvés, l’Italie avec 85 % et la France avec 75 % arrivent en tête des pays dont le principe d’humanité a refusé la barbarie hitlérienne. Mais ces chiffres ne doivent pas faire oublier l’importance du génocide des Juifs en Europe, avec ses 6 millions de victimes. Le nombre des Juifs déportés et massacrés atteint 90,91 % en Pologne, 66,67 % en Hongrie, 44,33 % en Roumanie, 83,33 % en Lituanie, 71,43 % dans les Pays-Bas, 66,1 % en Bohême-Moravie, 79,78 % en Slovaquie, 76,50 % en Lettonie, 86,67 % en Grèce, 76,92 % en Yougoslavie, 37,88 % en Belgique, 44,44 % en Estonie, 44,82 % en Norvège, 100 % en Albanie, contre « seulement » 1 % au Danemark, 15 % en Italie et 25 % en France.
Cependant, le régime de Vichy instaure en France un antisémitisme d’État qui va jusqu’à collaborer à 40 % dans les rafles ayant causé la déportation de 76 000 Juifs durant l’Occupation.
Commenter  J’apprécie          20
Les guerres soutenues par les trois monothéismes ont plutôt démontré que ceux-ci vivaient trop souvent suivant le principe:hors de ma doctrine, point de salut.
Commenter  J’apprécie          40
Sanglier contre TGV !

Le lundi 5 novembre 2012, un sanglier de 400 kg défonce un grillage d protection et heurte de plein fouet le TGV Nantes-Lyon à 22h15, hauteur de Cuy, dans l'Yonne. [...]
Quelque mille voyageurs sont transbordés sur une autre rame et arrivent finalement à Lyon avec cinq heures et trente minutes de retard. Les passagers ont-ils reçu un morceau de sanglier en guide de dédommagement?
Commenter  J’apprécie          30
Le bouddhisme, notamment le courant Mahayana, se préoccupe de la dignité des êtres vivants, en particulier celle des êtres humains, et essaie de trouver une solution fondamentale aux quatre souffrances que sont la naissance et l’existence, la maladie, la vieillesse, et la mort (Sho-ro-byo-shi). Cette philosophie a développé de nombreuses réflexions pour répondre à ces questions. L’une d’elle est le principe d' Engi, qui décrit l’interdépendance des phénomènes. Une autre est le principe de Nyo-jitsu-chi-ken, qui exprime le fait de voir les choses telles qu’elles sont. Le premier principe fournit une perspective qui permet de penser non pas en termes d’“analyse” ou de “réductionnisme”, mais en termes d’“interdépendance”, d’“association” ou d’“intégration”. Le deuxième principe nous fait passer de l’“expérimentation” à l’“observation”. Un tel changement de paradigme est requis pour les sciences et techniques modernes, bien que l’“analyse”, le “réductionnisme” et l’“expérimentation” aient aussi leur place.
Commenter  J’apprécie          20
Ce changement difficile est défendu par un certain nombre de scientifiques qui luttent pour faire valoir une nouvelle méthodologie concernant la “science des systèmes complexes”. Au regard de ce nouveau courant, l’idée que Goethe avait des sciences naturelles – par contraste avec celle de Newton ou Linné – nous vient à l’esprit. L’idée est implicite dans son approche de la morphologie: connaître l’intégralité d’un être vivant, au lieu de le réduire à ses éléments constitutifs, tel une mosaïque ; saisir intuitivement la vie “concrète” d’un être vivant, plutôt qu’une abstraction ; et comprendre l’organisme dans sa dynamique, plutôt que de manière statique. Pour mettre en pratique de telles idées, Goethe a également décrit « un empirisme délicat par lequel le sujet s’investit si intimement dans son objet que ce dernier devient une véritable science ; mais cette exaltation des facultés intellectuelles appartient à une époque très avancée. »
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Dominique Lormier (261)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz sur l´Etranger par Albert Camus

L´Etranger s´ouvre sur cet incipit célèbre : "Aujourd´hui maman est morte...

Et je n´ai pas versé de larmes
Un testament sans héritage
Tant pis
Ou peut-être hier je ne sais pas

9 questions
4789 lecteurs ont répondu
Thème : L'étranger de Albert CamusCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}