AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.05 /5 (sur 236 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 1948-09-22
Biographie :

L'historien anglophile, François Kersaudy a enseigné l'histoire à l'université d'Oxford avant d'être professeur à l'université de Paris I Panthéon-Sorbonne.

Il parle neuf langues et il est spécialiste d'histoire diplomatique et militaire contemporaine.

Il a notamment publié "De Gaulle et Churchill", "De Gaulle et Roosevelt", "L’Affaire Cicéron" et "Lord Mountbatten".

Sa biographie de Winston Churchill a obtenu en 2001 le grand prix d’histoire de la Société des gens de lettres de France.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Extrait de "Winston Churchill" de François Kersaudy lu par Vincent Schmitt. Editions Audiolib. Parution le 13 février 2019. Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/winston-churchill-le-pouvoir-de-limagination-9782367628233
Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
François Kersaudy
Alfaric   08 octobre 2018
François Kersaudy
Bien des biographes dissertent à l'infini sur leurs sujets, élaborent des théories compliquées et décrivent à longueur de pages les sentiments que leurs inspirent le caractère et l'action de leur héros. Mais dès lors, ce dernier tend à s'effacer derrière l'auteur, faute d'être suffisamment écouté. Or, pour comprendre un génie aussi complexe et effervescent que Winston Churchill, il importe avant tout de le laisser parler. Par chance il s'est beaucoup épanché dans ses 37 ouvrages, 478 articles et 3256 discours.
Commenter  J’apprécie          331
François Kersaudy
Alfaric   03 mai 2018
François Kersaudy
Pour Churchill, politicien atypique, la démagogie est un mot entièrement étranger, et il est rarement en phase avec une opinion publique dont il se désintéresse souverainement lorsqu'elle ne coïncide pas avec la sienne.
Commenter  J’apprécie          310
François Kersaudy
Alfaric   24 avril 2018
François Kersaudy
Le père de Winston Churchill, Randolph Churchill, étoile montante du parti conservateur, se distingue par son intelligence, son talent politique, sa grande culture, sa vaste mémoire et son instabilité caractérielle ; sa mère, Jenny née Jerome, est énergique, entreprenante et plutôt frivole. Mais tous les deux sont aussi peu faits l'un que l'autre pour être parents, et ils ne s'occupent que très occasionnellement de leur fils Winston. Par chance, ils ont engagé pour y suppléer une nurse aussi aimante que dévouée : Mrs Everest – un nom à l'exacte mesure de la tâche qui l'attend...
Commenter  J’apprécie          300
François Kersaudy
Alfaric   01 mai 2018
François Kersaudy
Même les ennemis de Churchill doivent lui reconnaître un courage moral aussi impressionnant que son courage physique, puisqu'il est capable d'aller vanter les vertus du Home Rule devant une foule d'Ulstériens fanatiques, ou de proclamer la nécessité du réarmement devant une assemblée pacifistes enragés.
Commenter  J’apprécie          240
François Kersaudy
Alfaric   26 avril 2018
François Kersaudy
Pour Winston Churchill, si la guerre est un plaisir, la politique est une vocation.
Commenter  J’apprécie          244
Arakasi   28 mars 2015
Le monde selon Churchill de François Kersaudy
À un député qui l’interrompt constamment aux cris de « Menteur ! » :

« Si l’honorable député qui m’interrompt consentait à donner son nom plutôt que sa profession, je suis sûr que nous serions tous heureux de faire sa connaissance… »
Commenter  J’apprécie          162
tamara29   31 octobre 2013
Winston Churchill : Le pouvoir de l'imagination de François Kersaudy
"Quand on rencontre Winston pour la première fois, on voit d'emblée tous ses défauts - et on passe le reste de son existence à admirer ses qualités."

Hommage de Miss Pamela Plowden à Winston Churchill
Commenter  J’apprécie          160
Arakasi   13 juillet 2013
Winston Churchill : Le pouvoir de l'imagination de François Kersaudy
Ses échecs passés sont monumentaux, mais l'énergie de son esprit et l'impulsion de sa personnalité rendent de tels échecs plus brillants que les succès du commun des mortels. […] Il n'obéit à personne, ne craint personne, ne respecte personne. Il est si absorbé dans ses pensées et ses vastes desseins qu'il ne fait pas aux autres l'honneur de s'apercevoir de leur présence. […] C'est lord Oxford, je crois, qui a dit de lui : "Il a du génie sans jugement." Il ne voit qu'un aspect de la situation à la fois, et l'ardeur de sa vision exerce sur son prochain une fascination irrationnelle et périlleuse.



À moins que M. Churchill ne soit réduit au silence, il l'emporte toujours en livrant une "guerre d'usure" dialectique ; il lasse ses adversaires par ses incessantes offensives verbales, par l'intensité de ses convictions, par la versatilité de ses arguments. C'est qu'il connait ses dossiers comme il connaît ses discours - par coeur et à la lettre ; il ne laisse rien au hasard, il travaille ses documents avec l'ardeur d'un terrassier, il apporte à ses péroraisons un labeur incessant, il s'entraîne sur tout le monde. Sa vie n'est qu'un long discours ; il ne parle pas, il déclame. […] Il ne veut pas connaître votre point de vue, qui risquerait de déranger la magnifique limpidité de sa pensée par quelque rappel fastidieux d'une objection incommode. Que lui importent les vues des autres, puisque lui seul est dans le vrai ?



Le journaliste A.G. Gardiner à propos de Winston Churchill
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
tamara29   26 octobre 2013
Winston Churchill : Le pouvoir de l'imagination de François Kersaudy
Il serait erroné de considérer Churchill comme belliciste. Il aime certes la tactique, la stratégie, le danger et la gloire... Mais la guerre elle-même n'est douce qu'à ceux qui ne la connaissent pas ; et Churchill, lui, l'a vue de trop près pendant quatre campagnes pour en souhaiter une autre : il estime donc qu'il faut éviter tout conflit, mais pas au prix du déshonneur ou de la capitulation. Or, en s'armant le plus possible, on se rend moins vulnérable, et on a une chance de dissuader l'agresseur : "Si vis pacem, para bellum" (si tu veux la paix, prépare la guerre). C'est exactement ce que pense Churchill (qui grognera plus d'une fois que les Romains lui ont volé ses meilleures formules...).
Commenter  J’apprécie          130
Arakasi   02 avril 2015
Le monde selon Churchill de François Kersaudy
1er janvier 1942. Hôte de la Maison-Blanche, Churchill sort de sa salle de bains en costume d'Adam et se trouve nez à nez avec le président Roosevelt. Sans se démonter, il proclame :

« L'Angleterre n'a rien à cacher ! »
Commenter  J’apprécie          141
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..