AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.58 /5 (sur 48 notes)

Nationalité : Argentine
Né(e) à : Buenos Aires , 1964
Biographie :

Il a collaboré aux journaux les plus importants de son pays, Página 12, Clarín, La Nación, publié deux livres sur la musique populaire en Amérique latine, fondé l’une des premières radios indépendantes en Argentine.

En parallèle à l’écriture de ses livres, il a réalisé des documentaires sur l’histoire du tango, travaillé comme critique littéraire et traducteur.

En 2003, il a été invité en résidence à Saint-Nazaire par la Maison des Écrivains Étrangers et des Traducteurs.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Soirée Boris Vian avec l'Oulipo - Clémentine Mélais et Eduardo Berti

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
carre   26 août 2017
Une présence idéale de Eduardo Berti
Ma fille de 30 ans est médecin. Cela nous rapproche tous les deux. Je lui dis souvent que les autres se trompent quand ils assurent qu'un bon soignant doit trouver la distance idéale face aux patients. Je lui dis que ce que nous devons trouver c'est la présence idéale. Et que c'est loin d'être un simple jeu de mots.

Commenter  J’apprécie          151
lafilledepassage   24 décembre 2019
Inventaire d'Inventions de Eduardo Berti
Très inquiet parce qu’il entendait de plus en plus souvent que « dans ce monde tout est déjà inventé », il a mis au point une machine qui crée de l’espace libre pour les choses qui restent à inventer. Maintenant il peut donner libre cours à sa très vaste imagination.
Commenter  J’apprécie          100
carre   26 août 2017
Une présence idéale de Eduardo Berti
L'ennui de la perfection, c'est qu'elle est impossible à atteindre. Faire disparaître l'imperfection est une utopie parfaite... Tout comme éliminer la mort.
Commenter  J’apprécie          90
de   27 mars 2012
L'Inoubliable de Eduardo Berti
Les journaux ont de drôles de formes maintenant : ils sont ronds, en losange, ovales. L'autre jour, il y en a un qui ne donnait qu'une seule nouvelle : la même , racontée de cent manières différentes.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   04 juin 2017
Une présence idéale de Eduardo Berti
Dans nos métiers, il faut absolument ne pas faire de transfert, ne pas s'approprier un patient, ne pas s'identifier à sa douleur car on risque de l'aggraver au lieu de l'apaiser. Autant de règles d'or que cette fille n'a pas réussi à respecter.

On ressent la vocation d'infirmière quand on est capable d'amour du prochain et du sentiment de pitié, pourtant ça ne suffit pas. Le protocole et le savoir-faire sont indispensables et protègent tout le monde, y compris les infirmières elles-mêmes.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   04 juin 2017
Une présence idéale de Eduardo Berti
J'ai l'habitude d'annoncer aux gens les nouvelles les plus terribles : « Vous avez une leucémie », « Je crains qu'il ne vous reste que cinq ou six mois à vivre »… Cela ne signifie pas que je suis insensible à ça. Mais l'être humain s'habitue aux choses les plus étonnantes. Et pourtant, malgré cette expérience, mes mains étaient toutes moites, comme la première fois que j'ai dû dire à un patient qu'il avait une maladie incurable.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   04 juin 2017
Une présence idéale de Eduardo Berti
C'est étrange de rester à côté d'un inconnu pour l'accompagner dans la mort. Mourir, c'est un acte intime. Pourtant, je ne pouvais pas partir. Je lui ai pris la main. Il saurait ainsi que quelqu'un se trouvait à ses côtés… Il me tournait le dos, il gardait les yeux fermés, il ne bougeait presque pas. Mais sa main tenait ma main et il pouvait – pourquoi pas – associer le visage qu'il voulait à mon contact.
Commenter  J’apprécie          11
rkhettaoui   04 juin 2017
Une présence idéale de Eduardo Berti
Les relations entre les médecins et le personnel soignant sont parfois tendues. Les médecins reprochent aux infirmières et aux aides-soignantes d'être trop dans l'émotion ; elles nous reprochent, en revanche, d'être trop dans l'impersonnel. Il est vrai que certains médecins disent « je vais voir un pancréas et je reviens », ils ne voient pas l'homme tout entier, mais sa partie malade : sa pathologie.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   04 juin 2017
Une présence idéale de Eduardo Berti
Ce n'est pas un homme facile. Pas du tout. C'est quelqu'un d'habitué à donner des ordres, quelqu'un qui a été puissant et qui à présent ne supporte pas cette impuissance, au sens ordinaire du mot. C'est quelqu'un qui, par arrogance, ne veut pas montrer qu'il est pétrifié par la peur.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   04 juin 2017
Une présence idéale de Eduardo Berti
Les enfants nous empêchent de déprimer. On ne peut pas s'arrêter. Ils sont la vie qui continue.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les BD de notre enfance ...

Tintin de Hergé, le premier tome ...

Vol 714 pour Sydney
Le Secret de la Licorne
Le Lotus bleu
Tintin au pays des Soviets

20 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , humour , bande dessinée françaiseCréer un quiz sur cet auteur

.. ..