AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.79 /5 (sur 155 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Los Angeles , le 12/04/1980
Biographie :

Elliot Ackerman est un auteur américain.

Il est le fils de l'homme d'affaire Peter Ackerman (1946) et de l'écrivaine Joanne Leedom-Ackerman et le frère du mathématicien Nate Ackerman (1978).

Il est diplômé d'histoire et de littérature de l'Université Tufts (2003) et titulaire d'un master en affaires internationales de la Fletcher School of Law and Diplomacy.

Il a servi pendant neuf ans dans le Corps des Marines des États-Unis (2003-2012). Ancien membre des forces spéciales, il a effectué cinq missions en Afghanistan et en Irak.

"Green on Blue", son premier roman, a été publié en 2015. "En attendant Eden" ("Waiting for Eden", 2018) est son troisième roman.

Écrivain le plus décoré de sa génération, journaliste, il a été finaliste du National Book Award pour son deuxième livre, "Dark at the Crossing" (2017) et finaliste du Dayton Literary Peace Prize pour "Green on blue". Il a figuré dans les Best books of the year du NY Times en 2019.

"2034" sorti en ce début 2022 est son 5e roman.

son site : http://elliotackerman.com/
Twitter : https://twitter.com/elliotackerman

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Elliot Ackerman   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À l'occasion du Quai du Polar 2022, Elliot Ackerman vous présente son ouvrage "2034" écrit avec James Stavridis aux éditions Gallmeister. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2590300/elliot-ackerman-2034 Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat

+ Lire la suite

Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
Harioutz   07 février 2020
En attendant Eden de Elliot Ackerman
Je veux que vous compreniez Mary et ce que Mary a fait. Mais j'ignore si vous y parviendrez. Vous devez vous demander si au bout du compte, dans des circonstances similaires, vous feriez le même choix qu'elle, Dieu vous garde.

A l'époque où je les rencontrai, elle et Eden, les temps étaient meilleurs. Ils essayaient alors de fonder une famille.

Et des mois plus tard, cette nuit-là dans la vallée de Hamrin, j’étais assis à côté d’Eden et j’eus plus de chance que lui lorsque notre Humvee roula sur une mine, nous tuant moi et tous les autres, le laissant, lui, tout juste survivant.

Depuis lors, je continue à traîner dans les parages, je suis seulement de l’autre côté,  je vois tout et j’attends.



Trois années se sont écoulées et mon ami a passé chacun de ces jours alité dans ce centre des grands brûlés de San Antonio.

Je pourrais vous donner le catalogue de ses blessures, mais je ne le ferai pas. Pas parce que je pense que vous ne le supporteriez pas, mais parce que je ne pense pas que cela vous en apprendrait beaucoup sur le genre d'état dans lequel il se trouve.

Je vous dirai seulement ceci : avant, il pesait cents kilos, et certains matins, quand nous faisions notre gym ensemble, il pouvait soulever bien plus que soixante-dix kilos de fonte au-dessus de sa tête, le nuque dégoulinant de sueur sous se cheveux noirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
sebastolivre   06 avril 2022
2034 de Elliot Ackerman
– À l'époque impériale, nos tsars parlaient français à la cour, dit Kolchak. À l'époque communiste, notre économie était une coquille vide. Aujourd'hui, sous la Fédération, nos dirigeants sont considérés comme des criminels par le reste du monde. A New York ou à Londres, ils ne nous respectent pas, pas même le président Poutine. Pour eux, il n'est pas le grand-père de notre Fédération; non, pour eux, ce n'est qu'un Russe pauvre de plus, au mieux un gang- ster, même s'il a repris nos anciens territoires de Crimée, de Géorgie et de la grande Ukraine; même s'il a miné le système américain, si bien que maintenant, leur présidente n'a même pas de parti mais doit se présenter sous l'étiquette fragile "d'indépendante". Nous sommes un peuple rusé. Notre dirigeant est l'un d'entre nous et il est tout autant rusé. Vous demandez ce que fera la Russie si les Etats-Unis passent à l'acte? N'est-ce pas évident? Que fait le renard dans le poulailler?



Pages 171-172, Gallmeister.
Commenter  J’apprécie          350
sebastolivre   05 avril 2022
2034 de Elliot Ackerman
— Je l'ai mis là pour deux raisons, Sandy. D'une, pour me souvenir que l'excès de confiance tue – un navire rempli de pétrole et de munitions peut exploser à chaque instant. Mais surtout pour me rappeler que quand le Maine a explosé en 1898 – avant les réseaux sociaux, avant les chaînes d'info en continu – nous n'avons eu aucun problème à nous retrouver en pleine hystérie collective, tenant les "terroristes espagnols" pour responsables, ce qui, bien sûr, a conduit à la guerre hispano-américaine. Cinquante ans plus tard, après la Deuxième Guerre mondiale, quand nous avons pu enfin mener une enquête approfondie, tu sais ce qu'ils ont découvert ? Le Maine avait sauté à cause d'une explosion interne – une chaudière qui avait éclaté ou une soute à munitions endommagée. Ce que nous apprend le Maine – ou même l'Irak, où jai combattu - cest qu'il est fichtrement conseillé de savoir ce qui se passe avant de se lancer dans une guerre.



Pages 99-100, Gallmeister.
Commenter  J’apprécie          350
Harioutz   08 février 2020
En attendant Eden de Elliot Ackerman
Ce n'est ni plaisant à dire ni plaisant à penser, mais jusqu'à ce Noël-là, les bouts d'Eden au sujet desquels sa femme et ses médecins se préoccupaient ne représentaient pas grand-chose.

C'est mon ami, alors je peux le dire, et dans un moment de calme les médecins vous le diraient aussi.

Ils vous expliqueraient à quel point son cerveau était endommagé : trente pour cent de perte d'activité du lobe frontal, cinquante pour cent de perte d'activité du lobe pariétal, des contusions partout.

C'était comme ça. Même si vous laissiez les brûlures de côté, l'explosion avait fendu son casque en deux. Et le peu de lui qui était encore là, eh bien, il était difficile de dire que c'était lui.

Il avait un esprit, c'est sûr, mais cet esprit était désormais comme un puzzle dont on aurait encore coupé les pièces. Des pièces dans les pièces.
Commenter  J’apprécie          350
Harioutz   07 février 2020
En attendant Eden de Elliot Ackerman
Bientôt Eden devint comme un appendice de son propre corps, un appendice dont elle était la porte-parole.

Greffes, soins à l'hydrogel, toilettes : c'était elle qui décidait de tout.

Le corps d'Eden devint le sien, et elle y avait jeté l'ancre.

Mais alors même qu'il refusait de partir, elle voulait qu'il meure.



Il lui suffisait de regarder sa fille, Andy, pour ressentir ce besoin. La fillette fit ses premiers pas sur le linoléum des couloirs du centre des grands brûlés.

Au bout ce cette première année, la culpabilité qu'elle éprouvait envers sa fille supplanta la culpabilité qu'elle éprouvait envers son époux.



Quelques soirs après ces premiers pas, elle appela sa mère et lui demanda si Andy pouvait aller chez elle, dans l'Est. Elles convinrent ensemble que la fillette viendrait à l'hôpital tous les deux ou trois mois, seulement pour voir sa mère – elles lui épargneraient les visites à Eden – et que cet arrangement n'était censé durer que peu de temps. Mais ni l'une ni l'autre ne voulut dire jusqu'à quand.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Cannetille   02 janvier 2023
En attendant Eden de Elliot Ackerman
Eden ignorait qu’il rappelait à Gabe ses amis, des gars d’une autre guerre, au cours de laquelle il avait commencé à apprendre à réparer les hommes. Pas par des réparations permanentes, mais par des petits rafistolages qui achetaient à l’homme le temps dont il avait besoin pour embarquer dans un hélicoptère et s’envoler vers un lieu où les vraies réparations pourraient se faire. Dans sa guerre, Gabe avait appris presque tout ce qu’il y avait à savoir sur comment acheter du temps à un corps démoli. Massage cardiaque, agent coagulant, garrot, intubation nasotrachéale, tout ce vocabulaire des instants sauvegardés. Au fil des années de la guerre de Gabe, et plus tard, il avait vu les minutes qu’il avait achetées pour ses amis se transformer en des peines de trop nombreuses heures, trop nombreux jours, trop nombreux mois. Il ne tarda pas à apprendre qu’en matière de temps l’ennemi n’était pas le manque, c’était l’excès. Parce qu’au bout du compte, c’était le temps qui transformait les fractures de tous ses amis en cassures. Et pour ses amis, les moments compris entre leur sauvetage et leur fin devenaient une liste de tourments causés par lui.

Désormais, tout ce que Gabe espérait offrir, c’était de la rapidité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
sagesse66   09 juin 2022
2034 de Elliot Ackerman
Dans chaque guerre, savait-il, il y avait une part de mauvais calcul; de par sa nature même, c'était inévitable.

Parce que lorsqu'une guerre commence, les deux camps pensent qu'ils vont gagner.
Commenter  J’apprécie          191
JIEMDE   07 mars 2022
2034 de Elliot Ackerman
Des décennies d'erreurs de jugement à Washington et à Pékin avaient semé la discorde dans l'ordre mondial ; les Russes n'avaient eu qu'à récolter ce qui avait été semé.
Commenter  J’apprécie          170
JIEMDE   07 mars 2022
2034 de Elliot Ackerman
Une nation d'hommes libres.

Chowdhury se comptait parmi cette nation, qu'importe l'endroit où elle existait, à Washington, New-Delhi ou ailleurs. Il retournerait alors en Amérique, avec l'espoir que l'esprit de cette nation n'avait pas encore quitté les lieux.
Commenter  J’apprécie          130
Annette55   12 février 2020
En attendant Eden de Elliot Ackerman
«  Il voulait être comme ce policier.

Il sentait la sueur qui s’évacuait de lui alors qu’il était allongé là, les pincements de douleur dans ses plaies ouvertes autour du cou et sur ses flancs, et le drap qui se mouillait et lui collait au dos, et puis aussi son cœur qui tambourinait contre les parois de sa cage thoracique, trop grand et trop puissant pour simplement mourir. Il avait l’impression que son cœur l’enterrait, le martelait pour l’enfoncer de plus en plus profondément dans son lit , tellement profondément qu’au bout du compte les draps finiraient par l’envelopper, pour se refermer imperceptiblement au- dessus de sa tête comme un sable mouvant » ....
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura