AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.63 /5 (sur 47 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Le Vésinet , le 02/08/1892
Mort(e) à : Paris , le 21/09/1976
Biographie :

Emmanuel Berl, né le 2 août 1892 au Vésinet (Seine-et-Oise, Yvelines depuis 1968) et mort le 21 septembre 1976 à Paris est un journaliste, historien et essayiste français.
Durant les années 1930 il entre en politique, aux côtés des radicaux. Après avoir travaillé à l'hebdomadaire Monde, il lance, en 1932, l'hebdomadaire Marianne
Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il quitte la politique pour se consacrer à la littérature et à la rédaction d'ouvrages autobiographiques

Source : wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Extraits issus de « Emmanuel Berl & Jean d'Ormesson, esprits libres »
Podcasts (2) Voir tous

Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
cicou45   08 décembre 2015
Rachel et autres grâces de Emmanuel Berl
"Je comprends bien qu'on doit apprendre à regarder, à écouter, à lire, mais il faut quand même maintenir une différence entre ce qu'on voit et ce qui nous est montré, entre ce qui nous est suggéré et ce qu'on a ressenti."
Commenter  J’apprécie          210
cicou45   09 décembre 2015
Rachel et autres grâces de Emmanuel Berl
"La différence de langages n'empêche pas plus l'amitié que l'amitié n'empêche la différence de langages [...]."
Commenter  J’apprécie          180
Emmanuel Berl
colimasson   20 août 2016
Emmanuel Berl
Une idée ne devient une trahison que si elle est maintenue par la paresse et par la peur.
Commenter  J’apprécie          170
Jcequejelis   27 octobre 2014
Le journal de la France depuis 1789 (9) Insurrection en Vendée de Emmanuel Berl
Jean Chouan n'est pas, comme certains le pensent, un personnage de légende. Son vrai nom était Jean Cottereau, né en 1757, dans la forêt de Concise, en Saint-Berthevin, près de Laval. Longtemps faux saunier avec ses frères, il se mit à la tête des résistants royalistes de sa région après l’exécution de Louis XVI, participa à la guerre de Vendée, puis, après la défaite du Mans, passa en Bretagne. Traqué par les « bleus », il fut mortellement blessé dans un engagement le 27 juillet 1794 (c'était le 9 thermidor). Mais pourquoi ce sobriquet de Chouan ? Ce surnom - contraction de chat-huant - venait sans doute de l'imitation du cri de l'oiseau, adopté par les rebelles comme signe de ralliement dans les landes ou les forêts.



2106 - [p. 248]
Commenter  J’apprécie          110
Ambages   15 janvier 2017
Méditation sur un amour défunt de Emmanuel Berl
Je suis assez fier, pourtant, de n'avoir pas subi cette maladie contemporaine, fille de l'idéalisme philosophique et de la névrose. Je ne pense pas que la jalousie soit la mesure de l'amour ; c'est plutôt la marque de son échec. Le rôle de l'amour n'est pas de nous faire sentir la fragilité des choses, mais de nous faire entendre le son profond de permanence que, malgré tant d'anéantissement et d'angoisses, rend quand même l'Univers.
Commenter  J’apprécie          100
Ambages   15 janvier 2017
Méditation sur un amour défunt de Emmanuel Berl
Nous n'aimions plus notre amour. Mais nous croyions l'un et l'autre à sa force et nous redoutions ses sursauts.
Commenter  J’apprécie          110
Emmanuel Berl
rejean_martin   12 août 2018
Emmanuel Berl
J’écris non pas pour dire ce que je pense, mais afin de le savoir
Commenter  J’apprécie          110
Ambages   14 janvier 2017
Méditation sur un amour défunt de Emmanuel Berl
Un amour en naissant porte son destin que connaissent du premier coup ceux qui l'éprouvent. Mais on a soif de se démontrer ce qu'on sait très bien qui est, ce qu'on ne voudrait pas qui soit. Nul, hors le génie, n'est capable de contempler, comme il faut, l'évidence !
Commenter  J’apprécie          81
Ambages   14 janvier 2017
Méditation sur un amour défunt de Emmanuel Berl
Est-ce que je ne l'aime plus ?

Est-ce que je ne suis plus ?
Commenter  J’apprécie          90
Nelja   27 juillet 2013
Le 9 thermidor de Emmanuel Berl


[D]ans son ensemble, la Montagne était plus rousseauiste et croyait réellement à cette “volonté générale" que sans cesse elle invoquait. Dans ce système, on ne peut admettre les divergences, puisqu’on ne peut contrarier la volonté générale sans, par là même, devenir traître à la nation. Un citoyen, à plus forte raison un député, un membre du gouvernement, s’il est en désaccord avec la politique pratiquée, ne peut être que corrompu. Car seule la corruption explique que sa volonté particulière ne concorde pas totalement avec la volonté générale. Le seul fait que des députés se concertent entre eux, à l’insu de leurs collègues, est déjà une forfaiture : c’est tenter de “se faire un parti", de “former une faction" - ce qui contitue un crime - puisque cela signifie qu’on cherche à s’opposer à la volonté générale. D’où l’effarante propensions des conventionnels à se soupçonner les uns les autres de menées contre-révolutionnaires et même d’intelligences avec l’ennemi. Il paraît incroyable, mais il est probable, que deux hommes aussi purs que Robespierre et Carnot ont été persuadés chacun que l’autre songeait à livrer la France soit aux Anglais, soit aux Autrichiens. Le “complot de l’étranger", la “lutte contre les factions" avaient beaucoup surexcité, dans la Montagne, cette tendance maladive, mais elle tenait à la nature même des choses et de la doctrine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..