AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.92 /5 (sur 1134 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Châtelus-le-Marcheix (Creuse) , le 28/03/1945
Biographie :

Pierre Michon est né dans la Creuse où ses parents étaient instituteurs. Il est élevé par sa mère après que son père eut quitté le foyer.

Lycéen à Guéret, il étudie ensuite les lettres à l’université de Clermont-Ferrand (maîtrise sur le théâtre d’Artaud).

Son premier texte (Vies minuscules (Prix France Culture), paraît lorsqu’il a 37 ans, après quelques années consacrées aux études littéraires et au théâtre.
Il déclarera plus tard que ce livre l’a sauvé : soit il devenait écrivain, soit il devenait clochard (sa situation financière devenait de plus en plus inquiétante).

À ce livre succèdent des textes courts et remarquables autour de la destinée de Rimbaud (Rimbaud le fils) ou dans une veine qu'on qualifiera, faute de mieux, de romanesque (La Grande Beune ou, plus récemment, Abbés). Ainsi se poursuit une œuvre exigeante et discrète qui gagne de plus en plus en reconnaissance publique.

En 2009, Pierre Michon publie "Les Onze", un livre dans lequel il évoque l'histoire du peintre Corentin et celle de la Révolution française à partir de la description d'un grand tableau représentant les onze membres du Comité de salut public (Robespierre, Saint-Just, Barrère, etc.) pendant la Terreur, qui serait exposé au Louvre (en réalité le peintre et le tableau sont fictifs).
Pour ce roman, Michon reçoit en octobre 2009 le Grand prix du roman de l'Académie française.

En 2015, il reçoit le premier Prix Marguerite Yourcenar pour l’ensemble de son œuvre.


+ Voir plus
Source : /www.editions-verdier.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le vendredi 25 mai 2018, la librairie Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris - www.charybde.fr) avait la grande joie d'accueillir André Rougier en qualité de libraire d'un soir. Il évoquait pour nous : 1. Pierre Michon, "Rimbaud le fils" (08:21) 2. Jakuta Alikavazovic, "La blonde et le bunker" (16:00) 3. Julien Gracq, "La presqu'île" (27:55) 4. Cees Nooteboom, "Le jour des morts" (38:15) 5. Claudio Magris, "Danube" (44:38) 6. Julio Cortazar, "Heures indues" (50:55) 7. Javier Cercas, "Le point aveugle" (1:08:10)
+ Lire la suite
Podcasts (7) Voir tous

Citations et extraits (225) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-B   24 juillet 2016
Vie de Joseph Roulin de Pierre Michon
Roulin […] compta tout cet argent proposé. Il avait un jardinet, les enfants étaient grands ; pour les gnôles, la cuite est vite atteinte à un prix fixe, le salaire y suffisait. Et que peut-on acheter ? Tout, quand on a appris ; ce n'était pas son cas.
Commenter  J’apprécie          650
Pierre Michon
Nastasia-B   16 juillet 2016
Pierre Michon
Qui dira ce qui est beau et en raison de cela parmi les hommes vaut cher ou ne vaut rien ?



VIE DE JOSEPH ROULIN.
Commenter  J’apprécie          430
Nastasia-B   21 juillet 2016
Vie de Joseph Roulin de Pierre Michon
Par quelle bizarrerie ce qu'il croyait être, et qui était, la peinture, c'est-à-dire une occupation humaine comme une autre, qui a charge de représenter ce qu'on voit comme d'autres ont charge de faire lever le blé ou de multiplier l'argent, une occupation donc qui s'apprend et se transmet, produit des choses visibles qui sont destinées à faire joli dans les maisons des riches ou à mettre dans les églises pour exalter les petites âmes des enfants de Marie, dans les préfectures pour appeler les jeunots vers la carrière, les armes, les Colonies, comment et pourquoi ce métier utile et clair était devenu cette phénoménale anomalie, despotique, vouée à rien, vide, cette besogne catastrophique qui de part et d'autre de son passage entre un homme et le monde rejetait d'un côté la carcasse du rouquin, affamé, sans honneur, courant au cabanon et le sachant, et de l'autre ces pays informes à force d'être pensés, ces visages méconnaissables tant ils voulaient peut-être ne ressembler qu'à l'homme, et ce monde ruisselant d'apparences trop nombreuses, inhabitables, d'astres trop chauds et d'eaux pour se noyer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Nastasia-B   18 juillet 2016
Vie de Joseph Roulin de Pierre Michon
Que Vincent eût absorbé du plomb lui aussi, cela ne l'étonna guère. Car ses étonnements il y avait longtemps qu'il les avait dans la peau et qu'ils ne le quittaient plus, qu'il les gardait bien cachés sous le petit plumet de l'alcool et la routine postale comme sa calvitie l'était sous sa casquette, mais inchangés et juvéniles encore, sans qu'il le sût ; sans qu'il sût même que c'était de l'étonnement, c'est-à-dire du vide, la terreur de ce vide et du goût pour cette terreur, car il avait mis dessus des convictions, des idées, garde-fous comme l'absinthe et la casquette.
Commenter  J’apprécie          270
Nastasia-B   11 juillet 2016
Vie de Joseph Roulin de Pierre Michon
Il était né à Lambesc, pas loin d'Arles, vers le milieu du siècle. Je n'y suis jamais allé ; on me dit que c'est aujourd'hui un de ces lieux nuls où l'on s'arrête par hasard manger une pizza terreuse près d'une autoroute, et on ne voit qu'un ciel de poussière, des passants sur le boulevard, un vague dôme qui luit dans le fond et des platanes étêtés devant, rien. Ça n'a pas beaucoup changé.
Commenter  J’apprécie          260
dancingbrave   07 juin 2018
Vies Minuscules de Pierre Michon
Elle éclipsait presque totalement la figure de mon grand-père Eugène – sans pour autant lui opposer cette barrière bavarde et aigrement condescendante dont certaines épouses circonviennent leur mari, lui refusant la parole, puis toute pensée, et au bout du compte la vie - …
Commenter  J’apprécie          260
dancingbrave   05 juin 2018
Vies Minuscules de Pierre Michon
Et sans doute était-ce au printemps, les draps aujourd'hui en poussière fumaient au soleil, les chairs décomposées souriaient dans l’allégresse de mai ; et sous les grappes violemment tendres des lilas, ma mère de quinze ans s’inventait une enfance enfuie déjà.
Commenter  J’apprécie          260
Pierre Michon
Jean-Daniel   24 mars 2020
Pierre Michon
...Shakespeare est un des auteurs à avoir dit sur le mode épique le versant noir du pouvoir, hors de toute idéologie : il est de ceux qui savent comme de naissance que la "mafia" en est la réalité crue. La mafia est la réalité crue des rois, la plèbe est la réalité crue du peuple - et tout cela est paradoxalement " beau ". Revoilà le tragique, sa beauté insensée. Sa beauté " crapuleuse ", puisqu'elle fleurit sur le sang des peuples et des rois - et plus il y a de sang, plus elle fleurit. L'histoire récente ne semble pas démentir Shakespeare. ...
Commenter  J’apprécie          250
Nastasia-B   06 juillet 2016
Vie de Joseph Roulin de Pierre Michon
Les beaux-arts et la politique sont choses compliquées.
Commenter  J’apprécie          270
Nastasia-B   13 juillet 2016
Vie de Joseph Roulin de Pierre Michon
Pas de lettre d'Auvers. Roulin au bout d'un an s'inquiéta de ce silence ; au bout de deux ou cinq il écrivit à Théo, qu'il appelait Monsieur Gogh ainsi que les lettres à lui envoyées font foi : il ne savait pas que les deux frères après avoir si longtemps guerroyé à fleurets mouchetés s'étaient pour finir embroché au même fleuret, et que Théo, le frère charitable, coupable et tyrannique, n'avait pas attendu trois ans pour suivre le frère fêlé qui était en quelque façon son barine à lui aussi, s'était avidement farci de plomb comme son frère et comme lui était couché ; et on ne répond pas de là-bas.
Commenter  J’apprécie          240
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

quyz ou quiz ?

Qu'est-ce qu'on s'ennuie à l'hôpital quand on doit subir une

dyalise
dialyse
dialise

11 questions
37 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , mots , lettre , langue française , humourCréer un quiz sur cet auteur
.. ..